Aider un collègue en grande difficulté

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 26 Mai 2016 - 21:30

@fanette a écrit:De toutes façons, il faut tout mettre à plat avec le CDE. Celui-ci a des moyens d'aider le collègue de différentes façons : prévenir la classe que ce sera tolérance zéro, proposer de la dédoubler, sortir de cours 2 ou 3 élèves perturbateurs, demander à un collègue sympa de l'aider sur la partie disciplinaire et pédagogique s'il pédale un peu dans la semoule, etc.  Ensuite, si le CDE ne veut rien savoir, demander à rencontrer le médiateur ou un Inspecteur Vie Scolaire me semble une solution, peut-être les syndicats ont-ils autre chose à proposer ?
Comment réagit le CPE ?

Non, c'est même pas pour une question de sécurité: il a 25 rapports sur des élèves problématiques depuis le début de l'année, elle n'a jamais donné de suite, jamais, là elle se venge parce que la police est venue mettre le nez dans l'histoire, c'est tout.
Dans l'autre établissement où il enseigne, des mesures ont été prises pour l'aider: il a une tutrice qui va dans ses cours, il va dans les siens, elle l'aide du point de vue disciplinaire, plus des conseils de gestion, le CDE, le CPE ou quelqu'un de la vie sco viennent dans les cours avec lui, et ça se passe très bien là-bas maintenant.

Toujours pas de nouvelle de la réponse des syndicats.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par simone43 le Jeu 26 Mai 2016 - 22:12

J'ai aussi un collège qui ne peut pas faire cours, tellement les élèves se déchaînent quand ils sont avec lui. C'est un contractuel inexpérimenté, arrivé récemment. Du coup, il y a un AED qui l'assiste en classe.
Je trouve que c'est pas mal. Bon heureusement qu'il n'est pas sur son poste fixe.

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 26 Mai 2016 - 22:16

Demain, réunion pour parler de tout ça, je sens que ça va être chaud, on a beau essayé de lui expliquer notre point de vue, elle ne comprend rien!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par fanette le Jeu 26 Mai 2016 - 22:28

Bon courage !
Pour faire peur aux CDE, un truc qui marche pas mal, c'est d'évoquer l'idée de médiatiser le problème. Dire "Puisque vous refusez de nous soutenir et d'intervenir pour rétablir l'ordre, que nous reste-t-il ? Devons-nous prévenir la hiérarchie ? Le journal local ?" furieux
La direction académique n'aime pas les scandales ...

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 26 Mai 2016 - 22:34

On y a pensé vendredi dernier, tout le monde n'était pas d'accord mais je pense qu'on va finir par en arriver là.

Sinon pour reprendre ce que j'ai dit précédemment: si c'était vraiment par crainte de dangers encourus que la CDE l'a sorti de cours, elle l'aurait fait dès jeudi dernier: l'incident violent a eu lieu à 9h30, il a fait son rapport aussitôt, elle l'a eu dans la journée, il a continué à faire cours, le lendemain il a continué à faire cours et a porté plainte, il a aussi fait cours lundi et mardi, la CDE a eu la visite de la police le mardi après-midi, et le collègue est sorti de cours le jeudi matin 1ère heure (il n'avait pas cours le mercredi).

Et la réaction de la CDE suite au rapport jeudi dernier: non mais cet enfant est déjà suivi, Mme C (la CPE) a déjà vu ses parents, il prend de l'homéopathie pour se calmer (bon visiblement ça ne marche pas hein!).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par amour le Jeu 26 Mai 2016 - 22:39

D'après ce que tu décris, j'ai l'impression que la démarche venait d'une recommandation de la police.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par fanette le Jeu 26 Mai 2016 - 22:45

De l'homéopathie, mais bien sûr Rolling Eyes
Vous avez effectivement intérêt à vous serrer les coudes !
Et la CPE, elle est du côté obscur de la force ou elle vous soutient ?

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Caspar Goodwood le Ven 27 Mai 2016 - 13:56

@vivi1982 a écrit:On y a pensé vendredi dernier, tout le monde n'était pas d'accord mais je pense qu'on va finir par en arriver là.

Sinon pour reprendre ce que j'ai dit précédemment: si c'était vraiment par crainte de dangers encourus que la CDE l'a sorti de cours, elle l'aurait fait dès jeudi dernier: l'incident violent a eu lieu à 9h30, il a fait son rapport aussitôt, elle l'a eu dans la journée, il a continué à faire cours, le lendemain il a continué à faire cours et a porté plainte, il a aussi fait cours lundi et mardi, la CDE a eu la visite de la police le mardi après-midi, et le collègue est sorti de cours le jeudi matin 1ère heure (il n'avait pas cours le mercredi).

Et la réaction de la CDE suite au rapport jeudi dernier: non mais cet enfant est déjà suivi, Mme C (la CPE) a déjà vu ses parents, il prend de l'homéopathie pour se calmer (bon visiblement ça ne marche pas hein!).

C'est très étonnant ! lol! (désolé, je n'ai pas pu m'empêcher d'en remettre une couche). Mais courage à ton collègue et à toute l'équipe.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Ven 27 Mai 2016 - 18:15

La CPE nous soutient plutôt mais elle est le c** entre deux chaises.

Ouh là là que ça a été virulent à l'extrême aujourd'hui, affreux vraiment. La situation est explosive, c'est horrible.

Elle nous traite pire que tout: si les élèves sont infernaux c'est notre faute, s'ils sont nuls qu'ils bossent pas, c'est notre faute, eux, il ne faut surtout rien dire, ça a crié, crié de tous les côtés lors de la réunion de cet aprem. Je ne sais pas la fin du schmilblick car je suis partie avant la fin. On avait décidé avant que si elle refusait un conseil de disc pour les 3 élèves impliqués et aussi de réintégrer le collègue, on se mettait en grève la semaine prochaine avec intervention de la presse, mobilisation des parents etc. On a déjà eu des mots de soutien des parents.

Là où on a été maladroit, c'est de ne pas l'avoir prévenu que le collègue avait porté plainte, on croyait qu'elle le savait, mais elle l'a su seulement quand la police est venue, du coup elle s'en sert contre nous. Et le collègue aurait peut-être dû aussitôt venir la voir avec quelqu'un pour lui expliquer l'incident de vive voix, car là aussi, elle argue que vendredi dernier (avant le droit de retrait), elle ne savait pas alors que c'est pas vrai, la CPE l'avait prévenue jeudi soir.

Et le pompon ses paroles: c'est inadmissible ce que vous avez fait subir aux élèves lors du droit de retrait, vous les avez obligés à rester en rang assis par terre au lieu de les autoriser à jouer." Par contre nous on se prend une brosse à la tronche, on se fait insulter et cracher dessus tous les jours, ça c'est admissible!!!!!!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Philomène87 le Ven 27 Mai 2016 - 18:23

Mais vous êtes des adultes, eux sont des enfants, voyons. Il ne faut surtout pas les traumatiser ! C'est à vous de prendre sur vous, vous êtes adultes, quoi, m.erde. Un adulte peut très bien encaisser les insultes sans que ça le détruise ! Les enfants, par contre, quelle violence que de leur interdire de jouer sur la cour !

La réaction de la cde trahit la faiblesse de cette dernière. Elle voit qu'elle ne peut plus faire grand chose, que son pouvoir et son autoritarisme sont remis en question, donc elle utilise les dernières billes qui lui restent : gueuler pour n'importe quoi.
Vous avez tout à fait raison de vous mobiliser comme vous le faites. Elle-même, elle a sûrement peur car elle pourrait être mutée suite à ces incidents. Non ?

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Caspar Goodwood le Ven 27 Mai 2016 - 19:49

En effet elle semble bien gratinée cette cde.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par fanette le Ven 27 Mai 2016 - 19:54

C'est hallucinant ! affraid Vous avez décroché le pompon avec cette CDE !
Si la CPE est plutôt sympa, vous pouvez lui demander de vous aider à contacter l'IPR vie scolaire (c'est son inspecteur), qui doit pouvoir être de bon conseil dans ce cas. Sinon, demandez à être reçus par le directeur académique (DASEN) mais là, je crois que c'est obligatoirement une demande par voie hiérarchique.
PS : nous ne sommes pas tenus de prévenir le CDE d'un dépôt de plainte.

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Ven 27 Mai 2016 - 23:16

Bonne idée l'ipr vie scolaire, j'en parlerais aux collègues.

Sinon la CDE a dit qu'on s'était mis dans l’illégalité en exerçant notre droit de retrait car la situation ne nécessitait pas un droit de retrait car il ne s'agissait pas d'un danger grave et imminent.
Je n'ai pas tout vu la réponse du syndicat mais à ce que j'ai compris il conseille d'en référer au procureur et de porter plainte contre harcèlement morale.
Je pense qu'on a intérêt de se méfier car au moindre faux pas elle va nous épingler, là elle est vindicative et agressive au possible.

C'était écoeurant comment elle a retourné la situation en mettant tout sur le dos du collègue, tout juste si elle ne félicitait pas le gamin pour son acte. Le gamin lui a fait gober que la brosse avait rebondi pour aterrir sur le prof.Pour tout dire on avait envie de prendre une brosse et lui envoyer à la tronche pour voir si ça rebondissait!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par fanette le Ven 27 Mai 2016 - 23:33

@vivi1982 a écrit:
Je n'ai pas tout vu la réponse du syndicat mais à ce que j'ai compris il conseille d'en référer au procureur et de porter plainte contre harcèlement morale.

Vous risquez effectivement d'être obligés d'en venir là, vu la personne toxique qu'est votre CDE. Bon courage en tout cas chevalier !

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Shere Khan le Sam 28 Mai 2016 - 1:19

@Verdurette a écrit:
@Shere Khan a écrit:T J'apprends aussi qu'il y a des ordres en haut lieu pour ne pas soutenir les professeurs (ceci étant dénoncé le SNALC et FO), et aussi des ordres oraux pour ne pas faire de conseils de discipline.

Je ne remets pas du tout en cause cette affirmation (je sais qu'ils le font, je l'ai vu ailleurs)  mais j'essaie de comprendre et je n'y parviens pas. Je ne comprends sincèrement pas quel est l'intérêt de notre hiérarchie de nous mettre dans ce genre de position ? Voudraient-il nous remplacer par une armée entière de profs nouveaux aveuglément soumis à leurs oukases que ce ce serait matériellement impossible. Est-ce en nous laminant, en ruinant notre autorité qu'on va obtenir de meilleurs résultats ? C'est absurde !
Ces ordres viennent du ministère. Jusqu'à preuve du contraire, le ministère de l'Education Nationale ne souhaite pas que l'école obtienne de meilleurs résultats, sinon, il ne nous imposerait pas la toxique réforme du collège que nous connaissons tous. Et puis, qui vous parle de remplacer ? Pour quoi faire ? Point n'est besoin d'instruire. Mais quand un professeur malade ou à bout n'est pas remplacé, les fédérations de parents d'élèves pestent contre "l'absentéisme des enseignants" et ne vont pas voir plus loin. Le but de la manoeuvre : que l'opinion publique se dise : "Sont y feignants ces profs, c'est malheureux à dire, ma pov'dame, mais il faudrait privatiser tout ça". Et j'ai bien l'impression que ça marche.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Verdurette le Sam 28 Mai 2016 - 9:23

Du moment qu'il y a un adulte dans la classe fût-ce pour décorer ... il y a du recrutement à Pôle Emploi pour trouver coûte que coûte des remplaçants "bac + 2 souhaité".

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Lun 30 Mai 2016 - 12:09

Suite de l'histoire, la CDE nous a proposé (ou plutôt imposé) que le collègue pouvait revenir en classe mais accompagné de l'un d'entre nous, elle nous a affiché son emploi du temps pour qu'on s'inscrive (il n'a que 6h chez nous). Un peu limite cette façon de faire mais pourquoi pas? Sauf qu'elle ne lui a pas demandé à lui ce qu'il en pensait!
Commission éducative pour les élèves mis en cause, conseils de dis, elle ne veut pas.
Et pour le reste rien ne change, encore un truc ce matin 1ère heure, ça commence fort! Je vais chercher mes 3ème (horribles!), à la sonnerie, on monte en rang, à l'arrivée, il m'en manque une dizaine (en sachant qu'ils m'ont fait pareil lunci dernier et s'étaient bien fait enguirlandés et punis par la cpe), je fais rentrer les autres, 2 min après le reste de la classe se pointe, je les envoie à la vie sco pour un billet de retard (comme le spécifié le règlement), 30 secondes après, la CDE me les ramène en me disant devant la classe que c'est inadmissible que j'envoie 10 élèves à la vie sco, que c'est à moi de faire en sorte que mon groupe soit au complet à l'arrivée (je ne peux pas être au début, au milieu et à la fin du rang!). Donc encore une fois, remise en cause de l'enseignant devant les élèves (au pire elle pouvait me faire ses remarques à part, après), les élèves soutenus ...

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Thalia de G le Lun 30 Mai 2016 - 12:11

@vivi1982 a écrit:Suite de l'histoire, la CDE nous a proposé (ou plutôt imposé) que le collègue pouvait revenir en classe mais accompagné de l'un d'entre nous, elle nous a affiché son emploi du temps pour qu'on s'inscrive (il n'a que 6h chez nous). Un peu limite cette façon de faire mais pourquoi pas? Sauf qu'elle ne lui a pas demandé à lui ce qu'il en pensait!
Commission éducative pour les élèves mis en cause, conseils de dis, elle ne veut pas.
Et pour le reste rien ne change, encore un truc ce matin 1ère heure, ça commence fort! Je vais chercher mes 3ème (horribles!),  à la sonnerie, on monte en rang, à l'arrivée, il m'en manque une dizaine (en sachant qu'ils m'ont fait pareil lunci dernier et s'étaient bien fait enguirlandés et punis par la cpe), je fais rentrer les autres, 2 min après le reste de la classe se pointe, je les envoie à la vie sco pour un billet de retard (comme le spécifié le règlement), 30 secondes après, la CDE me les ramène en me disant devant la classe que c'est inadmissible que j'envoie 10 élèves à la vie sco, que c'est à moi de faire en sorte que mon groupe soit au complet à l'arrivée (je ne peux pas être au début, au milieu et à la fin du rang!). Donc encore une fois, remise en cause de l'enseignant devant les élèves (au pire elle pouvait me faire ses remarques à part, après), les élèves soutenus ...
A-t-elle justifié par écrit son refus de conseil de disc ? C'est obligatoire.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par BlackMail le Lun 30 Mai 2016 - 12:42

@vivi1982 a écrit:Suite de l'histoire, la CDE nous a proposé (ou plutôt imposé) que le collègue pouvait revenir en classe mais accompagné de l'un d'entre nous, elle nous a affiché son emploi du temps pour qu'on s'inscrive (il n'a que 6h chez nous). Un peu limite cette façon de faire mais pourquoi pas? Sauf qu'elle ne lui a pas demandé à lui ce qu'il en pensait!
Commission éducative pour les élèves mis en cause, conseils de dis, elle ne veut pas.
Et pour le reste rien ne change, encore un truc ce matin 1ère heure, ça commence fort! Je vais chercher mes 3ème (horribles!),  à la sonnerie, on monte en rang, à l'arrivée, il m'en manque une dizaine (en sachant qu'ils m'ont fait pareil lunci dernier et s'étaient bien fait enguirlandés et punis par la cpe), je fais rentrer les autres, 2 min après le reste de la classe se pointe, je les envoie à la vie sco pour un billet de retard (comme le spécifié le règlement), 30 secondes après, la CDE me les ramène en me disant devant la classe que c'est inadmissible que j'envoie 10 élèves à la vie sco, que c'est à moi de faire en sorte que mon groupe soit au complet à l'arrivée (je ne peux pas être au début, au milieu et à la fin du rang!). Donc encore une fois, remise en cause de l'enseignant devant les élèves (au pire elle pouvait me faire ses remarques à part, après), les élèves soutenus ...

J'hallucine !! Shocked

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Caspar Goodwood le Lun 30 Mai 2016 - 12:55

@vivi1982 a écrit:Suite de l'histoire, la CDE nous a proposé (ou plutôt imposé) que le collègue pouvait revenir en classe mais accompagné de l'un d'entre nous, elle nous a affiché son emploi du temps pour qu'on s'inscrive (il n'a que 6h chez nous). Un peu limite cette façon de faire mais pourquoi pas? Sauf qu'elle ne lui a pas demandé à lui ce qu'il en pensait!
Commission éducative pour les élèves mis en cause, conseils de dis, elle ne veut pas.
Et pour le reste rien ne change, encore un truc ce matin 1ère heure, ça commence fort! Je vais chercher mes 3ème (horribles!),  à la sonnerie, on monte en rang, à l'arrivée, il m'en manque une dizaine (en sachant qu'ils m'ont fait pareil lunci dernier et s'étaient bien fait enguirlandés et punis par la cpe), je fais rentrer les autres, 2 min après le reste de la classe se pointe, je les envoie à la vie sco pour un billet de retard (comme le spécifié le règlement), 30 secondes après, la CDE me les ramène en me disant devant la classe que c'est inadmissible que j'envoie 10 élèves à la vie sco, que c'est à moi de faire en sorte que mon groupe soit au complet à l'arrivée (je ne peux pas être au début, au milieu et à la fin du rang!). Donc encore une fois, remise en cause de l'enseignant devant les élèves (au pire elle pouvait me faire ses remarques à part, après), les élèves soutenus ...


Elle est vraiment horrible cette femme. Quant à accompagner le collègue en classe, c'est bien, c'est solidaire, mais c'est du travail non rémunéré qui n'entre pas dans nos attributions et ça ne résout pas vraiment le problème.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par JaneB le Lun 30 Mai 2016 - 14:14

Les problèmes de discipline ne sont pas étonnants vu la démagogie de votre CDE! humhum
Il faut rester soudés! Si vous faîtes bloc contre cet odieux personnage, elle va bien devoir se remettre en question ...

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Lun 30 Mai 2016 - 17:47

C'est ça c'est là le vrai problème: avant son arrivée il y a presque 2 ans, les gamins n'étaient pas plus durs qu'ailleurs. Je vous ai raconté qu'elle filait des chocolats à ceux qu'on exclut dans son bureau pour faute grave?
Accompagner le collègue, je considère ça comme une solution de dépannage mais qui ne peut pas durer non plus. Si elle faisait son boulot, elle viendrait dans la classe, incendierait les élèves bien comme il faut avec consigne au collègue de noter le premier qui bouge une oreille pour qu'il reçoive une sanction.
Suite de l'histoire (j'ai eu un cours le midi et j'ai loupé des péripéties lol! Dans ce collège tu rates 30min et tu ne sais plus ce qu'il se passe): la gamine qui faisait des avances au prof au eu un rdv avec ses parents et la cde vendredi. Et ce midi la CDE vient nous dire que la pauvre petite est tellement bouleversée par tout ce qu'il se passe qu'elle ne viendra pas pendant quelques temps!!!!!! (à savoir que c'est une gamine horrible qui a 25 rapports sur elle depuis le début de l'année!).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Nadejda le Lun 30 Mai 2016 - 18:16

Je ne sais pas si la question a déjà été posée mais avez-vous déjà contacté la DASEN, un inspecteur de vie scolaire ? Les dysfonctionnements dans votre établissement sont graves et mériteraient que quelqu'un vienne jeter un oeil...

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Lun 30 Mai 2016 - 18:24

@Nadejda a écrit:Je ne sais pas si la question a déjà été posée mais avez-vous déjà contacté la DASEN, un inspecteur de vie scolaire ? Les dysfonctionnements dans votre établissement sont graves et mériteraient que quelqu'un vienne jeter un oeil...

Bonne question, je ne sais pas, il faut que j'en parle aux collègues.

Affreux: le collègue qui a osé dénoncé les propos déplacés de l'élève qui faisait des avances passe pour le coupable: "la pauvre petite" est absente car elle n'est pas bien, elle se sent trop mal avec ce que le prof lui a fait. Dieu sait ce que la CDE a raconté aux parents vendredi. Et les parents de la gamine veulent venir à la commission éducative avec un avocat!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par maldoror1 le Lun 30 Mai 2016 - 18:48

Oh la la...c'est l'horreur absolue...vous devriez faire un livre noir sur cette CDE!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Oudemia le Lun 30 Mai 2016 - 18:55

Il faut mettre l'inspection vie scolaire au courant, comme cela avait déjà été évoqué.

Le côté "rapporteur" peut en gêner certains, mais vous n'êtes pas des gamins qui dénoncez les bêtises d'un autre gamin, mais des professionnels qui alertez sur des dérives graves au sein d'un établissement.

Et sans rien oublier dans la liste, car il y a des détails révélateurs !

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum