Sujet écriture 3e [résolu]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sujet écriture 3e [résolu]

Message par charlygp le Lun 15 Fév 2016 - 9:19

Bonjour,

je vais donner un sujet d'écriture à mes 3e suite à un chapitre consacré à la littérature de la Shoah. Je voulais avoir votre avis concernant mon sujet. Je me suis fondé sur une idée similaire à ce qui est proposé dans TDL.

Sujet supprimé.


Dernière édition par charlygp le Lun 15 Fév 2016 - 9:39, édité 3 fois

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Thalie le Lun 15 Fév 2016 - 9:27

Je viens de vérifier quel était l'événement historique choisi par Véronique, il s'agissait de la chute du mur de Berlin donc a priori d'un événement heureux. C'est la raison pour laquelle il me serait impossible de donner ton sujet. Confronter des jeunes de 14 ans à une mise en scène d'un événement tragique m'ennuie quelque peu ; pour eux mais aussi pour tous les enfants du Vel d'Hiv qui n'ont pas à se trouver mêler à des copies indigestes et mal écrites voire absurdes et délirantes que peuvent nous rendre nos élèves.

Puisque tu as travaillé sur la littérature après la Shoah, je leur donnerais plutôt un sujet de réflexion. Comment des adolescents de 2016 réagissent à ces récits d'après guerre plus de 50 ans après les faits. Doit-on commémorer ? Doit-on préserver cette mémoire ?...

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par charlygp le Lun 15 Fév 2016 - 9:32

Tes questions ne font qu'accentuer mes doutes sur cela. Les textes étudiés furent riches, nous avons pu creuser des réflexions intéressantes. 

Je crois que tu as raison. Trouver un événement heureux avec cela ne va pas être aisé. L'année prochaine, je changerai réellement de perspective.

Les sujets de réflexion liés à cela, j'ai dû mal. J'en ai parlé avec des collègues sur le forum mais ils sont généralement complexes et demandent une bonne vision de la période.

Peut-être vais-je me rabattre sur un devoir type brevet sur un autre récit d'histoire avec un sujet d'écriture moins risqué.

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 9:33

@Thalie a écrit:Je viens de vérifier quel était l'événement historique choisi par Véronique, il s'agissait de la chute du mur de Berlin donc a priori d'un événement heureux. C'est la raison pour laquelle il me serait impossible de donner ton sujet. Confronter des jeunes de 14 ans à une mise en scène d'un événement tragique m'ennuie quelque peu ; pour eux mais aussi pour tous les enfants du Vel d'Hiv qui n'ont pas à se trouver mêler à des copies indigestes et mal écrites voire absurdes et délirantes que peuvent nous rendre nos élèves.

Puisque tu as travaillé sur la littérature après la Shoah, je leur donnerais plutôt un sujet de réflexion. Comment des adolescents de 2016 réagissent à ces récits d'après guerre plus de 50 ans après les faits. Doit-on commémorer ? Doit-on préserver cette mémoire ?...

+1
En tant que prof d'histoire, cela me choque un peu de voir un sujet d'invention à propos de cet événement. On ne peut pas demander à des adolescents de s'imaginer vivre l'horreur.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Olympias le Lun 15 Fév 2016 - 9:34

@Isis39 a écrit:
@Thalie a écrit:Je viens de vérifier quel était l'événement historique choisi par Véronique, il s'agissait de la chute du mur de Berlin donc a priori d'un événement heureux. C'est la raison pour laquelle il me serait impossible de donner ton sujet. Confronter des jeunes de 14 ans à une mise en scène d'un événement tragique m'ennuie quelque peu ; pour eux mais aussi pour tous les enfants du Vel d'Hiv qui n'ont pas à se trouver mêler à des copies indigestes et mal écrites voire absurdes et délirantes que peuvent nous rendre nos élèves.

Puisque tu as travaillé sur la littérature après la Shoah, je leur donnerais plutôt un sujet de réflexion. Comment des adolescents de 2016 réagissent à ces récits d'après guerre plus de 50 ans après les faits. Doit-on commémorer ? Doit-on préserver cette mémoire ?...

+1
En tant que prof d'histoire, cela me choque un peu de voir un sujet d'invention à propos de cet événement. On ne peut pas demander à des adolescents de s'imaginer vivre l'horreur.
Exactement

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par charlygp le Lun 15 Fév 2016 - 9:36

Merci à vous. Vous confirmez mes doutes. J'abandonne les sujets autour de cette période et vais trouver autre chose. Je vais regarder un autre texte d'une autre période et un événement plus heureux.

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 9:44

Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par charlygp le Lun 15 Fév 2016 - 9:49

Merci Osmie pour ton message. 

Finalement, en parcourant quelques ressources, j'ai trouvé ce sujet, plutôt intéressant :

Sujet : « Longtemps j’ai pris ma plume pour une épée ; à présent, je connais notre impuissance. N’importe : je fais, je ferai des livres ; il en faut, cela sert tout de même. »
Jean-Paul Sartre, citation de son œuvre autobiographique Les Mots

En vous appuyant sur vos connaissances personnelles, vos lectures, les films que vous avez vus, vous rédigerez un texte dans lequel vous expliquerez pour quelles raisons il est important que des artistes (poètes, romanciers, peintres, réalisateurs, chanteurs) soient engagés et vous préciserez quels combats ils ont menés, quels messages ils ont désiré transmettre.

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Thalia de G le Lun 15 Fév 2016 - 9:57

Dommage que tu aies supprimé le 1er sujet.
Cela nous aurait permis de mieux comprendre quels sont les écueils à éviter.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 10:11

@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Le Schtroumpfissime le Lun 15 Fév 2016 - 10:17

@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

_________________
"Si on cueille pas les cerises tant qu'elles sont sur l'arbre, et bien on s'ra tintin pour le clafoutis." Roi Loth

Le Schtroumpfissime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 10:22

@Le Schtroumpfissime a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

- la lettre d'un déporté ne peut exister : le service postal fonctionnait très mal à Auschwitz !
- ce genre de sujet d'invention me hérisse le poil en tant qu'historienne.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 10:24

@Le Schtroumpfissime a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

Merci, je pensais à ce sujet dans le début de mon message.  Smile
Isis39, il ne faut pas se leurrer : dans l'urgence et avec les programmes que l'on a, les EPI vont donner lieu à du grand n'importe quoi, et les déportés écriront bien une lettre à leur femme dans le collège de mon amie...
Entre ce carnet de lettres et le kidnapping de la lune, je ne suis pas du tout optimiste pour la suite ; j'attends encore qu'on (IPR, collègues-formateurs, collègues...) me montre un EPI qui ne soit pas une insulte à notre métier. Pour ma part, je travaillerai les textes, et la production de l'EPI sera la rédaction. Qu'on ne compte sur sur moi pour écrire des lettres du soldat-jedi du futur, il ne faut pas exagérer.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 10:26

@Isis39 a écrit:
@Le Schtroumpfissime a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

- la lettre d'un déporté ne peut exister : le service postal fonctionnait très mal à Auschwitz !
- ce genre de sujet d'invention me hérisse le poil en tant qu'historienne.

On s'en fout des disciplines, c'est ça qui est beau avec la réforme du collège ! Le grand n'importe quoi. I love you I love you

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 10:27

@Osmie a écrit:
@Le Schtroumpfissime a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:Je comprend que tu te sois posé des questions : quand on voit le nombre de sujets portant sur l'écriture intime d'une lettre de Poilu, qui annonce à sa femme et à ses enfants qu'il va mourir, que la guerre c'est moche, etc. C'est tout à fait dans l'air du temps, et les EPI histoire-français vont voir fleurir ce genre de choses. J'ai des collègues dont le projet d'EPI est la constitution d'un carnet où seront regroupées des lettres de guerre écrites par des élèves : lettre du grognard à sa femme, lettre du Poilu à sa femme, lettre de déporté à sa femme, lettre du soldat du futur dans la guerre du futur à sa femme (lien avec Star Wars je suppose), etc.
On va vers du beau.

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

Merci, je pensais à ce sujet dans le début de mon message.  Smile
Isis39, il ne faut pas se leurrer : dans l'urgence et avec les programmes que l'on a, les EPI vont donner lieu à du grand n'importe quoi, et les déportés écriront bien une lettre à leur femme dans le collège de mon amie...
Entre ce carnet de lettres et le kidnapping de la lune, je ne suis pas du tout optimiste pour la suite ; j'attends encore qu'on (IPR, collègues-formateurs, collègues...) me montre un EPI qui ne soit pas une insulte à notre métier. Pour ma part, je travaillerai les textes, et la production de l'EPI sera la rédaction. Qu'on ne compte sur sur moi pour écrire des lettres du soldat-jedi du futur, il ne faut pas exagérer.

Mais comment un prof d'histoire peut-il accepter cela ? Des déportés écrivant des lettres ? On en arrive à enseigner des erreurs manifestes. C'est un non-sens historique, pédagogiquement aussi. On va laisser croire que c'était sympa le camp de concentration, où l'on avait un service postal ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 10:28

@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Le Schtroumpfissime a écrit:
@Isis39 a écrit:

N'importe quoi ! furieux


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

- la lettre d'un déporté ne peut exister : le service postal fonctionnait très mal à Auschwitz !
- ce genre de sujet d'invention me hérisse le poil en tant qu'historienne.

On s'en fout des disciplines, c'est ça qui est beau avec la réforme du collège ! Le grand n'importe quoi. I love you I love you

Mais les EPI sont faits par des profs ! C'est pas compliqué d'avoir des exigences et de ne pas faire n'importe quoi !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 10:35

@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Le Schtroumpfissime a écrit:


Dnb 2014, sujet d'invention : écrivez la dernière lettre de Paul (personnage condamné à mort par les nazis) à ses enfants.
Dans le genre joyeux et de bon goût...

- la lettre d'un déporté ne peut exister : le service postal fonctionnait très mal à Auschwitz !
- ce genre de sujet d'invention me hérisse le poil en tant qu'historienne.

On s'en fout des disciplines, c'est ça qui est beau avec la réforme du collège ! Le grand n'importe quoi. I love you I love you

Mais les EPI sont faits par des profs ! C'est pas compliqué d'avoir des exigences et de ne pas faire n'importe quoi !

Je suis partagée entre le rire et la consternation, Isis39 ! Ce que je vois passer comme EPI dans mon entourage me consterne : carnet de lettres de guerre à la femme, kidnapping de la lune. Comment jeter la pierre aux collègues ? Aucun exemple d'EPI en formation par les collègues-formateurs, aucun exemple de la part de IPR, rien de rien, et des IPR qui disent que la discipline n'est plus ce qui importe, que les élèves sont là pour nous apprendre des choses, que le savoir c'est le mal ! Dans ce contexte, on se fiche du fonctionnement du service postal d'Auschwitz, on se fiche de la crédibilité et des anachronismes.
Les collègues sont paumés, ont 4 programmes (atterrants en français) à intégrer et à préparer pour la rentrée, et oui, on va vers du grand n'importe quoi.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 10:40

@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:

- la lettre d'un déporté ne peut exister : le service postal fonctionnait très mal à Auschwitz !
- ce genre de sujet d'invention me hérisse le poil en tant qu'historienne.

On s'en fout des disciplines, c'est ça qui est beau avec la réforme du collège ! Le grand n'importe quoi. I love you I love you

Mais les EPI sont faits par des profs ! C'est pas compliqué d'avoir des exigences et de ne pas faire n'importe quoi !

Je suis partagée entre le rire et la consternation, Isis39 ! Ce que je vois passer comme EPI dans mon entourage me consterne : carnet de lettres de guerre à la femme, kidnapping de la lune. Comment jeter la pierre aux collègues ? Aucun exemple d'EPI en formation par les collègues-formateurs, aucun exemple de la part de IPR, rien de rien, et des IPR qui disent que la discipline n'est plus ce qui importe, que les élèves sont là pour nous apprendre des choses, que le savoir c'est le mal ! Dans ce contexte, on se fiche du fonctionnement du service postal d'Auschwitz, on se fiche de la crédibilité et des anachronismes.
Les collègues sont paumés, ont 4 programmes (atterrants en français) à intégrer et à préparer pour la rentrée, et oui, on va vers du grand n'importe quoi.

Les IPR d'HG ne disent pas que la discipline n'importe pas. Enseigner des erreurs historiques aussi énormes ne passerait pas.


Dernière édition par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 11:11, édité 1 fois

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Sei le Lun 15 Fév 2016 - 10:43

Des difficultés de l'interdisciplinarité par Élisabeth Bautier, professeur de sciences de l’éducation à Paris 8 :


Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 10:54

@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:

On s'en fout des disciplines, c'est ça qui est beau avec la réforme du collège ! Le grand n'importe quoi. I love you I love you

Mais les EPI sont faits par des profs ! C'est pas compliqué d'avoir des exigences et de ne pas faire n'importe quoi !

Je suis partagée entre le rire et la consternation, Isis39 ! Ce que je vois passer comme EPI dans mon entourage me consterne : carnet de lettres de guerre à la femme, kidnapping de la lune. Comment jeter la pierre aux collègues ? Aucun exemple d'EPI en formation par les collègues-formateurs, aucun exemple de la part de IPR, rien de rien, et des IPR qui disent que la discipline n'est plus ce qui importe, que les élèves sont là pour nous apprendre des choses, que le savoir c'est le mal ! Dans ce contexte, on se fiche du fonctionnement du service postal d'Auschwitz, on se fiche de la crédibilité et des anachronismes.
Les collègues sont paumés, ont 4 programmes (atterrants en français) à intégrer et à préparer pour la rentrée, et oui, on va vers du grand n'importe quoi.

Les IPR d'HG ne disent pas que la discipline n'importe pas. Enseigner des erreurs historiques aussi énormes ne passeraient pas.

Je te garantis que dans un EPI histoire-français sur la lettre, cela passera, et d'ailleurs les deux EPI dont je parle sont prévus pour la rentrée ; ah, la littérature et cette possibilité de tout dire, l'imagination ! I love you  Et les IPR d'histoire ne viendront pas mettre leur nez dans les EPI des professeurs. Ni les IPR, ni les collègues-formateurs ne sont fichus de donner des exemples d'EPI géniaux aux collègues ; qu'ils ne s'étonnent donc pas de voir fleurir des horreurs un peu partout. C'est fou d'imposer aux professeurs un tel glissement de leur profession sans leur montrer comment faire ; ils ne le font pas, il y aura de bien vilains EPI, et j'espère que ces gens auront des comptes à rendre au pays. On se rappelle tous le collège Clisthène et les tracts sur le développement durable en espagnol pour des paysans kényans, faits par un professeur d'histoire : voilà ce qui nous attend, et ce collège était présenté comme un modèle. On va vers du beau. I love you

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 11:07

J'espère que tu ne me tiendras pas rigueur d'avoir fait dévier ton sujet, Charlygp, mais ces questions liées aux EPI et à la mise à mal de nos disciplines me semblent essentielles. Je vois que tu es jeune ; j'espère que tu parviendras à ne pas sombrer dans le n'importe quoi, malgré l'époque, et à transmettre les textes littéraires aux élèves, loin de l'Autobiographie d'une courgette et autres joyeusetés du temps.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Isis39 le Lun 15 Fév 2016 - 11:12

@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:

Mais les EPI sont faits par des profs ! C'est pas compliqué d'avoir des exigences et de ne pas faire n'importe quoi !

Je suis partagée entre le rire et la consternation, Isis39 ! Ce que je vois passer comme EPI dans mon entourage me consterne : carnet de lettres de guerre à la femme, kidnapping de la lune. Comment jeter la pierre aux collègues ? Aucun exemple d'EPI en formation par les collègues-formateurs, aucun exemple de la part de IPR, rien de rien, et des IPR qui disent que la discipline n'est plus ce qui importe, que les élèves sont là pour nous apprendre des choses, que le savoir c'est le mal ! Dans ce contexte, on se fiche du fonctionnement du service postal d'Auschwitz, on se fiche de la crédibilité et des anachronismes.
Les collègues sont paumés, ont 4 programmes (atterrants en français) à intégrer et à préparer pour la rentrée, et oui, on va vers du grand n'importe quoi.

Les IPR d'HG ne disent pas que la discipline n'importe pas. Enseigner des erreurs historiques aussi énormes ne passerait pas.

Je te garantis que dans un EPI histoire-français sur la lettre, cela passera, et d'ailleurs les deux EPI dont je parle sont prévus pour la rentrée ; ah, la littérature et cette possibilité de tout dire, l'imagination ! I love you  Et les IPR d'histoire ne viendront pas mettre leur nez dans les EPI des professeurs. Ni les IPR, ni les collègues-formateurs ne sont fichus de donner des exemples d'EPI géniaux aux collègues ; qu'ils ne s'étonnent donc pas de voir fleurir des horreurs un peu partout. C'est fou d'imposer aux professeurs un tel glissement de leur profession sans leur montrer comment faire ; ils ne le font pas, il y aura de bien vilains EPI, et j'espère que ces gens auront des comptes à rendre au pays. On se rappelle tous le collège Clisthène et les tracts sur le développement durable en espagnol pour des paysans kényans, faits par un professeur d'histoire : voilà ce qui nous attend, et ce collège était présenté comme un modèle. On va vers du beau. I love you

Qu'en sais-tu ? Le mien regardera.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Thalie le Lun 15 Fév 2016 - 11:17

Oui, ton nouveau sujet sur la citation de Sartre est très bien. Tu te poses de bonnes questions et ton post est intéressant.
Il est normal qu'en début de carrière on essaie de faire ce genre de choses mais je ne suis pas d'accord avec vous : les professeurs sont responsables de ce qu'ils proposent. Des professeurs aguerris qui se jettent dans les rédactions que vous évoquez sont totalement responsables de leur choix. Les EPI sont ce qu'ils sont, on ne fera pas de miracle mais on n'est pas obligé de proposer des rédactions choquantes d'un point de vue historique et éthique.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Thalie le Lun 15 Fév 2016 - 11:19

Au sujet des lettres, j'ai toujours proposé non pas l'écriture de la lettre d'un poilu mais je suis un adolescent de 2016 qui écrit à un poilu. Que pourrait dire un adolescent d'aujourd'hui à un jeune soldat de 1916 ? Cela me semble plus intéressant pour faire résonner l'histoire si lointaine pour nos jeunes.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet écriture 3e [résolu]

Message par Osmie le Lun 15 Fév 2016 - 11:22

@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Osmie a écrit:

Je suis partagée entre le rire et la consternation, Isis39 ! Ce que je vois passer comme EPI dans mon entourage me consterne : carnet de lettres de guerre à la femme, kidnapping de la lune. Comment jeter la pierre aux collègues ? Aucun exemple d'EPI en formation par les collègues-formateurs, aucun exemple de la part de IPR, rien de rien, et des IPR qui disent que la discipline n'est plus ce qui importe, que les élèves sont là pour nous apprendre des choses, que le savoir c'est le mal ! Dans ce contexte, on se fiche du fonctionnement du service postal d'Auschwitz, on se fiche de la crédibilité et des anachronismes.
Les collègues sont paumés, ont 4 programmes (atterrants en français) à intégrer et à préparer pour la rentrée, et oui, on va vers du grand n'importe quoi.

Les IPR d'HG ne disent pas que la discipline n'importe pas. Enseigner des erreurs historiques aussi énormes ne passerait pas.

Je te garantis que dans un EPI histoire-français sur la lettre, cela passera, et d'ailleurs les deux EPI dont je parle sont prévus pour la rentrée ; ah, la littérature et cette possibilité de tout dire, l'imagination ! I love you  Et les IPR d'histoire ne viendront pas mettre leur nez dans les EPI des professeurs. Ni les IPR, ni les collègues-formateurs ne sont fichus de donner des exemples d'EPI géniaux aux collègues ; qu'ils ne s'étonnent donc pas de voir fleurir des horreurs un peu partout. C'est fou d'imposer aux professeurs un tel glissement de leur profession sans leur montrer comment faire ; ils ne le font pas, il y aura de bien vilains EPI, et j'espère que ces gens auront des comptes à rendre au pays. On se rappelle tous le collège Clisthène et les tracts sur le développement durable en espagnol pour des paysans kényans, faits par un professeur d'histoire : voilà ce qui nous attend, et ce collège était présenté comme un modèle. On va vers du beau. I love you

Qu'en sais-tu ? Le mien regardera.

Rolling Eyes Tu ne réponds pas sur le fond. Qu'un IPR jette un œil, je le crois volontiers, mais on ne se dirige pas vers cela à l'échelle nationale ; si on voulait éviter les horreurs, on donnerait des exemples de beaux EPI en formation, ce qui n'est jamais fait, ni par les IPR, ni par les collègues-formateurs.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum