Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Hérodoute le Dim 28 Fév 2016 - 11:08

Je ne vois pas où qu'il est le problème : ENseigner le latin en EPI ça doit être fastoche. Suffit de rajouter des "us", des "i" ou des "ae" et de ranger le verbe à la fin de chaque phrase et c'est bon.
Pour les supports, je propose les docs suivants :






Franchement, à force de voir le mal partout z'allez pas finir vot' carrière tous là...


Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Invité El le Dim 28 Fév 2016 - 11:09

@Lefteris a écrit:
@JPhMM a écrit:Tous les professeurs peuvent-ils enseigner le français ? mmm ? Razz
Oui car ils parlent déjà français. C'est ce que n'arrêtent pas de dire nos élèves, dont beaucoup contestent jusqu'à l'enseignement du français. "Pourquoi on fait français, puisqu'on parle déjà français".  Quant aux textes : "Ca nous servira à rien dans notre métier".
Il faut reconnaître que la réforme a su s'adapter à ces "publics", qui vont être ravis d'avoir moins de cours, pour passer  plus de temps à se bousculer et à hurler devant l'établissement.
Voilà. Et c'est ce qui s'appelle "répondre aux demandes sociétales et politiques"...  Rolling Eyes

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par lemigou le Dim 28 Fév 2016 - 11:22

@Lefteris a écrit:
@JPhMM a écrit:Tous les professeurs peuvent-ils enseigner le français ? mmm ? Razz
Oui car ils parlent déjà français. C'est ce que n'arrêtent pas de dire nos élèves, dont beaucoup contestent jusqu'à l'enseignement du français. "Pourquoi on fait français, puisqu'on parle déjà français".  Quant aux textes : "Ca nous servira à rien dans notre métier".
Il faut reconnaître que la réforme a su s'adapter à ces "publics", qui vont être ravis d'avoir moins de cours, pour passer  plus de temps à se bousculer et à hurler devant l'établissement.

Lors d'une conversation cette année, mon CDE m'a dit que les professeurs de maths pouvaient très bien enseigner le français... puisqu'ils parlaient en français...
Je ne suis pas sûr qu'ils parlent de métaphores avec leurs élèves, qu'ils leur expliquent ce qu'est une épithète ou une proposition subordonnée relative, qu'ils étudient des poèmes de V Hugo...
On est au fond du trou et on continue à creuser...

lemigou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Quot Libras le Dim 28 Fév 2016 - 11:51

@Lalie-Flore a écrit:Oui Cath, je suis bien d'accord avec toi. Mais je me sens mise en échec car, alors que j'avais l'impression de (plutôt) bien faire mon boulot et de faire progresser les élèves, voilà que je vais devoir (si je veux suivre les directives) faire semblant de maîtriser un sujet. J'ai l'impression que je vais devenir une actrice, un savant fou, une imposture personnifiée... et je vais, bien sûr, culpabilisée si j'avance mon cours "normal". En plus, les IPR risquent de me le reprocher, non?

Quot Libras : Les profs de lettres classiques ont mis cette EPI pour pouvoir y intégrer leurs cours de latin.

D'accord, mais si tu ne dis rien du contenu de cet EPI (masculin, car E = Enseignement), difficile de répondre à ta question initiale : « Dois-je apprendre le latin pendant les vacances ? »

_________________
Expende Hannibalem : quot libras in duce summo inuenies ?

Quot Libras
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Quot Libras le Dim 28 Fév 2016 - 11:58

Cripure a écrit:Et par ailleurs, rappelons que "hors" et "or" ne sont pas interchangeables. Je corrige ça sans cesse dans des copies de lycéens, mais je crois que je commence à avoir une petite idée de la cause du phénomène Suspect
Quousque non descendemus pale

Oui. À tout hasard, une citation qui peut servir de moyen mnémotechnique...

Spoiler:
« Si le ciel t'eût, dit-il, donné par excellence,
Autant de jugement que de barbe au menton,  
           Tu n'aurais pas, à la légère,  
Descendu dans ce puits. Or, adieu, j'en suis hors ;
Tâche de t'en tirer et fais tous tes efforts. »
La Fontaine, Le renard et le bouc

_________________
Expende Hannibalem : quot libras in duce summo inuenies ?

Quot Libras
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par JPhMM le Dim 28 Fév 2016 - 12:00

@Cath a écrit:Toutes tes collègues sont-elles latinistes ? Si oui, c'est légitime, sinon, elles sont des imposteurs.
Note, on subit bien des formations aux EPI animées par des formateurs qui n'ont jamais fait d'EPI.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

T

Message par Lalie-Flore le Dim 28 Fév 2016 - 12:13

T


Dernière édition par Lalie-Flore le Sam 19 Mar 2016 - 9:35, édité 1 fois

Lalie-Flore
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

O

Message par Lalie-Flore le Dim 28 Fév 2016 - 12:18

O


Dernière édition par Lalie-Flore le Sam 19 Mar 2016 - 9:36, édité 1 fois

Lalie-Flore
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Quot Libras le Dim 28 Fév 2016 - 12:26

En théorie, il est impossible de traiter le programme de Latin dans un EPI LCA 5e.

_________________
Expende Hannibalem : quot libras in duce summo inuenies ?

Quot Libras
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Cath le Dim 28 Fév 2016 - 12:27

@JPhMM a écrit:
@Cath a écrit:Toutes tes collègues sont-elles latinistes ? Si oui, c'est légitime, sinon, elles sont des imposteurs.
Note, on subit bien des formations aux EPI animées par des formateurs qui n'ont jamais fait d'EPI.
C'est vrai.
Et ça me frappe à chaque formation de type "nouveau programme/réforme" : comment les formateurs peuvent-ils former à quelque chose qui n’existe pas encore concrètement et dont ils n'ont même pas inventé la théorie ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Quot Libras le Dim 28 Fév 2016 - 13:19

@Lalie-Flore a écrit:Oui, Cath, il y a deux profs de lettres classiques et une autre de lettres modernes qui a fait du latin tout au long de ses études...

Et les deux postes de Lettres classiques seraient donc conservés malgré la réforme ?

_________________
Expende Hannibalem : quot libras in duce summo inuenies ?

Quot Libras
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par fanette le Dim 28 Fév 2016 - 13:23

@Lalie-Flore :
Question naïve : tu souhaites particulièrement avoir des 5èmes l'an prochain ? Sinon, pourquoi ne pas les laisser à tes collègues latinistes ?

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

C

Message par Lalie-Flore le Dim 28 Fév 2016 - 13:57

C


Dernière édition par Lalie-Flore le Sam 19 Mar 2016 - 9:37, édité 1 fois

Lalie-Flore
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Derborence le Mar 1 Mar 2016 - 17:38

Bonjour,
J'étais convoquée cet après-midi à une réunion de BEF organisée par l'IPR de lettres chargée des LC dans mon académie.
Je copie-colle les notes que j'ai prises :

« Les langues anciennes ne sont plus une discipline. »
Elles sont une thématique et seront mises en œuvre dans les EPI, AP et EC.
Ce n'est pas une discipline mais elle a curieusement un programme.

L'EPI peut être mis en place à n'importe quel niveau, même sur les 3 ans.
La plupart des établissements proposent des EPI LCA en 5e.
Présenter le latin aux élèves de 6e comme avant.
L'EPI est un « attrape élèves » pour l'EC.
Tous les élèves suivent l'EPI.

Possibilité de suivre ou pas l'EC.
Les textes prévoient qu'un élève peut commencer et arrêter à tout moment.
Possibilité d'arrêter l'EC en cours de cursus mais pas en cours d'année scolaire.
« Un élève qui débute est un élève qui continue sauf accident particulier. »
« Tout élève qui s'inscrit en 5e s'engage à suivre l'EC sauf cas particulier (vu avec le conseil de classe). »

EPI LCA pas forcément fait par un professeur de langues anciennes ni même par un professeur de lettres.
L'EPI peut être fait à n'importe quel moment de l'année.

Dans l'EPI, on doit faire de la langue, pas seulement de la civilisation ou de l'étymologie.
Le professeur de LC peut intervenir en temps qu'expert.
Durée d'un EPI : minimum 6h mais pas trop long.
Langue dans l'EPI : pas d'apprentissage de déclinaison mais décryptage d’inscriptions, étymologie.
Possibilité de ne fonctionner qu'avec le français, pour un an.

Les élèves peuvent commencer le grec en 3e.
Bilinguisme mis en valeur dans les programmes : mais danger de la dilution du grec dans le latin.
Possibilité de faire latin et grec en 3e.
Les langues anciennes sont dérogatoires pour les 26h hebdomadaires.

Propositions d'EPI sur le site des lettres de Montpellier :
autour du nombre d'or 1h de LCA + 1h de maths → mauvais exemple car les LCA ne sont pas une discipline
http://disciplines.ac-montpellier.fr/lettres/propositions-epi-en-lca

Qu'est-ce qu'un bon EPI ?
pas fait par le professeur de langues anciennes
interdisciplinaire
contenant de la langue et de la civilisation
donnant envie de découvrir l'Antiquité
ni trop court (pas moins de 6h) ni trop long
réalisation concrète : par exemple, maquette, statuette, pavement, armure...



_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par hermione le Mar 1 Mar 2016 - 18:00

C’était avec M-AM?

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Derborence le Mar 1 Mar 2016 - 18:05

@hermione a écrit:C’était avec M-AM?
Non.
Je précise que je suis dans l'académie de Rouen.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Luigi_B le Mar 1 Mar 2016 - 18:08

Qu'est-ce qu'un bon EPI ?
pas fait par le professeur de langues anciennes
Tout va bien car, dans la même académie, en novembre 2015, il était dit dans un document envoyé par les IPR aux professeurs de LC : http://avenirlatingrec.fr/forum/commentez-l-actualite/218-circulaire-y-a-rien-a-voir#900

L’enseignement dans l’E.P.I. est assuré par les professeurs des disciplines et les professeurs de Lettres Classiques [...] Les professeurs de Lettres Classiques interviennent dans les E.P.I. et les enseignements de complément. Dans les premiers, tous les professeurs peuvent intervenir et le professeur de Lettres Classiques est l’expert de référence.

santa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Isis39 le Mar 1 Mar 2016 - 18:18

Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Derborence le Mar 1 Mar 2016 - 18:22

@Isis39 a écrit:Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni  de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?
La langue dans l'EPI, c'est du "décryptage", de l'"étymologie", pas des déclinaisons... a dit Mme l'IPR. professeur
Spoiler:

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par hermione le Mar 1 Mar 2016 - 18:27

@Derborence a écrit:
@hermione a écrit:C’était avec M-AM?
Non.
Je précise que je suis dans l'académie de Rouen.

zut, j'ai cru que tu étais dans l'académie de Besançon.

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Isis39 le Mar 1 Mar 2016 - 18:27

@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni  de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?
La langue dans l'EPI, c'est du "décryptage", de l'"étymologie", pas des déclinaisons... a dit Mme l'IPR. professeur
Spoiler:
   

Quand bien même, il faut avoir fait pas mal de latin pour assurer.
Je sais décrypter deux-trois trucs en histoire romaine en 6e, mais il n'empêche que ça ne va pas bien loin. Je n'estime pas faire de la langue quand je décrypte "Senatus populusque romanus".

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Derborence le Mar 1 Mar 2016 - 18:33

@Isis39 a écrit:
@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni  de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?
La langue dans l'EPI, c'est du "décryptage", de l'"étymologie", pas des déclinaisons... a dit Mme l'IPR. professeur
Spoiler:
   

Quand bien même, il faut avoir fait pas mal de latin pour assurer.
Je sais décrypter deux-trois trucs en histoire romaine en 6e, mais il n'empêche que ça ne va pas bien loin. Je n'estime pas faire de la langue quand je décrypte "Senatus populusque romanus".
Bah si. titanic

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Presse-purée le Mar 1 Mar 2016 - 18:35

@Isis39 a écrit:Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni  de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?

Boaf, dans une autre académie, l'IPR de lettres (de lettres, hein, je ne déconne pas) a expliqué que pour les EPI, le "L" de LCA n'était pas "Langue" mais "Latin" et que, en conséquence, il ne fallait pas faire de langue dans l'EPI...

Mais sinon, c'est une réforme pensée, qui va favoriser et développer le latin...

Bref.


Dernière édition par Presse-purée le Mar 1 Mar 2016 - 18:43, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Elyas le Mar 1 Mar 2016 - 18:37

@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:Alors l'EPI LCA peut être fait des des profs qui ne soient ni de LC ni  de LM mais il faut quand même faire de la langue ? La contradiction ne les gêne pas ?
La langue dans l'EPI, c'est du "décryptage", de l'"étymologie", pas des déclinaisons... a dit Mme l'IPR. professeur
Spoiler:
   

Quand bien même, il faut avoir fait pas mal de latin pour assurer.
Je sais décrypter deux-trois trucs en histoire romaine en 6e, mais il n'empêche que ça ne va pas bien loin. Je n'estime pas faire de la langue quand je décrypte "Senatus populusque romanus".
Bah si. titanic

Le -que est super important en plus ! J'explique aux élèves ce petit mot qui s'accroche et que j'adorais/adore.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Isis39 le Mar 1 Mar 2016 - 18:40

@Elyas a écrit:
@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Derborence a écrit:
La langue dans l'EPI, c'est du "décryptage", de l'"étymologie", pas des déclinaisons... a dit Mme l'IPR. professeur
Spoiler:
   

Quand bien même, il faut avoir fait pas mal de latin pour assurer.
Je sais décrypter deux-trois trucs en histoire romaine en 6e, mais il n'empêche que ça ne va pas bien loin. Je n'estime pas faire de la langue quand je décrypte "Senatus populusque romanus".
Bah si. titanic

Le -que est super important en plus ! J'explique aux élèves ce petit mot qui s'accroche et que j'adorais/adore.

Moi aussi j'adore. Mais je ne pense pas que cela fait de moi quelqu'un capable d'enseigner la langue latine.
Et puis en plus, il y aurait eu moyen de faire de vrais EPI en 6e avec l'histoire, au lieu de ces trucs que je trouve tirés par les cheveux...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tous les professeurs peuvent enseigner le latin dans l'EPI LCA (parole d'IPR) !

Message par Elyas le Mar 1 Mar 2016 - 18:45

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Derborence a écrit:
@Isis39 a écrit:

Quand bien même, il faut avoir fait pas mal de latin pour assurer.
Je sais décrypter deux-trois trucs en histoire romaine en 6e, mais il n'empêche que ça ne va pas bien loin. Je n'estime pas faire de la langue quand je décrypte "Senatus populusque romanus".
Bah si. titanic

Le -que est super important en plus ! J'explique aux élèves ce petit mot qui s'accroche et que j'adorais/adore.

Moi aussi j'adore. Mais je ne pense pas que cela fait de moi quelqu'un capable d'enseigner la langue latine.
Et puis en plus, il y aurait eu moyen de faire de vrais EPI en 6e avec l'histoire, au lieu de ces trucs que je trouve tirés par les cheveux...

Ah bah non ! Evidemment ! En revanche, je suis en colère contre l'enseignement du latin qui est de moins en moins sur la langue et de plus en plus sur la civilisation et l'histoire (ça, c'est mon job !). On a donc des élèves qui ne savent pas le subjonctif imparfait en 3e mais qui travaillent sur les dynasties impériales. Quand je suis sorti de 3e (on commençait le latin en 4e en plus de mon temps), je maîtrisais toutes les déclinaisons et tous les temps à tous les modes sans parler des trucs bizarres de la langue (ablatif absolu mon amour, des débuts de scansion, des bases sur le locatif...). Je doute que maintenant même un élève de Tle possède le niveau d'un élève de 3e de 1993.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum