Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par Bouboule le Dim 21 Fév 2016 - 14:44

@fanette a écrit:Chez nous, nos chefs d'établissement rêvent de mettre en place une structure permettant de faire le cycle 4 en 2 ans pour certains, en 4 ans pour d'autres (et en 3 ans pour la majorité, bien sûr). Mais dans un petit collège, c'est très difficile à faire techniquement parlant.

Toutes les réformes appliquées uniformément sont favorables aux grosses structures.
Et les écarts se creusent.

Bouboule
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par fanette le Dim 21 Fév 2016 - 15:08

Bien d'accord. C'est vrai entre autres pour les heures de marge de 2h45 par classe.

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad
avatar
fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par archeboc le Lun 22 Fév 2016 - 22:30

@fanette a écrit:Chez nous, nos chefs d'établissement rêvent de mettre en place une structure permettant de faire le cycle 4 en 2 ans pour certains, en 4 ans pour d'autres (et en 3 ans pour la majorité, bien sûr). Mais dans un petit collège, c'est très difficile à faire techniquement parlant.

Comment faire des redoublements sans que cela se voit.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3

archeboc
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par fanette le Lun 22 Fév 2016 - 22:38

@archeboc a écrit:
@fanette a écrit:Chez nous, nos chefs d'établissement rêvent de mettre en place une structure permettant de faire le cycle 4 en 2 ans pour certains, en 4 ans pour d'autres (et en 3 ans pour la majorité, bien sûr). Mais dans un petit collège, c'est très difficile à faire techniquement parlant.

Comment faire des redoublements sans que cela se voit.

Oui, sauf que les élèves ne referaient pas deux fois la même chose, mais prendraient plus de temps pour acquérir les différentes notions. Ça mériterait d'être tenté, vu qu'on n'a aucune solution pour les gamins qui perdent pied au collège. Ceci dit, pour l'instant, avec notre DHG au ras des pâquerettes, ce n'est pas à l'ordre du jour !
avatar
fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par V.Marchais le Mar 23 Fév 2016 - 7:19

Je ne trouve pas cela idiot, fanette. Un tas d'élèves a besoin de nettement plus de temps, et s'en sortirait si on lui donnait ce temps. Dans le contexte actuel, je trouve aussi que ça mérite d'être tenté. C'est certainement plus adapté que tout faire au pas de charge ou pratiquer des coupes franches dans les contenus - ce qui est à peu près l'alternative à laquelle nous sommes contraints.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par monseigneur le Mar 23 Fév 2016 - 11:06

Ca fait un peu penser au "collège modulaire" du SNALC, non ?

https://www.snalc.fr/national/article/951/
avatar
monseigneur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par doctor who le Mar 23 Fév 2016 - 11:12

Bof, ces histoires de longueur de cycle, tant qu'on n'aura pas remis du travail en atelier dans les programmes du collège...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le spiralaire et le curriculaire

Message par Bouboule le Mar 23 Fév 2016 - 11:30

@fanette a écrit:
@archeboc a écrit:
@fanette a écrit:Chez nous, nos chefs d'établissement rêvent de mettre en place une structure permettant de faire le cycle 4 en 2 ans pour certains, en 4 ans pour d'autres (et en 3 ans pour la majorité, bien sûr). Mais dans un petit collège, c'est très difficile à faire techniquement parlant.

Comment faire des redoublements sans que cela se voit.

Oui, sauf que les élèves ne referaient pas deux fois la même chose, mais prendraient plus de temps pour acquérir les différentes notions. Ça mériterait d'être tenté, vu qu'on n'a aucune solution pour les gamins qui perdent pied au collège. Ceci dit, pour l'instant, avec notre DHG au ras des pâquerettes, ce n'est pas à l'ordre du jour !

Il faut que le nombre d'élèves en difficulté compense le nombre en facilité ; c'est pas gagné.
Mais en plaçant le curseur plus bas, ils vont peut-être y arriver...

Bouboule
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum