À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par JPhMM le Mer 24 Fév 2016 - 14:45

@boris vassiliev a écrit:Fonctionnement de rêve chez nous : un code par discipline, pas de quota. Quelquefois un shutdown de papier ou de toner pour nous rappeler à l'ordre, mais c'est tout.
Idem ici.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Mer 24 Fév 2016 - 15:01

@Bouboule a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:

Je n'ai pas compté. Sans manuel je pense que j'en ferais facilement 3 fois plus. On travaille sur beaucoup de documents en HG.

Cela ne répond pas à ma question. 3 fois plus que combien ?


Parce que tu sais combien tu fais de photocopies dans l'année? 
J'en fais, et quand mon compte arrive à 0, je râle tellement fort qu'on me recharge. Et ca fonctionne, cette année je n'ai pas encore fait recharger.

Oui, je sais.
Nous avons un compte aussi donc je n'ai aucun mérite (mais je peux facilement retrouver l'ordre de grandeur en regardant ce que j'ai dans le dossier de l'année scolaire).
Si tu as un compte, tu sais donc aussi ou du moins tu peux savoir (et ton intendant aussi).

(Mon propos n'est pas de condamner tous les livres, d'ailleurs j'ai gardé ceux de ma scolarité même certaisn qu'on ne m'a jamais fait ouvrir, mais parfois la façon de fonctionner fait qu'on peut s'en passer ; c'est juste un élément de réflexion en réponse à Isis qui pense que c'est cher de se passer de livres. Je voulais comparer.)

En HG on aurait besoin de photocopies couleurs. Donc je pense vraiment qu'on serait un gouffre financier....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 0:52

@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:

Cela ne répond pas à ma question. 3 fois plus que combien ?


Parce que tu sais combien tu fais de photocopies dans l'année? 
J'en fais, et quand mon compte arrive à 0, je râle tellement fort qu'on me recharge. Et ca fonctionne, cette année je n'ai pas encore fait recharger.

Oui, je sais.
Nous avons un compte aussi donc je n'ai aucun mérite (mais je peux facilement retrouver l'ordre de grandeur en regardant ce que j'ai dans le dossier de l'année scolaire).
Si tu as un compte, tu sais donc aussi ou du moins tu peux savoir (et ton intendant aussi).

(Mon propos n'est pas de condamner tous les livres, d'ailleurs j'ai gardé ceux de ma scolarité même certaisn qu'on ne m'a jamais fait ouvrir, mais parfois la façon de fonctionner fait qu'on peut s'en passer ; c'est juste un élément de réflexion en réponse à Isis qui pense que c'est cher de se passer de livres. Je voulais comparer.)

En HG on aurait besoin de photocopies couleurs. Donc je pense vraiment qu'on serait un gouffre financier....

J'ai bien compris ce que vous pensez mais vous ne fournissez aucun argument (chiffré) autre que votre intime conviction que vous réécrivez sous diverses formes, ce qui ne peut évidemment pas m'aider à comprendre comment vous fonctionnez et encore moins me convaincre.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par JEMS le Jeu 25 Fév 2016 - 6:16

Je me passe de manuels pour 80 % de mes cours. Mais je dois tourner à plus de 10000 photocopies par an. Je sais c'est énorme, mais nos dossiers ce sont 20 à 30 pages. J'allège en fournissant aux élèves quand ils sont en TD des supports PDF qu'ils consultent directement, mais je n'ai jamais réussi à exploiter un manuel convenablement. C'est comme si on mettait entre mes mains une truelle alors que je ne sais pas maçonner.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Kilmeny le Jeu 25 Fév 2016 - 8:26

Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 8:54

@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Balthamos a écrit:


Parce que tu sais combien tu fais de photocopies dans l'année? 
J'en fais, et quand mon compte arrive à 0, je râle tellement fort qu'on me recharge. Et ca fonctionne, cette année je n'ai pas encore fait recharger.

Oui, je sais.
Nous avons un compte aussi donc je n'ai aucun mérite (mais je peux facilement retrouver l'ordre de grandeur en regardant ce que j'ai dans le dossier de l'année scolaire).
Si tu as un compte, tu sais donc aussi ou du moins tu peux savoir (et ton intendant aussi).

(Mon propos n'est pas de condamner tous les livres, d'ailleurs j'ai gardé ceux de ma scolarité même certaisn qu'on ne m'a jamais fait ouvrir, mais parfois la façon de fonctionner fait qu'on peut s'en passer ; c'est juste un élément de réflexion en réponse à Isis qui pense que c'est cher de se passer de livres. Je voulais comparer.)

En HG on aurait besoin de photocopies couleurs. Donc je pense vraiment qu'on serait un gouffre financier....

J'ai bien compris ce que vous pensez mais vous ne fournissez aucun argument (chiffré) autre que votre intime conviction que vous réécrivez sous diverses formes, ce qui ne peut évidemment pas m'aider à comprendre comment vous fonctionnez et encore moins me convaincre.

Mais il faut vous le dire en quelle langue que je n'ai pas le nombre de photocopies que je fais dans l'année ???
Et tous les profs d'HG vous le dirons : nous utilisons beaucoup de documents, et nous avons besoin de documents en couleurs.
Donc ne pas avoir de manuel nous poserait problème. De plus, mon college n'a pas de photocopieuse couleur.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Fév 2016 - 11:20

Il y aurait peut être moyen (je m'avance) e voir si, au niveau local, un imprimeur ne pourrait pas vous faire votre propre manuel d'établissement papier, recueil de documents choisis par vos soins... Peut être (je n'en sais rien, c'est une piste) que le coût en serait inférieur à celui d'un manuel d'éditeur.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 11:48

@Dr Raynal a écrit:Il y aurait peut être moyen (je m'avance) e voir si, au niveau local, un imprimeur ne pourrait pas vous faire votre propre manuel d'établissement papier, recueil de documents choisis par vos soins... Peut être (je n'en sais rien, c'est une piste) que le coût en serait inférieur à celui d'un manuel d'éditeur.

En HG impossible à cause des droits des documents.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Fév 2016 - 11:52

Il existe bien plus de documents libres de droits qu'on ne le croit. Sans compter ceux qui sont utilisables en non commercial.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Balthamos le Jeu 25 Fév 2016 - 11:55

@Isis39 a écrit:
@Dr Raynal a écrit:Il y aurait peut être moyen (je m'avance) e voir si, au niveau local, un imprimeur ne pourrait pas vous faire votre propre manuel d'établissement papier, recueil de documents choisis par vos soins... Peut être (je n'en sais rien, c'est une piste) que le coût en serait inférieur à celui d'un manuel d'éditeur.

En HG impossible à cause des droits des documents.


Et encore...
En géographie, peut être (quoi qu'il existe plusieurs documents libres, hors texte, ce qui va poser problème) mais en histoire, c'est plus limité. Je me vois mal chercher les ayants droits des tables claudiennes. 
faire un document pédagogique non commercial avec des extraits, je pense que c'est jouable.
Mais niveau boulot.... Je le finis dans 4 ans!

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 12:01

@Balthamos a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Dr Raynal a écrit:Il y aurait peut être moyen (je m'avance) e voir si, au niveau local, un imprimeur ne pourrait pas vous faire votre propre manuel d'établissement papier, recueil de documents choisis par vos soins... Peut être (je n'en sais rien, c'est une piste) que le coût en serait inférieur à celui d'un manuel d'éditeur.

En HG impossible à cause des droits des documents.


Et encore...
En géographie, peut être (quoi qu'il existe plusieurs documents libres, hors texte, ce qui va poser problème) mais en histoire, c'est plus limité. Je me vois mal chercher les ayants droits des tables claudiennes. 
faire un document pédagogique non commercial avec des extraits, je pense que c'est jouable.
Mais niveau boulot.... Je le finis dans 4 ans!

Voilà.
Mais en histoire contemporaine, des documents libres, ouille !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Fév 2016 - 12:17

Il est certain que le "contemporain" peut poser problème.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 15:48

@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:

Oui, je sais.
Nous avons un compte aussi donc je n'ai aucun mérite (mais je peux facilement retrouver l'ordre de grandeur en regardant ce que j'ai dans le dossier de l'année scolaire).
Si tu as un compte, tu sais donc aussi ou du moins tu peux savoir (et ton intendant aussi).

(Mon propos n'est pas de condamner tous les livres, d'ailleurs j'ai gardé ceux de ma scolarité même certaisn qu'on ne m'a jamais fait ouvrir, mais parfois la façon de fonctionner fait qu'on peut s'en passer ; c'est juste un élément de réflexion en réponse à Isis qui pense que c'est cher de se passer de livres. Je voulais comparer.)

En HG on aurait besoin de photocopies couleurs. Donc je pense vraiment qu'on serait un gouffre financier....

J'ai bien compris ce que vous pensez mais vous ne fournissez aucun argument (chiffré) autre que votre intime conviction que vous réécrivez sous diverses formes, ce qui ne peut évidemment pas m'aider à comprendre comment vous fonctionnez et encore moins me convaincre.

Mais il faut vous le dire en quelle langue que je n'ai pas le nombre de photocopies que je fais dans l'année ???
Et tous les profs d'HG vous le dirons : nous utilisons beaucoup de documents, et nous avons besoin de documents en couleurs.
Donc ne pas avoir de manuel nous poserait problème. De plus, mon college n'a pas de photocopieuse couleur.

J'ai bien compris que vous étiez incapable de donner des chiffres, il suffit de me relire. Et du coup, je me demande pourquoi vous relancez à chaque fois si vous n'avez pas envie d'évaluer vos besoins et si vous ne voulez pas en discuter.

Il se trouve que j'ai des collègues d'H-G avec qui je discute et avec qui je travaille même (bizarre, non ?). Ils se passent de manuels et font des photocopies couleurs. Lorsqu'ils sont arrivés dans le lycée, des collègues leur ont dit la même chose que toi (problème, pas possible, pas d'argent, pas de ci, confort, blabla...), ils ont réfléchi, ont fait des propositions et ont avancé. Mais encore une fois, je ne vous demande pas de changer, d'autres n'ont pas changé dans mon lycée et ça ne pose aucun problème à ceux qui se passent de manuels. Je suggère juste à ceux qui n'utilisent quasiment pas le manuel, quelle que soit la discipline de réfléchir aux coûts (entre autres) mais si votre manuel est très bien, très adapté, il faut bien sûr le garder, à 25€ neuf, c'est une bonne affaire. (Les élèves le gardent ou s'en débarassent à la fin de l'année ?)





Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 16:47

@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:

En HG on aurait besoin de photocopies couleurs. Donc je pense vraiment qu'on serait un gouffre financier....

J'ai bien compris ce que vous pensez mais vous ne fournissez aucun argument (chiffré) autre que votre intime conviction que vous réécrivez sous diverses formes, ce qui ne peut évidemment pas m'aider à comprendre comment vous fonctionnez et encore moins me convaincre.

Mais il faut vous le dire en quelle langue que je n'ai pas le nombre de photocopies que je fais dans l'année ???
Et tous les profs d'HG vous le dirons : nous utilisons beaucoup de documents, et nous avons besoin de documents en couleurs.
Donc ne pas avoir de manuel nous poserait problème. De plus, mon college n'a pas de photocopieuse couleur.

J'ai bien compris que vous étiez incapable de donner des chiffres, il suffit de me relire. Et du coup, je me demande pourquoi vous relancez à chaque fois si vous n'avez pas envie d'évaluer vos besoins et si vous ne voulez pas en discuter.

Il se trouve que j'ai des collègues d'H-G avec qui je discute et avec qui je travaille même (bizarre, non ?). Ils se passent de manuels et font des photocopies couleurs. Lorsqu'ils sont arrivés dans le lycée, des collègues leur ont dit la même chose que toi (problème, pas possible, pas d'argent, pas de ci, confort, blabla...), ils ont réfléchi, ont fait des propositions et ont avancé. Mais encore une fois, je ne vous demande pas de changer, d'autres n'ont pas changé dans mon lycée et ça ne pose aucun problème à ceux qui se passent de manuels. Je suggère juste à ceux qui n'utilisent quasiment pas le manuel, quelle que soit la discipline de réfléchir aux coûts (entre autres) mais si votre manuel est très bien, très adapté, il faut bien sûr le garder, à 25€ neuf, c'est une bonne affaire. (Les élèves le gardent ou s'en débarassent à la fin de l'année ?)



1. Je suis dans un collège où nous n'avons pas de compte pour la photocopie. Donc non, je ne peux pas vous donner de chiffres, je ne comptabilise pas mes photocopies de l'année.
2. Nous n'avons pas de photocopieuse couleur comme je l'ai écrit juste au-dessus, et en HGEMC nous avons besoin de la couleur.
3. En collège, les élèves ne gardent pas le manuel ni ne s'en débarrassent, il est réutilisé par les élèves de l'année d'après.
4. J'utilise les manuels plus des documents photocopiés en complément.
5. Je suis auteur dans les manuels que j'utilise en classe, ils ne coûtent pas 25€ à mon établissement.
6. Dans ma matière, se pose le problème des droits des documents que nous utilisons. Tout photocopier = ne pas respecter ces droits.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 17:03

@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:

J'ai bien compris ce que vous pensez mais vous ne fournissez aucun argument (chiffré) autre que votre intime conviction que vous réécrivez sous diverses formes, ce qui ne peut évidemment pas m'aider à comprendre comment vous fonctionnez et encore moins me convaincre.

Mais il faut vous le dire en quelle langue que je n'ai pas le nombre de photocopies que je fais dans l'année ???
Et tous les profs d'HG vous le dirons : nous utilisons beaucoup de documents, et nous avons besoin de documents en couleurs.
Donc ne pas avoir de manuel nous poserait problème. De plus, mon college n'a pas de photocopieuse couleur.

J'ai bien compris que vous étiez incapable de donner des chiffres, il suffit de me relire. Et du coup, je me demande pourquoi vous relancez à chaque fois si vous n'avez pas envie d'évaluer vos besoins et si vous ne voulez pas en discuter.

Il se trouve que j'ai des collègues d'H-G avec qui je discute et avec qui je travaille même (bizarre, non ?). Ils se passent de manuels et font des photocopies couleurs. Lorsqu'ils sont arrivés dans le lycée, des collègues leur ont dit la même chose que toi (problème, pas possible, pas d'argent, pas de ci, confort, blabla...), ils ont réfléchi, ont fait des propositions et ont avancé. Mais encore une fois, je ne vous demande pas de changer, d'autres n'ont pas changé dans mon lycée et ça ne pose aucun problème à ceux qui se passent de manuels. Je suggère juste à ceux qui n'utilisent quasiment pas le manuel, quelle que soit la discipline de réfléchir aux coûts (entre autres) mais si votre manuel est très bien, très adapté, il faut bien sûr le garder, à 25€ neuf, c'est une bonne affaire. (Les élèves le gardent ou s'en débarassent à la fin de l'année ?)



1. Je suis dans un collège où nous n'avons pas de compte pour la photocopie. Donc non, je ne peux pas vous donner de chiffres, je ne comptabilise pas mes photocopies de l'année.
2. Nous n'avons pas de photocopieuse couleur comme je l'ai écrit juste au-dessus, et en HGEMC nous avons besoin de la couleur.
3. En collège, les élèves ne gardent pas le manuel ni ne s'en débarrassent, il est réutilisé par les élèves de l'année d'après.
4. J'utilise les manuels plus des documents photocopiés en complément.
5. Je suis auteur dans les manuels que j'utilise en classe, ils ne coûtent pas 25€ à mon établissement.
6. Dans ma matière, se pose le problème des droits des documents que nous utilisons. Tout photocopier = ne pas respecter ces droits.

Votre 5. aurait été suffisant pour qu'on comprenne votre attachement aux manuels.

Je commente parce que le thème peut intéresser des lecteurs silencieux.

Vous faites partie des collègues qui n'ont aucune idée de leur dépense, je trouve ça embêtant car vous prêtez le flanc à ceux qui nous critiquent sur la gestion ; même si je n'avais pas de compte, je saurais évaluer mon nombre de photocopies.

Quand j'ai besoin d'un équipement que mon lycée ne possède pas, je fais une demande (étayée et budgétisée).

Je trouve dommage qu'un élève ne possède plus son cours complet une fois que l'année est terminée (même si je sais bien que beaucoup doivent s'en débarrasser). Si vous réutilisez le même livre l'année suivante pour la classe suivante, c'est un support de documents que vous prêtez ou louer et avez fait imprimer, il n'y a donc pas vraiment de différence avec ce que je fais, sauf que les élèves restent propriétaires des documents que je conçois et peuvent les reconsulter.


Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 17:23

Je crois que vous ne vous rendez pas absolument pas compte des contraintes propres à l'histoire-géographie-EMC.

Concevoir son propre manuel, ok, sauf que ça ne peut pas être des photocopies des manuels en cours. Donc on doit trouver des documents libres de droits car un particulier ne peut payer les droits. Or, c'est impossible pour certains documents, notamment en géo et en histoire contemporaine.
Cela veut aussi dire concevoir soi-même ses cartes (et il faut donc maîtriser le dessin vectoriel), ses graphiques, ses tableaux de chiffres, ses schémas.
Comme l'a dit Balthamos plus haut, c'est un boulot de dingue. C'est le travail d'une équipe entière dans une maison d'édition.
C'est pourquoi les profs d'HG utilisent des manuels, ou les photocopient. Mais s'ils ne font que les photocopier, sans les acheter, à terme il n'y aura plus de manuels à photocopier.
Le jour où l'éducation nationale fournira les documents dont on a besoin, notamment en payant les droits d'exploitation, alors on pourra se passer des manuels.

Remarque : je ne défends pas les manuels parce que je suis auteur. Je suis auteur parce que je trouve cela intéressant.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Balthamos le Jeu 25 Fév 2016 - 17:25

Bouboule, peut être que ta divergence est lié au fait que tu n'enseignes pas l'HG? 

Concrètement, il est pertinent d'étudier une carte de la répartition des centrales nucléaires en Europe dans le cadre d'un cours de géographie, mais est- il pertinent de l'avoir dans le cahier? 
Le cours sera pourtant complet entre le questionnement et la trace écrite. 

En HG, les manuels ne sont pas un simple recueil d'exercices.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 18:43

@Isis39 a écrit:Je crois que vous ne vous rendez pas absolument pas compte des contraintes propres à l'histoire-géographie-EMC.

Concevoir son propre manuel, ok, sauf que ça ne peut pas être des photocopies des manuels en cours. Donc on doit trouver des documents libres de droits car un particulier ne peut payer les droits. Or, c'est impossible pour certains documents, notamment en géo et en histoire contemporaine.
Cela veut aussi dire concevoir soi-même ses cartes (et il faut donc maîtriser le dessin vectoriel), ses graphiques, ses tableaux de chiffres, ses schémas.
Comme l'a dit Balthamos plus haut, c'est un boulot de dingue. C'est le travail d'une équipe entière dans une maison d'édition.
C'est pourquoi les profs d'HG utilisent des manuels, ou les photocopient. Mais s'ils ne font que les photocopier, sans les acheter, à terme il n'y aura plus de manuels à photocopier.
Le jour où l'éducation nationale fournira les documents dont on a besoin, notamment en payant les droits d'exploitation, alors on pourra se passer des manuels.

Remarque : je ne défends pas les manuels parce que je suis auteur. Je suis auteur parce que je trouve cela intéressant.

Oh punaise, ce qu'il ne faut pas lire...

Vous ne sous-entendez quand même pas que je propose dans certains cas de se passer de manuels en photocopiant des manuels ? Voire que c'est ce que je fais ? Voire que je pense qu'il n'y a qu'en physique qu'il n'y a des contraintes ?

Oui, pour concevoir des documents, il faut bosser, quel scoop !

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 18:49

@Balthamos a écrit:Bouboule, peut être que ta divergence est lié au fait que tu n'enseignes pas l'HG? 

Concrètement, il est pertinent d'étudier une carte de la répartition des centrales nucléaires en Europe dans le cadre d'un cours de géographie, mais est- il pertinent de l'avoir dans le cahier? 
Le cours sera pourtant complet entre le questionnement et la trace écrite. 

En HG, les manuels ne sont pas un simple recueil d'exercices.

J'ai des problèmes avec la rhétorique d'Isis pas avec le fait d'utiliser un manuel, j'ai écrit que pour ceux qui y trouvaient leur compte, c'était très bien.

(Il est vrai que si je venais à faire travailler sur une carte de la répartition des centrales, j'aurais tendance à en donner un exemplaire mais bon effectivement je n'enseigne pas la géographie, et je raisonne avec mes souvenirs d'élève.)

Qans quelle(s) disciplines les manuels sont-ils un simple recueil d'exercices ?

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 19:03

@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:Je crois que vous ne vous rendez pas absolument pas compte des contraintes propres à l'histoire-géographie-EMC.

Concevoir son propre manuel, ok, sauf que ça ne peut pas être des photocopies des manuels en cours. Donc on doit trouver des documents libres de droits car un particulier ne peut payer les droits. Or, c'est impossible pour certains documents, notamment en géo et en histoire contemporaine.
Cela veut aussi dire concevoir soi-même ses cartes (et il faut donc maîtriser le dessin vectoriel), ses graphiques, ses tableaux de chiffres, ses schémas.
Comme l'a dit Balthamos plus haut, c'est un boulot de dingue. C'est le travail d'une équipe entière dans une maison d'édition.
C'est pourquoi les profs d'HG utilisent des manuels, ou les photocopient. Mais s'ils ne font que les photocopier, sans les acheter, à terme il n'y aura plus de manuels à photocopier.
Le jour où l'éducation nationale fournira les documents dont on a besoin, notamment en payant les droits d'exploitation, alors on pourra se passer des manuels.

Remarque : je ne défends pas les manuels parce que je suis auteur. Je suis auteur parce que je trouve cela intéressant.

Oh punaise, ce qu'il ne faut pas lire...

Vous ne sous-entendez quand même pas que je propose dans certains cas de se passer de manuels en photocopiant des manuels ? Voire que c'est ce que je fais ? Voire que je pense qu'il n'y a qu'en physique qu'il n'y a des contraintes ?

Oui, pour concevoir des documents, il faut bosser, quel scoop !

Vous êtes très désagréable et vous ne lisez pas ce que j'écris. Ouvrez un livre d'histoire-géo pour vous rendre compte que ce n'est pas possible pour un prof d'HG de tout concevoir pour une année et pour plusieurs niveaux en travaillant à temps plein. Sans compter les droits des documents à payer.
Ma "réthorique" comme vous dites, est celle d'une majorité de profs de ma matière.
Je vais arrêter de vous répondre car vous êtes de mauvaise foi.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par User5899 le Jeu 25 Fév 2016 - 19:07

@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:

Combien fais-tu de photocopies par élève ? Et combien en ferais-tu sans manuel ?

Je n'ai pas compté. Sans manuel je pense que j'en ferais facilement 3 fois plus. On travaille sur beaucoup de documents en HG.

Cela ne répond pas à ma question. 3 fois plus que combien ?


Parce que tu sais combien tu fais de photocopies dans l'année? 
J'en fais, et quand mon compte arrive à 0, je râle tellement fort qu'on me recharge. Et ca fonctionne, cette année je n'ai pas encore fait recharger.
C'est en année civile Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Balthamos le Jeu 25 Fév 2016 - 19:09

Cripure a écrit:
@Balthamos a écrit:



Parce que tu sais combien tu fais de photocopies dans l'année? 
J'en fais, et quand mon compte arrive à 0, je râle tellement fort qu'on me recharge. Et ca fonctionne, cette année je n'ai pas encore fait recharger.
C'est en année civile Razz

Pas chez nous. 

C'est recharger en septembre puis à la demande en fonction des besoins.
En fait, nouvelles photocopieuses imposent des comptes et quota mais on a réussi à faire ne sorte qu'ils ne soient pas pris en compte;

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par User5899 le Jeu 25 Fév 2016 - 19:09

@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 19:53

@Isis39 a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Isis39 a écrit:Je crois que vous ne vous rendez pas absolument pas compte des contraintes propres à l'histoire-géographie-EMC.

Concevoir son propre manuel, ok, sauf que ça ne peut pas être des photocopies des manuels en cours. Donc on doit trouver des documents libres de droits car un particulier ne peut payer les droits. Or, c'est impossible pour certains documents, notamment en géo et en histoire contemporaine.
Cela veut aussi dire concevoir soi-même ses cartes (et il faut donc maîtriser le dessin vectoriel), ses graphiques, ses tableaux de chiffres, ses schémas.
Comme l'a dit Balthamos plus haut, c'est un boulot de dingue. C'est le travail d'une équipe entière dans une maison d'édition.
C'est pourquoi les profs d'HG utilisent des manuels, ou les photocopient. Mais s'ils ne font que les photocopier, sans les acheter, à terme il n'y aura plus de manuels à photocopier.
Le jour où l'éducation nationale fournira les documents dont on a besoin, notamment en payant les droits d'exploitation, alors on pourra se passer des manuels.

Remarque : je ne défends pas les manuels parce que je suis auteur. Je suis auteur parce que je trouve cela intéressant.

Oh punaise, ce qu'il ne faut pas lire...

Vous ne sous-entendez quand même pas que je propose dans certains cas de se passer de manuels en photocopiant des manuels ? Voire que c'est ce que je fais ? Voire que je pense qu'il n'y a qu'en physique qu'il n'y a des contraintes ?

Oui, pour concevoir des documents, il faut bosser, quel scoop !

Vous êtes très désagréable et vous ne lisez pas ce que j'écris. Ouvrez un livre d'histoire-géo pour vous rendre compte que ce n'est pas possible pour un prof d'HG de tout concevoir pour une année et pour plusieurs niveaux en travaillant à temps plein. Sans compter les droits des documents à payer.
Ma "réthorique" comme vous dites, est celle d'une majorité de profs de ma matière.
Je vais arrêter de vous répondre car vous êtes de mauvaise foi.

Au départ je vous ai juste demandé combien vous faisiez de photocopies. J'ai compris que vous ne saviez pas et que ça ne vous intéressait pas.

Un collègue d'H-G sur ce fil écrit qu'il se passe de manuel (et certains des miens aussi) donc certains pensent qu'on peut s'en passer. Et moi je n'ai jamais affirmé qu'il vous était possible de tout concevoir, ni qu'il fallait que tout le monde se passe de manuel. J'ai juste écrit : "et si on se passait de manuels ?" ce qui me semble rester ouvert. Je vous laisse répondre "non" pour vous.

Je crois que j'ai correctement orthographié le mot rhétorique, je n'ai pas compris vos guillemets. Et heureusement, non, la majorité des collègues votre matière répondent plus clairement, en donnant un nombre ou en disant "je ne sais pas et je m'en fous", ce qui évite de perdre son temps.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 19:54

Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Balthamos le Jeu 25 Fév 2016 - 19:56

@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum