NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:21

@Condorcet a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:De toute façon, un fonctionnaire
* ne sait pas ce qu'est le chômage
* fait augmenter les impôts
* ne cotise pas
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.

1/ Ce n'est pas parce que les fiches de traitement indiquent des cotisations qu'elles sont effectivement payées (voir un rapport de la cour des comptes d'il y a quelques années sur ce problème...).
2/ Il a été démontré que dans tout pays industrialisé, la création d'un poste de fonctionnaire détruisait 2,5 emplois privés (par la hausse de la fiscalité).
3/ Le fonctionnaire a très très peu de chances de connaître le chômage, même après une faute lourde. D'une part parce qu'il n'engage jamais sa responsabilité (les papiers signés le sont toujours p/o, c'est très pratique) et d'autre part, parce qu'il rejette sa responsabilité sur sa hiérarchie. Il faut donc qu'il le fasse vraiment exprès pour se faire virer et pointer chez Pôle Emploi parce que même en cas de faute lourde, la puissance des syndicats fait qu'il va plutôt être recasé dans un placard doré.

Note bien que je ne parle pas des profs en particulier mais des fonctionnaires en général.

Si l'on suit ce raisonnement, en supprimant 2 millions de postes de fonctionnaires, le chômage est résolu en France.
Cela me rappelle la répartie de Jacques Chirac à Arlette Chabot : "Vous faites de l'humour, je suppose ?".
Absolument pas. Mais puisque tu veux que je détaille, je vais le faire. Les études montrent qu'une fois que les activités régaliennes sont assurées, tout nouvel emploi public ou assimilé détruit 2,5 emplois dans la population générale. C'est bizarrement une constante.

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:22

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.

1/ Ce n'est pas parce que les fiches de traitement indiquent des cotisations qu'elles sont effectivement payées (voir un rapport de la cour des comptes d'il y a quelques années sur ce problème...).
2/ Il a été démontré que dans tout pays industrialisé, la création d'un poste de fonctionnaire détruisait 2,5 emplois privés (par la hausse de la fiscalité).
3/ Le fonctionnaire a très très peu de chances de connaître le chômage, même après une faute lourde. D'une part parce qu'il n'engage jamais sa responsabilité (les papiers signés le sont toujours p/o, c'est très pratique) et d'autre part, parce qu'il rejette sa responsabilité sur sa hiérarchie. Il faut donc qu'il le fasse vraiment exprès pour se faire virer et pointer chez Pôle Emploi parce que même en cas de faute lourde, la puissance des syndicats fait qu'il va plutôt être recasé dans un placard doré.

Note bien que je ne parle pas des profs en particulier mais des fonctionnaires en général.

Si l'on suit ce raisonnement, en supprimant 2 millions de postes de fonctionnaires, le chômage est résolu en France.
Cela me rappelle la répartie de Jacques Chirac à Arlette Chabot : "Vous faites de l'humour, je suppose ?".
D'ailleurs, en virant 2 millions d'étrangers...

Même 1 ce serait bien!

topela

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Condorcet le Mer 17 Fév 2016 - 12:22

J'aimerais au moins connaître tes sources.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:24

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Oui. Et aussi la lettre de licenciement qui va avec elle pour voir le statut avant licenciement.
Tu comprends pas ou tu fais exprès ?
A moins que tu imagines que je suis né fonctionnaire.
Non, j'ai très bien compris. Je t'ai amené exactement où je le voulais. Merci d'avoir apporté de l'eau à mon moulin. cheers
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 17 Fév 2016 - 12:24

@Condorcet a écrit:J'aimerais au moins connaître tes sources.

Moi aussi, car sur des sites assez orientés, on trouve 1.5 et non 2.5
http://fr.irefeurope.org/Un-emploi-public-cree-detruit-1-5-emploi-dans-le-secteur-prive,a3267

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:27

@Condorcet a écrit:J'aimerais au moins connaître tes sources.
Des sources turbolibérales à roulettes, tu ne vas pas aimer. Tu peux chercher dans ton moteur de recherche favori, un tas d'articles t'expliqueront qu'il y a 1,5 emploi privé détruit directement par chaque emploi public nouvellement créé plus un emploi détruit à plus long terme (par asphyxie et pénurie).

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:27

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Tu comprends pas ou tu fais exprès ?
A moins que tu imagines que je suis né fonctionnaire.
Non, j'ai très bien compris. Je t'ai amené exactement où je le voulais. Merci d'avoir apporté de l'eau à mon moulin. cheers
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.
Donc en affirmant qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage (parce que c'est ce que tu as dit), je présume que tu signifies alors qu'il a perdu ce savoir au moment où il est devenu fonctionnaire ?


Dernière édition par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:38, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:29

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Condorcet a écrit:J'aimerais au moins connaître tes sources.

Moi aussi, car sur des sites assez orientés, on trouve 1.5 et non 2.5
http://fr.irefeurope.org/Un-emploi-public-cree-detruit-1-5-emploi-dans-le-secteur-prive,a3267
Les "constantes", c'est plus ce que c'était, de nos jours.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par XIII le Mer 17 Fév 2016 - 12:34

La plupart des gouvernements divisent les gens, ils les dressent les uns contre les autres pour affaiblir la société et la rendre gouvernable au profit d’une minorité de privilégiés »… C. LOGIC

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Condorcet le Mer 17 Fév 2016 - 12:35

@Le grincheux a écrit:
@Condorcet a écrit:J'aimerais au moins connaître tes sources.
Des sources turbolibérales à roulettes, tu ne vas pas aimer. Tu peux chercher dans ton moteur de recherche favori, un tas d'articles t'expliqueront qu'il y a 1,5 emploi privé détruit directement par chaque emploi public nouvellement créé plus un emploi détruit à plus long terme (par asphyxie et pénurie).

Le Grincheux, comme tu l'as deviné, dans mon domaine d'activité, on travaille avec des références et des sources, un corpus qui n'est pas élaboré en fonction de ses préférences. Cela va te surprendre mais je suis un lecteur régulier des Echos et du Figaro.
Donc, j'aimerais connaître les travaux argumentés, recensés, cités sur lesquels tu t'appuies : google n'est pas en soi un facteur de légitimité ni de sérieux (pas plus que l'inverse d'ailleurs).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Condorcet le Mer 17 Fév 2016 - 12:36

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Non, j'ai très bien compris. Je t'ai amené exactement où je le voulais. Merci d'avoir apporté de l'eau à mon moulin. cheers
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.
Donc en affirmant qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage (parce que c'est ce que tu as dit), je présume que tu signifies alors qu'il a perdu ce savoir au moment où est devenu fonctionnaire ?

Ce genre de "savoir" n'est bénéfique à personne.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:36

C'est quand même pas bien compliqué de comprendre que le secteur privé et la fonction publique sont complémentaires pour faire tourner une société contemporaine, et que demander la disparition de l'un ou de l'autre relève de la folie furieuse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:37

@Condorcet a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.
Donc en affirmant qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage (parce que c'est ce que tu as dit), je présume que tu signifies alors qu'il a perdu ce savoir au moment où est devenu fonctionnaire ?

Ce genre de "savoir" n'est bénéfique à personne.
Oui, c'est étonnant de faire de ce savoir un critère positif dans l'appréciation d'un statut. Étonnant ou symptomatique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:39

@Reine Margot a écrit:
Concernant les contractuels, ils sont quand même dans les faits assimilés fonctionnaires du fait de leur poste, et soit ils ne restent pas (courts remplacements), soit ils sont titularisés.
Euh... Non. J'ai des exemples de gens qui sont restés toute leur carrière contractuels.

Et justement le fait qu'on est protégé par la hiérarchie (également le cas si tu es contractuel) engage encore plus ta responsabilité car quand tu travailles tu engages la responsabilité de ton administration. Tu n'envisages pas la pression dans ce sens-là. La pression ce n'est pas seulement risquer le TA ou de perdre son poste, c'est aussi porter le poids du service public.
Le poids du service public ? Mon dieu, mon dieu... Passons. Que tu me dises le poids de son travail, je veux bien l'entendre. Mais le poids du service public...

Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires. Trop souvent, un fonctionnaire est trop puissant (et certains codes permettent l'irruption de l'arbitraire dans tout ce qu'il a de plus grand, je pense au code des impôts) et il n'existe aucun recours réel. Pire, lorsque par hasard le TA redresse les torts, le justiciable continue à se battre pour faire valoir ses droits. En cas de permis de construire, c'est assez croquignolesque, parce que tu repars pour une seconde procédure au TGI pour faire détruire le truc construit illégalement, alors que le fonctionnaire signataire de la DT devrait s'en prendre plein la figure et assumer la faute sans se retrancher derrière son administration.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:40

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Non, j'ai très bien compris. Je t'ai amené exactement où je le voulais. Merci d'avoir apporté de l'eau à mon moulin. cheers
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.
Donc en affirmant qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage (parce que c'est ce que tu as dit), je présume que tu signifies alors qu'il a perdu ce savoir au moment où il est devenu fonctionnaire ?
Parce que tu as coupé la discussion. Nous parlions de licenciement de fonctionnaires, pas de fonctionnaires qui ont connu le chômage.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 17 Fév 2016 - 12:42

@Le grincheux a écrit:
Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Sur les exemples que je soulève un peu avant, que penses-tu? (la résistance possible aux réformes pourries qu'on nous impose, par exemple au collège ou pour l'orthographe) Ton avis m'intéresse vraiment.

@Le grincheux a écrit:Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires.

Je suis d'accord avec ton constat, c'est regrettable et on peut malheureusement dire que l'inverse est souvent vrai.
Quand on monte perpétuellement les gens les uns contre les autres, ça finit par marcher.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:43

@JPhMM a écrit:C'est quand même pas bien compliqué de comprendre que le secteur privé et la fonction publique sont complémentaires pour faire tourner une société contemporaine, et que demander la disparition de l'un ou de l'autre relève de la folie furieuse.
La fonction publique disparaîtra toute seule de ses abus. Ce n'est qu'une question de temps. Je ne dis pas que c'est un bien ou un mal, c'est une constatation.

Et j'aimerais bien savoir pourquoi nous avons proportionnellement en France besoin de plus de fonctionnaires que des états fédéraux (donc avec une double adminsitration). Il y a un problème de fond que personne ne veux aborder.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:44

@Le grincheux a écrit:Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires.


Si les fonctionnaires recueillent 57% d'avis positifs, pompiers, militaires, enseignants, policiers, juges, sont tous à 58% ou plus.
Bizarre pour des gens qui ne sont plus supportés par le citoyen lambda.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:46

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ouais ouais c'est bien. T'as rien compris en fait. Reste avec tes certitudes et tes préjugés sur des gens que tu ne connais pas, elles te tiennent bien au chaud.
J'ai très bien compris, au contraire. Tu n'as pas été au chômage après avoir été licencié comme fonctionnaire, c'est ce que tu as écrit entre les lignes plus haut. C'est tout ce que je voulais savoir.
Donc en affirmant qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage (parce que c'est ce que tu as dit), je présume que tu signifies alors qu'il a perdu ce savoir au moment où il est devenu fonctionnaire ?
Parce que tu as coupé la discussion. Nous parlions de licenciement de fonctionnaires, pas de fonctionnaires qui ont connu le chômage.
Ben voyons...

Rappel :

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:De toute façon, un fonctionnaire
* ne sait pas ce qu'est le chômage

* fait augmenter les impôts
* ne cotise pas
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.

1/ Ce n'est pas parce que les fiches de traitement indiquent des cotisations qu'elles sont effectivement payées (voir un rapport de la cour des comptes d'il y a quelques années sur ce problème...).
2/ Il a été démontré que dans tout pays industrialisé, la création d'un poste de fonctionnaire détruisait 2,5 emplois privés (par la hausse de la fiscalité).
3/ Le fonctionnaire a très très peu de chances de connaître le chômage, même après une faute lourde. D'une part parce qu'il n'engage jamais sa responsabilité (les papiers signés le sont toujours p/o, c'est très pratique) et d'autre part, parce qu'il rejette sa responsabilité sur sa hiérarchie. Il faut donc qu'il le fasse vraiment exprès pour se faire virer et pointer chez Pôle Emploi parce que même en cas de faute lourde, la puissance des syndicats fait qu'il va plutôt être recasé dans un placard doré.

Note bien que je ne parle pas des profs en particulier mais des fonctionnaires en général.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:47

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Sur les exemples que je soulève un peu avant, que penses-tu? (la résistance possible aux réformes pourries qu'on nous impose, par exemple au collège ou pour l'orthographe) Ton avis m'intéresse vraiment.
J'en pense que si le fonctionnaire avait l'indépendance qu'il prétend avoir, il y a longtemps qu'il aurait bloqué ces réformes d'une manière ou d'une autre. Cette indépendance n'est donc que rhétorique pour ne pas dire théorique.

Le fonctionnaire n'est absolument pas libre, il est soumis à sa hiérarchie et à l'état. Pas forcément parce que sa hiérarchie lui donne des ordres, mais parce qu'il cherche de l'avancement ou ne veut tout simplement pas faire de vague.

@Le grincheux a écrit:Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires.

Je suis d'accord avec ton constat, c'est regrettable et on peut malheureusement dire que l'inverse est souvent vrai.
Quand on monte perpétuellement les gens les uns contre les autres, ça finit par marcher.
Et tu n'as encore rien vu. En France, on est incapable de réformer ce qui doit l'être. On ne le fait que durant des révolutions. Attention, ça commence à gronder très fort et je ne suis pas sûr que les CRS arrêteront les manifestants parce qu'eux aussi en ont plein le dos.


Dernière édition par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:49, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 17 Fév 2016 - 12:48

Merci pour tes réponses.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par atrium le Mer 17 Fév 2016 - 12:49

On devrait organiser des rotations pour que tout le monde puisse être au chômage à tour de rôle. Wink

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Le grincheux le Mer 17 Fév 2016 - 12:49

@JPhMM a écrit:
Ben voyons...

Rappel :

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:De toute façon, un fonctionnaire
* ne sait pas ce qu'est le chômage

* fait augmenter les impôts
* ne cotise pas
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.
Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par JPhMM le Mer 17 Fév 2016 - 12:52

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ben voyons...

Rappel :

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:De toute façon, un fonctionnaire
* ne sait pas ce qu'est le chômage

* fait augmenter les impôts
* ne cotise pas
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.
Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Reine Margot le Mer 17 Fév 2016 - 13:13

@Le grincheux a écrit:
@Reine Margot a écrit:
Concernant les contractuels, ils sont quand même dans les faits assimilés fonctionnaires du fait de leur poste, et soit ils ne restent pas (courts remplacements), soit ils sont titularisés.
Euh... Non. J'ai des exemples de gens qui sont restés toute leur carrière contractuels.

Et justement le fait qu'on est protégé par la hiérarchie (également le cas si tu es contractuel) engage encore plus ta responsabilité car quand tu travailles tu engages la responsabilité de ton administration. Tu n'envisages pas la pression dans ce sens-là. La pression ce n'est pas seulement risquer le TA ou de perdre son poste, c'est aussi porter le poids du service public.
Le poids du service public ? Mon dieu, mon dieu... Passons. Que tu me dises le poids de son travail, je veux bien l'entendre. Mais le poids du service public...

Le problème est justement que tu engages la responsabilité de ton administration et non la responsabilité de ton administration et la tienne. Si les fonctionnaires engageaient un peu leur responsabilité, un tas de décisions ne seraient plus prises à la légère par dessus la jambe. L'administration est le seul endroit que je connaisse où le responsable d'une décision n'est jamais inquiété. D'où le fameux "responsable mais pas coupable" lorsqu'on est arrivé à cours d'argument et que la boulette a été un peu trop grosse pour disparaître sous le tapis...

Et c'est aussi ce point qui fait qu'en France, le citoyen lambda ne supporte plus les fonctionnaires. Trop souvent, un fonctionnaire est trop puissant (et certains codes permettent l'irruption de l'arbitraire dans tout ce qu'il a de plus grand, je pense au code des impôts) et il n'existe aucun recours réel. Pire, lorsque par hasard le TA redresse les torts, le justiciable continue à se battre pour faire valoir ses droits. En cas de permis de construire, c'est assez croquignolesque, parce que tu repars pour une seconde procédure au TGI pour faire détruire le truc construit illégalement, alors que le fonctionnaire signataire de la DT devrait s'en prendre plein la figure et assumer la faute sans se retrancher derrière son administration.

Justement il n'y a jamais UN responsable car si un fonctionnaire fait une boulette, sa hiérarchie est censée surveiller son travail (les chefs notamment signent des documents) et donc devient responsable à son tour. Et puis la responsabilité pénale existe pour les fonctionnaires, quoi que tu en dises (cf les textes de loi).


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NKM demande la disparition du statut de fonctionnaire

Message par Marie Laetitia le Mer 17 Fév 2016 - 13:16

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ben voyons...

Rappel :

@Le grincheux a écrit:
Ose me dire que ces points-là au moins sont faux. On pourrait discuter des autres.
Il faudrait avoir l'honnêteté de citer le post auquel tu répondais et qui a été coupé. Fin de la discussion pour la part.
Je répondais à l'intervention de NKM, en "rebondissant" sur la tienne.
Et puis, venant de qui vient de couper mon message pour le citer, c'est cocasse comme demande d'honnêteté. Ça te permet de ne pas avouer que tu as affirmé (stricto sensu) qu'un fonctionnaire ne sait pas ce qu'est le chômage. Peu importe, même quand la preuve est sous tes yeux, tu continues à esquiver en disant que les autres ne sont pas honnêtes et que tu es le seul à avoir raison. Je présume que cela a un côté sympa de ne JAMAIS avoir tort.

En fait, si j'ai bien compris, vous vous engueulez parce que :
- l'un dit qu'un fonctionnaire risque très rarement d'être licencié
- l'autre dit qu'un fonctionnaire peut avoir connu le chômage avant de devenir fonctionnaire.
Donc parce que vous ne parlez pas de la même chose scratch


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum