"Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par Crys le Mer 2 Mar 2016 - 12:13

Bonjour à tous,

je suis en train de monter ma séquence sur la poésie lyrique et je travaille sur "Je vis, je meurs" de Louise Labé. J'ai un doute dans la compréhension de deux vers, dans le premier tercet :

"Ainsi Amour inconstamment me mène ;
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine
."

Comment comprenez-vous ces deux expressions "avoir plus de douleur" et "hors de peine" ? Je coince et je ne voudrais pas faire de contre-sens.


Deuxième question, pour une inspection, pensez-vous qu'on puisse me reprocher de "découper" le poème quatrain par quatrain et tercet par tercet pour faciliter la compréhension des élèves et faire une analyse progressive ?

Merci de votre aide  Smile

Crys
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par PauvreYorick le Mer 2 Mar 2016 - 12:31

Ça se comprend, il me semble, de façon tout à fait parallèle aux derniers vers. « Plus » signifie ici davantage et « hors de peine » signifie que la peine en question s'est évanouie. Bref je ne vois pas malice ici.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par Celadon le Mer 2 Mar 2016 - 12:42

Baway, amour inconstant, quoi. I love you

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par doctor who le Mer 2 Mar 2016 - 13:20

Quand j'ai l'impression que ma douleur est au maximum,
Sans que je m'en sois rendu compte, ma peine a disparu.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par Crys le Mer 2 Mar 2016 - 14:00

@doctor who a écrit:Quand j'ai l'impression que ma douleur est au maximum,
Sans que je m'en sois rendu compte, ma peine a disparu.

Merci beaucoup, c'est très clair et avec cette formulation, ce sera plus facile pour expliquer à mes élèves Smile

Crys
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par superpedro le Mer 2 Mar 2016 - 17:58

Pas de problème je pense pour un découpage strophe à strophe à condition de partir d'un objectif ou d'une problématique globale...peut-être est-ce même mieux de faire selon les mouvements qui peuvent ne pas coïncider avec la structure trophique. Ou commencer avec le mot central du poème "inconstamment".

_________________

  • "Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." Merci Van Damme.

superpedro
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par Sullien le Mer 2 Mar 2016 - 18:14

@Crys a écrit:Deuxième question, pour une inspection, pensez-vous qu'on puisse me reprocher de "découper" le poème quatrain par quatrain et tercet par tercet pour faciliter la compréhension des élèves et faire une analyse progressive ?
Sizain.

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par chewing-huitre le Mer 2 Mar 2016 - 18:41

@superpedro a écrit:Ou commencer avec le mot central du poème "inconstamment".

Oui. Le vers "Ainsi Amour inconstamment me mène" éclaire la lecture du poème, pour des raisons de syntaxe et de sens.

Par curiosité, Crys, quels sont les autres textes de ta séquence?

_________________
Ils zont zété? Ils le sont-z-encore... Ils le seront-z-à jamais! Si ma haine ira-t-à eux, leur-z-amour ira-t-à-moi!

chewing-huitre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je vis, je meurs" vers 10 et 11, interprétation ?

Message par Crys le Mer 2 Mar 2016 - 20:20

Alors pour ma séquence :
j'ai commencé avec un extrait d'Hercule sur Oeta, Acte Second, Scène 3, le passage du choeur sur Orphée de Sénèque
Un autre texte sur Orphée dans Les Phénomènes d'Aviénus, "La Lyre"
Mignonne allons voir si la rose de Ronsard
Je vis, je meurs de Labé
Une étude comparée de deux spleens de Baudelaire, "Spleen" de Laforgue et "Spleen" de Verlaine
Je ne suis pas encore sûre mais j'aimerais faire une incursion dans la poésie romantique anglaise avec "Bright Star" de Keats en lien avec "Soleils couchants VI" d'Hugo
Pour le XXe, "Le Pont Mirabeau" d'Apollinaire
Pour finir, je fais le lien avec la musique en prenant des chansons qui évoquent un thème lyrique soit : Mistral gagnant, Ne me quitte pas, Caroline et Si seulement je pouvais lui manquer

Voilà pour mon corpus. Ma séquence repose sur le lyrisme dans les arts aussi bien poésie, peinture que musique

Crys
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum