Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Message par John le Dim 28 Fév 2016 - 23:52

La ministre s’est d’abord arrêtée au collège Cesar-Franck, pour assister à un cours d’éducation morale et civique (EMC). Au tableau avaient été inscrits les mots « aider », « être ensemble », « fraternité ». «  C’est typiquement le cours d’explication de l’actualité que j’aurais aimé avoir à l’époque  », confiera à la sortie Najat Vallaud-Belkacem, tandis qu’à l’inverse, certains enseignants grinçaient quant à cette visite impromptue. «  Deux profs ont été requis pour bricoler à la va-vite ce cours. On a choisi une classe gentille, pas vraiment représentative . On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre-nous sommes hostiles à sa réforme du collège », nous a confié par la suite une source interne. [...]

La ministre ne lâche pas ce sourire omniprésent, qui fait sa marque de fabrique. Et vante les mérites des associations d’éducation populaire, qui «  viennent remplir des interstices occupés par personne d’autre  ».

Début d’après-midi, direction l’école du Pigeonnier, classée comme le collège en éducation prioritaire (REP+). [...] La ministre a pris le temps d’écouter les enseignants, sans éluder les sujets sensibles : «  La pauvreté du vocabulaire des élèves qui ne parlent pas français à la maison  », la nécessité «  d’un maître supplémentaire et d’effectifs moins surchargés  » ou «  les enfants sur les genoux dès le jeudi après-midi  » depuis les nouveaux rythmes.

Les professeurs ont également parlé de «  la misère de certains enfants qui n’ont qu’un seul repas par jour grâce à la cantine  », «  d es insultes et menaces  » essuyées par une équipe pédagogique, prompte aussi à positiver : «  On se sent vraiment utile. C’est d’ailleurs pour ça que l’on reste ici. Parce qu’on peut réussir dans le quartier  ». À son tour, la ministre s’est dite «  frappée par une forme de désespérance plus importante qu’à mon époque. Le pire dans un quartier comme celui-là, c’est la tendance à l’autocensure sur ses chances de réussite  », observe-t-elle, avant d’annoncer à ses hôtes qu’elle travaille à une revalorisation salariale des enseignants du premier degré. Dernière question, délicate : «  Des enfants sortent-ils d’ici sans maîtriser les fondamentaux ?  » Réponse cash : «  Dès le CE2, on voit les lacunes s’accumuler. Nous en sommes inquiets  ».
http://www.courrier-picard.fr/region/exclu-najat-vallaud-belkacem-a-l-ecole-et-au-college-ia0b0n731850

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Message par User5899 le Lun 29 Fév 2016 - 1:26

S'il suffisait d'avoir des parents francophones pour avoir un vocabulaire un tout petit peu plus riche que la mousse des chênes... En plus, ce ne sont pas nécessairement ces élèves de familles non francophones qui sont les plus démunis, à terme, parce qu'ils sont nombreux à mieux écouter et à manipuler. Le sentiment d'urgence fait parfois du bien.

Et sinon...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Message par Zappons le Lun 29 Fév 2016 - 1:34

Une ministre de l'Education nationale qui ne commente ce qu'elle voit en visite dans des établissements scolaires qu'en comparaison de son expérience d'élève passée... Ça montre assez bien son degré de non-expertise du ministère dont elle a la charge.

(C'est assez désolant, mais après tout peu étonnant : elle aurait tout aussi bien pu être ministre des transports, de la culture ou des sports.
Ce système politique me désole.)

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Message par Whypee le Lun 29 Fév 2016 - 9:03

@Zappons a écrit:Une ministre de l'Education nationale qui ne commente ce qu'elle voit en visite dans des établissements scolaires qu'en comparaison de son expérience d'élève passée... Ça montre assez bien son degré de non-expertise du ministère dont elle a la charge.

(C'est assez désolant, mais après tout peu étonnant : elle aurait tout aussi bien pu être ministre des transports, de la culture ou des sports.
Ce système politique me désole.)

Qui en doutait encore ?

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem en visite à Amiens : "On n’aura pas pu lui dire que la majorité d’entre nous sommes hostiles à sa réforme du collège".

Message par Celadon le Lun 29 Fév 2016 - 9:10

Cripure a écrit:S'il suffisait d'avoir des parents francophones pour avoir un vocabulaire un tout petit peu plus riche que la mousse des chênes... En plus, ce ne sont pas nécessairement ces élèves de familles non francophones qui sont les plus démunis, à terme, parce qu'ils sont nombreux à mieux écouter et à manipuler. Le sentiment d'urgence fait parfois du bien.

Et sinon...
Il faut voir Fatima.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum