Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pasbien
Niveau 5

Re: Élève me manquant de respect

par pasbien le Jeu 3 Mar 2016 - 14:50
Milaghjiu2005 a écrit:[...]
il peut impliquer deux logiques opposées:
1- cet élève te dois le respect, tu dois donc rétablir ce respect par tous les moyens légaux dont tu disposes: engueulade, vexation, humour, coin des vilains....
2- tu te positionnes en tant qu'individu adulte donc "exemplaire" (qui reste respectueux même face à l'irrespect), en tant qu'individu professionnel qui impulse/enseigne le respect...
[...]

La logique n°2 fonctionne aussi mais elle n'est pas "naturelle", elle exige de mettre à distance ses émotions et de se construire des protocoles d'action:
-1/ savoir se taire plutôt que de répondre à la violence par la violence (ce que tu as fait)
-2/ communication non-violente sur ses émotions et ses besoins: "lorsque tu m'as dit que j'étais grosse comme une patate, ça m'a vraiment fait souffrir, je me suis sentie vexée et énervée... J'ai vraiment besoin que tu évites de te moquer de mon physique et que tu me présentes des excuses sincères le jour où tu t'en sentiras capable"
-3/ sanction logique et "juste" (donc éducative), "en attendant que ma colère retombe, tu iras dans l'autre groupe de soutien, je ne t'accepte plus dans mon groupe..."  " je te rappelle que la moquerie est un interdit et que si tu récidives, je parlerais avec ton professeur et/ou avec tes parents pour obtenir de l'aide"

Il existe un tas d'autres possibilités, ce ne sont que des "illustrations" et non des exemples...
[...]

On voit bien dans ce fil qu'il existe une multitude de façons de réagir. Personnellement j'aime bien la logique numero 2, très bien exposée par Milaghjiu.
A mes débuts, j'avais tendance à réagir à chaud et mettre des soufflantes pas piquées des hannetons, pour un résultat assez décevant. Avec l'évolution de ma pratique j'essaye de suivre davantage la méthode 2.

1) Savoir se taire : A aussi l'avantage d'éviter la réaction à chaud, et ses débordements associés, que l'on pourrait regretter par la suite.
2) La communication non-violente : A établir une fois retombée la colère et l'état d'énervement de chacun des deux protagonistes, car si l'on est à juste titre énervé il ne faut pas oublier que le "sale *** de prépubère qui vient de nous casser les noix" que l'on a en face de nous sait très bien qu'il vient de faire une connerie et s'attend à une ramonée. Il se met immédiatement en position d'autodéfense où il ne sera pas accessible au dialogue.
3) La sanction : Savoir se taire, encaisser, en discuter sereinement après... cela est absolument l'inverse d'une faiblesse, bien au contraire! Et il ne faut pas hésiter à sanctionner justement derrière. Ne pas se contenter d'un "tu me promets d'être sage et respectueux maintenant" qui ne durera qu'un temps limité avant récidive.

Toute cette technique se travaille et se perfectionne avec l'expérience, cela ne vient pas d'un coup. Néanmoins une fois à peu près bien maîtrisée cette technique est d'une efficacité tout à fait remarquable.

Après chaque enseignant à sa propre méthode qu'il juge la plus efficace.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Élève me manquant de respect

par Ma'am le Jeu 3 Mar 2016 - 15:32
@auléric a écrit:
maîtresse a écrit:On n'est pas responsables du temps périscolaire, mais quand j'apprends qu'un des miens a manqué de respect à une dame de cantine ou à un animateur, je lui souffle dans les bronches comme il faut et pas en mode "communication non violente". furieux

oui moi aussi je le reprends quand je l'apprends , ne serait-ce aussi que pour montrer à l'enfant que les lois sur le respect des autres sont cohérentes et ne dépendent pas de qui les fixent mais de valeurs morales assez universelles , mais dans le message de départ qui demande comment réagir et en cela, il faut d'abord régler ça en ne faisant intervenir que le périscolaire puis simplement informer le scolaire.

Je suis bien sûr complètement d'accord avec toi. J'ajoute que quel que soit l'âge de l'enfant, "patate" est une insulte dès la petite section de maternelle. Le manque de respect est évident ici. Ce serait effectivement bien que le responsable du périscolaire intervienne.

Une petite anecdote sur le franc-parler des enfants, pour sourire. Mais là, il n'y avait pas la moindre insulte.
Du temps où j'étais remplaçante, un jour en GS, un petit bonhomme futé comme tout m'annonce un matin qu'il ne déjeune pas à la cantine parce que son papy vient le chercher à midi. Il ajoute : "Tu vas voir, tu vas vite le reconnaître mon papy, il a un gros ventre !" À midi, j'avais totalement oublié cette histoire, quand le bambin se plante fièrement devant moi, tenant un monsieur par la main : "Alors, tu vois bien qu'il a un gros ventre, mon papy !" yesyes

Que dire ? Le papy avait effectivement un gros ventre et beaucoup d'humour !
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Élève me manquant de respect

par PabloPE le Jeu 3 Mar 2016 - 18:08
maîtresse a écrit:On n'est pas responsables du temps périscolaire, mais quand j'apprends qu'un des miens a manqué de respect à une dame de cantine ou à un animateur, je lui souffle dans les bronches comme il faut et pas en mode "communication non violente". furieux

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Re: Élève me manquant de respect

par LouisBarthas le Jeu 3 Mar 2016 - 20:28
Milaghjiu2005 a écrit:
-3/ sanction logique et "juste" (donc éducative), "en attendant que ma colère retombe, tu iras dans l'autre groupe de soutien, je ne t'accepte plus dans mon groupe..."  " je te rappelle que la moquerie est un interdit et que si tu récidives, je parlerais avec ton professeur et/ou avec tes parents pour obtenir de l'aide"
Changer de groupe de soutien n'est pas une sanction éducative (en plus, je ne crois pas que cassy71 ait parlé de groupe de soutien). Et il ne faut pas attendre une récidive, sinon l'enfant aura gagné. Il faut de suite faire intervenir une tierce partie et ne pas laisser la victime seule avec son persécuteur. Ne pas punir un enfant quand il a fait du mal est une violence grave faite à lui.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Katow
Niveau 3

Re: Élève me manquant de respect

par Katow le Jeu 3 Mar 2016 - 23:10
@LouisBarthas a écrit:
Milaghjiu2005 a écrit:
-3/ sanction logique et "juste" (donc éducative), "en attendant que ma colère retombe, tu iras dans l'autre groupe de soutien, je ne t'accepte plus dans mon groupe..."  " je te rappelle que la moquerie est un interdit et que si tu récidives, je parlerais avec ton professeur et/ou avec tes parents pour obtenir de l'aide"
Changer de groupe de soutien n'est pas une sanction éducative (en plus, je ne crois pas que cassy71 ait parlé de groupe de soutien). Et il ne faut pas attendre une récidive, sinon l'enfant aura gagné. Il faut de suite faire intervenir une tierce partie et ne pas laisser la victime seule avec son persécuteur. Ne pas punir un enfant quand il a fait du mal est une violence grave faite à lui.

Ce n'est pas la seule sanction possible, ni même la meilleure, mais c'est une possibilité de sanction éducative adaptée:
- tu bénéficies du droit de venir profiter d'un soutien encadré par une personne compétente, parmi tes camarades de ta classe (ou de ton regroupement d'âge)
- tu as enfreint une règle importante: ne pas se moquer d'un membre du groupe
- tu perds donc le bénéfice de ce droit, tu n'es plus accepté dans ce groupe pour une durée XXX (tu iras avec un groupe d'élèves plus grands ou plus petits et tu ne pourras pas bénéficier d'une aide aussi fine...)

L'adulte/le professionnel, garant du respect des règles, peut agir sans tierce personne (selon son ressenti et/ou les protocoles de l'organisation), la récidive éventuelle entraînera une sanction différente (mais ne constituera pas une victoire pour l'élève car l'adulte aura pris soin de ne pas se placer sur le rapport de domination/soumission) ...

PS: en effet, personne n'a parlé de groupe... je fais l'hypothèse que le TAP en question fonctionne avec différents groupes.... On peut imaginer une action de nature semblable dans le scénario d'un groupe unique.

PPS: pour la modération, je compte régulariser au plus tôt ma situation impolie de "non-présentation"...
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Re: Élève me manquant de respect

par LouisBarthas le Jeu 3 Mar 2016 - 23:35
Je doute fort que lui faire perdre le bénéfice du "droit de venir profiter d'un soutien encadré par une personne compétente" le touche beaucoup comme sanction !
La tierce partie est là pour signifier que ce n'est pas une affaire personnelle entre lui et sa victime, et que la loi est au-dessus de lui dans ce genre d'affaires.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Katow
Niveau 3

Re: Élève me manquant de respect

par Katow le Jeu 3 Mar 2016 - 23:57
@LouisBarthas a écrit:Je doute fort que lui faire perdre le bénéfice du "droit de venir profiter d'un soutien encadré par une personne compétente" le touche beaucoup comme sanction !
La tierce partie est là pour signifier que ce n'est pas une affaire personnelle entre lui et sa victime, et que la loi est au-dessus de lui dans ce genre d'affaires.

Le "toucher" n'est pas pour moi l'objectif premier.

Mes objectifs sont de lui signifier clairement (ainsi qu'aux autres élèves témoins de son agression) que son comportement:
- est un franchissement d'une limite, une violation  d'un interdit
- cause des désagréments de différentes natures à plusieurs personnes
- ne lui permet pas de s'inscrire dans le fonctionnement efficace du groupe

Accessoirement, je fais l'hypothèse qu'évoluer dans un groupe où les autres élèves ne sont pas mes amis habituels et/ou ne correspondent pas à ma catégorie d'âge n'est pas une expérience agréable. (mais ça offre surtout du temps aux victimes et au coupable pour digérer l'évènement et pour se repositionner)

Ok avec toi sur l'utilité d'une tierce partie mais je n'en fais pas une obligation. La tierce partie fondamentale c'est la loi elle-même: d'où l'importance qu'elle soit le plus clairement possible instituée (comme tu l'as dit je crois dans un message précédent) et que l'éducateur s'y réfère directement lorsqu'il signifie une infraction.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Élève me manquant de respect

par Pseudo le Ven 4 Mar 2016 - 9:12
@Elyas a écrit:
@Pseudo a écrit:Pour la communication non-violente, elle porte ses fruits mais avec des gens (adultes ou enfants) formés à cela ou tout du moins qui en connaissent les principes et s'y essayent aussi. Sinon, ça sonne juste comme un truc très bizarre (cela dit, la surprise peut jouer en notre faveur) ou artificiel (et là, on passe juste pour un baltringue). Je trouve (et pour en avoir discuté avec des tenants de la communication) que cela a vraiment ses limites. Cela fonctionne avec des gens de bonne foi, ou qui sont prêt à l'être.

En même temps, trop de choses dans la société concourent à la violence verbale, non-verbale ou physique. Se lancer dans la communication non-violente est un choix volontaire qui a pour but de montrer une autre voie. Après, si tu es seul à le faire dans ton bahut, ça ne peut pas fonctionner. Communication non-violente ne veut pas dire permissive au passage.

En revanche, dans la situation actuelle, on ne conseille pas ça à quelqu'un qui vient de subir une attaque verbale et qui n'est pas formée à la communication non-violente.

Le problème est bien là ! Etre seul à pratiquer la CNV en milieu hostile (et une école en est un), c'est plutôt suicidaire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
InvitéeS3
Niveau 7

Re: Élève me manquant de respect

par InvitéeS3 le Ven 4 Mar 2016 - 11:11
Cassy71, des nouvelles ? Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Élève me manquant de respect

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum