Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 02:37 pm
Tss tss tss, on ne dit plus carte mentale, on dit "construction réticulaire des unités-savoir".
Y'en a qui suivent pas. furieux
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 02:45 pm
De plus, ces réseaux d'unités-savoir valant comme autant de modules unitaires (d'ordre 2) eux-mêmes organisés en réseau, etc, vient le concept de l'élaboration fractalaire de modularités essentiellement fondées d'atomes-savoir.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par kamasolou le 20/02/16, 02:48 pm
@JPhMM a écrit:Tss tss tss, on ne dit plus carte mentale, on dit "construction réticulaire des unités-savoir".
Y'en a qui suivent pas. furieux

Embarassed
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 02:56 pm
Le tout inscrit dans l'octachore pédagogique plongé dans l'espace cognitif de dimension 4 tissé de 4-simplexes (nécessaire à la compréhension de la notion, bien sûr).

Et parce qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours :


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 02:58 pm
Il est où l'apprenant là dedans ? bounce
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par DesolationRow le 20/02/16, 02:59 pm
JPhMM est hors de contrôle.

JPhMM ministre !
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par PauvreYorick le 20/02/16, 02:59 pm
Pile au centre, c'te question.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 03:00 pm
@PauvreYorick a écrit:Pile au centre, c'te question.
:mdr3:

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par ben2510 le 20/02/16, 03:00 pm
Je suis pile-poil en bas à gauche avec mes TS en ce moment yesyes

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par kamasolou le 20/02/16, 03:03 pm
La question, c'est plutôt "Où est le prof ?" professeur

Spoiler:
Pas besoin d'un prof pour apprendre...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 03:04 pm
@PauvreYorick a écrit:Pile au centre, c'te question.
« Je ne peux pas vous montrer où je suis »


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 03:08 pm
@kamasolou a écrit:La question, c'est plutôt "Où est le prof ?"  professeur

Spoiler:
Pas besoin d'un prof pour apprendre...

Voyons tu connais la réponse...

Spoiler:
c'est pour cela que je n'ai même pas posé la question
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 03:10 pm
@DesolationRow a écrit:JPhMM est hors de contrôle.

JPhMM ministre !

Surtout pas!!! ce n'est plus le ministre qui dirige l'éducation en France,et depuis bien longtemps, mais l'OCDE: il vise l'international.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 03:12 pm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par Balthazaard le 20/02/16, 03:22 pm
@JPhMM a écrit:Le tout inscrit dans l'octachore pédagogique plongé dans l'espace cognitif de dimension 4 tissé de 4-simplexes (nécessaire à la compréhension de la notion, bien sûr).

Et parce qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours :


Toi tu as vu "interstellar" et tu ne t'en es pas remis.......!!!
avatar
Honchamp
Expert

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par Honchamp le 20/02/16, 03:23 pm
Et ben les gars , vous êtes en forme ! hearts

I went to the market mon p'tit panier sous mon bras, comme dit Charlebois, et quand je reviens, vous en avez fait 4 pages, et avec des illustrations !

Attention toutefois, à se spiraler, on va se démonter quelque chose...
Il y a des r'bouteux, dans vos coins ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 03:42 pm
On dirait un compte-rendu d'inspection .....(la ministre étant l'inspectée)

Un passage est intéressant:

Nous recommandons aussi de renforcer la capacité des enseignants à adopter une approche holistique des compétences y compris sociales et émotionnelles et de mieux transmettre la communication non violente.

JP? Une traduction stp!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 03:53 pm
@Balthazaard a écrit:Toi tu as vu "interstellar" et tu ne t'en es pas remis.......!!!
J'ai été un peu déçu par la fin. Le tesseract final n'est pas très... "cosmologique".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 04:00 pm
@gauvain31 a écrit:On dirait un compte-rendu d'inspection .....(la ministre étant l'inspectée)

Un passage est intéressant:

Nous recommandons aussi de renforcer la capacité des enseignants à adopter une approche holistique des compétences y compris sociales et émotionnelles et de mieux transmettre la communication non violente.

JP? Une traduction stp!
« Il faut obliger les enseignants à ne plus évaluer les productions des élèves, mais à évaluer les élèves eux-mêmes en tant qu'individus, y compris pour savoir s'ils sont de bons citoyens et des gens possédant les bonnes émotions, en particulier en demandant aux élèves de faire leurs autocritiques en public à chacun de leurs dysfonctionnements. »

Autrement dit : « Il ne faut plus enseigner les savoirs, il faut catéchiser les manants. »

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 04:05 pm
Amen
avatar
Osmie
Sage

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par Osmie le 20/02/16, 04:06 pm
Cela laisse entendre que les élèves pourraient dysfonctionner, sous-entendu qui mériterait que son auteur reçoive un blâme. Nous savons tous que les seuls dysfonctionnements du système sont les professeurs ; que ces gens-là fassent leur autocritique en public est une idée à creuser.
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 04:11 pm
Remarquez on y lit aussi:

Toutes les études montrent que les inégalités débutent dès le début de la scolarité pour s’accentuer au niveau de l’enseignement secondaire


C'est bien donc au primaire qu'il faut mettre l'accent. A aucun moment, la lettre ne fait mention de la réforme du lycée de 2010 et de son évaluation.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par JPhMM le 20/02/16, 04:12 pm
Quand ça débute dès le début, forcément, ça donne à réfléchir.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par Laotzi le 20/02/16, 04:14 pm
On s'éloigne du sujet mais cette "approche holistique des compétences" est du langage typique de l'OCDE qui n'a qu'un but : renforcer l'employabilité des individus (dès le préprimaire) avec un moyen principal : diminuer la part de la transmission des savoirs. Les intéressés liront le rapport 2015 de l'OCDE sur les compétences, en particulier à partir de la page suivante où l'on s'aperçoit que la réforme des rythmes scolaires en France à est inclure dans ce cadre (et mise en parallèle avec la réforme en Corée dans laquelle on a supprimé 20 % du contenu des connaissances) : http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/perspectives-de-l-ocde-sur-les-competences-2015_9789264235465-fr#page59

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par gauvain31 le 20/02/16, 04:15 pm
Tout à fait , La Palice n'aurait pas dit mieux
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

par William Foster le 20/02/16, 04:16 pm
@gauvain31 a écrit:C'est bien donc au primaire qu'il faut mettre l'accent.
Primère ? Primére ? Primaîre ? Prîmaire ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum