À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Balthamos le Jeu 25 Fév 2016 - 19:56

@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Fév 2016 - 20:37

@Bouboule a écrit: J'ai juste écrit : "et si on se passait de manuels ?" ce qui me semble rester ouvert.

En sciences, c'est possible. Nous avons de nombreux documents soit libres de droits, soit libres d'utilisation non commerciale.
Ainsi, pour mes manuel de SVT, j'ai utilisé massivement es documents américain provenants de diverses administrations et sociétés qui les laissent librement utilisables pour tout usage éducatif. Il serait facile de faire de même en physique.

Par contre, je conçois qu'en histoire contemporaine, ce soit plus difficile. Pour la Geo, je pense que c'est possible. Pour l'EMC, je n'en ai rien.
Par contre, ce que je sais, pour l'avoir fait, c'est que cela représente un an de travail / manuel.

Il me semble aussi que tu fais un mauvais procès d'intention à Isis : pour avoir été recruté un temps (d'une extrême brévitude, comme dirait Ségolène, pour cause d'élitisme) comme directeur de publication (titre ronflant), je sais combien gagnent les auteurs : entre rien et pas grand chose, vu le travail fournit. C'est vraiment travailler "pour la gloire" (hum). Par contre, je sais aussi combien se palpent les éditeurs, et ce n'est pas triste. Comme auteur "non scolaire", je sais aussi que, à moins que votre nom ne soit écrit plus gros que le titre du livre, vous aurez du mal à dépasser les 8 à 9 % du prix de vente HT, si vous êtes seul auteur, bien sur...

Je suis persuadé que, dans de nombreux domaines (HG hors période moderne, sciences, Math...), il est possible de réaliser ses propres manuels, mais pour connaitre le travail que c'est, jamais je ne me permettrai de dénigrer un collègue qui préfère utiliser un manuel commercial. C'est un choix "pédagogique" qui procède de la liberté du même nom.

Et un détail : le ministère paye les droits nous permettant de réaliser les photocopies d'ouvrages commerciaux, dans certains limites.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Jeu 25 Fév 2016 - 20:39

@Balthamos a écrit: Transmettre à qui?
Horreur ! LE mot interdit ! Un pédagogue qui parle de transmettre ! Vite, la chemise de soufre ! Au Bûcher ! furieux

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Jeu 25 Fév 2016 - 20:54

@Dr Raynal a écrit:
@Bouboule a écrit: J'ai juste écrit : "et si on se passait de manuels ?" ce qui me semble rester ouvert.

En sciences, c'est possible. Nous avons de nombreux documents soit libres de droits, soit libres d'utilisation non commerciale.
Ainsi, pour mes manuel de SVT, j'ai utilisé massivement es documents américain provenants de diverses administrations et sociétés qui les laissent librement utilisables pour tout usage éducatif. Il serait facile de faire de même en physique.

Par contre, je conçois qu'en histoire contemporaine, ce soit plus difficile. Pour la Geo, je pense que c'est possible. Pour l'EMC, je n'en ai rien.
Par contre, ce que je sais, pour l'avoir fait, c'est que cela représente un an de travail / manuel.

Il me semble aussi que tu fais un mauvais procès d'intention à Isis : pour avoir été recruté un temps (d'une extrême brévitude, comme dirait Ségolène, pour cause d'élitisme) comme directeur de publication (titre ronflant), je sais combien gagnent les auteurs : entre rien et pas grand chose, vu le travail fournit. C'est vraiment travailler "pour la gloire" (hum). Par contre, je sais aussi combien se palpent les éditeurs, et ce n'est pas triste. Comme auteur "non scolaire", je sais aussi que, à moins que votre nom ne soit écrit plus gros que le titre du livre, vous aurez du mal à dépasser les 8 à 9 % du prix de vente HT, si vous êtes seul auteur, bien sur...

Je suis persuadé que, dans de nombreux domaines (HG hors période moderne, sciences, Math...), il est possible de réaliser ses propres manuels, mais pour connaitre le travail que c'est, jamais je ne me permettrai de dénigrer un collègue qui préfère utiliser un manuel commercial. C'est un choix "pédagogique" qui procède de la liberté du même nom.

Et un détail : le ministère paye les droits nous permettant de réaliser les photocopies d'ouvrages commerciaux, dans certains limites.

Merci Dr Raynal. fleurs

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 22:03

@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?

Si la question est à prendre au premier degré : de ma mère à moi, puis à mes frères et soeurs, puis à nos enfants par exemple.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Jeu 25 Fév 2016 - 22:27

@Dr Raynal a écrit:
@Bouboule a écrit: J'ai juste écrit : "et si on se passait de manuels ?" ce qui me semble rester ouvert.

En sciences, c'est possible. Nous avons de nombreux documents soit libres de droits, soit libres d'utilisation non commerciale.
Ainsi, pour mes manuel de SVT, j'ai utilisé massivement es documents américain provenants de diverses administrations et sociétés qui les laissent librement utilisables pour tout usage éducatif. Il serait facile de faire de même en physique.

Par contre, je conçois qu'en histoire contemporaine, ce soit plus difficile. Pour la Geo, je pense que c'est possible. Pour l'EMC, je n'en ai rien.
Par contre, ce que je sais, pour l'avoir fait, c'est que cela représente un an de travail / manuel.

S'il est besoin de le préciser, je ne conteste rien de tout ça.

@Dr Raynal a écrit:
Il me semble aussi que tu fais un mauvais procès d'intention à Isis : pour avoir été recruté un temps (d'une extrême brévitude, comme dirait Ségolène, pour cause d'élitisme) comme directeur de publication (titre ronflant), je sais combien gagnent les auteurs : entre rien et pas grand chose, vu le travail fournit. C'est vraiment travailler "pour la gloire" (hum). Par contre, je sais aussi combien se palpent les éditeurs, et ce n'est pas triste. Comme auteur "non scolaire", je sais aussi que, à moins que votre nom ne soit écrit plus gros que le titre du livre, vous aurez du mal à dépasser les 8 à 9 % du prix de vente HT, si vous êtes seul auteur, bien sur...

Ce que vous allez chercher...
Je suis bête mais aussi vénal donc du coup je sais bien qu'il ne faut pas se coltiner un manuel en tant que coauteur pour gagner du flouze même si je connais des exceptions ; il est bien plus rentable de faire des HSA/HSE et moins fatigant. D'ailleurs, on voit l'inflation du nombre de coauteurs pour un livre donné.
Je trouve juste normal qu'Isis aime travailler avec un manuel dont il est l'auteur donc autant qu'il le dise d'entrée.


@Dr Raynal a écrit:
Je suis persuadé que, dans de nombreux domaines (HG hors période moderne, sciences, Math...), il est possible de réaliser ses propres manuels, mais pour connaitre le travail que c'est, jamais je ne me permettrai de dénigrer un collègue qui préfère utiliser un manuel commercial. C'est un choix "pédagogique" qui procède de la liberté du même nom.

Et un détail : le ministère paye les droits nous permettant de réaliser les photocopies d'ouvrages commerciaux, dans certains limites.

Encore une fois, je n'ai aucun problème ; si à la prochaine réforme, mon collègue d'H-G vient me dire "écoute Nestor, on ne peut pas changer tous les manuels en même temps et nous, le programme a tellement changé qu'on ne peut pas se servir des anciens manuels et il nous faut absolument un manuel, il faudrait que la physique laisse son tour", je laisse mon tour sans discuter et soutiens sa demande.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par User5899 le Ven 26 Fév 2016 - 0:42

@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Pour la réforme du lycée de nombreux manuels n'étaient pas prêts pour la rentrée... Il a fallu attendre novembre pour certains.
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?
A ses enfants. En classe, j'ai ceux de ma mère. 1949 Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Bouboule le Ven 26 Fév 2016 - 0:58

@Bouboule a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?

Si la question est à prendre au premier degré : de ma mère à moi, puis à mes frères et soeurs, puis à nos enfants par exemple.

Cripure a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
Oh, les LagMich étaient fin prêts lol!
(La réforme Chatel a changé les programmes ? Je ne me rappelle plus)

Voilà de bons manuels qu'on garde et qu'on se transmet.

Transmettre à qui?
A ses enfants. En classe, j'ai ceux de ma mère. 1949 Razz


Ne pas en tirer la conclusion que Cripure et Bouboule sont de la même famille d'ours...

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Dr Raynal le Ven 26 Fév 2016 - 2:01

Cripure a écrit:A ses enfants. En classe, j'ai ceux de ma mère. 1949 Razz

On remarquera que la prestance de notre plantigrade préféré lui permet de parler de lui au pluriel, véritable Louis XIV de la pédagogie (car si je ne me trompe, le seul enfant de sa mère qu'il a en cours, c'est lui même sorciere2 ) dans sa recherche du sublime ...

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Roumégueur Ier le Lun 29 Fév 2016 - 9:53

Point de vue de Brighelli : "Les éditeurs scolaires vont boire le bouillon"
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-les-editeurs-scolaires-vont-boire-le-bouillon-29-02-2016-2021706_1886.php#xtor=CS2-239

Les éditeurs scolaires sont sur les dents. En imposant une réforme dont personne ne veut – sauf Mme Vallaud-Belkacem, qui n'enseigne pas –, et en renouvelant des programmes qui n'avaient rien demandé, le ministère a cru tendre une bouée de sauvetage aux éditeurs scolaires. Il leur tend surtout un fruit empoisonné.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Nouveaux manuels et réforme

Message par Mallet le Lun 29 Fév 2016 - 16:40

Brighelli a émis l'idée de ne pas faire acheter les nouveaux manuels ! Bonne idée! Non ?

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Lun 29 Fév 2016 - 17:51

Son article ne vaut pas pour toutes les matières.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Mallet le Lun 29 Fév 2016 - 19:58

Pour les matières concernées, ça fera encore un grain de sable de plus.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par JPhMM le Lun 29 Fév 2016 - 20:02

Il est vrai que changer tous les manuels quand il n'est pas impossible qu'organisation et programmes de collège changent dès l'arrivée d'une prochaine majorité, c'est pas malin. Rien n'est très malin dans cette réforme, de toute façon.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Pierre_au_carré le Mar 1 Mar 2016 - 9:51

@JPhMM a écrit:Il est vrai que changer tous les manuels quand il n'est pas impossible qu'organisation et programmes de collège changent dès l'arrivée d'une prochaine majorité, c'est pas malin. Rien n'est très malin dans cette réforme, de toute façon.

Je ne suis pas sûr (et j'espère) que remettre Thalès en 4° soit la priorité de la prochaine majorité. Wink


Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par trompettemarine le Mar 1 Mar 2016 - 10:20

De plus, il faut prendre en compte que les conseils généraux refuseront de payer le changement de tous les manuels pour tous les niveaux... surtout en ces temps de disette.
Ce fut le cas avec les conseils régionaux lors de la réforme Châtel.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Osmie le Mar 1 Mar 2016 - 11:46

@trompettemarine a écrit:De plus, il faut prendre en compte que les conseils généraux refuseront de payer le changement de tous les manuels pour tous les niveaux... surtout en ces temps de disette.
Ce fut le cas avec les conseils régionaux lors de la réforme Châtel.

+1. Et acheter des manuels qui ne méritent que le pilon, cela va être difficile à justifier en CA devant des élus qui se paupérisent.
Chez nous et en lettres, je pense que nous n'en achèterons aucun ; marre que l'on se fiche de nous et des élèves. Si cela provoquait une perte financière chez les éditeurs qui ont vendu leur âme au diable, je m'en réjouirais.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Pierre_au_carré le Mar 1 Mar 2016 - 12:58

@Osmie a écrit:
@trompettemarine a écrit:De plus, il faut prendre en compte que les conseils généraux refuseront de payer le changement de tous les manuels pour tous les niveaux... surtout en ces temps de disette.
Ce fut le cas avec les conseils régionaux lors de la réforme Châtel.

+1. Et acheter des manuels qui ne méritent que le pilon, cela va être difficile à justifier en CA devant des élus qui se paupérisent.
Chez nous et en lettres, je pense que nous n'en achèterons aucun ; marre que l'on se fiche de nous et des élèves. Si cela provoquait une perte financière chez les éditeurs qui ont vendu leur âme au diable, je m'en réjouirais.

Si le fonctionnaire est fait pour fonctionner, l'éditeur est fait pour éditer. Rolling Eyes


Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Daphné le Mar 1 Mar 2016 - 13:00

Bonjour Pierre_au_carré, ça faisait longtemps Wink

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Pierre_au_carré le Mar 1 Mar 2016 - 13:02

@Daphné a écrit:Bonjour Pierre_au_carré, ça faisait longtemps Wink

Razz Je reviens de temps en temps...
J'ai eu un problème d'affichage (taille de police) sur le site qui faisait que je ne revenais pas souvent.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par V.Marchais le Mar 1 Mar 2016 - 13:30

@Pierre_au_carré a écrit:
@Daphné a écrit:Bonjour Pierre_au_carré, ça faisait longtemps Wink

Razz Je reviens de temps en temps...
J'ai eu un problème d'affichage (taille de police) sur le site qui faisait que je ne revenais pas souvent.

Ah ! tiens, moi aussi.. Tout en corps 8, ça fait trop mal aux yeux !

Pourquoi tu ne voudrais pas revoir Thalès en 4e ?

C'est une vraie question. Je suis vraiment attristée de la disparition de la démonstration géométrique (qui ne date pas de cette réforme, hein, mais ça n'empêche pas). Il me semble que j'ai beaucoup appris à raisonner grâce à ces démonstrations, à la mise en relation et la rigueur qu'elles exigeaient. J'aurais sans doute été moins bonne en dissert sans cette formation mathématique.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par V.Marchais le Mar 1 Mar 2016 - 13:31

@Osmie a écrit:
@trompettemarine a écrit:De plus, il faut prendre en compte que les conseils généraux refuseront de payer le changement de tous les manuels pour tous les niveaux... surtout en ces temps de disette.
Ce fut le cas avec les conseils régionaux lors de la réforme Châtel.

+1. Et acheter des manuels qui ne méritent que le pilon, cela va être difficile à justifier en CA devant des élus qui se paupérisent.
Chez nous et en lettres, je pense que nous n'en achèterons aucun ; marre que l'on se fiche de nous et des élèves. Si cela provoquait une perte financière chez les éditeurs qui ont vendu leur âme au diable, je m'en réjouirais.

Attendez peut-être de voir ce qu'on fait les manuels résistants... Rolling Eyes

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Osmie le Mar 1 Mar 2016 - 14:11

Véronique, j'ai employé la relative déterminative à bon escient ; je ne mets pas tous les éditeurs dans le même sac. Smile

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Mar 1 Mar 2016 - 14:18

Les manuels de collège sont financés par l'état, pas par les conseils départementaux.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Pierre_au_carré le Mar 1 Mar 2016 - 14:24

@V.Marchais a écrit:

Pourquoi tu ne voudrais pas revoir Thalès en 4e ?

C'est une vraie question. Je suis vraiment attristée de la disparition de la démonstration géométrique (qui ne date pas de cette réforme, hein, mais ça n'empêche pas). Il me semble que j'ai beaucoup appris à raisonner grâce à ces démonstrations, à la mise en relation et la rigueur qu'elles exigeaient. J'aurais sans doute été moins bonne en dissert sans cette formation mathématique.

Oui, c'est l'étape 2 par rapport aux programmes actuels : de moins en moins de géométrie (donc de raisonnement).
On commence les pourcentages en 5° aussi (CM2/6ième --> Cycle 4). affraid

Pour Thalès, voir le théorème dans ses deux configurations ("normal" et en papillon) et sa réciproque la même année en 3°, ça va faire peut-être un peu beaucoup...


Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À quelques mois de la rentrée 2016, les éditeurs de manuels scolaires en effervescence

Message par Isis39 le Mar 1 Mar 2016 - 14:26

@trompettemarine a écrit:De plus, il faut prendre en compte que les conseils généraux refuseront de payer le changement de tous les manuels pour tous les niveaux... surtout en ces temps de disette.
Ce fut le cas avec les conseils régionaux lors de la réforme Châtel.

Les conseils départementaux ne financent pas les manuels scolaires. C'est une dotation d'état.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum