Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ysabel
Devin

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par ysabel le Sam 27 Fév 2016 - 21:32
Cactus29 a écrit:
@ysabel a écrit:Depuis 2 à 3 ans je vois de plus en plus des erreurs de construction qui se généralisent sur des verbes courants : "il lui aide", "il le pardonne" etc.

Ça se dit par chez moi, pas en ville ceci dit.

Pas par chez moi... Cela ne fait que qq années que je le vois.
avatar
dryade
Niveau 5

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par dryade le Sam 27 Fév 2016 - 22:54
Vos témoignages montrent à quel point nous sommes tous fort démunis et impuissants.

Marguerite V : tu es très courageuse de faire des commentaires aussi détaillés sur les copies ! Il est probable que tu finisses par te lasser, par t’épuiser. C’est ce qui m’est arrivé en tout cas, et je privilégie maintenant des commentaires en classe, pendant que les élèves rédigent.

Il faut se battre pour qu’ils se relisent, et souvent ils ne jugent pas utile de le faire. Rolling Eyes

« cette année, je doute. J'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent. » : je comprends, j’ai pour ma part l’impression d’une dégradation inéluctable, d’année en année.
Par exemple, impossible de faire accepter à mes 5e qu’on ne dit pas « il se combat avec son ennemi ». J’ai aussi beaucoup de « il le pardonne », « enrevoir »…

L’année ne suffit jamais pour faire de l’analyse logique et grammaticale, puisqu’à chaque retour de vacances, les élèves ont oublié ce qu’est un verbe ou un adjectif.

Cripure pense qu’il faut en rire, mais Don Quichotte se prenait très au sérieux quand il se combattait contre ses moulins… professeur si nous renonçons à expliquer quelque chose à nos élèves, il ne nous reste plus rien dans notre boulot.

Quant à toi Petitfils, tu fais face à une tâche démesurée, qui va bien au-delà du « simple » enseignement, et j’imagine ton désarroi. N’importe quel prof expérimenté, aguerri et motivé se retrouverait sidéré devant de telles situations. J’espère que tu fais partie d’une équipe soudée et enthousiaste, la seule solution à mon avis pour travailler dans les établissements aussi peu fortunés. Tous mes vœux de courage, ainsi que mon admiration. trefle
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par micaschiste le Sam 27 Fév 2016 - 23:01
@Ilona a écrit:Le fait que les élèves ne lisent plus ou presque plus,me semble être à la racine du mal.
Je ne suis pas une spécialiste,cependant je pense que la lecture régulière permet d'intégrer des tournures de phrase sans s'en rendre compte.
Pourquoi ne lisent-ils plus ? A cause des écrans. La contemplation d'écran en permanence rend leur cerveau paresseux et incapable de se concentrer plus que quelques minutes.
Seul le jeu et autres petits plaisirs comptent,l'effort sous toutes ses formes est banni.
Internet,les téléphones portables,les consoles de jeux,le niveau zéro d'exigence du systéme éducatif,auront ravagé cette jeunesse et détruit le futur de ce pays.
Cette année, un élève de terminale m'a demandé des conseils pour mieux écrire (grammaire, orthographe). En SVT, les élèves rédigent beaucoup. À part lui conseiller de faire des exercices type bled, de lire, de se faire des fiches pour ses erreurs les plus courantes, que faire en terminale ?
Cet élève, conscient des difficultés que lui pose la rédaction pour son avenir (il voit plus loin que le bac), a été tout fier de me montrer le livre qu'il avait choisi pour se (re)mettre à la lecture.... cheers
Je pense aussi que l'arrêt des dictées au collège est trop précoce désormais. De nombreux élèves gagneraient à poursuivre l'étude du français.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Provence
Bon génie

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Provence le Sam 27 Fév 2016 - 23:04
@micaschiste a écrit:
Je pense aussi que l'arrêt des dictées au collège est trop précoce désormais. De nombreux élèves gagneraient à poursuivre l'étude du français.
Et, bien souvent, on en fait tellement peu au collège...
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Tem-to le Sam 27 Fév 2016 - 23:53
@dryade a écrit:Quant à toi Petitfils, tu fais face à une tâche démesurée, qui va bien au-delà du « simple » enseignement, et j’imagine ton désarroi. N’importe quel prof expérimenté, aguerri et motivé se retrouverait sidéré devant de telles situations. J’espère que tu fais partie d’une équipe soudée et enthousiaste, la seule solution à mon avis pour travailler dans les établissements aussi peu fortunés. Tous mes vœux de courage, ainsi que mon admiration.  trefle

C'est gentil, merci dryade, mais je ne fais que mon métier (quel affreux mot pour un prof). Eh non, malheureusement je ne fais pas partie d'une équipe suffisamment soudée et enthousiaste. Mais face à ces situations, chaque prof a l'impératif besoin de se protéger et chacun le fait à sa façon. Bon, on parle entre nous quand même...
avatar
Catalunya
Expert

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Catalunya le Sam 27 Fév 2016 - 23:54
@dryade a écrit:

« cette année, je doute. J'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent. »
Tiens, j'ai vu cette expression récemment avec mes 1res puisqu'on faisait une séance sur Don Quichotte. Pas un (sur 76 premières) ne la connaissait, pourtant ma 1re S est l'une des meilleures classes de l'établissement (avec beaucoup d'euros notamment)...

Je finis en disant comme à chaque fois, en sachant très bien ce qu'ils vont répondre, "et voilà d'où vient l'expression "se battre contre des moulins à vent" que vous connaissez tous." Et là :
-"Jamais entendu parler."
-"Ca existe pas."
-"C'est quoi cette expression?"

Ce à quoi je réponds invariablement : "si si je vous assure, quiconque a un minimum de culture connaît cette expression, ce n'est pas de ma faute si vous êtes ignares professeur "

-"Ca veut dire quoi ignare?"
-"C'est ça."
avatar
Mictlantecuhtli
Niveau 9

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Mictlantecuhtli le Dim 28 Fév 2016 - 0:20
Hahahaha. "Monsieur, vous pouvez pas utiliser des mots qu'on comprend (sic) ?"...

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par NLM76 le Dim 28 Fév 2016 - 23:12
Cette année, j'en suis venu à donner comme premier exercice des devoirs que je donne la copie du texte à étudier, avec des points à la clé. Eh bien, je suis très heureux... d'obtenir, après six mois que dans la plupart des copies, il n'y a presque plus de fautes !
Pfff...
C'est qu'au début, une copie de texte, c'était d'une part un torchon, d'autre part truffé de fautes d'orthographe et de ponctuation.
D'autre part, je fais des exercices de rédaction de phrases. Notées une par une. J'ai à peu près réussi à éliminer les phrases dépourvues de sens et les pluriels des noms marqués par -nt.
Cette année, j'arrive à des profondeurs encore inexplorées. Et pourtant ils sont tout mignons et font ce que je leur dis — dans la mesure de leurs compétences.

P.S. Au fait, qu'avez-vous contre les paragraphes de trois phrases? Je trouve que c'est un format tout à fait acceptable. Non ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User21929
Expert

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par User21929 le Dim 28 Fév 2016 - 23:21
Moi : "Enzo, peux-tu corriger *j'appel* c'est 2L-E à la fin."
Lui : "Mais m'sieur, j'suis pas une fille !"
Moi : "..."
avatar
Marguerite V
Niveau 6

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Marguerite V le Lun 29 Fév 2016 - 0:03
PetitFils, merci pour ce terrible témoignage... dans lequel je vois aussi des petites pépites de lumière. Zinedine et Ahmed donnent de l'espoir. Je suis admirative de voir des gens capables d'enseigner dans de telles circonstances, un immense bravo ! Mes élèves ne savent pas écrire, mais ils sont gentils et calmes. J'ai du mal à imaginer de pareilles conditions de travail.

Merci Dryade pour les encouragements, ça fait du bien.

Je n'avais pas pensé faire copier les élèves, mais c'est une bonne idée, je vais y réfléchir. Et pourquoi pas en seconde réserver effectivement des points pour les fautes...

"Ca veut dire quoi ignare ?
-C'est ça."
Elle est belle celle-là...

Courage à tous !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par User5899 le Lun 29 Fév 2016 - 1:18
@Provence a écrit:
@Ruthven a écrit:

Et pour ceux qui n'écrivent que trois phrases par paragraphe, vous avez la recette ?

C'est toujours mieux que d'aller à la ligne après chaque phrase... vache
titanic titanic

Non mais c'est plus humain... On ne peut plus, là, ce n'est pas une clause de style : on ne PEUT plus. Si je devais, comme je le faisais par le passé, annoter la copie en expliquant ce qui ne va pas, j'en écrirais deux ou trois fois plus qu'eux. Ils n'apprennent pas à écrire, c'est tout. Ils brassent de l'air, du vent, du curricule vite fait, de la spirale, mais ils n'apprennent pas à écrire. Or, ça s'apprend.

Contenu sponsorisé

Re: Améliorer l'écrit des lycéens, une impossible gageure ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum