Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ruthven
Monarque

Taux de réussite en licence/IUT (2010-2014)

par Ruthven le Ven 26 Fév 2016 - 10:38
Les terrifiants chiffres des succès en licence :

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Mediatheque/92/2/Note_Flash_indic_reussite_16_01_534922.pdf

et comme toujours, on va avoir droit à l'arbre qui cache la forêt en se focalisant sur l'échec massif des bac pro, alors qu'il n'y a qu'un étudiant sur deux ayant un bac général qui a sa licence en 3 ou 4 ans, ce qui est peut-être encore plus inquiétant.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Taux de réussite en licence/IUT (2010-2014)

par Laotzi le Ven 26 Fév 2016 - 12:58
Le document est intéressant. Néanmoins, il serait encore plus intéressant de connaître le taux d'échec réel aux examens de premières années de licence, c'est à dire en enlevant des statistiques les étudiants qui abandonnent en cours d'année sans se présenter aux partiels, ceux qui sont présents aux examens mais se contentent d'émarger etc. Comme le souligne le document, il y a aussi une part de réorientation en L1 qui n'est pas due uniquement à des échecs (simplement on peut constater que telle filière ne nous convient pas et se réorienter, d'autant plus facilement ces dernières années). A ce titre, le taux de réussite en l3 est bien plus élevé (certes une sélection sur le niveau a déjà été opérée les années précédentes et il y a une arrivée d'anciens de prépas dans certaines filières mais on peut aussi estimer que ne restent majoritairement en l3 que des étudiants effectivement motivés par leur filière).
En fait, mon expérience de professeur principal de Terminale depuis plusieurs années me fait dire, à ma modeste échelle, que des élèves très moyens (bac sans mention etc) réussissent sans trop d'encombres la première année de licence (pas tous évidemment, mais ceux qui se "plaisent" dans la filière choisie en général au moins), y compris dans des universités parisiennes prestigieuses. J'ai donc l'impression qu'actuellement, au delà des absentéistes et autres étudiants qui cherchent à se réorienter rapidement, ceux qui suivent assidument réussissent sans trop de difficultés, même pour des élèves plutôt faibles de terminale (je ne parle évidemment pas de filières comme paces), en ce qui concerne les bacs généraux. Ce qui est pour le moins inquiétant pour le niveau réel d'une licence aujourd'hui (quand certains anciens élèves m'apprennent leur réussite en L1, je suis évidemment content pour eux mais aussi parfois très surpris) dans un certain nombre de cas.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum