Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 12:56

Je remonte ce topic car mon élève en cours particulier a reçu sa copie sur une question de corpus et une partie de  commentaire sur le romantisme et je suis sciée. Il a 8, et d'un côté je suis soulagée car vu son niveau c'est inespéré, et d'un autre côté je me dis qu'il faut que je garde sa copie (j'ai fait une photocopie) comme mise en garde s'il me reprenait des velléités de retourner dans l'EN.
Sa copie est un véritable torchon, bourré de fautes, la plupart des phrases sont incompréhensibles et il est illisible. Nous avions travaillé sur "Le Lac" de Lamartine et il écrit que "Le Lac" est de Hugo, il cite la préface de "Cromwell" travaillée avec sa prof et écrit Crownelle.
Mais comment peut-il obtenir 8 ? Pour moi 8 devrait correspondre à une copie médiocre mais ayant fait quand même le minimum syndical.
Comment a-t-on pu en arriver à une telle mascarade?
Et les appréciations de la prof sont démentes aussi : au lieu d'écrire que c'est un torchon ou que la présentation est inadmissible, elle écrit "présentation à revoir"; "Il faut revoir la méthode et travailler avec rigueur" ; "de bonnes idées "(franchement je ne vois pas où sont les idées); "il faut reprendre la méthode"; "il fallait traiter un seul axe seulement"; "l'ensemble est très négligé".
Il n'y a aucune remarque sur l'orthographe,  la syntaxe, ou les maladresses.
Et je me dis que si elle fait cela, c'est qu'elle a des copies pires, qu'une copie de ce type doit correspondre dans la classe au ventre mou de la courbe de Gauss. Peut-être qu'elle est obligée dans une certaine mesure de mettre des notes gonflées pour préserver la paix sociale (il me dit qu'elle arrive à tenir la classe) et du coup elle met les appréciations qui vont avec? Aucune faute (orthographe/syntaxe) n'est relevée ni corrigée. D'un côté je la comprends (à quoi bon?), d'un autre je me demande comment les meilleurs de la classe peuvent s'en sortir. Je repense à une jeune fille que je connaissais (la meilleure de la classe de piano de mon fils), qui s'est écroulée en prépa à Versailles en sortant de ce lycée. je ne sais pas si elle s'en est mieux sortie l'année d'après (elle a redoublé). Mais je comprends mieux.


Dernière édition par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 15:56, édité 1 fois

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 14:59

Bon...question importante : vous avez rempli le bulletin (ou le livret scolaire) et votre appréciation est la suivante : " Des devoirs bien travaillés et intéressants". Quelle est la note qui, selon vous va avec cette appréciation ?
But : pour mieux comprendre ce que j'ai pu lire au moment du bac...et voir la mascarade.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Luigi_B le Dim 10 Avr 2016 - 15:14

@Aliceinwonderland a écrit:Et je me dis que si elle fait cela, c'est qu'elle a des copies pires, qu'une copie de ce type doit correspondre dans la classe au ventre mou de la courbe de Gauss.
Voilà.

Bon, quand la quantité de fautes devient extravagante (de l'ordre d'une faute tous les deux ou trois mots), je cesse de les corriger car je passerais plus de temps à corriger la copie que l'élève n'en a passé à la rédiger.

Et je ne vois pas qu'il passerait à comprendre et corriger ses fautes le temps qu'il n'a pas passé à réfléchir pour écrire correctement ou se relire.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:02

Oui je le comprends aussi. Mais elle pourrait au moins écrire une appréciation signalant le problème. Cela dit je comprends qu'elle en ait marre, il m'avait montré une copie sur laquelle elle avait écrit "Achetez un effaceur'" (ce qui était assez judicieux) ; or sur la dernière il y a toujours une tonne de ratures donc oui je comprends qu'elle lâche l'affaire en quelque sorte.

J'ajoute que l'élève me dit qu'il ne veut pas perdre la mention au bac comme au brevet à cause du français (or il a eu 4 au brevet et là concernant cette copie je pense qu'il aurait mérité 4 aussi), du coup comme il me dit viser la moyenne il pense qu'avec un mini effort et quelques cours il arrivera à 10, il n'a absolument aucune conscience du problème.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 16:04

@Aliceinwonderland a écrit:Oui je le comprends aussi. Mais elle pourrait au moins écrire une appréciation signalant le problème. Cela dit je comprends qu'elle en ait marre, il m'avait montré une copie sur laquelle elle avait écrit "Achetez un effaceur'" (ce qui était assez judicieux) ; or sur la dernière il y a toujours une tonne de ratures donc oui je comprends qu'elle lâche l'affaire en quelque sorte.

J'ajoute que l'élève me dit qu'il ne veut pas perdre la mention au bac comme au brevet à cause du français (or il a eu 4 au brevet et là concernant cette copie je pense qu'il aurait mérité 4 aussi), du coup comme il me dit viser la moyenne il pense qu'avec un mini effort et quelques cours il arrivera à 10, il n'a absolument aucune conscience du problème.
Mais comment veut-il une mention en écrivant de cette façon ?? Shocked

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Luigi_B le Dim 10 Avr 2016 - 16:19

@Aliceinwonderland a écrit:Oui je le comprends aussi. Mais elle pourrait au moins écrire une appréciation signalant le problème.
Oui je suis d'accord et pour ma part je l'indique toujours.

Mais d'une part ce problème concerne à peu près tous les élèves désormais d'une part et on sait d'autre part que l'orthographe ne pénalise les élèves qu'à hauteur de deux points au bac de français : le découragement vient sans doute de là. Neutral

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:23

@Olympias a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:Oui je le comprends aussi. Mais elle pourrait au moins écrire une appréciation signalant le problème. Cela dit je comprends qu'elle en ait marre, il m'avait montré une copie sur laquelle elle avait écrit "Achetez un effaceur'" (ce qui était assez judicieux) ; or sur la dernière il y a toujours une tonne de ratures donc oui je comprends qu'elle lâche l'affaire en quelque sorte.

J'ajoute que l'élève me dit qu'il ne veut pas perdre la mention au bac comme au brevet à cause du français (or il a eu 4 au brevet et là concernant cette copie je pense qu'il aurait mérité 4 aussi), du coup comme il me dit viser la moyenne il pense qu'avec un mini effort et quelques cours il arrivera à 10, il n'a absolument aucune conscience du problème.
Mais comment veut-il une mention en écrivant de cette façon ?? Shocked
Apparemment il a des notes correctes dans les autres matières et pense passer en S. Je trouve ça bizarre (en maths en seconde j'ai bien vu qu'on demandait de plus en plus à mon fils de rédiger or je suppose qu'il est également  illisible et peu compréhensible dans toutes les matières, il ne fait pas ça seulement en français!) mais il est certainement surnoté aussi.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:25

J'ajoute, le fait qu'il n'ait pas conscience du problème me fait halluciner, en même temps l'institution est coupable aussi, c'est indéniable (et justement pour en revenir au topic, à cause des notes gonflées).

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par ycombe le Dim 10 Avr 2016 - 16:28

Pas seulement des notes gonflées. Avec ce niveau en français, il n'aurait jamais dû passer en seconde.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:31

Oui mais il est passé en seconde parce que ses notes étaient gonflées non?

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 16:33

Réponse à la question que je vous posais plus haut : 8/20
Mettriez-vous 8 à un élève avec comme appréciation " Des devoirs bien travaillés et intéressants " ? Suspect scratch

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 16:36

Ben à 8/20 , la copie n'a pas le niveau demandé. Il aurait fallu citer les faiblesses dans la copie qui ont amené le correcteur à ne pas lui donner la moyenne.
Je ne comprends pas d'ailleurs l'appréciation "des devoirs bien travaillés" . Je crois qu'il a eu un moment de faiblesse. L'appréciation qui semble positive ne correspond pas à la note donnée

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:38

@Olympias a écrit:Réponse à la question que je vous posais plus haut : 8/20
Mettriez-vous 8 à un élève avec comme appréciation " Des devoirs bien travaillés et intéressants " ? Suspect scratch
Non, c'est étrange.
C'est quel type d'établissement? D'un autre côté une amie de mon fils restée dans un lycée très -et même trop- sélectif n'a plus la moyenne alors qu'elle a une orthographe impeccable et est très intelligente. C'est terrible aussi car ça grille ses chances de faire une prépa et je ne pense pas que les notes soient représentatives dans ce type d'établissements, c'est un autre type de dérive (plus rare mais ça existe et justement ces lycées font leur beurre et recrutent du fait des dérives du public). Il ne reste qu'à espérer qu'elle déchire tout au bac et bénéficie du nouveau dispositif lui permettant de décrocher une prépa malgré tout.


Dernière édition par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:41, édité 1 fois

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Iphigénie le Dim 10 Avr 2016 - 16:40

@Olympias a écrit:Bon...question importante : vous avez rempli le bulletin (ou le livret scolaire) et votre appréciation est la suivante : " Des devoirs bien travaillés et intéressants". Quelle est la note qui, selon vous va avec cette appréciation ?
But : pour mieux comprendre ce que j'ai pu lire au moment du bac...et voir la mascarade.
Bon vous savez que chez nous, dans les conseils d'harmonisation de l'EAF il est recommandé de lire les copies à voix haute quand on risquerait de les pénaliser pour une écriture illisible ou /et une orthographe phonétique? Et de tenir compte deS implicites de la copie : car l'élève peut manifester implicitement qu'il a compris. Peut-on aller plus loin? Sans doute, mais ça va être dur.....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par ycombe le Dim 10 Avr 2016 - 16:43

@Aliceinwonderland a écrit:Oui mais il est passé en seconde parce que ses notes étaient gonflées non?
Ce n'est pas sûr. Les CdE ont un contrat d'objectifs imposé par le rectorat qui demande un certain taux de passage en seconde. Si le gamin a 8 de moyenne générale  et que les parents insistent, le CdE peut être tenté de le faire passer même avec un avis défavorable du conseil de classe.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Aliceinwonderland le Dim 10 Avr 2016 - 16:47

D'accord, mais en l'occurrence dans le cas précis de cet élève je ne crois pas que ce soit le cas car il était très surpris de sa note de brevet qui ne correspondait pas à ses notes de l'année. Et ils ont bien dû être surnotés car comme il me le disait naïvement, dans sa classe celui qui a eu 20 toute l'année en français a eu juste la moyenne au brevet.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 16:48

@gauvain31 a écrit:Ben à 8/20 , la copie n'a pas le niveau demandé. Il aurait fallu citer les faiblesses dans la copie qui ont amené le correcteur à ne pas lui donner la moyenne.
Je ne comprends pas d'ailleurs l'appréciation "des devoirs bien travaillés" . Je crois qu'il a eu un moment de faiblesse. L'appréciation qui semble positive ne correspond pas à la note donnée
Eh bien c'est la moyenne sur le livret scolaire pour un élève de L en ...littérature !!
Il a eu 5/20 à l'écrit du bac en HG corrigé par Monica la méchante ...qui lui a ensuite mis 3/20 à l'oral de rattrapage tellement c'était lamentable (il me place Mumbai en plein centre de l'Inde ! Non content de montrer qu'il n'a RIEN appris). Le rattrapage c'est pour rattraper, donc je donne une chance...
Et grâce à un collègue d'arts plastiques démago au dernier degré qui lui a mis 20, il a eu le bac !! furieux furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 16:55

Oui ben classique Olympias; pas mal de L ne sont pas littéraires; et pareil en S: beaucoup de S ne sont pas des scientifiques. Sur mes 19 élèves de TS spécialité SVT l'an dernier, seuls 4 élèves avaient et le niveau et "l'esprit" et la culture scientifique. J'ai retrouvé avant hier l'un des 4 à la bibliothèque universitaire.: tout se passe très bien pour lui (il m'a remercié pour mes cours I love you ) ; il a l'intention de faire PACES l'an prochain... content de voir que je ne suis pas trompé dans son profil.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par ycombe le Dim 10 Avr 2016 - 17:02

@Aliceinwonderland a écrit:D'accord, mais en l'occurrence dans le cas précis de cet élève je ne crois pas que ce soit le cas car il était très surpris de sa note de brevet qui ne correspondait pas à ses notes de l'année. Et ils ont bien dû être surnotés car comme il me le disait naïvement, dans sa classe celui qui a eu 20 toute l'année en français a eu juste la moyenne au brevet.
Tu as raison. L'effet des pressions sur les notes pour acheter la paix sociale. Avec comme conséquence, terrible, que le gamin ne comprends pas la note de l'examen, ne comprend pas non plus son échec au lycée et pense juste qu'il se fait sacquer. Il cherche l'excuse extérieure, classiquement, pour ne pas avoir à s'interroger sur son travail réel.  J'aime bien la grille de lecture de Carol Dwek.

C'est souvent le cas en début de collège aussi. des gamins se pensaient bons en maths se retrouvent d'un coup en difficulté et les parents accusent les enseignants. Il n'y a que deux façons de s'en prémunir: surnoter à son tour ou faire un test en début de sixième mettant en évidence l'étendue des dégâts (et garder les résultats au chaud pour répondre aux accusations).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 17:46

@gauvain31 a écrit:Oui ben classique Olympias; pas mal de L ne sont pas  littéraires; et pareil en S: beaucoup de S ne sont pas des scientifiques. Sur mes 19 élèves de TS spécialité SVT l'an dernier, seuls 4 élèves avaient et le niveau et "l'esprit" et la culture scientifique. J'ai retrouvé avant hier l'un des 4 à la bibliothèque universitaire.: tout se passe très bien pour lui (il m'a remercié pour mes cours I love you ) ; il a l'intention de faire PACES l'an prochain... content de voir que je ne suis pas trompé dans son profil.

Nous avons aussi les cas de ceux qui ne sont intéressés que par la partie pratique des options artistiques, ne font rien ailleurs, écrivent comme des pieds...et ont le bac au ras du bulbe, grâce au coup de bol, et en étant surnotés pour leurs gribouillages !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 17:56

Comment ça du gribouillage Olympias????? C'est de l'ART !!!!!! C'est franchement vexant que tu ne puisses pas voir le génie artistique (profondément) enfoui chez ces jeunes artistes prometteurs !

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 17:57

@gauvain31 a écrit:Comment ça du gribouillage Olympias????? C'est de l'ART !!!!!!  C'est franchement vexant que tu ne puisses pas voir le génie artistique (profondément) enfoui chez ces jeunes artistes prometteurs !
C'est vrai...ce serait quand même nul de passer à côté du prochain Veronese

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 18:07

Oui, on a le même cas de figure avec l'option théâtre Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 18:58

@Rendash a écrit:Oui, on a le même cas de figure avec l'option théâtre Laughing
Nous on a les trois options artistiques et à chaque fois, des très bons élèves et le profil précédemment cité. "Je pense avec mes tifs, j'écris avec mes pieds et je suis inculte".

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 19:00

Ho ben quand on voit le temps que certains passent à s'occuper desdits tifs, ce n'est guère surprenant Laughing

Du coup ça ne laisse plus guère de temps pour se préoccuper du sous-tifs

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum