Collège au cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Collège au cinéma

Message par lolv0736 le Jeu 25 Fév 2016 - 9:38

Bonjour à tous,

Je souhaiterais solliciter les collègues qui participent à un projet Collège au cinéma. J'ai globalement compris que les élèves (4 classes maxi par établissement) assistaient à une projection par trimestre, que les collègues devaient s'engager à suivre une journée de formation sur chaque film présenté... Et après?
Choisissez-vous les classes "au hasard"?
Êtes-vous nombreux à travailler sur les films ou un prof tout seul peut-il piloter le projet? (Oui, je ne remporte pas une adhésion maximale)
Puis-je demander au cinéma de la ville de participer?
Est-ce porteur? Les élèves sont-ils contents de ce projet ou trouvez-vous que ce soit chronophage? Est-ce efficace pour mobiliser une classe dans le travail d'écriture par exemple (on peut tout à fait imaginer des chroniques radio, des débats, en plus du travail d'analyse technique du film).
Le travail est-il mené dans le cadre des vos heures de disciplinaires ou dans des ateliers, des AP?

Je précise que je suis prof de lettres, que je cherche à passer ma certification cinéma, et à terme ouvrir une section audiovisuelle dans le lycée du coin... Je commence donc par ce projet modeste qui me parait cependant déjà très lourd à gérer si je dois me charger des classes des 4 niveaux.

Je vous remercie de me guider un peu...

lolv0736
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège au cinéma

Message par miss sophie le Jeu 25 Fév 2016 - 10:26

Bonjour,
Je pratique Collège au cinéma dans une autre académie.
Le nombre de classes pouvant être inscrites par établissement varie selon les départements car cela dépend des demandes reçues (s'il y a beaucoup de demandes d'inscription, on limite le nombre de classes pour que le maximum de collèges puissent participer), renseigne-toi auprès du comité de pilotage.
Que ce soit en Aquitaine ou, avant, en région parisienne, j'ai toujours connu deux samedis dans l'année pour le "prévisionnement" des films et un échange où des pistes d'analyse sont données et des documents pédagogiques (très bien faits) distribués.
Je ne comprends pas ta question "Puis-je demander au cinéma de la ville de participer?". Financièrement, les places de cinéma sont prises en charge par l'association Collège au cinéma ; s'il y a des frais de transport, le Conseil général, qui soutient Collège au cinéma, doit vous les rembourser (c'est ce qui se pratique dans mon département).
Concernant l'organisation pédagogique : la seule contrainte est que chaque film donne bien lieu à une analyse, que ce ne soit pas juste l'occasion d'une sortie. On peut répartir ce travail sur l'équipe (un film sera étudié en histoire, un autre conjointement en français et en arts plastiques, le 3e en espagnol ou en anglais selon le cas...) ou il peut être mené par un seul enseignant de la classe (chez nous c'est souvent le professeur de français). Le choix des classes découle en fait des professeurs volontaires pour participer au projet...
C'est un travail très intéressant, mais qui prend du temps, oui. Après, tout dépend des films, on peut faire toute une séquence sur l'un et passer une heure et demie sur un autre selon l'intérêt qu'on y trouve (et selon le retard qu'on a pris dans sa progression... Embarassed ). J'ai toujours mené ces études sur mes heures de cours, je ne sais pas si un atelier pourrait être inscrit dans le dispositif.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège au cinéma

Message par Provence le Jeu 25 Fév 2016 - 10:27

@lolv0736 a écrit:J'ai globalement compris que les élèves (4 classes maxi par établissement) assistaient à une projection par trimestre,

Nous emmenions un niveau (quatre ou cinq classes) du temps où nous participions dans mon collège.

que les collègues devaient s'engager à suivre une journée de formation sur chaque film présenté...

Dans mon département, un seul film était concerné par une formation possible le mercredi, sans remboursement des frais.


Est-ce porteur? Les élèves sont-ils contents de ce projet ou trouvez-vous que ce soit chronophage?

Les élèves étaient bien contents de manquer des cours. Avec le temps de transport, ça nous prenait une demi-journée. Ça faisait beaucoup de complications pour des films plus ou moins intéressants.

Est-ce efficace pour mobiliser une classe dans le travail d'écriture par exemple (on peut tout à fait imaginer des chroniques radio, des débats, en plus du travail d'analyse technique du film).
je ne l'ai jamais remarqué.

A mon avis, autant passer, dans le cadre d'un chapitre, un film qu'on a soigneusement choisi et dont on peut proposer une analyse.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège au cinéma

Message par Provence le Jeu 25 Fév 2016 - 10:28

@miss sophie a écrit: Financièrement, les places de cinéma sont prises en charge par l'association Collège au cinéma ; s'il y a des frais de transport, le Conseil général, qui soutient Collège au cinéma, doit vous les rembourser (c'est ce qui se pratique dans mon département).
Ce n'est pas le cas partout. Ça nous coûtait fort cher.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège au cinéma

Message par lolv0736 le Jeu 25 Fév 2016 - 10:46

Je vous remercie pour ces précisions.
La question du cinéma de ma ville s'explique par le fait que nous habitons loin (à une bonne heure de car) du cinéma référent dans le département. En Haute Normandie, l'engouement pour le cinéma n'est pas fameux... Or, dans ma petite ville, il existe une structure culturelle complète assez réputée dans la région (cinéma, spectacle musique, danse, théâtre...). Il me paraitrait bien plus économique et rentable en temps également d'y aller à pieds. Cela dit, j'ai rdv avec eux cette après-midi. J'en saurai plus.

J'ai bien compris que ça prenait du temps... Mon avis c'est qu'avec la réforme (...) qui s'annonce, on pourrait inclure ça dans le cadre d'EPI ou d'AP. C'est un moyen de faire bosser les élèves autrement. Après je suis peu épaulée dans mon bahut, assez plan plan. Mais d'un point de vue strictement personnel, il me parait plus utile pour une éventuelle certification ou option ciné-audiovisuel, de mener ce genre de projet reconnu par la hiérarchie, que d'étudier des films dans son coin en cours de séquence, ce qui je fais depuis des années cela dit. Ceci explique cela.

lolv0736
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum