L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 28 Fév 2016 - 8:45

@Condorcet a écrit:
Par ailleurs, le savoir disciplinaire du professeur (d'histoire-géographie en l'occurrence) n'est-il pas suffisant pour garantir une autonomie de pensée et d'action pédagogiques  ? N'est-il pas de son devoir impérieux de se garder des effets de mode pour inculquer un savoir durable  ?

Il devrait. Mais... =/

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par ben2510 le Dim 28 Fév 2016 - 9:42

@Rendash a écrit:
@ben2510 a écrit:
Combien de lycéens [...]se plaignent ensuite d'un décollement de la rétine suite à une claque un peu trop vigoureuse derrière la tête ?

Le remède est simple : suffit d'agrafer la rétine, et hop, le tour est joué.

bounce

Laughing Laughing Laughing
On peut aussi agrafer leur calculatrice à une partie de leur anatomie à laquelle il leur sera difficile d'accéder pendant les cours.
En plus gentil, il y a l'option de poubéliser l'objet du délit (la calculatrice, pas la rétine).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par User5899 le Dim 28 Fév 2016 - 9:45

@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Elyas a écrit:
@Provence a écrit:
Merci, Philbog, de te montrer aussi clair en rappelant que cette réforme veut imposer une façon de travailler...

J'avoue que pour suivre les différentes formations, je ne comprends pas cet argument. Quelle façon de travailler exactement serait-elle imposée ? La différenciation pédagogique ? Il en existe plein de pistes. Le retour à une vraie didactique du brouillon ? J'avoue que si tu es contre, c'est assez stupéfiant. L'interdisciplinaire ? Franchement, c'est plus une volonté de croiser que d'imposer des pratiques.

Au final, est-ce le travail en équipe ? C'est la seule façon de travailler qui me semble imposer.
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Condorcet le Dim 28 Fév 2016 - 10:24

Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Elyas a écrit:

J'avoue que pour suivre les différentes formations, je ne comprends pas cet argument. Quelle façon de travailler exactement serait-elle imposée ? La différenciation pédagogique ? Il en existe plein de pistes. Le retour à une vraie didactique du brouillon ? J'avoue que si tu es contre, c'est assez stupéfiant. L'interdisciplinaire ? Franchement, c'est plus une volonté de croiser que d'imposer des pratiques.

Au final, est-ce le travail en équipe ? C'est la seule façon de travailler qui me semble imposer.
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

Non, la formule est d'Elyas.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par JPhMM le Dim 28 Fév 2016 - 10:29

@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Elyas a écrit:
@Provence a écrit:
Merci, Philbog, de te montrer aussi clair en rappelant que cette réforme veut imposer une façon de travailler...

J'avoue que pour suivre les différentes formations, je ne comprends pas cet argument. Quelle façon de travailler exactement serait-elle imposée ? La différenciation pédagogique ? Il en existe plein de pistes. Le retour à une vraie didactique du brouillon ? J'avoue que si tu es contre, c'est assez stupéfiant. L'interdisciplinaire ? Franchement, c'est plus une volonté de croiser que d'imposer des pratiques.

Au final, est-ce le travail en équipe ? C'est la seule façon de travailler qui me semble imposer.
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
+1

Dire qu'on ne veut rien nous imposer avec cette réforme relève d'une singulière pirouette rhétorique : rien ne nous est imposé, mais nous n'aurions pas d'autre choix que de faire AP, EPI, concertation pour les progressions de cycle, etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Elyas le Dim 28 Fév 2016 - 10:30

@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

Non, la formule est d'Elyas.

Oui, elle est de moi et alors ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 28 Fév 2016 - 10:33

@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

Non, la formule est d'Elyas.

Elle ne concerne pas le travail en équipe mais la "didactique du brouillon", pour être précis.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Condorcet le Dim 28 Fév 2016 - 11:01

@Elyas a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

Non, la formule est d'Elyas.

Oui, elle est de moi et alors ?

Et alors, c'est une manière de refuser toute discussion, d'affirmer un postulat. Si c'est un postulat, pourquoi donc le clamer haut et fort dans un forum qui, par nature, se prête à la discussion.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Elyas le Dim 28 Fév 2016 - 11:03

@Condorcet a écrit:
@Elyas a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
Si c'est pour moi, en effet, non seulement je n'ai pas envie, mais je ne discute pas sur ce point. Le travail en équipe n'est pas un sujet de discussion : ceux qui en veulent le pratiquent, les autres casseront le mouvement. La force d'inertie n'est pas un vain mot.

Non, la formule est d'Elyas.

Oui, elle est de moi et alors ?

Et alors, c'est une manière de refuser toute discussion, d'affirmer un postulat. Si c'est un postulat, pourquoi donc le clamer haut et fort dans un forum qui, par nature, se prête à la discussion.

Tu as donc bien compris ce que je répondais à Provence qui était sèche et méprisante avec Philbog. Chose qui ne te choque pas, apparemment.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Condorcet le Dim 28 Fév 2016 - 11:06

Ce qui me choque est que l'on réponde à la sécheresse par la sécheresse. Mais je vais m'en tenir là sous peine de verser dans le travers que je dénonce.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 28 Fév 2016 - 11:07

@Elyas a écrit:
Tu as donc bien compris ce que je répondais à Provence qui était sèche et méprisante avec Philbog. Chose qui ne te choque pas, apparemment.

D'un autre côté, c'est aussi une réponse du berger à la bergère : philbog est elle-même sèche et méprisante depuis ses premières interventions ; et elle ne répond jamais aux arguments contre, qu'elle ignore royalement pour prétendre que l'opposition à la réforme est uniquement le fait d'une bande de réactionnaires qui se foutent des élèves. C'est insultant, il ne faut pas qu'elle s'étonne de prendre des retours de flamme.
En plus, elle écrit comme un sagouin.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par philbog le Dim 28 Fév 2016 - 12:40

C'est vrai qu'il m'est difficile de distinguer un vrai argument tant ils sont noyés dans les insultes ou attaques personnelles auquelles je ne m'abaisse jamais á répondre.
En remontant le fil (le moins loin possible) quel serait selon toi un vrai argument auquel je pourrais répondre?

_________________
“Le féminisme a toujours avancé sur deux fronts : celui de la théorie et celui de la lutte.”

"Contrairement aux idées préconçues, l’anarchie n’est pas un déni de tout système, qui amènerait la société au désordre et au chaos; elle propose une vraie solution politique, construite sur la libre association des hommes, en dehors des États, toujours pourvoyeurs d’une autorité imposée."

Tout le monde savait que c'était impossible. Est arrivé un qui ne le savait pas et qui l'a fait !
Marcel Pagnol.

philbog
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Anaxagore le Dim 28 Fév 2016 - 12:42

Et encore, je trouve les gens bien gentils.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Anaxagore le Dim 28 Fév 2016 - 12:43

Miséricordieux, même.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 28 Fév 2016 - 12:47

@philbog a écrit:C'est vrai qu'il m'est difficile de distinguer un vrai argument tant ils sont noyés dans les insultes ou attaques personnelles auquelles je ne m'abaisse jamais á répondre.
En remontant le fil (le moins loin possible) quel serait selon toi un vrai argument auquel je pourrais répondre?

Tu n'as jamais répondu à aucun argument, et ce depuis tes premières interventions. Tu te contentes de seriner ici ce qu'on entend ailleurs, dans la bouche des IPR, des formateurs et du ministère.

Mais, en remontant ce seul fil, je tombe sur deux points :

@Shere Khan a écrit:
C'est la pire, justement, car elle est de fait la négation de la liberté pédagogique. Dans le travail en équipe, le dernier arrivé, pour peu qu'il soit T.Z.R., se voit imposer les vues des plus anciens dans l'établissement, qui n'ont pas forcément raison pour autant.

@Bouboule a écrit:
On veut que les enseignants travaillent en équipe mais plus les réformes passent, plus on appartient à un nombre important d'équipes. Au bilan c'est pour individualiser le parcours des élèves mais on a en a de plus en plus à gérer par semaine.

Pour une liste d'arguments, je te renvoie aux topics de MUTIS, qui liste de façon complète et exhaustive les arguments d'opposition à cette réforme en particulier. Point par point, et sur le plan de la pédagogie. Tu as donc de quoi faire.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Balthazaard le Dim 28 Fév 2016 - 12:56

@JPhMM a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Elyas a écrit:

J'avoue que pour suivre les différentes formations, je ne comprends pas cet argument. Quelle façon de travailler exactement serait-elle imposée ? La différenciation pédagogique ? Il en existe plein de pistes. Le retour à une vraie didactique du brouillon ? J'avoue que si tu es contre, c'est assez stupéfiant. L'interdisciplinaire ? Franchement, c'est plus une volonté de croiser que d'imposer des pratiques.

Au final, est-ce le travail en équipe ? C'est la seule façon de travailler qui me semble imposer.
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
+1

Dire qu'on ne veut rien nous imposer avec cette réforme relève d'une singulière pirouette rhétorique : rien ne nous est imposé, mais nous n'aurions pas d'autre choix que de faire AP, EPI, concertation pour les progressions de cycle, etc.

Exactement, cela revient à un de mes messages antérieurs, personne n'impose quoi que ce soit...et pourtant!!!!!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Osmie le Dim 28 Fév 2016 - 13:14

@Balthazaard a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
C'est énorme, déjà... Pour moi, c'est juste impossible.

La formule "j'avoue que si tu es contre, c'est stupéfiant" ne dénote pas une grande envie de dialoguer avec le contradicteur.
+1

Dire qu'on ne veut rien nous imposer avec cette réforme relève d'une singulière pirouette rhétorique : rien ne nous est imposé, mais nous n'aurions pas d'autre choix que de faire AP, EPI, concertation pour les progressions de cycle, etc.

Exactement, cela revient à un de mes messages antérieurs, personne n'impose quoi que ce soit...et pourtant!!!!!

En effet, tout est imposé dans cette réforme : l'AP, les EPI, tous les nouveaux programmes en 4 ans, des programmes à pleurer en lettres, la concertation pour les cycles, la fin de l'égalité de traitement sur le territoire, la disparition programmée des langues anciennes...
On peut toujours tenter de faire croire le contraire, mais les faits sont là, et têtus.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par philbog le Dim 28 Fév 2016 - 13:21

Pour repondre (sans pouvoir les citer car je ne trouve pas l'outil sur la version smart phone) á l'argument sur le TZR qui aura du mal á se faire entendre dans une equipe déja en place. Je suis d'accord et je trouve que c'est deplorable de la part de ses collegues anciens.
Concernant le nombre d'équipes et donc d'élèves á gerer: je connais le probléme en tant que prof de SVT. Nous avons en college des profs de SVT avec souvent plus de dix classes á gérer. Cet argument va donc dans le sens de la reforme car si le choix est fait de faire de l'EIST, cela réduira fortement le nombre de classes par collègue. Nous connaitrons mieux nos élèves et ferons á coup sur un meilleur boulot dans de meilleures conditions.

philbog
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par ben2510 le Dim 28 Fév 2016 - 13:22

@philbog a écrit:C'est vrai qu'il m'est difficile de distinguer un vrai argument tant ils sont noyés dans les insultes ou attaques personnelles auxquelles je ne m'abaisse jamais á répondre.
En remontant le fil (le moins loin possible) quel serait selon toi un vrai argument auquel je pourrais répondre?

Ton message est puant de suffisance <----- ça c'est une attaque personnelle.
De rien.
Inutile de me répondre.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Réponse

Message par philbog le Dim 28 Fév 2016 - 13:22

Pour repondre (sans pouvoir les citer car je ne trouve pas l'outil sur la version smart phone) á l'argument sur le TZR qui aura du mal á se faire entendre dans une equipe déja en place. Je suis d'accord et je trouve que c'est deplorable de la part de ses collegues anciens.
Concernant le nombre d'équipes et donc d'élèves á gerer: je connais le probléme en tant que prof de SVT. Nous avons en college des profs de SVT avec souvent plus de dix classes á gérer. Cet argument va donc dans le sens de la reforme car si le choix est fait de faire de l'EIST, cela réduira fortement le nombre de classes par collègue. Nous connaitrons mieux nos élèves et ferons á coup sur un meilleur boulot dans de meilleures conditions.

_________________
“Le féminisme a toujours avancé sur deux fronts : celui de la théorie et celui de la lutte.”

"Contrairement aux idées préconçues, l’anarchie n’est pas un déni de tout système, qui amènerait la société au désordre et au chaos; elle propose une vraie solution politique, construite sur la libre association des hommes, en dehors des États, toujours pourvoyeurs d’une autorité imposée."

Tout le monde savait que c'était impossible. Est arrivé un qui ne le savait pas et qui l'a fait !
Marcel Pagnol.

philbog
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par amethyste le Dim 28 Fév 2016 - 13:23

@philbog a écrit:Pour repondre (sans pouvoir les citer car je ne trouve pas l'outil sur la version smart phone) á l'argument sur le TZR qui aura du mal á se faire entendre dans une equipe déja en place. Je suis d'accord et je trouve que c'est deplorable de la part de ses collegues anciens.
Concernant le nombre d'équipes et donc d'élèves á gerer: je connais le probléme en tant que prof de SVT. Nous avons en college des profs de SVT avec souvent plus de dix classes á gérer. Cet argument va donc dans le sens de la reforme car si le choix est fait de faire de l'EIST, cela réduira fortement le nombre de classes par collègue. Nous connaitrons mieux nos élèves et ferons á coup sur un meilleur boulot dans de meilleures conditions.
Un, je connais mes élèves, puisque je les ai souvent plusieurs années.
Deux, même si je connais mieux mes élèves, comment est-ce que je les aiderais dans des disciplines que je ne maîtrise pas ? furieux

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 28 Fév 2016 - 13:24

@philbog a écrit:
Concernant le nombre d'équipes et donc d'élèves á gerer: je connais le probléme en tant que prof de SVT. Nous avons en college des profs de SVT avec souvent plus de dix classes á gérer. Cet argument va donc dans le sens de la reforme car si le choix est fait de faire de l'EIST, cela réduira fortement le nombre de classes par collègue. Nous connaitrons mieux nos élèves et ferons á coup sur un meilleur boulot dans de meilleures conditions.

Faire du meilleur boulot en enseignant des matières que vous ne maîtrisez pas, ça me laisse, au mieux, dubitatif.
Et c'est cracher allègrement sur tous les autres professeurs qui, eux, perdent des heures, et se retrouvent donc avec davantage de classes, donc davantage d'élèves, donc mois de temps à consacrer à leurs élèves, qu'ils connaîtront moins.

Conclusion : ça ne va pas dans le sens de la réforme. La réforme va dans ton sens à toi, personnellement. C'est bien ce qu'on dit.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par fanette le Dim 28 Fév 2016 - 13:29

@philbog a écrit:Pour repondre (sans pouvoir les citer car je ne trouve pas l'outil sur la version smart phone) á l'argument sur le TZR qui aura du mal á se faire entendre dans une equipe déja en place. Je suis d'accord et je trouve que c'est deplorable de la part de ses collegues anciens.
Ce ne sont pas nécessairement les anciens collègues qui seront en cause, mais il faudra bien que le travail soit prêt à la rentrée ; or les TZR sont rarement connus avant : comment faire techniquement parlant pour leur laisser leur place ?

@philbog a écrit:
Concernant le nombre d'équipes et donc d'élèves á gerer: je connais le probléme en tant que prof de SVT. Nous avons en college des profs de SVT avec souvent plus de dix classes á gérer. Cet argument va donc dans le sens de la reforme car si le choix est fait de faire de l'EIST, cela réduira fortement le nombre de classes par collègue. Nous connaitrons mieux nos élèves et ferons á coup sur un meilleur boulot dans de meilleures conditions.
Ah, mais si ça t'arrange, toi, dans ta discipline, tout va bien alors ! (sauf que tu ne sembles pas évoquer les multiples conseils d'enseignement et réunions de cycle qui vont se rajouter)

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par henriette le Dim 28 Fév 2016 - 13:32

Je trouve aussi que cette réforme impose énormément de choses :
- travail par projets
- travail interdisciplinaire forcé
- travail d'équipe au sein des disciplines du fait des programmes par cycle et des redondances importantes
- travail d'équipe par niveau pour la mise en place des EPI et AP
- travail d'équipe au sein des bassins avec le 1er cycle pour définir les contenus pour le cycle 3.

Cela ne veut pas dire que le travail par projet, l'interdisciplinarité ou le travail d'équipe soient mauvais en soi. Mais l'imposer comme le fait cette réforme aux enseignants, ça oui, c'est une mauvaise chose, et je ne pense pas que cela puisse au final apporter quoi que ce soit aux élèves, du coup.

Dans cette réforme, on impose des méthodes, des modalités mais en laissant les contenus très flous. Or, pour garantir une éducation qui soit vraiment nationale tout en prenant en compte les diversités tant des élèves que des enseignants, c'est exactement l'inverse qu'il faudrait faire.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Obs : Le pédagogiste, symbole de l'égarement intellectuel qui a guidé la réforme du collège

Message par fanette le Dim 28 Fév 2016 - 13:41

@henriette a écrit:
Dans cette réforme, on impose des méthodes, des modalités mais en laissant les contenus très flous. Or, pour garantir une éducation qui soit vraiment nationale tout en prenant en compte les diversités tant des élèves que des enseignants, c'est exactement l'inverse qu'il faudrait faire.

+1000
C'est exactement ce que j'avais dit à une IPR à  une réunion de formation, mais elle avait botté en touche (à sa décharge, elle n'avait pas l'air très convaincue par la réforme, l'exercice était probablement difficile pour elle! Smile )

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum