NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marie Laetitia le 17/2/2016, 13:16

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ben voyons...

Rappel :

@Le grincheux a écrit:
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.
Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

En fait, si j'ai bien compris, vous vous engueulez parce que :
- l'un dit qu'un fonctionnaire risque très rarement d'être licencié
- l'autre dit qu'un fonctionnaire peut avoir connu le chômage avant de devenir fonctionnaire.
Donc parce que vous ne parlez pas de la même chose scratch


Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Reine Margot le 17/2/2016, 13:21

[quote="Le grincheux"]
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Sur les exemples que je soulève un peu avant, que penses-tu? (la résistance possible aux réformes pourries qu'on nous impose, par exemple au collège ou pour l'orthographe) Ton avis m'intéresse vraiment.
J'en pense que si le fonctionnaire avait l'indépendance qu'il prétend avoir, il y a longtemps qu'il aurait bloqué ces réformes d'une manière ou d'une autre. Cette indépendance n'est donc que rhétorique pour ne pas dire théorique.

Le fonctionnaire n'est absolument pas libre, il est soumis à sa hiérarchie et à l'état. Pas forcément parce que sa hiérarchie lui donne des ordres, mais parce qu'il cherche de l'avancement ou ne veut tout simplement pas faire de vague.

[

Quand on parle d'indépendance: il s'agit de faire en sorte que le fonctionnaire puisse effectuer ses missions sans pression sur son salaire ou son poste par exemple. En revanche un fonctionnaire est là pour effectuer ses missions, et appliquer la loi. Il ne s'agit pas dans ce cas de dépendance ou d'indépendance mais d'une fonction, et nul n'est obligé de devenir fonctionnaire. C'est pourquoi un fonctionnaire est en droit de dire son opposition à une réforme, de se syndiquer et de militer contre, mais qu'il est tout de même tenu de l'appliquer. Si la mobilisation jusqu'ici n'a pas marché c'est essentiellement par une mobilisation insuffisante des personnels, et une offensive politique et médiatique sans précédent: tous les partis politiques et tous les media vont dans le même sens. Et l'opinion suit, docilement, jusqu'au jour où elle n'aura plus de FP digne de ce nom.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 13:44

@Marie Laetitia a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ben voyons...

Rappel :


Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

En fait, si j'ai bien compris, vous vous engueulez parce que :
- l'un dit qu'un fonctionnaire risque très rarement d'être licencié
- l'autre dit qu'un fonctionnaire peut avoir connu le chômage avant de devenir fonctionnaire.
Donc parce que vous ne parlez pas de la même chose scratch

On s'engueule parce qu'on est Français, et que les Français adooooorent s'engueuler quand ils parlent politique ou société. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marcel Khrouchtchev le 17/2/2016, 13:47

@JPhMM a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

En fait, si j'ai bien compris, vous vous engueulez parce que :
- l'un dit qu'un fonctionnaire risque très rarement d'être licencié
- l'autre dit qu'un fonctionnaire peut avoir connu le chômage avant de devenir fonctionnaire.
Donc parce que vous ne parlez pas de la même chose scratch

On s'engueule parce qu'on est Français, et que les Français adooooorent s'engueuler quand ils parlent politique ou société. Very Happy

En plus, nous sommes des Français lambda, or les Français lambda:
-sont fonctionnaires.
-ou alors détestent les fonctionnaires.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 13:53

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@JPhMM a écrit:
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

En fait, si j'ai bien compris, vous vous engueulez parce que :
- l'un dit qu'un fonctionnaire risque très rarement d'être licencié
- l'autre dit qu'un fonctionnaire peut avoir connu le chômage avant de devenir fonctionnaire.
Donc parce que vous ne parlez pas de la même chose scratch

On s'engueule parce qu'on est Français, et que les Français adooooorent s'engueuler quand ils parlent politique ou société. Very Happy

En plus, nous sommes des Français lambda, or les Français lambda:
-sont fonctionnaires.
-ou alors détestent les fonctionnaires.
Exact.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 13:54

J'aime bien cette capacité des Français à s'engueuler sur n'importe quoi relativement à la politique, ça nous vaccine assez bien de la tentation de l'unicité des opinions.


Dernière édition par JPhMM le 17/2/2016, 14:04, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par William Foster le 17/2/2016, 13:57

@JPhMM a écrit:J'aime bien cette capacité des Français à s'engueuler sur n'importe quoi relativement à la politique, ça nous vaccine assez bien à la tentation de l'unicité des opinions.
Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique (Gustave Parking).

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par 79 airlines le 17/2/2016, 15:56

Ce qui m'embête avec le statut de fonctionnaire, c'est le rattachement à un corps : je suis disposé à voter pour un candidat qui organiserait la mobilité inter-services.
Ex : un enseignant en a marre, on l'envoie ailleurs (police, justice, fisc...). Ainsi, on arrêterait de perdre x millions par an à soigner des gens alors que c'est leur métier qui les rend malades !!!
Idem pour les situations de sur-effectifs, de doublons etc. : j'ai le sentiment que ces situations n'appellent aucune réforme, que c'est normal... Mais ce sont les non fonctionnaires qui payent et on se retrouve après avec les "bonnets rouges" et quasi la guerre civile.
Donc effectivement, dans l'intérêt général, je pense que le statut mérite d'être très largement revisité !

Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.


Dernière édition par 79 airlines le 17/2/2016, 15:59, édité 2 fois

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Reine Margot le 17/2/2016, 15:58

Le détachement dans d'autres services existe. Quant à être fonctionnaire pour un temps limité on a le droit de partir. Sinon n'importe qui n'est pas qualifié pour occuper un poste, mais rien n'interdit non plus de devenir fonctionnaire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Daphné le 17/2/2016, 16:08

@79 airlines a écrit:
Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.
Ah bon, je croyais qu'il fallait passer un concours pour ça.....

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Reine Margot le 17/2/2016, 16:12

@79 airlines a écrit:
Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.

Une dérogation, c'est plutôt pour accorder exceptionnellement quelque chose... Wink

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 16:13

Certains (fonction publique territoriale) passent un concours, sont admis, postulent, n'obtiennent aucune réponse positive, et perdent le bénéfice du concours à terme.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par 79 airlines le 17/2/2016, 16:19

@Reine Margot a écrit:
@79 airlines a écrit:
Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.

Une dérogation, c'est plutôt pour accorder exceptionnellement quelque chose... Wink

dérogation pour aller au-delà des 15 ans !!

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par gauvain31 le 17/2/2016, 16:19

@JPhMM a écrit:Certains (fonction publique territoriale) passent un concours, sont admis, postulent, n'obtiennent aucune réponse positive, et perdent le bénéfice du concours à terme.

Cela a failli être le cas de ma sœur qui a obtenu le concours d'attaché territorial. On l'a embauché un jour avant la date fatidique.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par 79 airlines le 17/2/2016, 16:19

@Daphné a écrit:
@79 airlines a écrit:
Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.
Ah bon, je croyais qu'il fallait passer un concours pour ça.....

c'est le rôle de l'EN d'amener suffisamment d'élèves au niveau concours.

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Tamerlan le 17/2/2016, 16:20

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:Certains (fonction publique territoriale) passent un concours, sont admis, postulent, n'obtiennent aucune réponse positive, et perdent le bénéfice du concours à terme.

Cela a failli être le cas de ma sœur qui a obtenu le concours d'attaché territorial. On l'a embauché un jour avant la date fatidique.

Ce n'est pas aussi le cas des profs en Italie ?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Reine Margot le 17/2/2016, 16:25

@79 airlines a écrit:
@Daphné a écrit:
@79 airlines a écrit:
Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.
Ah bon, je croyais qu'il fallait passer un concours pour ça.....

c'est le rôle de l'EN d'amener suffisamment d'élèves au niveau concours.

Oui mais ça n'enlève rien au devoir des élèves de travailler et c'est aussi le devoir de l'EN de garantir un certain niveau d'exigence.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Iphigénie le 17/2/2016, 16:28

@79 airlines a écrit:Ce qui m'embête avec le statut de fonctionnaire, c'est le rattachement à un corps : je suis disposé à voter pour un candidat qui organiserait la mobilité inter-services.
Ex : un enseignant en a marre, on l'envoie ailleurs (police, justice, fisc...). Ainsi, on arrêterait de perdre x millions par an à soigner des gens alors que c'est leur métier qui les rend malades !!!
Idem pour les situations de sur-effectifs, de doublons etc. : j'ai le sentiment que ces situations n'appellent aucune réforme, que c'est normal... Mais ce sont les non fonctionnaires qui payent et on se retrouve après avec les "bonnets rouges" et quasi la guerre civile.
Donc effectivement, dans l'intérêt général, je pense que le statut mérite d'être très largement revisité !

Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.

et vice versa: on va rigoler!
C'est bien de se frapper le front en disant j'ai une idée, quand même... Rolling Eyes
On rigole bien sur ce fil. yesyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 16:31

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:Certains (fonction publique territoriale) passent un concours, sont admis, postulent, n'obtiennent aucune réponse positive, et perdent le bénéfice du concours à terme.

Cela a failli être le cas de ma sœur qui a obtenu le concours d'attaché territorial. On l'a embauché un jour avant la date fatidique.
C'est le cas de mon épouse, qui a réussi le concours d'agent de police municipale du premier coup, mais qui n'a réussi à avoir aucun poste.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Pseudo le 17/2/2016, 16:42

Le truc, c'est qu'elle défend une idée avec des arguments idiots. Pourquoi pas vouloir la fin du fonctionnariat, mais sa charge contre les 60 000 fonctionnaires à gérer au ministère de l'équipement ne tient pas. Que les gens soient fonctionnaires ou privé il faut les gérer. Cela me laisse supposer que ses vrais raisons ne sont pas très consensuelles...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par egomet le 17/2/2016, 17:02

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Condorcet a écrit:J'aimerais au moins connaître tes sources.

Moi aussi, car sur des sites assez orientés, on trouve 1.5 et non 2.5
http://fr.irefeurope.org/Un-emploi-public-cree-detruit-1-5-emploi-dans-le-secteur-prive,a3267

1, 5 ou 2, 5 ça fait toujours trop.

Chiffrer la perte est délicat. Il y a beaucoup de paramètres et de toute façon, on calcule d'après de pures hypothèses. Il y a un côté uchronique dans cette affaire. On ne saura jamais avec certitude ce qui se serait passé si on avait suivi une autre voie.

Cependant le mécanisme de base est assez clair. Tout emploi de fonctionnaire est nécessairement financé en ponctionnant le secteur privé. Dans le meilleur des cas, on a quelque chose comme du 1 pour 1. Un emploi dans le public, pour un emploi que le privé ne peut plus financer. Par ailleurs, le statut de fonctionnaire décourage l'initiative et la situation de monopole interdit les ajustements nécessaires. En l'absence de concurrence, on maintient beaucoup de tâches inutiles, on gaspille énormément de ressources, qui vont manquer ailleurs. Plus la machine administrative est grosse, plus la friction est importante. Le pire, c'est quand on crée des emplois bidons, précisément pour tenter de résorber le chômage. Pour financer les non-productifs, il faudra que les autres redoublent d'efforts. Et si les travailleurs du privé ne sont pas assez productifs pour couvrir non seulement leur propre salaire mais aussi celui des autres, c'est la faillite qui se trouve à l'arrivée.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le 17/2/2016, 17:04

La mode est aux apocalypses.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Moonchild le 17/2/2016, 17:07

@Le grincheux a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Sur les exemples que je soulève un peu avant, que penses-tu? (la résistance possible aux réformes pourries qu'on nous impose, par exemple au collège ou pour l'orthographe) Ton avis m'intéresse vraiment.
J'en pense que si le fonctionnaire avait l'indépendance qu'il prétend avoir, il y a longtemps qu'il aurait bloqué ces réformes d'une manière ou d'une autre. Cette indépendance n'est donc que rhétorique pour ne pas dire théorique.

Le fonctionnaire n'est absolument pas libre, il est soumis à sa hiérarchie et à l'état. Pas forcément parce que sa hiérarchie lui donne des ordres, mais parce qu'il cherche de l'avancement ou ne veut tout simplement pas faire de vague.

@Le grincheux a écrit:Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires.

Je suis d'accord avec ton constat, c'est regrettable et on peut malheureusement dire que l'inverse est souvent vrai.
Quand on monte perpétuellement les gens les uns contre les autres, ça finit par marcher.
Et tu n'as encore rien vu. En France, on est incapable de réformer ce qui doit l'être. On ne le fait que durant des révolutions. Attention, ça commence à gronder très fort et je ne suis pas sûr que les CRS arrêteront les manifestants parce qu'eux aussi en ont plein le dos.
Faut-il comprendre que les fonctionnaires n'ont même pas réussi à bloquer des réformes qui n'ont pas été faites ? Je comprends mieux que, devant une telle incapacité, on puisse avoir envie de tous les virer.

@79 airlines a écrit:Ce qui m'embête avec le statut de fonctionnaire, c'est le rattachement à un corps : je suis disposé à voter pour un candidat qui organiserait la mobilité inter-services.
Ex : un enseignant en a marre, on l'envoie ailleurs (police, justice, fisc...). Ainsi, on arrêterait de perdre x millions par an à soigner des gens alors que c'est leur métier qui les rend malades !!!
Idem pour les situations de sur-effectifs, de doublons etc. : j'ai le sentiment que ces situations n'appellent aucune réforme, que c'est normal... Mais ce sont les non fonctionnaires qui payent et on se retrouve après avec les "bonnets rouges" et quasi la guerre civile.
Donc effectivement, dans l'intérêt général, je pense que le statut mérite d'être très largement revisité !

Ex : instaurer un droit pour chacun d'être fonctionnaire pendant 15 ans maximum, sauf dérogation.
Comme j'ai déjà fait mes 15 ans en tant que prof dans le public, alors on va me virer de mon poste et me remplacer par un fonctionnaire qui n'a que 10 ans d'ancienneté au service des impôts.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Graisse-Boulons le 17/2/2016, 18:39

@Le grincheux a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Celadon a écrit:Rien que ça.
http://www.latribune.fr/economie/france/nathalie-kosciusko-morizet-il-faut-supprimer-le-statut-de-fonctionnaire-550770.html#xtor=AL-13
"Il faut prendre exemple sur l'Italie et sortir du statut de fonctionnaire généralisé. Je propose de limiter le statut de la fonction publique à quelques fonctions régaliennes, la magistrature par exemple. La plupart des métiers exercés actuellement pourraient très bien relever du droit du travail classique. On pourrait imaginer que tous les fonctionnaires actuels gardent leur statut, mais que dans de nombreux secteurs les nouveaux embauchés soient régis par le droit privé. Expliquez-moi pourquoi, par exemple, un informaticien de maintenance devrait absolument être fonctionnaire ? Le passage sous droit privé aurait plusieurs avantages: cela faciliterait la gestion des corps de l'État qui est un vrai casse-tête, croyez-moi, j'ai été ministre de l'Équipement, l'Environnement, les Transports, le Logement avec plus de 60.000 fonctionnaires à gérer. On pourrait aussi instituer une vraie politique de ressources humaines et les allers/retours public-privé permettraient une respiration. Je sais de quoi je parle, j'ai démissionné de la fonction publique.

Alors on supprime aussi les concours d'accès?

Le concours n'est pas forcément antinomique avec le contrat privé. Mais il faut relativiser le côté démocratique du concours. Avec le chômage de masse, des gens surdiplômés passent des concours de la fonction publique d'un niveau inférieur et barrent ainsi la route à ceux qui postulent à leur vrai niveau."
Ils vont finir par y arriver, et sans personne dans la rue pour protester, un comble. furieux
D'un autre côté, il y a eu une votation en Helvétie pour supprimer le statut de fonctionnaire suisse. Résultat : 67% pour sa suppression. C'était il y a une vingtaine d'années et visiblement, ça s'est très bien passé.

Je ne vois pas le rapport (il faudra me l'expliquer) entre le statut de fonctionnaire et un recrutement national. Je ne vois pas non plus pourquoi on ne pourrait pas perdre le statut de fonctionnaire.

A vérifier de plus près. Et ça dépend pour qui...J'imagine que si on faisait le même sondage en France on aurait le même genre de résultat, au café du commerce on n'aime pas beaucoup la FP...Bon ça n'empêcherait pas le Français de râler ensuite si on recrute des contractuels non formés et incompétents  Very Happy
Sinon on oublie souvent la raison d'être du statut de fonctionnaire, qui est de garantir une indépendance afin de remplir ses missions sans avoir la pression sur son poste ou son salaire. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne sanctionne pas celui qui fait mal son boulot (il n'y en a pas plus qu'ailleurs).
La question n'est pas d'aimer ou non la fonction publique. La question est de discuter du statut de fonctionnaire. Ce sont deux choses totalement distinctes, d'autant plus qu'il y a une partie des employés du secteur public qui sont des contractuels. Le statut de fonctionnaire est un anachronisme issu du XIXe siècle entre autre pour pouvoir pensionner les employés de l'état car cet état ne voulait pas payer les retraites (déjà) aux caisses qui existaient (déjà).

C'est pour cela que le fonctionnaire a une pension lorsqu'il est retraité (et qu'il reste toujours juridiquement un fonctionnaire). Cette pension est un salaire retardé. Corollaire : cela explique pourquoi les traitements sont plus faibles (quoique, l'INSEE n'est pas d'accord sur ce point) et les pensions plus élevées que pour les autres travailleurs.

Cela signifie aussi qu'on ne peut pas râler pour des augmentations de traitement sans du même coup appeler à la disparition du statut sauf à être incohérent.

Vous avez peut-être trouvé un rapport de l'insee qui va dans votre sens, dans ce cas, merci de citer vos sources. En voici un, de l'INSEE toujours, qui n'est pas d'accord avec vous et qui porte exactement sur le sujet "comparaison des salaires public/privé". On peut y lire, page 11 :
"Pour les hommes ayant un diplôme de niveau supérieur à Bac+2, les salaires du privé l'emportent de façon significative, à tous les âges (graphique 11). L'écart en faveur du secteur privé se creuse avec l'âge. Par contre, pour les femmes, les différences entre les deux secteurs ne sont pas significatives, sauf pour la tranche d'âge de 30 à 39 ans, où les salaires du privé sont supérieurs à ceux du public (graphique 12).
Quel que soit le sexe, la dispersion des salaires individuels est nettement plus importante dans le privé"
SOURCE : http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/docs_doc_travail/g2001-11.pdf...je peux aussi vous fournir sans trop chercher des rapports de l'INSEE indiquant que les retraites du privé sont plus élevées à qualification égale.
N'avez-vous pas confondu l'INSEE avec l'IFRAP ?

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum