Changeons nos pratiques de formation !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par DesolationRow le Jeu 11 Fév 2016 - 19:52

Il va falloir prendre "intéressant" en une acception très très large.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par InvitéTNW le Jeu 11 Fév 2016 - 19:58


J'édite alors : c'est peut-être intéressant ...

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par VanGogh59 le Jeu 11 Fév 2016 - 19:58

Tiens ça me rappelle la ligne générale d'Eisenstein... Après la collectivisation des terres, celle de l'éducation. Bel exemple de propagande !

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par kamasolou le Jeu 11 Fév 2016 - 20:06

furieux


kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Balthamos le Jeu 11 Fév 2016 - 20:13

Allez dans quelques établissements deux ou trois heures pour animer une « formation sur l’accompagnement personnalisé », si tant est qu’il soit possible de traiter un tel sujet dans ce laps de temps, et observez les premiers bonjours qui vous sont faits. Vous y trouverez alors toute une panoplie de réactions possibles : un chef d’établissement qui vous accueille avec enthousiasme, fier de l’avancée des discussions déjà entreprises, quand un autre vous reçoit préoccupé, en pleine réflexion pour que cette intervention soit la plus constructive possible, qu’elle ne se limite pas à un échange stérile avec ceux qui voudraient « se contenter de faire des pâtés de sable ». Les premiers enseignants arrivent dans la salle, parfois des sourires dynamiques et des premières questions le temps que les autres collègues arrivent, montrent une attente forte. D’autres évitent dès le début votre regard, vous sentez leurs colères, qu’un premier tour de table confirmera « Je suis là parce que je suis convoqué, la seule chose que j’attends c’est 19h ! ».

C'est un beau panorama mais est - il vrai ou passe t - il sou silence la réaction de certains collègues? 

Personnellement à la rentrée je suis convoqué à une formation disciplinaire, je vais y aller mais je ne sais pas encore quelle sera mon attitude face à cette journée contrainte.

De plus.... 19 h ??? Formation jusqu'à 19 h ???
affraid
Chers collègues, pour ou contre la réforme, refusez ça et exigez des formations sur des horaires normaux ! 

: puisque c’est une réforme avant tout pédagogique, changeons aussi nos modalités en formation ! 

Première erreur, la réforme n'est pas avant tout pédagogique.

Autre erreur, l'article parle surtout de la formation à Toulouse, j'en ai eu de tout autre écho. 

 N’est-il pas alors plus probable de retrouver plus tard ces modalités de différenciation pédagogique en classe ?

Testons la pédagogie sur les enseignants. 
Personnellement je déteste cette méthode "innovante". Nous sommes des adultes et professionnels, pas la peine de tester sur nous pour nous faire comprendre. Et je ne suis pas le plus susceptible des collègues. 


En restant humain, en étant le plus empathique possible et en « mettant la réforme un instant à la poubelle » ! 

Cette citation est malhonnête, mais tellement belle à lire  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Iphigénie le Jeu 11 Fév 2016 - 20:17

J'ai lu quand même jusqu'à "en restant humain" : mais oui , c'est cela Marie-Adelaide , restons humain quand nous allons aux pauvres, comme dirait l'autre.
C'est vrai quoi toute cette anxiété à calmer...
Non, j'te jure...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par JPhMM le Jeu 11 Fév 2016 - 20:18

Comment réagir en tant que formateur ?

En restant humain, en étant le plus empathique possible et en « mettant la réforme un instant à la poubelle » !
L'idée est en effet intéressante, mais à la place de "un instant", j'aurais préféré "pour toujours".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Carnyx le Jeu 11 Fév 2016 - 20:23

« Mettre qq chose (un instant) à la poubelle » semble être une expression à la mode chez les pédagos, entendue plusieurs fois. Une expression peu jolie et qui fait réfléchir… Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par kumran le Jeu 11 Fév 2016 - 20:46

Comment réagir en tant que formateur ?

En restant humain, en étant le plus empathique possible et en « mettant la réforme un instant à la poubelle » !

Si cet instant pouvait être éternité Rolling Eyes
I have a dream (je crois que j'ai piqué ça à quelqu'un)

Et puis je note que cela vient de l'académie de Toulouse, et on a vu leur capacité à rester humain et à être empathique ces derniers temps ...

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par William Foster le Jeu 11 Fév 2016 - 21:21

@Carnyx a écrit:« Mettre qq chose (un instant) à la poubelle » semble être une expression à la mode chez les pédagos, entendue plusieurs fois. Une expression peu jolie et qui fait réfléchir… Very Happy

Pour qu'un truc ne reste qu'un instant dans une poubelle, il faut au choix :
a- aller vider la poubelle dans le container (i.e. s'en débarrasser définitivement)
b- le ressortir de la poubelle

Je souhaiterais avoir l'avis de la Commission Hygiène et Sécurité sur le b. Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Marie Laetitia le Jeu 11 Fév 2016 - 21:43


Quel ton suffisant... C'est consternant.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Schéhérazade le Jeu 11 Fév 2016 - 21:51

C'est curieux: plus l'EN est féroce (académie de Toulouse, suicides, conséquences de la réforme, etc...), plus les courroies de transmission du pouvoir adoptent un discours mièvre et sirupeux.
La seule bienveillance dont l'EN soit capable, tant à notre égard qu'à celui des élèves, c'est le mépris.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Caspar Goodwood le Jeu 11 Fév 2016 - 21:52

Un bel exemple de comique involontaire.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par William Foster le Jeu 11 Fév 2016 - 22:00

@Marie Laetitia a écrit:

Quel ton suffisant... C'est consternant.

Ne juge pas trop vite : on verra quel ton tu auras le jour où toi aussi tu connaîtras La Vérité. acd

Plus sérieusement, l'article relève quand même de la méthode Coué.
C'est d'ailleurs très dommage parce qu'il y aurait certainement des choses très intéressantes à dire, mais la forme vient jeter un discrédit terrible sur les contenus de ces formations.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Caspar Goodwood le Jeu 11 Fév 2016 - 22:26

L'arrivée en salle des profs vaut son pesant d'or: les grands sourires du converti à la Réforme, les regards hostiles des derniers résistants qui vont bientôt voir la Lumière, et je n'oublie pas la Verticalité et l'Horizontalité. furieux

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Lefteris le Jeu 11 Fév 2016 - 22:27

Une réforme avant tout pédagogique, qu'il dit ce gonze.
Il ferait mieux d'ouvrir les yeux, plutôt que de faire de la "recherche", il trouverait plus vite.
Et le gars qui est à Toulouse, une des académies où ça se passe si bien. Fayot, va...Je m'en tiens à ça pour ne pas  zorcharter...
Spoiler:



@Caspar Goodwood a écrit:L'arrivée en salle des profs vaut son pesant d'or: les grands sourires du converti à la Réforme, les regards hostiles des derniers résistants qui vont bientôt voir la Lumière, et je n'oublie pas la Verticalité et l'Horizontalité. furieux
"Et que la métaphore est mise avec esprit !" pourrait-on dire à point nommé  à ce Trissotin du pédagogisme autosatisfait.

Mais qu'il garde les power point, au moins on peut corriger ses copies ! En atelier, on est obligé de se heurter aux fayots qui collaborent.


Dernière édition par Lefteris le Jeu 11 Fév 2016 - 22:56, édité 2 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par JPhMM le Jeu 11 Fév 2016 - 22:52

@Lefteris a écrit:En atelier, on est obligé de se heurter aux fayots qui collaborent.
Je suis pythagoricien, je n'aime pas les fayots.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Lefteris le Jeu 11 Fév 2016 - 22:54

@JPhMM a écrit:
@Lefteris a écrit:En atelier, on est obligé de se heurter aux fayots qui collaborent.
Je suis pythagoricien, je n'aime pas les fayots.
Je crois que c'était les fèves, que ton maître interdisait à ses disciples.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Provence le Jeu 11 Fév 2016 - 22:55

l'article a écrit:Vous y trouverez alors toute une panoplie de réactions possibles : un chef d’établissement qui vous accueille avec enthousiasme, fier de l’avancée des discussions déjà entreprises, quand un autre vous reçoit préoccupé, en pleine réflexion pour que cette intervention soit la plus constructive possible, qu’elle ne se limite pas à un échange stérile avec ceux qui voudraient « se contenter de faire des pâtés de sable ».
N'oublions pas la réaction féroce de certains CDE qui se frottent les mains en attendant que le petit formateur se fasse dévorer tout cru.

Les premiers enseignants arrivent dans la salle, parfois des sourires dynamiques et des premières questions le temps que les autres collègues arrivent, montrent une attente forte.

J'ai beau relire...

vous sentez leurs colères
Ils sont tellement énervés qu'ils expriment plusieurs colères...

qu’un premier tour de table confirmera « Je suis là parce que je suis convoqué, la seule chose que j’attends c’est 19h ! ».
Mon dieu, il va y avoir plusieurs tours de table? affraid
Ben sinon, oui, nous venons parce que nous sommes convoqués. Nous aurions tellement mieux à faire...

Entre ces deux extrêmes, je perçois les collègues majoritairement très anxieux.
Le signe d'une réforme réussie, assurément. Suspect

Normal, devant les changements qu’apporte toute réforme…
N'oublions pas la précision: toute réforme de m .

Mais aussi parce qu’ils ont à gérer au quotidien les réactions des plus réfractaires, leur demandant de servir de « grain de sable » lors de cette intervention, de se positionner « pour » ou « contre » la réforme, alors qu’eux voient le calendrier avancer, la rentrée approcher et le nombre de leurs questions augmenter.
N'importe quoi.

En restant humain, en étant le plus empathique possible et en « mettant la réforme un instant à la poubelle » !
Oui, et qu'elle y reste.
Ça existe, des formateurs ni humains ni empathiques? Parce que si on prend la peine de le préciser, c'est un brin inquiétant...

En effet, il est important de garder à l’esprit que le métier d’enseignant est très complexe.
Dame, oui.

nous comprenons bien qu’il n’est pas utile de donner plus d’importance que cela à la réforme.
Mais pourquoi nous l'imposer alors? cafe

Quoi qu’il arrive, j’aurai dès le lendemain mes 6 classes de 28 à 30 élèves qui m’attendront. Seront-ils prêts à travailler tous en même temps ? Seront-ils motivés de la même façon ? Partiront-ils de la même ligne de départ ?
J'abrège le suspens: c'est non.

Y aura-t-il également des élèves en posture de refus, comme ces deux collègues aujourd’hui ?
Allez hop, les adultes traités comme des enfants, c'était tout ce qu'il manquait!

Je précise alors à tous d’où je parle
Heu... De l'estrade?

Ça me donne la chance de côtoyer le monde de la recherche, tout en gardant un pied sur le terrain pour essayer de mettre certaines idées en pratique, avec plus ou moins de succès. C’est cette expérience, cette dynamique de réflexion professionnelle que je suis venu leur proposer ce soir.
C'est rassurant...

Je laisse alors mes autres casquettes de côté, ne cherchant pas à débattre ou contre-argumenter sur des terrains politiques, syndicaux, idéologiques ou autres.
Que recouvre le "autres"? Le terrain pratique?

Je mesure alors tout le chemin qu’il reste à faire aux personnels de l’Éducation nationale pour apprendre à coopérer.
Comme les élèves, ils sont éducables...

puisque c’est une réforme avant tout pédagogique
Ah bon? C'est pédagogique de casser les disciplines?

Essayons de quitter les longs diaporamas, pour mettre les stagiaires en position active. Partons de leurs représentations initiales, intégrons le numérique pour faciliter la coopération, tâchons de faire des synthèses collectives et des apports théoriques qui s’appuient sur leurs productions en atelier. N’est-il pas alors plus probable de retrouver plus tard ces modalités de différenciation pédagogique en classe ?
Oh, pitié! Encore un formateur qui n'a rien à apporter et qui, en outre, confond ses collègues avec ses élèves.

préférer l’horizontalité à la verticalité
On peut choisir son binôme?

choisir une formation qui se propage, à chaque phase, comme les ondes provoquées par la chute d’une goutte d’eau, où le cercle s’élargit grâce à l’énergie qui vient de son centre mais dont la force coopérative, au lieu de s’affaiblir, croit à chaque étape ; plutôt que comme un modèle pyramidal que l’on réplique, de façon descendante, sans esprit critique.


Par exemple, le groupe de formateurs numérique a reçu le prix « Faire ensemble et autrement, mention Créativité » au Hackathon pédagogique de septembre 2015. Plusieurs d’entre eux ont ensuite communiqué cet enthousiasme lors des formations, montrant entre autres en quoi l’intégration du numérique lors des EPI pourrait être une richesse pour nos élèves. Sans oublier les collèges pionniers et bien d’autres pour qui cette réforme n’est pas une révolution, mais une continuité dans les expérimentations qu’ils mènent au quotidien.
Si je comprends bien, il s'agit donc d'imposer avec enthousiasme de nouvelles façons de faire. Cela s'oppose donc à:

C’est d’ailleurs souvent à ce moment-là qu’ils se sont le plus approprié le fond de cette réforme, les libertés pédagogiques offertes, etc.

Nous poursuivons les échanges avec ces différents groupes, ça crée une énergie communicative, des amitiés sont même nées.
Chouette alors.

Là où le bât blesse, c’est lorsque cette dynamique d’équipe n’a pas été entretenue, parfois à cause d’égos qui empêchent tout échange horizontal, retombant dans une verticalité qui leur reviendra plus tard à la figure.
Les orgueilleux seront châtiés, les vilains!

Dans un monde aussi complexe, est-il possible de se priver de coopération ? Comment développer cette compétence professionnelle ?
Ah, je vois que la deuxième question répond à la première...

D’un échange avec la DGESCO est né un atelier « Expliquer la réforme à son boulanger en moins d’une minute. »
Avec l'aimable participation de M. Cambronne.

permettant postérieurement de confronter les représentations, de faire quelques apports théoriques et de voir si l’élève est au centre des préoccupations.
Le surmenage du prof, on s'en fout.

Mon rôle est alors de leur faire prendre conscience qu’il n’y a pas de fatalité, mais plein d’autres pistes à tester, de transmettre mon enthousiasme et d’expliciter un besoin d’outils de « gestion de classe ».
On est dans l'Education nationale ou chez les scouts?

Il n'y a pas à dire, ce genre de formation fait vraiment rêver... elephantrose


Dernière édition par Provence le Jeu 11 Fév 2016 - 23:07, édité 2 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par JPhMM le Jeu 11 Fév 2016 - 22:58

Compétence quote : validée. cheers

Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par InvitéTNW le Ven 12 Fév 2016 - 6:47

@Provence a écrit:
l'article a écrit:Vous y trouverez alors toute une panoplie de réactions possibles : un chef d’établissement qui vous accueille avec enthousiasme, fier de l’avancée des discussions déjà entreprises, quand un autre vous reçoit préoccupé, en pleine réflexion pour que cette intervention soit la plus constructive possible, qu’elle ne se limite pas à un échange stérile avec ceux qui voudraient « se contenter de faire des pâtés de sable ».
N'oublions pas la réaction féroce de certains CDE qui se frottent les mains en attendant que le petit formateur se fasse dévorer tout cru.

Les premiers enseignants arrivent dans la salle, parfois des sourires dynamiques et des premières questions le temps que les autres collègues arrivent, montrent une attente forte.

J'ai beau relire...

vous sentez leurs colères
Ils sont tellement énervés qu'ils expriment plusieurs colères...

qu’un premier tour de table confirmera « Je suis là parce que je suis convoqué, la seule chose que j’attends c’est 19h ! ».
Mon dieu, il va y avoir plusieurs tours de table? affraid
Ben sinon, oui, nous venons parce que nous sommes convoqués. Nous aurions tellement mieux à faire...

Entre ces deux extrêmes, je perçois les collègues majoritairement très anxieux.
Le signe d'une réforme réussie, assurément. Suspect

Normal, devant les changements qu’apporte toute réforme…
N'oublions pas la précision: toute réforme de m .

Mais aussi parce qu’ils ont à gérer au quotidien les réactions des plus réfractaires, leur demandant de servir de « grain de sable » lors de cette intervention, de se positionner « pour » ou « contre » la réforme, alors qu’eux voient le calendrier avancer, la rentrée approcher et le nombre de leurs questions augmenter.
N'importe quoi.

En restant humain, en étant le plus empathique possible et en « mettant la réforme un instant à la poubelle » !
Oui, et qu'elle y reste.
Ça existe, des formateurs ni humains ni empathiques? Parce que si on prend la peine de le préciser, c'est un brin inquiétant...

En effet, il est important de garder à l’esprit que le métier d’enseignant est très complexe.
Dame, oui.

nous comprenons bien qu’il n’est pas utile de donner plus d’importance que cela à la réforme.
Mais pourquoi nous l'imposer alors? cafe

Quoi qu’il arrive, j’aurai dès le lendemain mes 6 classes de 28 à 30 élèves qui m’attendront. Seront-ils prêts à travailler tous en même temps ? Seront-ils motivés de la même façon ? Partiront-ils de la même ligne de départ ?
J'abrège le suspens: c'est non.

Y aura-t-il également des élèves en posture de refus, comme ces deux collègues aujourd’hui ?
Allez hop, les adultes traités comme des enfants, c'était tout ce qu'il manquait!

Je précise alors à tous d’où je parle
Heu... De l'estrade?

Ça me donne la chance de côtoyer le monde de la recherche, tout en gardant un pied sur le terrain pour essayer de mettre certaines idées en pratique, avec plus ou moins de succès. C’est cette expérience, cette dynamique de réflexion professionnelle que je suis venu leur proposer ce soir.
C'est rassurant...

Je laisse alors mes autres casquettes de côté, ne cherchant pas à débattre ou contre-argumenter sur des terrains politiques, syndicaux, idéologiques ou autres.
Que recouvre le "autres"? Le terrain pratique?

Je mesure alors tout le chemin qu’il reste à faire aux personnels de l’Éducation nationale pour apprendre à coopérer.
Comme les élèves, ils sont éducables...

puisque c’est une réforme avant tout pédagogique
Ah bon? C'est pédagogique de casser les disciplines?

Essayons de quitter les longs diaporamas, pour mettre les stagiaires en position active. Partons de leurs représentations initiales, intégrons le numérique pour faciliter la coopération, tâchons de faire des synthèses collectives et des apports théoriques qui s’appuient sur leurs productions en atelier. N’est-il pas alors plus probable de retrouver plus tard ces modalités de différenciation pédagogique en classe ?
Oh, pitié! Encore un formateur qui n'a rien à apporter et qui, en outre, confond ses collègues avec ses élèves.

préférer l’horizontalité à la verticalité
On peut choisir son binôme?

choisir une formation qui se propage, à chaque phase, comme les ondes provoquées par la chute d’une goutte d’eau, où le cercle s’élargit grâce à l’énergie qui vient de son centre mais dont la force coopérative, au lieu de s’affaiblir, croit à chaque étape ; plutôt que comme un modèle pyramidal que l’on réplique, de façon descendante, sans esprit critique.


Par exemple, le groupe de formateurs numérique a reçu le prix « Faire ensemble et autrement, mention Créativité » au Hackathon pédagogique de septembre 2015. Plusieurs d’entre eux ont ensuite communiqué cet enthousiasme lors des formations, montrant entre autres en quoi l’intégration du numérique lors des EPI pourrait être une richesse pour nos élèves. Sans oublier les collèges pionniers et bien d’autres pour qui cette réforme n’est pas une révolution, mais une continuité dans les expérimentations qu’ils mènent au quotidien.
Si je comprends bien, il s'agit donc d'imposer avec enthousiasme de nouvelles façons de faire. Cela s'oppose donc à:

C’est d’ailleurs souvent à ce moment-là qu’ils se sont le plus approprié le fond de cette réforme, les libertés pédagogiques offertes, etc.

Nous poursuivons les échanges avec ces différents groupes, ça crée une énergie communicative, des amitiés sont même nées.
Chouette alors.

Là où le bât blesse, c’est lorsque cette dynamique d’équipe n’a pas été entretenue, parfois à cause d’égos qui empêchent tout échange horizontal, retombant dans une verticalité qui leur reviendra plus tard à la figure.
Les orgueilleux seront châtiés, les vilains!

Dans un monde aussi complexe, est-il possible de se priver de coopération ? Comment développer cette compétence professionnelle ?
Ah, je vois que la deuxième question répond à la première...

D’un échange avec la DGESCO est né un atelier « Expliquer la réforme à son boulanger en moins d’une minute. »
Avec l'aimable participation de M. Cambronne.

permettant postérieurement de confronter les représentations, de faire quelques apports théoriques et de voir si l’élève est au centre des préoccupations.
Le surmenage du prof, on s'en fout.

Mon rôle est alors de leur faire prendre conscience qu’il n’y a pas de fatalité, mais plein d’autres pistes à tester, de transmettre mon enthousiasme et d’expliciter un besoin d’outils de « gestion de classe ».
On est dans l'Education nationale ou chez les scouts?

Il n'y a pas à dire, ce genre de formation fait vraiment rêver... elephantrose

. . . . . (je n'aime pas les smiley ....)

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par virgere le Ven 12 Fév 2016 - 7:17

Bah, tu t'y feras, nous, on n'aime pas cette réforme et pourtant...

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par JPhMM le Ven 12 Fév 2016 - 7:33

Bah, on s'y fait pas non plus.
Mais un smiley est moins toxique qu'une mauvaise réforme.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changeons nos pratiques de formation !

Message par Malaga le Ven 12 Fév 2016 - 8:22

Punaise, quand je lis ce formateur, je croise les doigts pour ne pas le rencontrer en formation. Oui, parce que lorsque je vais en formation, que ce soit volontairement ou non, j'y vais pour apprendre quelque chose donc le côté vertical ne me gêne pas. Je n'y vais pas pour être mis en atelier avec d'autres collègues pas plus avancés que moi sur le sujet et pour perdre un après-midi à nous concerter puis à faire un compte-rendu.

D'autre part, l'une des dernières formations que j'ai faite portait sur les nouvelles pratiques pédagogiques... Le formateur tenait à nous mettre en atelier et semblait à première vue préférer l'horizontalité à la verticalité. Sauf qu'en réalité, aucune discussion n'était possible ; toute tentative de débat, toute objection étaient renvoyées à des fins de non recevoir.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum