Être enseignant et autiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Être enseignant et autiste.

Message par chewing-huitre le Dim 28 Fév 2016 - 19:26

Bonjour à tous,

Je suis l'heureux détenteur d'un trouble du spectre autistique (syndrome d'Asperger), diagnostiqué tardivement, à l'âge adulte, qui se manifeste, pour faire court, par de fortes difficultés à décoder les interactions sociales.

Évidemment, le métier d'enseignant n'est pas des plus indiqués dans mon cas, mais il m'a toujours attiré et j'ai attendu de gagner en maturité avant d'enfiler le cilice costume Smile

J'ai la chance d'exercer dans un établissement tranquille, où la gestion de classe me pose peu de problèmes et où l'équipe pédagogique fait du bon boulot.

Pour éviter d'être étiqueté, je n'ai mis personne au courant de ma, euh, "situation" (et ne compte pas le faire).

Je suis dans le même établissement depuis deux ans et demi mais j'ai encore du mal avec sa vie quotidienne: je m'isole beaucoup car la foule (en salle des profs, dans les couloirs), le bruit me fatiguent vite. Je n'ai pas réussi à nouer des liens, notamment parce que l'art de la conversation m'échappe complètement, depuis toujours.

Cela dit, en classe, je rencontre moins de difficultés car les rôles de l'élève et du professeur sont clairement définis dans mon esprit. Bien sûr, les élèves s'amusent de mes excentricités, mais ils ont compris qu'elles faisaient partie de ma personnalité. Globalement, j'ai leur respect et leur sympathie et on arrive à bosser correctement.

J'exerce donc dans de bonnes conditions, mais cela ne m'empêche pas de m'écrouler dans mon lit sitôt la journée terminée et de me barricader chez moi les week ends, volets clos.

Comme la situation me pèse tout de même un peu, j'aimerais échanger avec d'autres enseignants peu ou prou dans le même cas...

_________________
Ils zont zété? Ils le sont-z-encore... Ils le seront-z-à jamais! Si ma haine ira-t-à eux, leur-z-amour ira-t-à-moi!

chewing-huitre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par Gryphe le Dim 28 Fév 2016 - 19:36

Merci pour ton témoignage. Smile  

Quelques autres professeurs sont effectivement concernés sur ce forum, peut-être passeront-ils par là pour échanger avec toi.
Bon courage pour gérer les interactions sociales au quotidien. fleurs

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par GreenCpe le Dim 28 Fév 2016 - 19:51

j'ai un collègue qui semble être aussi atteint par ce syndrome mais aucun diagnostic de poser. Par contre on s'interroge surtout pour l'aider mais lui fuit systématiquement et il est en difficulté mais ne veut rien entendre. Ce n'est pas simple, lui s'entend avec 2 enseignants mais c'est tout pour le reste il n'est pas simple de rentrer en conversation avec lui ou bien il part dans tous les sens et n'est pas compréhensible. Avec les élèves ça part au clash souvent mais il n'en parle jamais alors que les élèves nous relatent certains aspects, c'est pourquoi on s'interroge...


Dernière édition par GreenCpe le Lun 29 Fév 2016 - 12:30, édité 1 fois

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par chewing-huitre le Dim 28 Fév 2016 - 20:06

Merci beaucoup pour ton message, Gryphe! Very Happy

GreenCpe, bon courage, je me sentirais tout aussi démuni. La confrontation est risquée, j'imagine qu'il faut passer par l'apprivoisement. C'est un travail de longue haleine, surtout si ce collègue est en souffrance, dans la fuite.

_________________
Ils zont zété? Ils le sont-z-encore... Ils le seront-z-à jamais! Si ma haine ira-t-à eux, leur-z-amour ira-t-à-moi!

chewing-huitre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par Nasopi le Lun 29 Fév 2016 - 7:59

Je suis vraiment admirative face aux gens qui, comme toi, arrivent à être professeurs tout en étant atteints du syndrome d'Asperger veneration . En fait, avant d'en connaître, je ne pensais même pas que c'était possible.
Personnellement je ne suis pas autiste, mais c'est un handicap que je connais bien puisque j'ai deux enfants atteints d'autisme infantile.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par chewing-huitre le Lun 29 Fév 2016 - 11:13

Merci Nasopi, je suis tout aussi admiratif d'un parent capable d'élever des enfants autistes.
Pour répondre à ton étonnement, je pense que je ne ferais pas long feu dans un établissement difficile...
J'aime ta citation sinon, la lecture de Marc-Aurèle et des stoïciens m'accompagne beaucoup.

_________________
Ils zont zété? Ils le sont-z-encore... Ils le seront-z-à jamais! Si ma haine ira-t-à eux, leur-z-amour ira-t-à-moi!

chewing-huitre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par proflatin le Lun 29 Fév 2016 - 11:57

Tant que le métier te plaît et que tu parviens à l'exercer, continue. Tu peux aussi te rapprocher d'un ou deux collègues de confiance et leur exposer ton problème, sans trop en dire. Ils pourront te soutenir et t'aider.

proflatin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par dita le Lun 29 Fév 2016 - 12:14

Je n'ai jamais été diagnostiqué quoi que ce soit, je n'ai jamais été testé.
Je pense être autiste ; je ne sais pas décrypter les expressions, je suis toujours seul et j'aime ça, en fait, je déteste être en compagnie, et je n'ai pas plus d'empathie que cela.

J'ai été jeté dans la cage aux lions, et j'ai eu pas mal de bazar. Never complain, never explain. Je suis maintenant dans un bahut tranquille dans lequel je suis également l"original de service, mais les élèves me respectent. Ca va. Tu as de la chance d'être dans un établissement qui qui t'est favorable.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par Caspar Goodwood le Lun 29 Fév 2016 - 13:58

@proflatin a écrit:Tant que le métier te plaît et que tu parviens à l'exercer, continue. Tu peux aussi te rapprocher d'un ou deux collègues de confiance et leur exposer ton problème, sans trop en dire. Ils pourront te soutenir et t'aider.



Tout le collège sera alors au courant (si c'est un petit établissement), même si les collègue sont discrets, ils peuvent avoir un moment de faiblesse à un moment ou à un autre, ce genre de chose finit toujours par se savoir.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par Ma'am le Lun 29 Fév 2016 - 14:06

D'accord avec Caspar, pour vivre heureux, vivons cachés.

Ton témoignage est un formidable message d'espoir pour tous ceux qui sont atteints du syndrome d'Asperger et pour leurs parents.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être enseignant et autiste.

Message par chewing-huitre le Lun 29 Fév 2016 - 18:21

Dita, je pourrais écrire la même chose.
Quand bien même un diagnostic n'est pas une fin en soi, dans mon cas, il m'a aidé à me connaître et à déculpabiliser (je suis bizarre, c'est entièrement de ma faute, etc...)

Caspar et maîtresse, je suis d'accord avec vous, en tant qu'enseignant d'un petit établissement de campagne... Du style, tu trébuches dans la rue, tout le monde est au courant le lendemain Laughing

Encore une fois, mon expérience est largement tributaire des conditions de boulot. Mais tant mieux si cela peut donner confiance à d'autres, oui Very Happy

_________________
Ils zont zété? Ils le sont-z-encore... Ils le seront-z-à jamais! Si ma haine ira-t-à eux, leur-z-amour ira-t-à-moi!

chewing-huitre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum