Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Jeu 25 Fév - 8:55

@Elaïna a écrit:J'entends bien Elyas, et c'est un vrai souci pour moi. Mais à 35 élèves de niveau pas très élevé, j'ai quand même du mal à voir ce que je peux faire, d'autant que ce n'est que ma deuxième "vraie année" dans le secondaire (la première c'était de la triche, j'étais en congé maternité Smile ).
Du coup j'attends de voir vos exemples concrets avec impatience.

Pas mal de cas concrets ont déjà été donnés dans ce que j'ai écrit Wink Le principal souci est que ce genre de travail vient surtout de professeurs du collège et qu'en formation... on rencontre très peu de collègues de lycée. En même temps, ce devrait être normal. Le but de la différenciation est de disparaître à terme. De plus, au lycée général, vous ne recevez pas les élèves les plus en difficulté. Néanmoins, comme je le dis en formation, notre but est de faire en sorte que nos collègues de lettres-histoire de PLP n'aient pas en classe que des élèves démotivés et se sentant nuls donc en voie de déscolarisation.

Pour te donner un cas concret, prenons l'exemple du programme de 1re sur la question du premier thème de géographie "Approches du territoire du quotidien" et plus particulièrement "Un aménagement choisi dans un territoire proche du lycée (étude de cas)".

Tu peux différencier en fusionnant différenciation des consignes et diversification (demande de production de type différent). Tu demandes à tes élèves des cartes sensibles, des croquis, des cartes mentales ou des synthèses (soit en faisant de la pédagogie par objectifs, càd que tu demandes en début de chapitre quel type de langage ils veulent travailler et tu leurs donnes le type de production idoine). Tu peux aussi varier les consignes en jouant sur les échelles (et lorsque tu mettras en commun, cela donnera un regard plus fin ce qui mettra en valeur tous les élèves). Tu peux enfin offrir des coups de pouce (et créer une valorisation pour ceux qui ne prennent pas de coup de pouces, bizarrement, ça motive pleinement) qui donnent le plan ou des démarches méthodologiques.

Après, tu peux aussi faire de la différenciation synchrone, càd varier l'approche. Toujours sur ce thème, tu peux faire une sortie de terrain où tu demandes à tes élèves de faire une carte sensible et de prendre des notes sur ce qu'ils voient (comme c'est souvent dans leur territoire vécu, ils connaissent tous assez bien, je pense à un exemple réalisé aux Mureaux dans les Yvelines par exemple). Ensuite, en classe, étude de documents classiques avec questionnaire ou consignes globales pour parvenir à une synthèse et enfin une petite séance de géographie prospective sur le développement possible du quartier à partir de la sortie de terrain et de l'étude de documents. Tu as eu trois approches différentes qui peuvent raccrocher la majorité des élèves (si je donne cet exemple, c'est qu'il a été réalisé dans plusieurs lycées généraux recrutant sur des collèges REP et REP+).

Il y a aussi la possibilité d'offrir le choix du niveau de difficulté aux élèves et curieusement, c'est le niveau moyen qui est souvent pris. J'ai un exemple très précis à ma disposition mais je n'en suis pas le créateur. Il faudrait que je demande l'autorisation de diffuser sur ce forum cet exemple (la créatrice de cet exemple m'a donné son autorisation d'usage que pour mes stages qui amènent justement à son stage après).

La différenciation par les consignes n'est pas la seule différenciation possible. Elle est très utile mais elle demande un vrai travail de fond sur le travail en autonomie des élèves. Si les élèves ne sont pas habitués à travailler une heure en autonomie réelle, ça devient difficile.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Jeu 25 Fév - 8:57

@Douglas Colvin a écrit:
@Elyas a écrit:
@Elaïna a écrit:Disons que pour ma part, par exemple, si je choisis d'aider quelques élèves en devoir et pas d'autres, je peux être sûre que c'est le tollé général. Et à juste titre. Elève, j'aurais été révoltée qu'un prof me dise, en substance, "dém*rde toi, t'es bonne élève" alors que le lambin d'à côté aurait eu le droit de se faire aider.

Bon pour le moment je songe à tout cela mais de fait ma priorité est plutôt de réfléchir à une autre organisation sur le modèle d'une de mes collègues de français où elle ne fait plus JAMAIS de magistral mais QUE du travail en ilôts. J'ai l'impression qu'elle bosse comme une dingue mais au moins elle arrive à mettre des coups de pied aux fesses des élèves, de tous les élèves, elle m'impressionne.


Le fait est que ce que tu décris dans ton premier post est surtout de la différenciation pédagogique par consignes imposées.

Ce n'est qu'une possibilité de différenciation et elle passe souvent mal... surtout si le contenu n'est pas le même et que le professeur en rajoute en ôtant toute autonomie à tout le monde.

Si on différencie, il faut laisser l'élève se débrouiller avec ce qu'il a sinon comment progresse-t-il si le professeur vient toujours à son secours ?

Ensuite, il y a d'autres types de différenciations comme je l'ai écrit : la diversification, la différenciation synchrone ou même la différenciation par les consignes (mais pas comme toi t'es nul, tu fais ça, toi t'es bon, tu fais ça et contenu scientifique différent) avec des démarches spécifiques et variées.

Evidemment, ça ne s'improvise pas. Trop souvent, on voit des différenciations qui sont en fait des groupes de niveau qui n'évoluent pas, ce qui donne mauvaise presse à la différenciation pédagogique.
Le gros souci est qu'on nous demande de faire de la différenciation mais nous ne sommes jamais formés pour ça ! A nous de nous débrouiller, en cherchant des choses, ici par exemple. C'est l'un des drames de notre métier. On nous demande de faire des tas de choses mais sans jamais nous former. Et quand on a une formation évoquant notamment la différenciation, faut voir la nullité du truc...

Cela nous ramène à la réforme. On fait une réforme histoire de faire une réforme, simplement. Si elle marche, ce sera grâce à ceux qui en sont à l'origine, si elle ne marche pas (et de toutes façons, on ne le dira pas !), ce sera à cause des enseignants qui n'oint pas donné le maximum...

Il faut venir dans l'Académie de Versailles Razz Peut-on éviter de transformer ce fil en un énième débat sur la réforme ce qui le pourrirait pour ne rester que sur le fond du sujet ? Si je l'ai ouvert, c'est aussi pour donner des billes à ceux que ça intéresse.


Dernière édition par Elyas le Jeu 25 Fév - 9:00, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Sophie38 le Jeu 25 Fév - 8:59

Je suis infiniment d'accord avec toi. Pas de divagation. Tes explications sont simples, claires et beaucoup plus intéressantes que la "soupe" que j'ai eue en J2 qui portait pourtant sur le même thème. Merci Elyas Razz

Sophie38
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par al-idrisi le Jeu 25 Fév - 9:51

Je viens de lire l'intégralité de ton message, c'est effectivement très intéressant.
Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris aux aspects théoriques mais ce n'est pas l'essentiel Wink
Les exemples que tu cites, notamment sur Alexandrie sont clairs et facilement adaptables à d'autres séances, niveaux ...
J'ai particulièrement apprécié que tu précises qu'il n'existe pas UNE méthode unique et que varier la pédagogie est nécessaire pour accrocher tous les élèves. C'est un constat que je fais années après années .   topela
En tous cas, merci à toi pour ce travail !

al-idrisi
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Calypso64 le Jeu 25 Fév - 10:18

J'ai lu le début avec attention et je prendrai le temps de lire le reste plus tard (j'ai encore 15 Brevet Blanc sur 53 à finir       ). Mais déjà un grand merci à Elyas : enfin des explications claires sur la différenciation car lors des J1-J2 disciplinaires on a entendu x fois ce terme. Mais à part de me dire que ce ne sont pas des groupes de niveau quand j'ai posé la question, on m'a sorti un discours des plus vagues auquel je n'ai donné aucun sens....Une des formatrices a quand même reconnu qu'il faudrait des formations sur ce thème (à la St Glinglin ?).

Donc je rejoins Douglas sur ce point au niveau de l'EN. Je trouve que c'est quand même fou que ce soit toi Elyas qui prend sur ton temps privé pour nous "former" et aussi d'avoir le besoin d'être là sur ce forum en pleines vacances pour essayer de comprendre ce que l'EN attend de moi mais sans nous former..... D'ailleurs mon conjoint non-enseignant commence par être du temps que je passe sur les sites disciplinaires.... Je constate hein ce n'est pas pour polémiquer car ce fil m'intéresse.

Bon j'avoue je ne suis pas encore prête à lâcher mes cours dialogués et fiches documents mais ça cogite, ça cogite dans ma tête

Calypso64
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 10:30

@al-idrisi a écrit:Je viens de lire l'intégralité de ton message, c'est effectivement très intéressant.
Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris aux aspects théoriques mais ce n'est pas l'essentiel Wink
Les exemples que tu cites, notamment sur Alexandrie sont clairs et facilement adaptables à d'autres séances, niveaux ...
J'ai particulièrement apprécié que tu précises qu'il n'existe pas UNE méthode unique et que varier la pédagogie est nécessaire pour accrocher tous les élèves. C'est un constat que je fais années après années .   topela
En tous cas, merci à toi pour ce travail !

Je suis dans ton cas et d'accord avec toi, l'essentiel n'est pas là mais dans nos pratiques. Nous avons besoin d'exemples précis pour sortir de l'abstraction dont les prescripteurs de l'EN font trop souvent appel. Ce forum est là pour ça !

Nous avons en effet la chance sur l'académie de Versailles de recevoir de très bonnes formations qui s'appuient directement sur le terrain et nos façons de faire.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par faer le Jeu 25 Fév - 10:54

@Elaïna a écrit:J'ai des questions vraiment naïves, désolée.
Je suis en lycée, et j'ai vraiment du mal à comprendre le principe de la différenciation (hors les trucs genre adaptation des devoirs pour les dyslexiques ou autre).
Concrètement, ça ne risque pas de devenir un "bon, alors, les six têtes, vous faites la question chiadée, les douze ventremous, la question un peu moins chiadée, et les quinze ânes qui restent, la question des ânes qui t'façon iront pas au lycée général ?" Je caricature bien sûr, mais comment ne pas créer un sentiment de discrimination ?
Je veux dire, quand je vois comment chez mes secondes c'est la course pour savoir qui sera (et surtout qui ne sera pas) en AP dans certaines disciplines... suivant certaines classes, quand ce sont vraiment des chiens, ça peut vraiment tourner au foutage de tronche intégrale, alors je n'imagine même pas comment je pourrais mettre cela en place. Pour l 'AP, j'ai résolu le problème : tout le monde vient chacun son tour, égalitarisme républicain tout ça.

Autre risque, les questions "si tu as fini" dont parle Honchamp. Quand je fais des trucs de ce style dans mes classes de lycée, une bonne partie de ceux qui pourraient ne font pas car... grosse flemme. Et ça fait semblant de traînasser sur les premières questions pour ne surtout pas avoir à faire la suite. Du coup, comment gérer ça ? La seule chose qui pourrait motiver mes élèves serait de noter en bonus ces questions, mais alors ça reviendrait, finalement, à enfoncer encore un peu plus les retardataires.

Enfin, la question "choix du sujet". Je trouve ça super sur le papier (enfin, sur l'écran) mais là encore, est-ce que le risque n'est pas que l'élève ne se dirige QUE vers ce qui est plus facile, genre ne faire que des cartes mentales, et le jour où il faut rédiger pour de bon, patatras ?

Encore une fois ce sont de VRAIES questions que je me pose, j'aimerais bien différencier mais à chaque fois j'ai l'impression que ça ne fait que renforcer les contrastes entre le haut du panier et ceux qui sont vraiment à la traîne.

Je suis aussi en lycée et je me suis posé les mêmes questions sur la différenciation. Je suis toujours incapable de différencier par la consigne (ne serait-ce que matériellement, on fait comment ? si l'on fait plusieurs polycop différents, ça fait beaucoup de photocopies...). En revanche je crois (parce que ça me semble un peu flou) que je pratique la différenciation synchrone, et sur ce point je vais réagir à ça :
@Elaïna a écrit:Bon pour le moment je songe à tout cela mais de fait ma priorité est plutôt de réfléchir à une autre organisation sur le modèle d'une de mes collègues de français où elle ne fait plus JAMAIS de magistral mais QUE du travail en ilôts. J'ai l'impression qu'elle bosse comme une dingue mais au moins elle arrive à mettre des coups de pied aux fesses des élèves, de tous les élèves, elle m'impressionne.
Sans rentrer dans un débat sur le "tout-îlots", je m'interroge sur l'absence totale de magistral en lycée. La prise de notes est une compétence inscrite dans les programmes, et son apprentissage contribue au développement de l'autonomie des élèves dans l'organisation de leur travail, indispensable pour continuer dans le supérieur.

Sinon je découvre petit à petit la différenciation par la production qui me paraît plus intéressante en lycée. Contrairement à la différenciation par la consigne qui, je trouve, risquerait en seconde de renforcer cette espèce de réticence à lâcher les exercices guidés et le phrasé du professeur, la différenciation par la production permet de proposer à l'ensemble des élèves des consignes larges qu'ils investissent à leur manière, en fonction des moyens de chacun. Dans des travaux de groupe ponctuels, en tâche complexe, en encadrant bien le travail avec par exemple de l'auto-évaluation (tableau à remplir en fin de première heure pour conscientiser la progression dans la tâche et ce qui reste à réaliser ; réflexion sur la stratégies et les changements éventuellement nécessaires en heure suivante, etc) et la présence du professeur pour observer/stimuler/valider les stratégies de travail en groupe, ça crée parfois de l'entraide et évite d'enfermer les élèves dans des "niveaux".

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 11:07

Le souci des consignes larges, c'est que parfois les élèves n'y ont jamais été confrontés par le passé et que pour certains, cela demande un temps d'adaptation plus long que pour d'autres. Dans ce cas le système des coups de pouce est très intéressant.

Pas de photocopies vraiment en plus si on met plusieurs consignes sur une page et qu'on masicotte après. Si les documents ne sont pas dans le manuel, j'en fais une feuille différente de celle sur laquelle se trouve la consigne. Je distribue ainsi à tous les élèves une feuille de documents (voire une pour deux, que je conserve d'une classe à une autre pour réduire les tirages) et une consigne individuelle qui selon sa longueur, son développement, prend au maximum 1/4 de page.

Il y a la consigne large et pour certains j'oriente en donnant des questions intermédiaires (plus ou moins nombreuses), les documents dans lesquels trouver les informations, le plan à suivre, le vocabulaire à employer, ...

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par doctor who le Jeu 25 Fév - 11:09

Bref, c'est de la diversification de bon aloi (merci pour les exemples).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par faer le Jeu 25 Fév - 11:31

@Artysia a écrit:Pas de photocopies vraiment en plus si on met plusieurs consignes sur une page et qu'on masicotte après. Si les documents ne sont pas dans le manuel, j'en fais une feuille différente de celle sur laquelle se trouve la consigne. Je distribue ainsi à tous les élèves une feuille de documents (voire une pour deux, que je conserve d'une classe à une autre pour réduire les tirages) et une consigne individuelle qui selon sa longueur, son développement, prend au maximum 1/4 de page.
Mon sens pratique peu développé te remercie.

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 11:33

@faer a écrit:
@Artysia a écrit:Pas de photocopies vraiment en plus si on met plusieurs consignes sur une page et qu'on masicotte après. Si les documents ne sont pas dans le manuel, j'en fais une feuille différente de celle sur laquelle se trouve la consigne. Je distribue ainsi à tous les élèves une feuille de documents (voire une pour deux, que je conserve d'une classe à une autre pour réduire les tirages) et une consigne individuelle qui selon sa longueur, son développement, prend au maximum 1/4 de page.
Mon sens pratique peu développé te remercie.

Wink

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elaïna le Jeu 25 Fév - 13:35

Merci à vous et surtout à Elyas pour toutes les explications.
Je vais réfléchir à ce que je peux faire à partir de mars. Là je commence à être vraiment à l'aise avec mes cours donc je me sens plus capable de me lancer là-dedans.

Je reconnais ma nullité dans tous ces domaines. De fait, j'ai eu la chance d'être titularisée pendant mes années de moniteur, ce qui m'a épargné bien du stress... l'inconvénient, ce que je n'ai pas fait de vrai stage et je n'ai reçu aucune formation. Aujourd'hui, je me forme essentiellement avec néo car avec mes enfants je ne peux pas me permettre de faire des formations sur une journée complète à perpète...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Pandorafa le Jeu 25 Fév - 19:23

Merci Elyas pour tes explications détaillées, il faudrait que je relise plus attentivement car je ne comprends pas tout à fait les diverses différenciations que tu évoques... Je lirai aussi plus attentivement les écrits de Mathilde. Ses travaux sur les différents niveaux de consignes sont intéressants, mais je ne comprends pas comment elle peut pratiquer la "différenciation discrète", d'un point de vue purement pratique.

Le problème que j'ai, moi, c'est que j'ai besoin d'exemples concrets pour progresser. Typiquement, des exemples d'exercices différenciés en évaluation... Avec mes différents dys dans chaque classe, j'ai tendance à faire le même genre d'aménagements parce que je croule trop sous la charge de travail pour faire davantage. Pour un de mes élèves avec des troubles psy sévères, la seule solution que j'ai trouvé pour le faire écrire c'est de lui faire faire la même évaluation que les autres, mais avec livre et cahier sous les yeux. Du coup, il a 5 ou 6 au lieu de 0 ou 1 Rolling Eyes

J'ai vu sur Gaia que la formation "enseigner l'HG à des élèves à besoins particuliers" que j'ai demandé était marquée comme retenue, j'espère recevoir bientôt la convoc et y obtenir des pistes concrètes.

De tout ce que tu listes Elyas, ce qui me plait le plus c'est ce que tu proposes sur Alexandre avec une production différente. Mais ce sont les élèves qui choisissent ou bien tu fais des groupes toi-même ?


Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 19:28

Pandorafa, tu parles de différenciation pour des PAI ou des PAP en évaluation, c'est encore différent. Normalement il faut se baser sur les préconisations des médecins scolaires. Je pense que sinon, un échange d'exemples précis mériterait un autre fil pour ne pas mélanger avec la différenciation dans les activités.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Pandorafa le Jeu 25 Fév - 19:36

@Artysia a écrit:Pandorafa, tu parles de différenciation pour des PAI ou des PAP en évaluation, c'est encore différent. Normalement il faut se baser sur les préconisations des médecins scolaires. Je pense que sinon, un échange d'exemples précis mériterait un autre fil pour ne pas mélanger avec la différenciation dans les activités.

Alors les préconisations, comment dire... Le medecin scolaire coche la même liste pleine de banalités pour tous les dys en fait. On a même convenu avec des élèves de 4 que les "préconisations" cochées aveuglément pour eux (un dyspraxique et un dyslexique au profil un peu compliqué) ne les aidaient pas du tout. Donc je tâtonne pour trouver le moyen de les aider. Je vous raconte pas les croquis surréalistes qu'ils me font Laughing

Je comprends bien que l'idée lancée sur le topic, c'est de différencier pour l'ensemble de la classe, je prenais juste un exemple pour expliquer mes difficultés à différencier. Je ne comprends pas pourquoi les exemples précis ne pourraient pas être évoqués pour ce fil, histoire d'illustrer la théorie, et de mieux la comprendre. C'est justement ce qu'a fait Elyas en nous montrant les 3 productions d'élèves sur Alexandre, non ?

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 19:41

Parce que les différenciations faites pour des dys et entre non dys sont très différentes et n'ont pas grand chose à voir Wink

Après je suis comme toi devant la préconisation des médecins sco.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Pandorafa le Jeu 25 Fév - 21:01

Ok, dans ce cas, on peut préciser pour ce topic qu'il s'agit de différenciation globale pour la classe et non pour les dys. Mais ça n'empeche que je suis impatiente de voir d'autres exemples de mises en application des principes énoncés par Elyas. Pour la différenciation des consignes, j'ai cerné le truc. Je pense le faire pour mes sujets de développement construits en 4ème. Ils sont pour l'instant très guidés pour tous, exemple :

Dans un développement construit d’une quinzaine de lignes, vous expliquerez en quoi Rotterdam est un espace majeur de production et d’échanges.

En introduction, vous situerez le port de Rotterdam avec précision (localisation et rang mondial).
Dans une première partie, vous décrirez les différentes activités du port de Rotterdam.
Dans une seconde partie, vous expliquerez quels sont les principaux aménagements réalisés dans cette ZIP.
Pour conclure, vous raconterez que Rotterdam subit la concurrence d’autres grands ports mondiaux.

Mais je pourrais envisager dans cette 2ème partie de l'année de ne guider plus que ceux qui sont plus en difficulté... Mais comment faire pour que ceux que j'estime capables de faire sans cette aide ne se sentent pas laisés en évaluation ? Je ne peux pas cacher que je ne donne pas le même sujet à tous.

Concernant les préconisations du médecin sco, elles ont toujours été stériles dans les cas que j'ai suivi, comme PP ou non. Ce qui serait top, c'est que, pour ceux qui arrivent en 6ème, le collègue de CM2 qui connait bien le gosse nous transmette des exemples d'exercices différenciés qui l'aidaient bien... Ce serait une bonne base. C'est l'un des seuls intérêts que je vois aux conseils école-collège, mais avec 30 participants, ce n'est pas le cadre idéal. Et puis que d'une année sur l'autre, on transmette le fruit de nos "tâtonnements" aux collègues. Mais bon, c'est déjà tellement difficile de mettre en place un vrai échange sur nos pratiques entre collègues d'une même discipline au sein de mon établissement !

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Jeu 25 Fév - 21:05

Ca dépend comment tu évalues. Si c'est pour une compétence avec un niveau attribué ça peut s'organiser, si c'est noté non.
Mais là le sujet d'Elyas portait sur les activités, pas les évaluations, en tout cas pas les évaluations finales notées.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Jeu 25 Fév - 21:12

Pour les dys et autres PAI (ou autres acronymes dans lesquels je me perds), nous ne sommes pas dans la différenciation mais dans l'adaptation du parcours au handicap. Ok, c'est subtil et surtout sémantique mais c'est un fait. Pour les préconisations des médecins, je partage votre avis. On a trop souvent la même chose pour n'importe quel handicap.

Pour la différenciation par consignes, je ne suis pas spécialiste (je fais surtout de la différenciation par la production et la progressivité). C'est Mathilde, Pandorafa, qui est la pro.

Cependant, elle comme moi faisons la même chose : les élèves choisissent. Nous ne forçons rien. Enfin, j'espère ne pas trahir ce que fait Mathilde (elle a des trucs mais ça, c'est elle qui l'explique mieux que moi sauf que je doute très fortement qu'elle vienne sur ce forum, elle n'est pas aussi maso que moi et elle n'a pas le goût ni le temps aux fora).

Pour mon exemple sur Alexandrie, les élèves ont eu une feuille d'objectifs à choisir en début de chapitre. Quand la TaCo sur Alexandrie est tombée, ils avaient un TaCo adaptée à la pratique langagière qu'ils avaient choisie comme objectif (les Cartographes ont tiré une tête longue comme la Muraille de Chine). Je crois que cela relève de ce que Mathilde nomme la différenciation discrète (je lui demanderai). Selon moi, laissez le choix et la liberté in principio est essentiel. Après, on peut les lancer sur d'autres trucs.

Sur l'évaluation, il faut faire très attention. Il y a des moyens de faire des évaluations différenciées "justes" aux yeux de tous. Je suis fatigué là, j'expliquerai ça demain.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Pandorafa le Jeu 25 Fév - 23:51

@Elyas a écrit:Pour les dys et autres PAI (ou autres acronymes dans lesquels je me perds), nous ne sommes pas dans la différenciation mais dans l'adaptation du parcours au handicap. Ok, c'est subtil et surtout sémantique mais c'est un fait. Pour les préconisations des médecins, je partage votre avis. On a trop souvent la même chose pour n'importe quel handicap.

Pour la différenciation par consignes, je ne suis pas spécialiste (je fais surtout de la différenciation par la production et la progressivité). C'est Mathilde, Pandorafa, qui est la pro.

Cependant, elle comme moi faisons la même chose : les élèves choisissent. Nous ne forçons rien. Enfin, j'espère ne pas trahir ce que fait Mathilde (elle a des trucs mais ça, c'est elle qui l'explique mieux que moi sauf que je doute très fortement qu'elle vienne sur ce forum, elle n'est pas aussi maso que moi et elle n'a pas le goût ni le temps aux fora).

Pour mon exemple sur Alexandrie, les élèves ont eu une feuille d'objectifs à choisir en début de chapitre. Quand la TaCo sur Alexandrie est tombée, ils avaient un TaCo adaptée à la pratique langagière qu'ils avaient choisie comme objectif (les Cartographes ont tiré une tête longue comme la Muraille de Chine). Je crois que cela relève de ce que Mathilde nomme la différenciation discrète (je lui demanderai). Selon moi, laissez le choix et la liberté in principio est essentiel. Après, on peut les lancer sur d'autres trucs.

Sur l'évaluation, il faut faire très attention. Il y a des moyens de faire des évaluations différenciées "justes" aux yeux de tous. Je suis fatigué là, j'expliquerai ça demain.

Ça me rappelle qu'il faut que je demande la formation sur les TaCos l'an prochain, une collègue m'en a dit bcp de bien Wink

Elyas, je me demande si ce que tu as fais sur Alexandrie ne serait pas adaptable l'an prochain sur Athènes par exemple (certains travailleraient sur le territoire de la cité avec un croquis à faire, d'autres sur un récit (sur le même thème ?) à partir d'un dossier documentaire, d'autres encore sur une carte mentale (sur le même thème ? Ou bien sur l'unité religieuse de la cité ? ). L'idée, si je comprends bien c'est de faire ça sur une heure, une partie du chapitre, pas tout le chapitre. Du coup, si je réfléchis pour Athènes, ce serait envisageable si l'on continue à traiter la fête des Panathénées, ou tout autre chose sur la bataille de Marathon ?

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Ven 26 Fév - 7:50

Ce que mes élèves ont fait sur Alexandrie est transposable sur la forme à de nombreux autres thèmes. C'est le principe de la diversification Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par doctor who le Ven 26 Fév - 9:17

Et comment fait-on pour contraindre les élèves à faire un minimum de travaux rédigés. N'y a-t-il pas un risque de se cantonner dans ce qu'on sait faire, et de fuir l'écrit qui pose problème ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Artysia le Ven 26 Fév - 9:20

Je ne leur laisse pas toujours le choix, notamment en début d'année pour qu'ils "découvrent" les différentes formes de production.
Tu peux aussi leur dire que dans l'année il ne peuvent pas faire plus de 3 fois le même type de production, que ça tourne et en fonction des sujets ils choisissent le croquis, le schéma, le texte, la frise chrono, ... qu'ils doivent être évalués pour chaque type de production au moins 2 fois. (Ce ne sont que des pistes).

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Ven 26 Fév - 9:27

@doctor who a écrit:Et comment fait-on pour contraindre les élèves à faire un minimum de travaux rédigés. N'y a-t-il pas un risque de se cantonner dans ce qu'on sait faire, et de fuir l'écrit qui pose problème ?

Je suis incapable de répondre à cette question car ce problème ne s'est jamais présenté chez moi quand je propose de la diversification. Je n'ai jamais contraint dans ce genre de différenciation mes élèves, tant quand j'étais en ZEP que maintenant dans un collège lambda. Je laisse le choix et la liberté à mes élèves et ça fonctionne. Ils ne se cantonnent absolument pas à ce qu'ils savent faire. Aucun ne fuit l'écrit (j'oserai même dire que l'écrit est une facilité pour les plus faibles Laughing ). Tous les collègues avec qui je travaille et qui vont plus loin dans la différenciation et la diversification font le même constat. La collègue qui a fait le document de l'Académie de Versailles, par exemple, est dans une REP et n'a pas ce souci.

Après, je ne fais pas que de la diversification ou de la liberté, je fais aussi de la différenciation synchrone en faisant de la pédagogie frontale bien explicite puis plan de travail puis cours dialogué puis TaCo... etc.

Après, je rappelle que mes élèves font en moyenne 25 rédactions et une quinzaine de croquis/carte par an sans compter les cartes mentales. Il faut que je développe plus les tableaux et les graphiques d'ailleurs. Mes élèves sont habitués à ce genre de pratiques. S'ils ne sont pas habitués, si ce n'est pas le modus operandi habituel, cela va être difficile.

Cependant, la diversification par la production n'est pas nécessairement adaptée à toutes les disciplines. Ici, en HG, c'est adapté car nous avons tout un tas de langages spécifiques (récit, composition, croquis, schéma, carte...).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par doctor who le Ven 26 Fév - 9:38

@Elyas a écrit:
@doctor who a écrit:Et comment fait-on pour contraindre les élèves à faire un minimum de travaux rédigés. N'y a-t-il pas un risque de se cantonner dans ce qu'on sait faire, et de fuir l'écrit qui pose problème ?

Je suis incapable de répondre à cette question car ce problème ne s'est jamais présenté chez moi quand je propose de la diversification. Je n'ai jamais contraint dans ce genre de différenciation mes élèves, tant quand j'étais en ZEP que maintenant dans un collège lambda. Je laisse le choix et la liberté à mes élèves et ça fonctionne. Ils ne se cantonnent absolument pas à ce qu'ils savent faire. Aucun ne fuit l'écrit (j'oserai même dire que l'écrit est une facilité pour les plus faibles Laughing ). Tous les collègues avec qui je travaille et qui vont plus loin dans la différenciation et la diversification font le même constat. La collègue qui a fait le document de l'Académie de Versailles, par exemple, est dans une REP et n'a pas ce souci.

Après, je ne fais pas que de la diversification ou de la liberté, je fais aussi de la différenciation synchrone en faisant de la pédagogie frontale bien explicite puis plan de travail puis cours dialogué puis TaCo... etc.

Après, je rappelle que mes élèves font en moyenne 25 rédactions et une quinzaine de croquis/carte par an sans compter les cartes mentales. Il faut que je développe plus les tableaux et les graphiques d'ailleurs. Mes élèves sont habitués à ce genre de pratiques. S'ils ne sont pas habitués, si ce n'est pas le modus operandi habituel, cela va être difficile.

Cependant, la diversification par la production n'est pas nécessairement adaptée à toutes les disciplines. Ici, en HG, c'est adapté car nous avons tout un tas de langages spécifiques (récit, composition, croquis, schéma, carte...).

Oui, mais c'est celle que je trouve la plus intéressante...

Sinon, je me disais bien que ce n'était pas dit que les élèves fuient l'écrit : question d'habitude.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques pistes pour différencier/personnaliser en HG.

Message par Elyas le Ven 26 Fév - 9:43

@doctor who a écrit:
@Elyas a écrit:
@doctor who a écrit:Et comment fait-on pour contraindre les élèves à faire un minimum de travaux rédigés. N'y a-t-il pas un risque de se cantonner dans ce qu'on sait faire, et de fuir l'écrit qui pose problème ?

Je suis incapable de répondre à cette question car ce problème ne s'est jamais présenté chez moi quand je propose de la diversification. Je n'ai jamais contraint dans ce genre de différenciation mes élèves, tant quand j'étais en ZEP que maintenant dans un collège lambda. Je laisse le choix et la liberté à mes élèves et ça fonctionne. Ils ne se cantonnent absolument pas à ce qu'ils savent faire. Aucun ne fuit l'écrit (j'oserai même dire que l'écrit est une facilité pour les plus faibles Laughing ). Tous les collègues avec qui je travaille et qui vont plus loin dans la différenciation et la diversification font le même constat. La collègue qui a fait le document de l'Académie de Versailles, par exemple, est dans une REP et n'a pas ce souci.

Après, je ne fais pas que de la diversification ou de la liberté, je fais aussi de la différenciation synchrone en faisant de la pédagogie frontale bien explicite puis plan de travail puis cours dialogué puis TaCo... etc.

Après, je rappelle que mes élèves font en moyenne 25 rédactions et une quinzaine de croquis/carte par an sans compter les cartes mentales. Il faut que je développe plus les tableaux et les graphiques d'ailleurs. Mes élèves sont habitués à ce genre de pratiques. S'ils ne sont pas habitués, si ce n'est pas le modus operandi habituel, cela va être difficile.

Cependant, la diversification par la production n'est pas nécessairement adaptée à toutes les disciplines. Ici, en HG, c'est adapté car nous avons tout un tas de langages spécifiques (récit, composition, croquis, schéma, carte...).

Oui, mais c'est celle que je trouve la plus intéressante...

Sinon, je me disais bien que ce n'était pas dit que les élèves fuient l'écrit : question d'habitude.

Moi aussi Wink Cependant, tu comprendras bien qu'ici, en HG, on n'a pas idée de comment l'adapter en lettres Wink C'est comme pour les TaCos où nous avons adapté cet outil à nos exigences. Or, le français a une toute autre dimension et c'est normal, ce n'est pas de l'HG.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum