Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Marie Laetitia le Mar 23 Fév 2016 - 13:15

@ben2510 a écrit:
@Elyas a écrit:
@ben2510 a écrit:Ce n'est peut-être pas un EPI (mais je ne vois pas trop pourquoi), mais c'est un truc pertinent qui croise des disciplines. Ce n'est pas assez bien ?

Non, ça ne croise pas les disciplines.

Laughing Laughing Laughing Laughing
Tu plaisantes ?
Comme me disait un collègue de Physique quand je lui parlais de ce type de travail (en AP 1S),
"tu fais plus de Physique que moi".

Je n'osais pas le dire.

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Balthamos le Mar 23 Fév 2016 - 13:16

@Elyas a écrit:En 4e, un EPI Géographie - Langues vivantes amenant à produire tout au long de l'année un carnet de voyage, le tout dans le thème Langues et cultures étrangères.

En géographie, tout le programme peut y entrer. On peut travailler l'EPI pendant les phases d'étude de cas si on choisit une démarche inductive pour entrer dans le programme.

En langues vivantes, il y a les niveaux A2 et B1 de la compétence Ecrire et réagir à l'écrit. De même, il y a deux thèmes des connaissances culturelles et linguistiques dedans : voyages et migrations + rencontres avec d'autres cultures.

L'EPI serait une immense tâche complexe scénarisée où les élèves sont des journalistes voyageant dans le monde entier. Leur carnet de voyage est rempli de notes sur les lieux qu'ils traversent (travail de géographie) et sur ce qu'ils y vivent et rencontrent (travail en langues vivantes). Le travail de géographie est instrumentalisé par les collègues de langues vivantes pour donner de la chair à leurs travaux d'écritures en lien avec leurs thèmes. La question de la langue dans laquelle s'écrit le carnet peut varier, peut-être trois langues (français, anglais et la LV2) permettant de vraiment construire un carnet de voyage dans un monde globalisé et faire prendre conscience aux élèves de ça.

Bref, une idée comme ça, pas très révolutionnaire mais qu'un ami en anglais et deux amies (espagnol et allemand) m'ont demandé d'imaginer avec eux pour qu'on travaille ensemble.

Je peux facilement prendre 10 à 20 heures sur cet EPI car hormis le fait de travailler sur un carnet de voyage, cela ne change rien à mon travail et les collègues en profitent et font de même.

On pense pour accroître le croisement des disciplines à penser à une problématique générale sur les mobilités et les cultures dans le monde actuel. C'est encore en réflexion.


Et comment envisagez vous l'évaluation?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Isis39 le Mar 23 Fév 2016 - 13:16

@RogerMartin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:En 4e, un EPI Géographie - Langues vivantes amenant à produire tout au long de l'année un carnet de voyage, le tout dans le thème Langues et cultures étrangères.

En géographie, tout le programme peut y entrer. On peut travailler l'EPI pendant les phases d'étude de cas si on choisit une démarche inductive pour entrer dans le programme.

En langues vivantes, il y a les niveaux A2 et B1 de la compétence Ecrire et réagir à l'écrit. De même, il y a deux thèmes des connaissances culturelles et linguistiques dedans : voyages et migrations + rencontres avec d'autres cultures.

L'EPI serait une immense tâche complexe scénarisée où les élèves sont des journalistes voyageant dans le monde entier. Leur carnet de voyage est rempli de notes sur les lieux qu'ils traversent (travail de géographie) et sur ce qu'ils y vivent et rencontrent (travail en langues vivantes). Le travail de géographie est instrumentalisé par les collègues de langues vivantes pour donner de la chair à leurs travaux d'écritures en lien avec leurs thèmes. La question de la langue dans laquelle s'écrit le carnet peut varier, peut-être trois langues (français, anglais et la LV2) permettant de vraiment construire un carnet de voyage dans un monde globalisé et faire prendre conscience aux élèves de ça.

Bref, une idée comme ça, pas très révolutionnaire mais qu'un ami en anglais et deux amies (espagnol et allemand) m'ont demandé d'imaginer avec eux pour qu'on travaille ensemble.

Je peux facilement prendre 10 à 20 heures sur cet EPI car hormis le fait de travailler sur un carnet de voyage, cela ne change rien à mon travail et les collègues en profitent et font de même.

On pense pour accroître le croisement des disciplines à penser à une problématique générale sur les mobilités et les cultures dans le monde actuel. C'est encore en réflexion.
û

J'aime bien ton idée Elyas. Le carnet de voyage serait donc fait en français en HG puis traduit en langues ?

On a une idée en HG-Techno sur l'industrialisation de la production du jouet.

Si c'est le cas, pas du tout ce que l'on fait ni devrait faire en langues au collège.

C'est pour cela que je demande. Quelles activités en langue, quel lien avec ce qui ce fait en géo ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Simgajul le Mar 23 Fév 2016 - 13:18

@ben2510 a écrit:
@Simgajul a écrit:Nous ferons un EPI interlangues: Anglais / Espagnol en 4e, selon l'onglet information-communication-citoyenneté. (pas de formateur chez nous mais je trouve qu'on s'en sort pas trop mal alors je partage)

L'idée est de faire un blog dans lequel au choix des professeurs les élèves pourront faire: des articles, des podcasts, des reportages vidéos... ( Expression ecrite/expression orale) autour de thématiques type société.

Nous devions le faire avec la techno mais cela a été retoqué par les IPR de langues car la programmation et l'informatique ne sont pas dans les nouveaux programmes de techno. Donc ce sera interlangues.

Je pense que nous avons réussi à un compromis car nous ne croyons pas du tout aux EPI mais ce sont déjà des choses que nous faisons en classe, nous aurons juste à les poster sur un blog dédié pour avoir une production finale.

affraid affraid affraid affraid Quid dixit ?
Je ne suis pas allée vérifier mais apparemment pas en 4e, il n'y a plus. Ça embête notre collègue de techno qui aime bien faire de l'informatique et qui était tenté par ce projet.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Isis39 le Mar 23 Fév 2016 - 13:18

Une idée d'EPI mise en ligne sur l'académie de Dijon.
http://www.scoop.it/t/revue-de-tweets/p/4060042028/2016/02/20/epi-3e-huit-familles-dans-les-soubresauts-de-l-histoire-histoire-geographie-dijon

Personnellement, je n'aime pas l'aspect "imagination" avec la création de personnages fictifs.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Elyas le Mar 23 Fév 2016 - 13:19

Pour la traduction, pas nécessairement. En revanche, il servirait de contexte et de support pour développer les tâches langagières lancées en LV avec les apports culturels supplémentaires des LV sur lesquels je peux rebondir en géographie.

A la fin de l'année, le but est de répondre à la problématique d'étude des cultures et des espaces mondiaux.

Un truc qui m'étonne souvent est que beaucoup d'EPI présentés ne proposent ni problématiques ni objectifs en connaissances supplémentaires du croisement des disciplines.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:20

"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Isis39 le Mar 23 Fév 2016 - 13:21

@Elyas a écrit:Pour la traduction, pas nécessairement. En revanche, il servirait de contexte et de support pour développer les tâches langagières lancées en LV avec les apports culturels supplémentaires des LV sur lesquels je peux rebondir en géographie.

A la fin de l'année, le but est de répondre à la problématique d'étude des cultures et des espaces mondiaux.

Un truc qui m'étonne souvent est que beaucoup d'EPI présentés ne proposent ni problématiques ni objectifs en connaissances supplémentaires du croisement des disciplines.

Il faudrait donc que tes études en géo portent sur des régions parlant la ou les langues étudiées par les élèves ?


Dernière édition par Isis39 le Mar 23 Fév 2016 - 13:23, édité 1 fois

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par Elyas le Mar 23 Fév 2016 - 13:22

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:Pour la traduction, pas nécessairement. En revanche, il servirait de contexte et de support pour développer les tâches langagières lancées en LV avec les apports culturels supplémentaires des LV sur lesquels je peux rebondir en géographie.

A la fin de l'année, le but est de répondre à la problématique d'étude des cultures et des espaces mondiaux.

Un truc qui m'étonne souvent est que beaucoup d'EPI présentés ne proposent ni problématiques ni objectifs en connaissances supplémentaires du croisement des disciplines.

Il faudrait donc que tes études en géo portent sur des régions parlant là où les langues étudiées par les élèves ?

Pas nécessairement mais ça ne devrait pas poser de problème en lisant le programme de géo de 4e Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par RogerMartin le Mar 23 Fév 2016 - 13:25

@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:Pour la traduction, pas nécessairement. En revanche, il servirait de contexte et de support pour développer les tâches langagières lancées en LV avec les apports culturels supplémentaires des LV sur lesquels je peux rebondir en géographie.

A la fin de l'année, le but est de répondre à la problématique d'étude des cultures et des espaces mondiaux.

Un truc qui m'étonne souvent est que beaucoup d'EPI présentés ne proposent ni problématiques ni objectifs en connaissances supplémentaires du croisement des disciplines.

Il faudrait donc que tes études en géo portent sur des régions parlant là où les langues étudiées par les élèves ?

Pas nécessairement mais ça ne devrait pas poser de problème en lisant le programme de géo de 4e Wink

Il me semble que ce serait tout de même un pré-requis. Il n'y aura pas des masses d'heures pour les langues (2h30 en LV2), je vois mal des collègues faire écrire sur autre chose que le cadre culturel qu'ils sont censés transmettre. Enfin, je me fais probablement des illusions.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par al-idrisi le Mar 23 Fév 2016 - 13:27

@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?

al-idrisi
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:27

Je cite le programme (version du 8 octobre, ce n'est pas forcément la dernière) dans la partie techno :

L’informatique et la programmation
La technologie au cycle 4 vise à conforter la maîtrise des usages des moyens informatiques et des architectures numériques mises à la disposition des élèves pour établir, rechercher, stocker, partager, l’ensemble des ressources et données numériques mises en œuvre continuellement dans les activités d’apprentissage.
Cet enseignement vise à appréhender les solutions numériques pilotant l’évolution des objets techniques de l’environnement de vie des élèves. Les notions d’algorithmique sont traitées conjointement en mathématiques et en technologie. (C'est moi qui graisse)
Dans le cadre des projets, les élèves utilisent des outils numériques adaptés (organiser, rechercher, concevoir, produire, planifier, simuler) et conçoivent tout ou partie d’un programme, le compilent et l’exécutent pour répondre au besoin du système et des fonctions à réaliser. Ils peuvent être initiés à programmer avec un langage de programmation couplé à une interface graphique pour en faciliter la lecture. La conception, la lecture et la modification de la programmation sont réalisées au travers de logiciels d’application utilisant la  représentation graphique simplifiée des éléments constitutifs de la programmation.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:29

@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?

Je ne pense pas que tu te trompes Very Happy
D'ailleurs dans ma réponse je précisais clairement que je ne répondais pas à sa question.

Mais comme le précise JPhMM, en Sciences les problématiques pré-existent à l'enseignement.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:30

@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?
« Comment mettre le monde en équations ? » ne suffit pas ?
Sinon, on peut toujours proposer « Le monde est-il une équation différentielle géante », mais on gardera ça pour le lycée.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:32

@ben2510 a écrit:
@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?

Je ne pense pas que tu te trompes Very Happy
D'ailleurs dans ma réponse je précisais clairement que je ne répondais pas à sa question.

Mais comme le précise JPhMM, en Sciences les problématiques pré-existent à l'enseignement.
Et quand on a une problématique scientifique pré-existante, pourquoi s'embêter à essayer de bricoler une problématique pédagogique artificielle sortie d'ailleurs que l'intersection historique des deux disciplines ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:33

Elyas, je voudrais bien que tu développes ta remarque sur le fait que ce que je propose ne croise pas des disciplines ; je suis sincèrement curieux de ce qui peut motiver une telle remarque, qui sincèrement m'étonne.
(Sur la problématique à présenter aux élèves, je suis parfaitement conscient de ne pas avoir répondu à ta question).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:37

@JPhMM a écrit:
@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?
« Comment mettre le monde en équations ? » ne suffit pas ?
Sinon, on peut toujours proposer « Le monde est-il une équation différentielle géante », mais on gardera ça pour le lycée.

Pourtant j'avais un petit EPI Maths/Physique/Techno sympa : comment utiliser l'accéléromètre d'un téléphone portable et la méthode d'Euler en processing pour réaliser un pong 3D.
C'est vrai que c'est un peu chaud les ED en troisième si les élèves n'ont pas compris que U=RI est une équation de droite et que R=U/I est la même formule que v=d/t ; mais une fois que m=dy/dx est pigé, la résolution numérique d'une ED par la méthode d'Euler se fait assez bien (je l'ai déjà fait avec des troisièmes et avec des secondes, mais seulement quelques élèves à chaque fois, ceux qui étaient prêts).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par al-idrisi le Mar 23 Fév 2016 - 13:39

@JPhMM a écrit:
@ben2510 a écrit:
@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:"Mettre le monde en équations" ne croiserait pas des disciplines et manque de problématique ?!?

Laughing

La problématique n°1 en physique depuis au moins Newton manque de problématique ?!? Shocked

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?

Je ne pense pas que tu te trompes Very Happy
D'ailleurs dans ma réponse je précisais clairement que je ne répondais pas à sa question.

Mais comme le précise JPhMM, en Sciences les problématiques pré-existent à l'enseignement.
Et quand on a une problématique scientifique pré-existante, pourquoi s'embêter à essayer de bricoler une problématique pédagogique artificielle sortie d'ailleurs que l'intersection historique des deux disciplines ?

C'est juste que , si j'ai bien compris, la problématique-élèves est essentielle dans la construction du parcours .
Après je dis ça, je dis rien

al-idrisi
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:41

@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:
@ben2510 a écrit:
@al-idrisi a écrit:

Je peux me tromper mais je pense qu'Elyas parlait de la problématique-élèves : la question à laquelle ils doivent répondre au cours de l'EPI.
Non ?

Je ne pense pas que tu te trompes Very Happy
D'ailleurs dans ma réponse je précisais clairement que je ne répondais pas à sa question.

Mais comme le précise JPhMM, en Sciences les problématiques pré-existent à l'enseignement.
Et quand on a une problématique scientifique pré-existante, pourquoi s'embêter à essayer de bricoler une problématique pédagogique artificielle sortie d'ailleurs que l'intersection historique des deux disciplines ?

C'est juste que , si j'ai bien compris, la problématique-élèves est essentielle dans la construction du parcours .
Après je dis ça, je dis rien
« De Pythagore à Einstein : le monde est-il écrit en nombre ? » Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:42

La problématique élève est essentielle dans la construction d'un parcours qui plaise à l'IPR.
Mais on peut se demander dans quelle mesure ceci concerne un enseignant qui connaît son métier. Quand les IPR argumenteront, peut-être qu'on pourra les écouter. Pour l'instant dans le discours officiel du ministère, j'entends beaucoup de vent et peu d'argumentation.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par ben2510 le Mar 23 Fév 2016 - 13:43

@JPhMM a écrit:
@al-idrisi a écrit:
@JPhMM a écrit:
@ben2510 a écrit:

Je ne pense pas que tu te trompes Very Happy
D'ailleurs dans ma réponse je précisais clairement que je ne répondais pas à sa question.

Mais comme le précise JPhMM, en Sciences les problématiques pré-existent à l'enseignement.
Et quand on a une problématique scientifique pré-existante, pourquoi s'embêter à essayer de bricoler une problématique pédagogique artificielle sortie d'ailleurs que l'intersection historique des deux disciplines ?

C'est juste que , si j'ai bien compris, la problématique-élèves est essentielle dans la construction du parcours .
Après je dis ça, je dis rien
« De Pythagore à Einstein : le monde est-il écrit en nombre ? » Razz

En passant par Galilée pour ne pas exclure les collègues d'Italien de notre bel EPI (on peut même faire un carnet de voyage de Milet à Syracuse en passant par Alexandrie, avec le collègue d'EPS pour la natation).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:46

Fabrication d'une tablette lenticulaire sumérienne. 5e.

(*) Division euclidienne.
(*) Base décimale, base binaire, base octale, base duodécimale, base hexadécimale, base sexagésimale.
(*) Conversion d'un nombre de la base décimale en base sexagésimale.
(*) Application : conversion des secondes en heures, minutes et secondes.
(*) L'écriture sumérienne des nombres.
(*) Fabrication de la tablette.

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par wanax le Mar 23 Fév 2016 - 13:51

@JPhMM a écrit:
« Comment mettre le monde en équations ? » ne suffit pas ?
Sinon, on peut toujours proposer « Le monde est-il une équation différentielle géante », mais on gardera ça pour le lycée.
Problème, cette équation différentielle géante qui décrit le monde fait-elle partie du monde ? bounce

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 13:53

@wanax a écrit:
@JPhMM a écrit:
« Comment mettre le monde en équations ? » ne suffit pas ?
Sinon, on peut toujours proposer « Le monde est-il une équation différentielle géante », mais on gardera ça pour le lycée.
Problème, cette équation différentielle géante qui décrit le monde fait-elle partie du monde ? bounce
Lecture de Borges pour le lien avec la littérature, très bon !
L'univers est-il autoréférencé ? Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par jaro975 le Mar 23 Fév 2016 - 14:43

Je crois qu'il y a un fil existant pour "les meilleures idées d"EPI". Donc les rigolos qui rigolent pourraient aller poster là-bas. Les rigolos sont sans doute des collègues qui ont leurs 18h tranquilou et à qui on ne propose pas ce faux choix de "si tu veux des heures propose un EPI. sinon va CSD ailleurs".
Je suis catastrophé par la réforme mais la solidarité reviendrait aussi à proposer des idées pour faire des EPI pas galère et simplement, pas ambitieux (puisque tout va se casser la gueule à court terme) et suffisamment cosmétiques sans être totalement bidon.

Autant en HG ou en langues les exemples fourmillent, autant en sciences c'est déjà plus compliqué.

Simple croisement de disciplines ou réelle interdisciplinarité je m'en moque, pour moi le programme sur Scratch Maths/techno est un exemple suffisant.

Si il y a d'autres exemples du même acabit je pense qu'il y a des preneurs.

jaro975
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues-formateurs : merci de nous présenter des EPI.

Message par JPhMM le Mar 23 Fév 2016 - 14:46

L'est pas bien mon EPI tablette sumérienne ? heu

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum