Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par William Foster le Lun 29 Fév 2016 - 23:32
@Mrs Hobie a écrit:
@William Foster a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:
@William Foster a écrit:5. Prendre sa calculette pour un truc aussi simple, c'est comme prendre la bagnole pour aller chercher une bière au frigo.
J'utilise l'image de la tronçonneuse pour couper les marguerites
Quand j'étais à la fac, les profs disaient "utiliser un marteau pour écraser les mouches"... J'ai toujours trouvé ça bizarre : si le but c'est que la marguerite soit coupée, la tronçonneuse fera le boulot, même sans être précis  
sans être précis, mais le temps d'aller chercher la tronçonneuse, la brancher, couper ... elle a été coupée 15 fois à la main (et sans dommages collatéraux, accessoirement ...).
Mais au final elle est coupée... alors que la mouche avec le marteau, elle doit finir moins fatiguée que son bourreau Razz
User17706
Enchanteur

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par User17706 le Lun 29 Fév 2016 - 23:35
Fi ! tu es un maladroit du marteau, voilà tout.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par verdurin le Mar 1 Mar 2016 - 0:06
@William Foster a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:
@William Foster a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:
J'utilise l'image de la tronçonneuse pour couper les marguerites
Quand j'étais à la fac, les profs disaient "utiliser un marteau pour écraser les mouches"... J'ai toujours trouvé ça bizarre : si le but c'est que la marguerite soit coupée, la tronçonneuse fera le boulot, même sans être précis  
sans être précis, mais le temps d'aller chercher la tronçonneuse, la brancher, couper ... elle a été coupée 15 fois à la main (et sans dommages collatéraux, accessoirement ...).
Mais au final elle est coupée... alors que la mouche avec le marteau, elle doit finir moins fatiguée que son bourreau Razz
J'ai comme l'impression que certains ne se sont jamais servi d'une tronçonneuse.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par wanax le Mar 1 Mar 2016 - 1:15
@William Foster a écrit:(...)
Top 5 des phrases que je serine :
1. La répétition, c'est la base de la pédagogie.
2. La calculette, c'est pour les mous de la tête.
3. La répétition, c'est la base de la pédagogie.
4. On écrit au stylo, on dessine au crayon.
5. Prendre sa calculette pour un truc aussi simple, c'est comme prendre la bagnole pour aller chercher une bière au frigo.
(...)
Mon professeur de mathématiques ( Seconde et 1ère S ) partageait l'humanité en quatre parts, suivant les deux axes : actif/passif et travailleur/paresseux.
Un moustique à tuer ?
Le travailleur passif se saisit d'un journal, court après le moustique toute la nuit et meurt d'un arrêt cardiaque.
Le paresseux passif regarde le moustique voler et se dit que la nature est belle, sous toutes ses formes.
Le travailleur actif va à la cuisine, ouvre le placard, prend la bombe insecticide, revient au salon, tue le moustique, aère la pièce.
Le paresseux actif fait comprendre au travailleur actif, d'un battement de paupières, que ce serait très gentil qu'il aille à la cuisine, ouvre le placard, prenne la bombe insecticide, revienne au salon et tue le moustique. Si possible, qu'il n'oublie pas d'aérer la pièce, ça pue ce truc.
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par Mrs Hobie le Mar 1 Mar 2016 - 8:17
@wanax a écrit:Le paresseux actif fait comprendre au travailleur actif, d'un battement de paupières, que ce serait très gentil qu'il aille à la cuisine, ouvre le placard, prenne la bombe insecticide, revienne au salon et tue le moustique. Si possible, qu'il n'oublie pas d'aérer la pièce, ça pue ce truc.
Ton prof connaissait ma mère ???

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Sans calculatrice, point de salut ...

par William Foster le Mar 1 Mar 2016 - 12:35
@verdurin a écrit:
@William Foster a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:
@William Foster a écrit:
Quand j'étais à la fac, les profs disaient "utiliser un marteau pour écraser les mouches"... J'ai toujours trouvé ça bizarre : si le but c'est que la marguerite soit coupée, la tronçonneuse fera le boulot, même sans être précis  
sans être précis, mais le temps d'aller chercher la tronçonneuse, la brancher, couper ... elle a été coupée 15 fois à la main (et sans dommages collatéraux, accessoirement ...).
Mais au final elle est coupée... alors que la mouche avec le marteau, elle doit finir moins fatiguée que son bourreau Razz
J'ai comme l'impression que certains ne se sont jamais servi d'une tronçonneuse.
Tout dépend de ce que tu veux en faire après : si le but c'est que la tige ne relie plus la fleur aux racines, c'est effectivement coupé. Si par contre, tu voulais mettre la fleur dans un vase, ou faire un bouquet, vrai que ça va faire moche. Et ça "marche" pour une marguerite parce que la tige est longue. Le résultat serait encore moins beau avec une pâquerette...
Mais pour me servir souvent de ce genre d'instrument délicat, je puis affirmer, expériences à l'appui, qu'une tronçonneuse coupe très bien les arbres, les branches, les fleurs, les câbles électriques, les pantalons trop longs et donc a fortiori les tiges de marguerites. Smile

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum