Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Philomène87 le Mar 4 Avr 2017 - 20:49
Je comprends les craintes et interrogations sur l'objet de ce rdv, mais il se peut aussi que ce père soit choqué de ce qu'a fait son enfant et veuille en savoir plus, parce qu'il s'inquiète de ce qu'a pu faire son rejeton. Enfin je suis peut-être naïve. Bon courage en tout cas.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mar 4 Avr 2017 - 21:02
@Olympias a écrit:
Ah ? Un parent dont l'enfant est incriminé (a séquestré et menacé son prof) et passe en conseil de discipline veut voir le prof concerné ? Tu te demandes pourquoi ??
Et en droit, subornation de témoin, tu connais ??

Et la présomption d'innocence, ça te parle ?

Etant dépourvu du don de prescience, je n'ai nullement la capacité de juger de ce qu'il n'est pas encore advenu, si tu le possèdes, je t'implore de me l'enseigner Wink
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Kan-gourou le Mar 4 Avr 2017 - 21:23
@Wahlou a écrit:
@Olympias a écrit:
Ah ? Un parent dont l'enfant est incriminé (a séquestré et menacé son prof) et passe en conseil de discipline veut voir le prof concerné ? Tu te demandes pourquoi ??
Et en droit, subornation de témoin, tu connais ??

Et la présomption d'innocence, ça te parle ?

Etant dépourvu du don de prescience, je n'ai nullement la capacité de juger de ce qu'il n'est pas encore advenu, si tu le possèdes, je t'implore de me l'enseigner Wink

Que ce soit pour s'excuser ou pour menacer, le parent n'a pas à voir le témoin avant le conseil de discipline. Dans tous les cas, cela revient à vouloir modifier la présentation des faits.

_________________
Travaux en cours...
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mar 4 Avr 2017 - 22:18
Je ne vois pas en quoi le fait de vouloir s'excuser rendrait le père coupable d'une quelconque modification de l'issue du conseil de discipline, de toute manière mon propos ne portait pas sur cet aspect là...

Je m'étonnais juste qu'on puisse prêter des intentions (à tord ou à raison) à un père de famille qui souhaite rencontrer un enseignant pour clarifier la situation de son fils comme l'a si bien souligné philomène87

D'ailleurs au passage, cette interdiction est-elle justifiée par des textes ?

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Conseil de discipline

par amethyste le Mar 4 Avr 2017 - 22:20
Le père a aussi l'occasion de s'excuser lors du conseil de discipline. J'ai vu des parents confondus par les bêtises de leur enfant et bien désolés. Ils ont pu s'exprimer lors du CD.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Conseil de discipline

par Provence le Mar 4 Avr 2017 - 22:26
@amethyste a écrit:Le père a aussi l'occasion de s'excuser lors du conseil de discipline. J'ai vu des parents confondus par les bêtises de leur enfant et bien désolés. Ils ont pu s'exprimer lors du CD.
J'ai déjà reçu des excuses par écrit de parents dont l'enfant avait dérapé: ils n'auraient pas voulu m'importuner tant ils étaient navrés.

Jamais il ne serait venu à l'esprit de personne d'imposer un rendez-vous, au motif inconnu, à un collègue secoué par une agression. Si le père veut vraiment présenter des excuses ( Suspect ), elles attendront... Pour avoir assisté à un certain nombre de conseils de discipline, je dois dire que j'ai vu très souvent des parents agressifs envers les membres du collège. L'urgence est de protéger le professeur agressé, pas de se demander si on impose un rendez-vous pour se voir offrir des fleurs et une boîte de chocolats, ce qui demeure très peu probable...
avatar
caperucita
Empereur

Re: Conseil de discipline

par caperucita le Mar 4 Avr 2017 - 22:35
Bonsoir, ce matin en arrivant j'ai débarqué dans les bureaux de la direction pour demander des explications sur cette prise de rdv et pour dire qu'il était impensable pour moi d'assister à ce rdv, que je trouvais la démarche très étrange etc... j'ai accessoirement craqué, fondu en larmes, ils ont bien vu que je n'étais pas en état et que j'étais chamboulée... il y a d'autres choses qui m'arrivent en ce moment, des problèmes de santé qui traînent depuis plusieurs mois maintenant et on est enfin e train de poser un diagnostic... bref ça a été la goutte d'eau.
Mon principal m'a dit aussi que si je ne me sentais pas capable de témoigner au conseil de discipline alors je pouvais lui écrire un courrier qu'il lirait à haute voix ce jour là. C'est ce que je vais faire je pense.
Après ça, il m'a dit de rentrer chez moi, je suis allée voir ma doc directement, et elle a halluciné quand je lui ai raconté mon histoire. Elle m'a dit que la décision me revenait, mais m'a parlé de porter plainte... et là je suis sous xanax... merci à vous en tout cas vos messages m'ont donné la force d'aller dire ce que j'avais sur le coeur ce matin...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Kan-gourou le Mar 4 Avr 2017 - 22:48
Caperucita, essaie de ne plus penser à tout ça et prends le temps qu'il te faudra pour bien te reposer. Bon courage !

_________________
Travaux en cours...
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Conseil de discipline

par Provence le Mar 4 Avr 2017 - 22:54
Prends bien soin de toi, Caperucita. fleurs
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Conseil de discipline

par Marcelle Duchamp le Mar 4 Avr 2017 - 23:04
Et effectivement un dépôt de plainte serait à envisager.
Courage Caperucita
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conseil de discipline

par Olympias le Mar 4 Avr 2017 - 23:06
@amethyste a écrit:Le père a aussi l'occasion de s'excuser lors du conseil de discipline. J'ai vu des parents confondus par les bêtises de leur enfant et bien désolés. Ils ont pu s'exprimer lors du CD.
Certains sont tombés de la chaise en apprenant que leur fils avait volé le matériel informatique du lycée.
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Conseil de discipline

par ipomee le Mar 4 Avr 2017 - 23:13
Caperucita, courage. Sois assurée de mon soutien. Et oui, porte plainte.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conseil de discipline

par Olympias le Mar 4 Avr 2017 - 23:19
@Wahlou a écrit:Je ne vois pas en quoi le fait de vouloir s'excuser rendrait le père coupable d'une quelconque modification de l'issue du conseil de discipline, de toute manière mon propos ne portait pas sur cet aspect là...

Je m'étonnais juste qu'on puisse prêter des intentions (à tord ou à raison) à un père de famille qui souhaite rencontrer un enseignant pour clarifier la situation de son fils comme l'a si bien souligné philomène87

D'ailleurs au passage, cette interdiction est-elle justifiée par des textes ?

Le père qui veut s'excuser :
1/ écrit au professeur
2/ le précise dans sa demande de rdv...qui ici n'en est pas une puisque caperucita est mise devant le fait accompli.
Et à aucun moment il n'a été question d'excuses dans cette affaire.
Un parent qui veut s'excuser peut le faire savoir.
Mais étant donné les motifs du conseil de discipline, on peut être dubitatif.

PS : Et oui, la présomption d'innocence, je connais (comme la subornation de témoin) puisque je siège dans un tribunal.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mar 4 Avr 2017 - 23:28
@Olympias a écrit:Le père qui veut s'excuser :
1/ écrit au professeur
2/ le précise dans sa demande de rdv...qui ici n'en est pas une puisque caperucita est mise devant le fait accompli.
Et à aucun moment il n'a été question d'excuses dans cette affaire.
Un parent qui veut s'excuser peut le faire savoir.
Mais étant donné les motifs du conseil de discipline, on peut être dubitatif.

PS : Et oui, la présomption d'innocence, je connais (comme la subornation de témoin) puisque je siège dans un tribunal.
Moi non plus je n'ai jamais parlé d'excuses, je n'ai fait que mentionner une clarification. Et donc oui, s'il s'agit d'une clarification de situation, un rdv me semble des plus adéquat.

"Mais étant donné les motifs du conseil de discipline, on peut être dubitatif." Je ne suis pas sûr de bien comprendre, pourrais-tu expliciter ?
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conseil de discipline

par Olympias le Mar 4 Avr 2017 - 23:57
@Wahlou a écrit:
@Olympias a écrit:Le père qui veut s'excuser :
1/ écrit au professeur
2/ le précise dans sa demande de rdv...qui ici n'en est pas une puisque caperucita est mise devant le fait accompli.
Et à aucun moment il n'a été question d'excuses dans cette affaire.
Un parent qui veut s'excuser peut le faire savoir.
Mais étant donné les motifs du conseil de discipline, on peut être dubitatif.

PS : Et oui, la présomption d'innocence, je connais (comme la subornation de témoin) puisque je siège dans un tribunal.
Moi non plus je n'ai jamais parlé d'excuses, je n'ai fait que mentionner une clarification. Et donc oui, s'il s'agit d'une clarification de situation, un rdv me semble des plus adéquat.

"Mais étant donné les motifs du conseil de discipline, on peut être dubitatif." Je ne suis pas sûr de bien comprendre, pourrais-tu expliciter ?
caperucita se plaint de la dégradation de son collège. Les ados qui l'ont coincée dans sa salle n'ont pas l'air d'être des enfants de chœur.  J'ai simplement pensé (ayant siégé à un certain nombre de conseils de dis, et pour des motifs très variés, et vu les réactions de certains parents...) que dans cette situation de violence, il était possible qu'un parent veuille aussi intimider le professeur. Ça s'est déjà vu.
Après si un parent veut s'excuser parce qu'il est scandalisé et choqué par l'attitude de son enfant, tant mieux. Mais les "emmerdeurs" sont parfois aussi soutenus par leurs parents !
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mer 5 Avr 2017 - 0:27
@Olympias a écrit:
caperucita se plaint de la dégradation de son collège. Les ados qui l'ont coincée dans sa salle n'ont pas l'air d'être des enfants de chœur.  J'ai simplement pensé (ayant siégé à un certain nombre de conseils de dis, et pour des motifs très variés, et vu les réactions de certains parents...) que dans cette situation de violence, il était possible qu'un parent veuille aussi intimider le professeur. Ça s'est déjà vu.
Après si un parent veut s'excuser parce qu'il est scandalisé et choqué par l'attitude de son enfant, tant mieux. Mais les "emmerdeurs" sont parfois aussi soutenus par leurs parents !

Des parents qui collaborent avec l'équipe pédagogique ça s'est déjà vu aussi.

Ce que je regrette, à la lecture de vos posts (ainsi qu'à d'autres), c'est cette catégorisation, le fait de cataloguer tous les parents sous prétexte que certains professeurs ont eu des déconvenues avec eux. Très honnêtement, moi aussi je suis prof et moi aussi j'ai eu à recevoir des parents agressifs mais ce n'est pas pour autant que je me permets d’étiqueter, tout simplement parce-que ce serait injuste que certains parents "trinquent" à cause des autres.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Conseil de discipline

par Provence le Mer 5 Avr 2017 - 0:30
@Wahlou a écrit:
Ce que je regrette, à la lecture de vos posts (ainsi qu'à d'autres), c'est cette catégorisation, le fait de cataloguer tous les parents sous prétexte que certains professeurs ont eu des déconvenues avec eux. Très honnêtement, moi aussi je suis prof et moi aussi j'ai eu à recevoir des parents agressifs mais ce n'est pas pour autant que je me permets d’étiqueter, tout simplement parce-que ce serait injuste que certains parents "trinquent" à cause des autres.

Ce que je trouve indécent, c'est l'ensemble de tes interventions au regard de la souffrance exprimée par Caperucita. C'est bien gentil, les belles idées. Là, on parle du concret, parce que, dans cette histoire, c'est Caperucita qui trinque.
christophevan
Niveau 7

Re: Conseil de discipline

par christophevan le Mer 5 Avr 2017 - 0:40

Ce que je regrette, à la lecture de vos posts (ainsi qu'à d'autres), c'est cette catégorisation, le fait de cataloguer tous les parents sous prétexte que certains professeurs ont eu des déconvenues avec eux. Très honnêtement, moi aussi je suis prof et moi aussi j'ai eu à recevoir des parents agressifs mais ce n'est pas pour autant que je me permets d’étiqueter, tout simplement parce-que ce serait injuste que certains parents "trinquent" à cause des autres.

Je n'ai pas senti cette catégorisation dans les différents messages. Quand une personne a vécu une agression de ce type, il me semble quand même évident qu'elle n'a pas à être mis en contact avec les personnes qui l'ont agressé ou leur proche. La "clarification" ou les excuses peuvent attendre le CdD.
avatar
Babayaga
Vénérable

Re: Conseil de discipline

par Babayaga le Mer 5 Avr 2017 - 0:45
+1 avec Provence
Et puis "trinquer", il ne faut pas exagérer non plus, il s'agit juste d'annuler un RV pris par une secrétaire sans le consentement de Caperucita sur un moment où elle n'est pas disponible.

Quand auront lieu les conseils de discipline ?
Repose-toi bien en attendant.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Conseil de discipline

par Dimka le Mer 5 Avr 2017 - 0:50
@Wahlou a écrit:
@Olympias a écrit:
Ah ? Un parent dont l'enfant est incriminé (a séquestré et menacé son prof) et passe en conseil de discipline veut voir le prof concerné ? Tu te demandes pourquoi ??
Et en droit, subornation de témoin, tu connais ??

Et la présomption d'innocence, ça te parle ?

Etant dépourvu du don de prescience, je n'ai nullement la capacité de juger de ce qu'il n'est pas encore advenu, si tu le possèdes, je t'implore de me l'enseigner Wink
Suspect
M'enfin… Déjà, la notion de présomption d'innocence n'a rien à voir avec cette situation. Et ensuite, dans aucune procédure, l'accusé ou la famille de l'accusé ne peut réclamer un rdv avec la victime. C'est du délire total, on ne peut pas imposer le stress d'une rencontre à une victime, sous prétexte que peut-être, on ne sait jamais, il n'est pas impossible que les intentions ne soient pas mauvaises. Même moi qui suis une tanche en psychologie, ça me semble évident…

_________________
Spoiler:
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mer 5 Avr 2017 - 1:02
@Provence a écrit:Ce que je trouve indécent, c'est l'ensemble de tes interventions au regard de la souffrance exprimée par Caperucita. C'est bien gentil, les belles idées. Là, on parle du concret, parce que, dans cette histoire, c'est Caperucita qui trinque.
Et ? Je n'ai plus le droit d'exprimer mon point de vue ? D'ailleurs je ne vois vraiment pas en quoi mes interventions témoignent d'un hypothétique mépris envers caperucita que je soutiens au passage. Je m'étonnais juste qu'on classait automatiquement le parent sous prétexte que l'enfant ne soit pas un enfant de coeur. Alors si mon indécence se résume à cela, oui, je suis indécent.

Mais une fois n'est pas coutume quand on n'est pas du côté du prof, on est forcément perçu comme un contrevenant, c'est dingue cette vision manichéenne systématique.

@christophevan a écrit:Je n'ai pas senti cette catégorisation dans les différents messages. Quand une personne a vécu une agression de ce type, il me semble quand même évident qu'elle n'a pas à être mis en contact avec les personnes qui l'ont agressé ou leur proche. La "clarification" ou les excuses peuvent attendre le CdD.
Le message ne concernait pas cette discussion en particulier mais plutôt d'un ras-le-bol général des interventions qui m'ont été données de lire et qui je dois l'admettre faisaient étalage en grande partie de cet étiquetage permanent.

@Dimka a écrit:
@Wahlou a écrit:
@Olympias a écrit:
Ah ? Un parent dont l'enfant est incriminé (a séquestré et menacé son prof) et passe en conseil de discipline veut voir le prof concerné ? Tu te demandes pourquoi ??
Et en droit, subornation de témoin, tu connais ??
Et la présomption d'innocence, ça te parle ?

Etant dépourvu du don de prescience, je n'ai nullement la capacité de juger de ce qu'il n'est pas encore advenu, si tu le possèdes, je t'implore de me l'enseigner Wink
Suspect
M'enfin… Déjà, la notion de présomption d'innocence n'a rien à voir avec cette situation. Et ensuite, dans aucune procédure, l'accusé ou la famille de l'accusé ne peut réclamer un rdv avec la victime. C'est du délire total, on ne peut pas imposer le stress d'une rencontre à une victime, sous prétexte que peut-être, on ne sait jamais, il n'est pas impossible que les intentions ne soient pas mauvaises.
Comment prétendre avoir affaire à un comportement intimidant si celui-ci n'a même pas encore eu lieu ? Et puis qui vous parle d'imposer un rdv ? Certainement pas moi... je pense simplement qu'on devrait éviter d'être aussi catégorique sur des faits n'ayant pas encore eu lieu.


Dernière édition par Wahlou le Mer 5 Avr 2017 - 1:20, édité 1 fois
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Conseil de discipline

par Dimka le Mer 5 Avr 2017 - 1:18
Protéger la victime d’une agression, ça consiste à ne pas la balancer dans une situation qui comporte un risque sous prétexte qu’on ne saura qu’a posteriori si elle est problématique. Il ne s’agit pas de préjuger si ça se passera bien ou mal, ni de faire des probas ou des plans sur la comète, mais simplement de ne pas imposer un stress inutile à la victime, et de ne pas s’amuser comme un apprenti-sorcier avec les traumatismes des gens. Le parent de l’agresseur est peut-être très gentil, très désolé, très bien intentionné, en attendant, l’équilibre mental de la victime prime sur le confort des parents de l’agresseur.

Juste, dans n’importe quelle situation de ce type, hors cadre scolaire, on protège la victime en évitant de lui imposer de rencontrer son agresseur ou sa famille, en lui évitant le stress d’une confrontation non-encadrée (l’exception, c’est la confrontation pour l’enquête, mais c’est hyper encadré, genre il y a un flic qui va assurer la protection de la victime…). Je ne vois pas pourquoi ce qui est évident dans le cadre de n’importe quelle agression ne l’est plus sous prétexte qu’il s’agit d’un prof et d’un élève…

_________________
Spoiler:
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mer 5 Avr 2017 - 1:28
@Dimka a écrit:Protéger la victime d’une agression, ça consiste à ne pas la balancer dans une situation qui comporte un risque sous prétexte qu’on ne saura qu’a posteriori si elle est problématique. Il ne s’agit pas de préjuger si ça se passera bien ou mal, ni de faire des probas ou des plans sur la comète : juste, dans n’importe quelle situation de ce type, hors cadre scolaire, on protège la victime en évitant de lui imposer de rencontrer son agresseur ou sa famille, en lui évitant le stress d’une confrontation non-encadrée (l’exception, c’est la confrontation pour l’enquête, mais c’est hyper encadré, genre il y a un flic qui va assurer la protection de la victime…). Je ne vois pas pourquoi ce qui est évident dans le cadre de n’importe quelle agression ne l’est plus sous prétexte qu’il s’agit d’un prof et d’un élève…

Cette façon de me prêter des propos que je n'ai pas tenus...

Que nous soyons bien clairs : je n'ai jamais dit qu'il fallait imposer un rdv.

Tout ce que j'ai dit c'est qu'on devrait éviter d'être catégorique sur des faits n'ayant pas encore eu lieu, puisque ni vous ni moi n'avons la capacité d'anticiper de ce qu'il adviendra de la situation.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Conseil de discipline

par Thalia de G le Mer 5 Avr 2017 - 3:55
Cape, prends soin de toi fleurs fleurs fleurs

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Conseil de discipline

par Derborence le Mer 5 Avr 2017 - 7:24
Caperucita, courage. fleurs

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
sifi
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par sifi le Mer 5 Avr 2017 - 7:29
Caperucita, tu es très courageuse de continuer envers et contre tout! En revanche, je crois que le fait de porter plainte mérite réflexion: on m'a toujours conseillé de le faire afin de te couvrir également, et qu'il reste une trace.
N'as-tu pas un moyen de protection et d'information par chez toi? (Chez nous ça s'appelle l'autonome de solidarité, mais je ne sais pas si ça existe partout). Tu pourrais les appeler pour avoir des conseils.

Quant à l'histoire de "s'excuser"... ça dépend. Chez nous, pour une affaire de harcèlement sexuel (!), où sont impliqués 7 garçons (!!) qui s'en sont pris à deux filles (!!!), les parents sont tous venus voir le chef lorsqu'ils ont reçu le courrier: la majorité s'est platement excusée et était horrifiée, et deux d'entre eux ont déclaré "ben quoi, on a tous fait ça au même âge!"...
Quoiqu'il en soit, ils ont vu le chef, et non des enseignants ou les élèves concernées!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum