Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sifi
Fidèle du forum

Re: Conseil de discipline

par sifi le Mer 5 Avr 2017 - 7:29
Caperucita, tu es très courageuse de continuer envers et contre tout! En revanche, je crois que le fait de porter plainte mérite réflexion: on m'a toujours conseillé de le faire afin de te couvrir également, et qu'il reste une trace.
N'as-tu pas un moyen de protection et d'information par chez toi? (Chez nous ça s'appelle l'autonome de solidarité, mais je ne sais pas si ça existe partout). Tu pourrais les appeler pour avoir des conseils.

Quant à l'histoire de "s'excuser"... ça dépend. Chez nous, pour une affaire de harcèlement sexuel (!), où sont impliqués 7 garçons (!!) qui s'en sont pris à deux filles (!!!), les parents sont tous venus voir le chef lorsqu'ils ont reçu le courrier: la majorité s'est platement excusée et était horrifiée, et deux d'entre eux ont déclaré "ben quoi, on a tous fait ça au même âge!"...
Quoiqu'il en soit, ils ont vu le chef, et non des enseignants ou les élèves concernées!
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conseil de discipline

par Olympias le Mer 5 Avr 2017 - 8:15
Wahlou, personne ne parle d'étiqueter TOUS les parents mais d'être un peu prudent face à DES parents. C'est très différent.
avatar
caperucita
Guide spirituel

Re: Conseil de discipline

par caperucita le Mer 5 Avr 2017 - 9:34
Alors alors... Je ne voulais pas trop donner de détails pour ne pas être reconnue, aussi j'éditerai un peu mes messages quand vous les aurez lus.
La secrétaire m'a dit que le père avait demandé un rdv avec le principal, pour s'excuser du comportement de son fils envers moi, donc il lui en a donné un. Accessoirement, il a demandé s'il était possible que je sois là aussi, donc la secrétaire a regardé mon edt, et a (mal) vu que je finissais à 11h30, d'où le rdv à 11h45. en fait, je terminais à 12h. La secrétaire m'a dit qu'elle n'avait pas le pouvoir de refuser un rdv à un parent qui en demande un, et que dans ce cas le parent attendrait que j'ai fini mes cours.
J'ai ensuite vu le principal et l'adjoint, et j'ai expliqué clairement qu'il était hors de question que je le rencontre ce jour, que le conseil de disc (qui a lieu dans les prochains jours, baba) serait déjà bien assez éprouvant, que cet épisode a eu des répercussions psychologiques bien plus étendues que ce que je pouvais imaginer dans les premiers jours etc....).
Si le père veut s'excuser et qu'il est sincère, alors il peut aussi le faire le jour du conseil de disc. accessoirement, comme je n'y serai pas, il peut remettre un courrier pour moi au principal, c'est ce que je vais proposer quand j'enverrai ma lettre au principal, pour expliquer mon absence au CDD.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Marcelle Duchamp le Mer 5 Avr 2017 - 9:37
Tu ne vas pas au CD?
avatar
sifi
Fidèle du forum

Re: Conseil de discipline

par sifi le Mer 5 Avr 2017 - 9:52
Après, si je peux me permettre, et même si c'est difficile, je te conseillerais d'aller quand même au conseil de dis. Ton absence peut jouer contre toi...
Pour dire ça, je me fonde sur un fait concret: une collègue de ma connaissance a vécu quelque chose de similaire à toi. Elle a été "coincée" dans un coin de salle par un élève qui s'est montré extrêmement menaçant, y compris physiquement. Terrifiée, elle a repoussé l'élève avec sa main, au visage. (L'élève mesurait environ 1m80 pour 100 kg; la collègue 1m60...).
Trop marquée, elle n'est pas venue au conseil de dis, et a laissé une lettre. Le débat a fini par tourner sur son geste à elle, qui est vite devenu dans la bouche de l'élève et de son père "elle l'a giflé". Comme elle n'était pas là pour rétablir les faits (et peut-être qu'en sa présence le discours de l'élève aurait été différent), l'élève n'a pas été exclu pour des histoires de "torts partagés", et elle a dû le reprendre en cours...

Je ne dis pas ça pour te faire peur, je sais juste que beaucoup de choses peuvent se dire en ton absence, et que la seule qui connait vraiment les faits, c'est toi...
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Conseil de discipline

par doubledecker le Mer 5 Avr 2017 - 10:00
Évidemment c'est une situation invivable Caperucita mais je partage tout à fait l'avis de Sifi. Laisser sa chaise vide c'est prendre le risque que les propos de la lettre soient déformés, interprétés. Mais bon, les conseilleurs blablabla. .... bon courage🌞

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Conseil de discipline

par Sphinx le Mer 5 Avr 2017 - 10:16
@christophevan a écrit:
Ce que je regrette, à la lecture de vos posts (ainsi qu'à d'autres), c'est cette catégorisation, le fait de cataloguer tous les parents sous prétexte que certains professeurs ont eu des déconvenues avec eux. Très honnêtement, moi aussi je suis prof et moi aussi j'ai eu à recevoir des parents agressifs mais ce n'est pas pour autant que je me permets d’étiqueter, tout simplement parce-que ce serait injuste que certains parents "trinquent" à cause des autres.

Je n'ai pas senti cette catégorisation dans les différents messages. Quand une personne a vécu une agression de ce type, il me semble quand même évident qu'elle n'a pas à être mis en contact avec les personnes qui l'ont agressé ou leur proche. La "clarification" ou les excuses peuvent attendre le CdD.

@Dimka a écrit:
@Wahlou a écrit:
@Olympias a écrit:
Ah ? Un parent dont l'enfant est incriminé (a séquestré et menacé son prof) et passe en conseil de discipline veut voir le prof concerné ? Tu te demandes pourquoi ??
Et en droit, subornation de témoin, tu connais ??

Et la présomption d'innocence, ça te parle ?

Etant dépourvu du don de prescience, je n'ai nullement la capacité de juger de ce qu'il n'est pas encore advenu, si tu le possèdes, je t'implore de me l'enseigner Wink
Suspect
M'enfin… Déjà, la notion de présomption d'innocence n'a rien à voir avec cette situation. Et ensuite, dans aucune procédure, l'accusé ou la famille de l'accusé ne peut réclamer un rdv avec la victime. C'est du délire total, on ne peut pas imposer le stress d'une rencontre à une victime, sous prétexte que peut-être, on ne sait jamais, il n'est pas impossible que les intentions ne soient pas mauvaises. Même moi qui suis une tanche en psychologie, ça me semble évident…

Je plussoie ces deux messages, et j'ajouterai que la discussion est close sur ce sujet : Caperucita a besoin de soutien, et pas d'arguties sans fin pour savoir si elle doit se plier ou non aux desiderata du parent d'un élève qui vient de l'agresser. Quant à ce que t'a dit la secrétaire sur le fait de ne pas avoir le droit de refuser, Cape, c'est absolument n'importe quoi Rolling Eyes

Effectivement cela pourrait être mieux que tu te rendes au conseil de disc mais cela dépend : si tu as une grande confiance dans ton CDE, tu peux peut-être le laisser gérer le cas. Je sais que le mien défendrait tout prof agressé et lirait honnêtement la lettre. À toi de voir ; bon courage et tout mon soutien en tout cas fleurs2

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Marcelle Duchamp le Mer 5 Avr 2017 - 10:18
Je pense aussi qu'il faut que tu ailles.
Pour exprimer ta version des faits, pour tenir tête aux parents s'il le faut, pour montrer que tu tiens à une sanction.
Quand j'avais été frappée ds ma classe, un papa de deux eleves convoqués m'a soutenue que j'avais mal fait mon travail et je peux te dire que la réaction des parents représentants, des chefs, des délégués enfants, des collègues a été à hauteur de mes espérances (il faut dire qu'il avait osé me dire ça alors que j'avais encore le visage tuméfié et un œil clos à cause des coups!).
Imagine ce qui se peut dire en ton absence... Paq tu connais l'adage "les cons ils osent tout!"
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Conseil de discipline

par Jacq le Mer 5 Avr 2017 - 10:32
@caperucita a écrit:Alors alors... Je ne voulais pas trop donner de détails pour ne pas être reconnue, aussi j'éditerai un peu mes messages quand vous les aurez lus.
Message édité, merci de ne pas citer Wink


Si il y a Conseil de discipline tu n'as pas à le rencontrer avant. Le problème sera tranché en Conseil de discipline. Si le parent veux faire une lettre d'excuse, qu'il la fasse et que l'administration te la transmette.
Le CDE peut recevoir le parent et simplement lui dire qu'il a bien entendu, qu'il transmettra, mais que de toute façon l'affaire sera ensuite entendue en C de discipline.  
A partir du moment où le Cde a décidé de convoquer un conseil de discipline je ne vois pas l'intérêt qu'il cautionne une rencontre entre le parent et le prof auparavant.

Si j'étais toi j'irais au Conseil de discipline. Je ne sais pas comment vos Cde mènent la séance, mais "chez nous" le Cde fait entrer les personnes impliquées dans l'affaire le plus brièvement possible. En gros il annonce le "pédigrée" de l'élève devant les membres du Conseil et l'élève (avec parents si présents) et les "témoins", délégués, prof de la classe, attendent dehors. Ils n'entrent que brièvement car notre Cde sait que c'est éprouvant et ensuite les membres du Conseil posent des questions si ils le souhaitent. "L'affaire" est résumée en début de conseil, pas devant les "témoins", dont la victime. L'élève, les parents et les professeurs "témoins (personnels ou élèves délégués et prof de la classe) ou impliqués" (victime ici) n'ont pas à s'adresser la parole directement, tout passe par le Cde ou les questions des membres du Conseil. Cela se passe ainsi chez vous ?

Il vaut peut-être mieux y aller en prévenant le Cde que c'est éprouvant pour toi et que tu ne souhaites pas être questionnée longtemps. Ce n'est pas à toi de raconter l'évènement mais au président du conseil, et ensuite réponds aux questions (demandes d’éclaircissement et pas résumé de l'affaire) lors de ton entrée, et tu repars une fois que les membres du conseil ont terminé les questions. A ce moment le parent peut toujours demander à lire ses excuses, mais pas à t'interpeler, pas plus que l'élève n'a a le faire. Toi tu ne t'adresses pas à l'élève, ni au parent, tu réponds seulement aux questions des membres du Conseil de discipline si il y a des questions.


Dernière édition par Sphinx le Mer 5 Avr 2017 - 17:02, édité 1 fois (Raison : Suppression de la citation)
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Conseil de discipline

par Balthamos le Mer 5 Avr 2017 - 12:57
Si tu ne peux pas aller au conseil de disc car ton état ne te le permet pas (c'est malgré tout très éprouvant), il faut être vraiment factuel et complet dans ce que tu écris au chef pour ton témoignage.
Tu peux en faire copie aux élus enseignants .
Et il faut absolument voir ces élus pour qu'ils comprennent bien l'affaire, ne se laissent pas mener et puissent répliquer "au cas où".

Courage Smile
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Conseil de discipline

par JaneB le Mer 5 Avr 2017 - 13:08
Prends soin de toi, Caperucita. C'est là l'esssentiel!
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Mer 5 Avr 2017 - 13:17
Après tout dépend de ton niveau de confiance envers la hiérarchie, il m'est déjà arrivé de voir des CDE faire pencher la balance du côté de l'élève, et ils le faisaient d'autant plus facilement que le prof concerné était absent.

Ce que je te conseille, c'est d'y assister ne serait-ce que pour éviter des carabistouilles de la part de l'élève, ce n'est qu'un mauvais moment à passer, mais au moins tu seras assurée de ne plus l'avoir dans les pattes, tandis que si tu n'y assistes pas tu prends le risque de te le coltiner jusqu'à la fin de l'année, puis qu'on se serve de ton absence comme un aveu de culpabilité...

Mieux vaut passer un mauvais moment et en être débarrassée une bonne fois pour toute.

Bonne chance en tout cas dans cette épreuve fleurs

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Conseil de discipline

par Fesseur Pro le Mer 5 Avr 2017 - 14:22
Si tu es convoquée en temps que témoin, tu n'as que peu de temps à passer devant le conseil.
Un discours factuel et tu repars chez toi.
Je pense également que ta présence est souhaitable, si tu le peux bien sûr.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
sand
Empereur

Re: Conseil de discipline

par sand le Mer 5 Avr 2017 - 15:59
Nul besoin pour la victime d'être là, un compte-rendu des faits lu par le chef d'établissement suffit.
Il ne faut pas t'inquiéter Caperucita, tu vas tourner le page. Bon courage !
avatar
Olympias
Prophète

Re: Conseil de discipline

par Olympias le Mer 5 Avr 2017 - 16:28
caperucita woohoo woohoo
avatar
caperucita
Guide spirituel

Re: Conseil de discipline

par caperucita le Mer 5 Avr 2017 - 21:41
Oui oui je suis là, j'ai passé la journée à parcourir l'hôpital et autres cabinets médicaux.... Smile
Je me sentais globalement mieux hier qu'aujourd'hui. J'ai réussi à parler de tout ça à une cousine sans pleurer... c'est plutôt positif pour le conseil de discipline. Elle me conseille aussi comme vous d'y aller, pour montrer que je suis là, que les faits reprochés sont intolérables etc...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Conseil de discipline

par Herrelis le Mer 5 Avr 2017 - 22:46
@sifi a écrit:Après, si je peux me permettre, et même si c'est difficile, je te conseillerais d'aller quand même au conseil de dis. Ton absence peut jouer contre toi...
Pour dire ça, je me fonde sur un fait concret: une collègue de ma connaissance a vécu quelque chose de similaire à toi. Elle a été "coincée" dans un coin de salle par un élève qui s'est montré extrêmement menaçant, y compris physiquement. Terrifiée, elle a repoussé l'élève avec sa main, au visage. (L'élève mesurait environ 1m80 pour 100 kg; la collègue 1m60...).
Trop marquée, elle n'est pas venue au conseil de dis, et a laissé une lettre. Le débat a fini par tourner sur son geste à elle, qui est vite devenu dans la bouche de l'élève et de son père "elle l'a giflé". Comme elle n'était pas là pour rétablir les faits (et peut-être qu'en sa présence le discours de l'élève aurait été différent), l'élève n'a pas été exclu pour des histoires de "torts partagés", et elle a dû le reprendre en cours...

Je ne dis pas ça pour te faire peur, je sais juste que beaucoup de choses peuvent se dire en ton absence, et que la seule qui connait vraiment les faits, c'est toi...
En novembre, un élève m'a insultée et a failli me frapper. J'ai évité le coup, sans ce réflexe, je me prenais son poing de plein fouet au visage. Je l'ai mis dans le rapport. Mon CdE a estimé qu'étant la victime, pour me protéger il ne m'a pas demandé de venir raconter les faits en CD. Le geste violent a été minimisé (à la fin, il semblerait qu'on ai évoqué que bon quand même c'était ma faute hein, je l'aurai provoqué un peu en lui demandant de travailler, et puis il allait bien se tenir, promis) et l'élève a eu une "seconde chance". Il repasse en CD à la rentrée, cette fois le CdE va laisser parler les personnes concernées.
Donc, je plussoie Sifi, vas-y, c'est juste 5 minutes, mais ta voix vaudra mieux que la lecture d'un rapport qui sera ensuite noyée dans d'autres choses.

Courage Caperucita fleurs2 fleurs2

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Conseil de discipline

par Jacq le Mer 5 Avr 2017 - 22:47
@caperucita a écrit:Oui oui je suis là, j'ai passé la journée à parcourir l'hôpital et autres cabinets médicaux.... Smile
Je me sentais globalement mieux hier qu'aujourd'hui. J'ai réussi à parler de tout ça à une cousine sans pleurer... c'est plutôt positif pour le conseil de discipline. Elle me conseille aussi comme vous d'y aller, pour montrer que je suis là, que les faits reprochés sont intolérables etc...

Tu y vas, si tu as confiance en ton CDE selon sa façon de gérer le conseil de discipline. En plus normalement on convoque un conseil de discipline pour une exclu définitive, sinon il n'y a pas besoin de Conseil de discipline.
avatar
ipomee
Doyen

Re: Conseil de discipline

par ipomee le Jeu 6 Avr 2017 - 5:09
J'ai peut-être omis une info, mais, as-tu porté plainte ?
Et signalé la chose sur le registre du CHST ?
avatar
Aphrodissia
Grand sage

Re: Conseil de discipline

par Aphrodissia le Jeu 6 Avr 2017 - 5:37
Bon courage, Caperucita. fleurs fleurs2

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
avatar
caperucita
Guide spirituel

Re: Conseil de discipline

par caperucita le Jeu 6 Avr 2017 - 14:45
@ipomee a écrit:J'ai peut-être omis une info, mais, as-tu porté plainte ?
Et signalé la chose sur le registre du CHST ?
Non, tu n'as rien raté, je n'ai pas porté plainte. J'ai expliqué que ça m'avait traversé l'idée, mais je n'ai pas franchi le pas. Ma doctoresse était assez choquée et m'a parlé directement de la plainte aussi, elle m'a dit qu'à ma place... mais que bien-sûr la décision me revenait.

Le registre du CHST c'est lié à l'hygiène et la sécurité ? non, je n'y ai rien noté, je ne sais pas où se trouve ce registre, mais j'ai rédigé un rapport d'incident complet.
Pour répondre à Sifi, plus haut, je n'ai pas adhéré à l'autonome de solidarité donc...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
caperucita
Guide spirituel

Re: Conseil de discipline

par caperucita le Jeu 6 Avr 2017 - 14:48
En fait j'avais peur aussi de devoir tout revivre en relatant l'événement dans son entièreté. Mais comme vous dites qu'il n'est pas question de ça, qu'on me ferait rentrer juste 5 minutes et que l'incident aurait déjà été raconté avant mon entrée...
D'ailleurs vous pourrez peut-être répondre à une question : il y a deux conseils de discipline, programmé l'un juste derrière l'autre. J'ai reçu une convocation comme témoin pour les deux, mais mardi mon principal m'a dit qu'il n'avait pas l'intention de me faire intervenir dans les deux cas, juste pour le premier, puisque ce sont les mêmes faits, l'a même "affaire" qui sont jugés... et que ce sont les mêmes personnes qui sont présentes (sauf pour les élèves et leurs parents) ça c'est déjà vu ?

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Conseil de discipline

par Marcelle Duchamp le Jeu 6 Avr 2017 - 15:53
Oui. Quand j'ai ete dans ton cas, il y a eu 4 CD et je suis venue 2 jours mais je n'ai pas reexpliqué ce qui s'était passé à chaque CD (en plus dedans il y a avait des jumeaux!).
Pour l'autonome, tu peux y adhérer quand tu veux.
Pour la plainte, je te conseille de le faire, il faut que ton histoire marque les esprits et qu'on comprenne la gravité de la situation.
Pour le CHSCT, c'est souvent l'intendance qui garde le registre et si on te dit qu'il n'y en a pas, c'est illégal.
Courage!!
avatar
ipomee
Doyen

Re: Conseil de discipline

par ipomee le Jeu 6 Avr 2017 - 15:57
Je te conseille aussi très fortement de porter plainte. L'omerta est trop fréquente, et laisse croire que tout est permis. Et c'est un peu comme si ce n'était pas si grave d'un élève envers un prof.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Conseil de discipline

par Wahlou le Jeu 6 Avr 2017 - 22:27
@Marcelle Duchamp a écrit:
Pour le CHSCT, c'est souvent l'intendance qui garde le registre et si on te dit qu'il n'y en a pas, c'est illégal.
Courage!!

J'ajouterai même que le CDE est légalement tenu d'y apporter une réponse.
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: Conseil de discipline

par Babayaga le Jeu 6 Avr 2017 - 23:17
Caperucita : je ne sais pas si c'est courant de n'aller qu'à un des deux conseils de discipline. Mon expérience personnelle, c'est que j'étais allée aux 4, et je ne l'ai pas regretté. Le premier s'était très mal passé pour moi (j'ai dû rendre des comptes, la mère m'avait accusée, mon CDE m'avait lâchée) alors si j'avais dû rester sur cette impression, je l'aurais mal vécu, même si l'élève a eu la sanction maximale. Le troisième et le quatrième, j'ai eu des excuses des parents, et de l'élève aussi pour le quatrième. C'était sincère et ça m'a fait du bien.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
Contenu sponsorisé

Re: Conseil de discipline

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum