Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par TheDoctor le Mer 17 Fév 2016 - 16:26

ENFIN. frigo, je te bénis. Enfin quelqu'un qui qualifie, comme moi, de "conneries" les TPE...
N'ayant pas fait un Baccalauréat S, je ne peux pas vraiment commenter tes idées ; j'ai juste regardé les horaires et
coefficients consacrés à cette série - et je suis d'accord. 3h de S/P, c'est... comment dire... faible!

TheDoctor
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Iphigénie le Mer 17 Fév 2016 - 16:37

La réforme du lycée: encore?
Je croyais qu'on avait trouvé la formule miraculeuse la dernière fois (en 2010, non?), après plein de concertations, de tours de France de Descoings, de réflexion de Loréal, avec l'égalité, le vivre-ensemble, les explorations Livingstone, le rééquilibrage des filières, l'aide personnalisée à tous les étages: hein quoi comment? on n'est pas meilleur? c'est pire?
Allo quoi!
Les profs qui disaient non en 2010, ils n'ont rien compris, ceux qui disent non aujourd'hui il n'ont rien compris: le poumonla Réforme, vous dis-je!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par User5899 le Mer 17 Fév 2016 - 16:41

@TheDoctor a écrit:Bonjour à tous ,
vous aurez certainement deviné de par le titre de quoi il est question dans ce topic. N'entendant que parler de la réforme du collège,
nous avons discuté avec quelques collègues de la (grande) possibilité qu'une réforme du lycée émerge d'ici l'année prochaine (appliquée
en 2017-2018, donc).

Quelles seraient vos exigences pour cette réforme ? Je sais bien que nous avons peu de chances d'être écoutés, mais un tel débat me semble
intéressant, afin de savoir quelles sont les exigences de chaque collègue pour chaque discipline.

Pour ma part, en Langues, je trouve que 3h en Terminale ne seraient pas de cadeau : préparer des élèves à 4 compétences linguistiques (EE, CE, EO, CO)
en 2h/semaine, en étudiant des textes (minimum 3/notion) ... c'est compliqué. On se voit obligé de "bâcler" certains textes. J'ai une collègue d'Allemand qui
a commencé sa deuxième notion début janvier... Elle s'inquiète, et c'est justifié. S'ajoutent à ce manque de temps les réunions, le Bac blanc, les absences...
qui nous paralysent dans notre progression. Pour ma part je suis en train de traiter ma 3e notion, je ne m'inquiète donc pas trop. Mais quid des autres collègues?

Quelles sont donc vos attentes, collègues de Lettres modernes, classiques, d'Histoire-Géographie, de Langues vivantes, de Mathématiques, de Sciences ?
Déjà un abandon pur et simple de la réforme Chatel, des TPE, et une répartition de ces heures gaspillées dans les disciplines selon les séries.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par User5899 le Mer 17 Fév 2016 - 16:44

@agc a écrit:Effectivement, je pense qu'il faut des sections vraiment différenciées avec une orientation déjà clairement prédéfinie.
J'ai grandi avec des séries très affirmées mais des différences de coefficients minimes et j'ai toujours pensé que c'est une solution. On discute vraiment pour savoir que mettre en S, STMS, L, etc., mais une fois les disciplines fixées, on évite d'en discréditer entre un tiers et la moitié avec des différences de coefficients ridicules. Le Bac est un examen généraliste.
Bref, de vraies séries avec de vrais horaires d'enseignement (quand je pense qu'il y a moins d'heures de maths en 1re S aujourd'hui que j'en avais en 4e !), mais des disciplines qui, toutes, comptent pour l'examen. Et on arrête la démagogie des options coef. 2 ou 3, et comptabilisées pour avoir le Bac.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par TheDoctor le Mer 17 Fév 2016 - 16:49

@Iphigénie a écrit:La réforme du lycée: encore?
Je croyais qu'on avait trouvé la formule miraculeuse la dernière fois (en 2010, non?), après plein de concertations, de tours de France de Descoings, de réflexion de Loréal, avec l'égalité, le vivre-ensemble, les explorations Livingstone, le rééquilibrage des filières, l'aide personnalisée à tous les étages: hein quoi comment? on n'est pas meilleur? c'est pire?
Allo quoi!
Les profs qui disaient non en 2010, ils n'ont rien compris, ceux qui disent non aujourd'hui il n'ont rien compris: le poumonla Réforme, vous dis-je!

Un des gros soucis est celui-ci: on met en place des réformes, pour peut-être que 5-6 ans après - voire parfois moins -elles disparaissent.....

_________________
"In spite of everything, I still believe that people are really good at heart."  coeurs
"Μηκέθ᾽ ὅλως περὶ τοῦ οἷόν τινα εἶναι τὸν ἀγαθὸν ἄνδρα διαλέγεσθαι, ἀλλὰ εἶναι τοιοῦτον"  professeur

Do you want to prepare your lessons for next year with other teachers? It's that way : http://www.neoprofs.org/t91466-anglais-qui-pour-preparer-ses-cours-ensemble-cet-ete

TheDoctor
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par TheDoctor le Mer 17 Fév 2016 - 16:54

Cripure a écrit:
@agc a écrit:Effectivement, je pense qu'il faut des sections vraiment différenciées avec une orientation déjà clairement prédéfinie.
J'ai grandi avec des séries très affirmées mais des différences de coefficients minimes et j'ai toujours pensé que c'est une solution. On discute vraiment pour savoir que mettre en S, STMS, L, etc., mais une fois les disciplines fixées, on évite d'en discréditer entre un tiers et la moitié avec des différences de coefficients ridicules. Le Bac est un examen généraliste.
Bref, de vraies séries avec de vrais horaires d'enseignement (quand je pense qu'il y a moins d'heures de maths en 1re S aujourd'hui que j'en avais en 4e !), mais des disciplines qui, toutes, comptent pour l'examen. Et on arrête la démagogie des options coef. 2 ou 3, et comptabilisées pour avoir le Bac.

"Le Bac est un examen généraliste." +1.

_________________
"In spite of everything, I still believe that people are really good at heart."  coeurs
"Μηκέθ᾽ ὅλως περὶ τοῦ οἷόν τινα εἶναι τὸν ἀγαθὸν ἄνδρα διαλέγεσθαι, ἀλλὰ εἶναι τοιοῦτον"  professeur

Do you want to prepare your lessons for next year with other teachers? It's that way : http://www.neoprofs.org/t91466-anglais-qui-pour-preparer-ses-cours-ensemble-cet-ete

TheDoctor
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par RooMcfly le Mer 17 Fév 2016 - 16:56

Il faudrait aussi arrêter avec les stages passerelles. On a des gamins qui débarquent de première S dans une terminale L, des STMG qui demandent à faire une semaine en ES pour voir comment c'est... Et qui restent s'ils sont sages (alors que le passage avait été refusé).

Plus ça va, plus j'ai l'impression d'être chez McDonald's. C'est self-service. La famille vient pleurnicher à l'administration et on change le gamin de section sans jamais consulter les professeurs. J'ai même eu une élève l'année dernière qui a fait première S -> première ES -> terminale ST2S.

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Iphigénie le Mer 17 Fév 2016 - 16:56

@TheDoctor a écrit:
@Iphigénie a écrit:La réforme du lycée: encore?
Je croyais qu'on avait trouvé la formule miraculeuse la dernière fois (en 2010, non?), après plein de concertations, de tours de France de Descoings, de réflexion de Loréal, avec l'égalité, le vivre-ensemble, les explorations Livingstone, le rééquilibrage des filières, l'aide personnalisée à tous les étages: hein quoi comment? on n'est pas meilleur? c'est pire?
Allo quoi!
Les profs qui disaient non en 2010, ils n'ont rien compris, ceux qui disent non aujourd'hui il n'ont rien compris: le poumonla Réforme, vous dis-je!

Un des gros soucis est celui-ci: on met en place des réformes, pour peut-être que 5-6 ans après - voire parfois moins -elles disparaissent.....
Le problème c'est qu'on met en place des réformes pour dire qu'on réforme et pour trouver comment faire des économies: et cinq ans après il apparaît ce que disaient les profs conscients cinq ans avant: c'est une catastrophe. C'est bien pourquoi ce qu'il faut changer c'est le mode de fonctionnement et de recrutement de la DGESCO. Quelle que soit la majorité.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Marguerite V le Mer 17 Fév 2016 - 17:02

RooMcFly : 1h d'AP payée 3/4 d'heure ???????? Ça ne me semble pas très légal... Il me semble qu'une heure d'AP devrait même être payée 1,1 heures dans les classes à examens telles que la première et la terminale (ce qui n'est pas le cas chez nous...)

Marguerite V
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Pat B le Mer 17 Fév 2016 - 17:10

Des maths en S, suffisamment pour que les profs de physique puissent faire de la vraie physique et pas des études de documents (et peu importe si en échange on allège encore les sciences en L ou autre). A mon époque on avait 5 ou 6h en première et 9h en terminale C ! (et 6h de physique). C'est vital sans quoi notre pays ne formera plus de scientifiques.

Le contraire de ce qui est fait dans le lycée de RooMcFly, qui est un véritable cauchemar !

Et surtout : ne pas laisser le choix final de la filière aux familles, il faut un barrage du conseil de classe ! (je connais leur argument : "mais mon fils adooooore la physique, vous n'allez pas l'empêcher de l'étudier ?" "Oui mais il a 7 en physique et 5 en maths...")

Bref, que des trucs opposé aux tendances actuelles...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par RooMcfly le Mer 17 Fév 2016 - 17:12

Marguerite: je ne blague pas du tout mais l'argument du CDE c'est qu'on on finit l'AP fin mai et en plus on a pas de copies... Rolling Eyes Donc 1h d'AP = 0,75 sur le VS chez nous.

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par TheDoctor le Mer 17 Fév 2016 - 17:14

@RooMcfly a écrit:Il faudrait aussi arrêter avec les stages passerelles. On a des gamins qui débarquent de première S dans une terminale L, des STMG qui demandent à faire une semaine en ES pour voir comment c'est... Et qui restent s'ils sont sages (alors que le passage avait été refusé).

Plus ça va, plus j'ai l'impression d'être chez McDonald's. C'est self-service. La famille vient pleurnicher à l'administration et on change le gamin de section sans jamais consulter les professeurs. J'ai même eu une élève l'année dernière qui a fait première S -> première ES -> terminale ST2S.

As a matter of fact : conseil de classe de 2de il y a 2 ans. 3ème trimestre. Elève "X" a 7 de moyenne en Français, 5 en Anglais (avec moi, donc), 1,5 en Allemand mais 11 en HG. Il demande Première ES. Sauf que : 7 en Mathématiques. Que propose le principal ?
"Faisons-le passer en L!" Je n'osais rien dire alors, étant encore "débutant" dans le
métier, mais ma collègue d'Allemand a tapé sur la table (littéralement) et a dit "Si
vous le laissez passer, je m'en vais de cette parodie de conseil de classe."
Le principal a dit "Bon, et bien, passage en Première L."

L'année d'après, ma collègue d'allemand et moi retrouvons le gamin. Ses résultats
étaient pires, et au final il a changé d'établissement en cours d'année.

_________________
"In spite of everything, I still believe that people are really good at heart."  coeurs
"Μηκέθ᾽ ὅλως περὶ τοῦ οἷόν τινα εἶναι τὸν ἀγαθὸν ἄνδρα διαλέγεσθαι, ἀλλὰ εἶναι τοιοῦτον"  professeur

Do you want to prepare your lessons for next year with other teachers? It's that way : http://www.neoprofs.org/t91466-anglais-qui-pour-preparer-ses-cours-ensemble-cet-ete

TheDoctor
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par User5899 le Mer 17 Fév 2016 - 17:19

@RooMcfly a écrit:Marguerite: je ne blague pas du tout mais l'argument du CDE c'est qu'on on finit l'AP fin mai et en plus on a pas de copies... Rolling Eyes Donc 1h d'AP = 0,75 sur le VS chez nous.
Oui, mais c'est illégal, sauf si le 0,25 qui manque est attribué à un autre collègue pour qu'il fasse une heure 9 semaines sur 36. La dotation d'une classe, c'est 2h d'AP par élève et par semaine, toute l'année. Cette dotation peut être découpée, mais en tout état de cause, les élèves doivent avoir 2h d'AP chaque semaine. Sinon, vous vous faites bouffer des heures 'et imposer des classes en plus, éventuellement). L'autonomie des établissements ne permet pas de toucher aux heures hebdomadaires.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par User5899 le Mer 17 Fév 2016 - 17:21

@RooMcfly a écrit:Il faudrait aussi arrêter avec les stages passerelles. On a des gamins qui débarquent de première S dans une terminale L, des STMG qui demandent à faire une semaine en ES pour voir comment c'est... Et qui restent s'ils sont sages (alors que le passage avait été refusé).

Plus ça va, plus j'ai l'impression d'être chez McDonald's. C'est self-service. La famille vient pleurnicher à l'administration et on change le gamin de section sans jamais consulter les professeurs. J'ai même eu une élève l'année dernière qui a fait première S -> première ES -> terminale ST2S.
C'est la loi, c'est comme ça. C'est bien pour cette raison qu'en tant que PP de seconde, je me contente de toucher la prime et de ne rien foutre en échange : de toutes façons, l'orientation n'est plus notre affaire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par RooMcfly le Mer 17 Fév 2016 - 17:30

Cripure: je sais que c'est pas légal... Je répète juste la manière dont le CDE fait gober l'AP à mes collègues moutons bien trop contents de faire de l'AP qu'on leur impose que de mi-septembre à mi-mai.

Pour le stage passerelle, c'est peut-être une loi mais c'est une loi que je voudrais bien changer (ou du moins éviter les abus)!

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Marguerite V le Mer 17 Fév 2016 - 17:31

@RooMcfly a écrit:Marguerite: je ne blague pas du tout mais l'argument du CDE c'est qu'on on finit l'AP fin mai et en plus on a pas de copies... Rolling Eyes Donc 1h d'AP = 0,75 sur le VS chez nous.

C'est l'arnaque du siècle !!! Votre CDE n'a qu'à vous faire terminer l'AP en fin d'année (d'où ça sort cette histoire de finir fin mai ?) De plus, il n'a pas à juger le travail hors présence que demande l'AP. Pas de copie, certes, mais parfois de longues préparations et de longues concertations... Je crois que c que fait votre CDE, en plus d'être dég*** est carrément illégal !!!!


Dernière édition par Marguerite V le Mer 17 Fév 2016 - 18:08, édité 1 fois

Marguerite V
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Poppy le Mer 17 Fév 2016 - 17:51

RooMcfly : c'est pas la joie dans votre établissement ...Et tes collègues ont l'air bien dociles .... Votre CDE ne va peut être pas rester jusqu'à la fin de sa carrière, parfois cela peut faire changer les choses.( en mieux ou en pire, d'ailleurs !)

Poppy
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par roxanne le Mer 17 Fév 2016 - 18:23

Cripure a écrit:
@RooMcfly a écrit:Marguerite: je ne blague pas du tout mais l'argument du CDE c'est qu'on on finit l'AP fin mai et en plus on a pas de copies... Rolling Eyes Donc 1h d'AP = 0,75 sur le VS chez nous.
Oui, mais c'est illégal, sauf si le 0,25 qui manque est attribué à un autre collègue pour qu'il fasse une heure 9 semaines sur 36. La dotation d'une classe, c'est 2h d'AP par élève et par semaine, toute l'année. Cette dotation peut être découpée, mais en tout état de cause, les élèves doivent avoir 2h d'AP chaque semaine. Sinon, vous vous faites bouffer des heures 'et imposer des classes en plus, éventuellement). L'autonomie des établissements ne permet pas de toucher aux heures hebdomadaires.
C'est bien ce qui me semble, chez nous, c'est curieux, trois heures par élève sur une première période jusqu'en décembre (avec donc trois profs et des petits groupes) puis, là on en est à deux heures jusqu'en avril je crois (toujours trois profs mais deux qui tournent) et après, rien, fini. Et c'est au pp d'organiser tout ça. Je ne vous explique pas comment j'ai galéré parce qu'on ne vous explique rien. Le nouveau proviseur semble vouloir arrêter ça et les profs râlent ! (j'ai compris que comme ça, tout le monde s'était partagé le gâteau). Donc, comme on arrête aussi littérature et société en avril, j'arrive dans la période "coll" de l'année.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par RooMcfly le Mer 17 Fév 2016 - 18:30

@Poppy a écrit:RooMcfly : c'est pas la joie dans votre établissement ...Et tes collègues ont l'air bien dociles .... Votre CDE ne va peut être pas rester jusqu'à la fin de sa carrière, parfois cela peut faire changer les choses.( en mieux ou en pire, d'ailleurs !)

C'est pas la joie mais on est IN-NO-VANTS! Rolling Eyes Razz

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par mimile le Mer 17 Fév 2016 - 18:38

@RooMcfly a écrit:

Et nous on voudrait: faire cours normalement c'est-à-dire avec un groupe d'élèves fixe et avec notre matière.

+1000

En 2nde, les groupes d'élèves changent sans arrêt (entre les groupes de langue, les enseignements d'exploration....), c'est insupportable. Plus personne ne va au conseil de classe (je n'ai que 8 élèves/35...), difficile de déplacer une heure de cours, EDT pourri etc...

En tant que prof de biologie, je trouverais ça intéressant qu'un élève de ST2S puisse faire du latin ou du grec, ça ferait le lien avec la terminologie médicale Wink.

Supprimer l' AP, les EDE (refaire de vraies options, avec des notes, au moins 2h/semaine...).

Nous consulter VRAIMENT pour réformer les programmes.

Remettre des sciences en S, du labo en STL...

Cadrer nationalement les horaires et les dédoublements.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Norman Bates le Mer 17 Fév 2016 - 18:41

@RooMcfly a écrit:Il faudrait aussi arrêter avec les stages passerelles. On a des gamins qui débarquent de première S dans une terminale L, des STMG qui demandent à faire une semaine en ES pour voir comment c'est... Et qui restent s'ils sont sages (alors que le passage avait été refusé).

Plus ça va, plus j'ai l'impression d'être chez McDonald's. C'est self-service. La famille vient pleurnicher à l'administration et on change le gamin de section sans jamais consulter les professeurs. J'ai même eu une élève l'année dernière qui a fait première S -> première ES -> terminale ST2S.

Ceci va s'intensifier, j'en suis sûr, au nom de l'orientation choisie.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Lefteris le Mer 17 Fév 2016 - 18:43

@trompettemarine a écrit:
1. Le projet de texte paraît.
2. Les professeurs sont consultés. (ah ! ah !)
3. Le texte n'est pas modifié.
4. Le projet devient décret.
5. Le décret est appliqué.
6. L'avis des professeurs ne compte pas : on vide de leur substance leur métier.
procédure invariable et très bien résumée


Deux possibilités :
-survivre comme professeur et être vivant en se désinvestissant.
-résister et désobéir en silence à ces réformes qui s'appliquent pour continuer à inculquer des savoirs à nos jeunes, les élever, les empêcher de sombrer dans l'animalité (moutons, ou loups).
Les deux : se désinvestir de tout l'extra-pro, mais dans l'activité d'enseignement, faire selon sa conscience, et transmettre (et contre la volonté des élèves eux-mêmes, qui voudraient ne rien faire).
Et idéalement, ne plus avoir à choisir, se barrer de là... (mais pas facile et faut bouffer).



_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par Carnyx le Mer 17 Fév 2016 - 18:56

@trompettemarine a écrit:
1. Le projet de texte paraît.
2. Les professeurs sont consultés. (ah ! ah !)
3. Le texte n'est pas modifié.
4. Le projet devient décret.
5. Le décret est appliqué.
6. L'avis des professeurs ne compte pas : on vide de leur substance leur métier.
2. Les professeurs sont consultés : pour les profanes ça veut dire comme au bon vieux temps de l’URSS, les résultats sont imprimés avant la consultation !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par trompettemarine le Mer 17 Fév 2016 - 18:58

Oui, tout était dans le "ah ! ah !" Very Happy

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après la réforme du collège: la réforme du lycée ?

Message par TheDoctor le Mer 17 Fév 2016 - 19:58

@Carnyx a écrit:
@trompettemarine a écrit:
1. Le projet de texte paraît.
2. Les professeurs sont consultés. (ah ! ah !)
3. Le texte n'est pas modifié.
4. Le projet devient décret.
5. Le décret est appliqué.
6. L'avis des professeurs ne compte pas : on vide de leur substance leur métier.
2. Les professeurs sont consultés : pour les profanes ça veut dire comme au bon vieux temps de l’URSS, les résultats sont imprimés avant la consultation !

Une belle comparaison...

_________________
"In spite of everything, I still believe that people are really good at heart."  coeurs
"Μηκέθ᾽ ὅλως περὶ τοῦ οἷόν τινα εἶναι τὸν ἀγαθὸν ἄνδρα διαλέγεσθαι, ἀλλὰ εἶναι τοιοῦτον"  professeur

Do you want to prepare your lessons for next year with other teachers? It's that way : http://www.neoprofs.org/t91466-anglais-qui-pour-preparer-ses-cours-ensemble-cet-ete

TheDoctor
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum