Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 19:00

Ho ben quand on voit le temps que certains passent à s'occuper desdits tifs, ce n'est guère surprenant Laughing

Du coup ça ne laisse plus guère de temps pour se préoccuper du sous-tifs

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Luigi_B le Jeu 19 Mai 2016 - 11:23

Les scientifiques auteurs de cette étude non seulement peuvent tirer des conclusions alors même qu'elle n'est pas rédigée (l'école va enfin pouvoir commencer à évaluer les élèves), mais se livrent également au prospectivisme numériste :

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

On notera que les débats autour de cette étude sont "prématurés", mais que sa communication ne l'est pas. professeur

https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par cube le Jeu 19 Mai 2016 - 16:21


Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

On peut avoir une machine à baffe comme dans "Les sous-doués passent le bac" pour recentrer les élèves sur certains apprentissages, dites ? On peut, on peut ? bounce
Peut-être que les élèves et les parents se vexeront moins : "Ce n'est pas moi, chère madame, qui trouve que Kevinou est une buse, regardez le graphique : la machine vient de fournir une évaluation-diagnostique extrêmement fine sur les capacités cognitives de votre progéniture, qui permet de conclure qu'il ne comprend que pouic."

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par trompettemarine le Jeu 19 Mai 2016 - 17:41

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

En gros, c'est réduire l'enseignement à celui du code pour le permis de conduire. Evil or Very Mad
On rédigera les questions...
Et on conduira les enfants... dans le mur !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Euphémia le Jeu 19 Mai 2016 - 17:50

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

Et ce jour-là, nos élèves seront inexorablement englués dans la post-histoire...

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Thermo le Jeu 19 Mai 2016 - 19:26

L'univers mental de Pascal Huguet est fascinant.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par micaschiste le Jeu 19 Mai 2016 - 20:13

@Euphémia a écrit:
Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

Et ce jour-là, nos élèves seront inexorablement englués dans la post-histoire...
qui s'appelera l'ère de la décadence.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par ycombe le Jeu 19 Mai 2016 - 20:33

@Luigi_B a écrit:
Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

Quel style!

On dirait un vendeur d'aspirateur sans sac en train d'annoncer la fin des anciens modèles. On sent qu'il est sûr de son truc, là, il vend du rêve....

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par VinZT le Jeu 19 Mai 2016 - 21:27

@micaschiste a écrit:
@Euphémia a écrit:
Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

Et ce jour-là, nos élèves seront inexorablement englués dans la post-histoire...
qui s'appelera l'ère de la décadence.

Si l'on en croit Asimov, à l'ère de la décadence, le mathématicien Hari Seldon inventera la psycho-histoire...

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Jeu 19 Mai 2016 - 23:42

@Luigi_B a écrit:Les scientifiques auteurs de cette étude non seulement peuvent tirer des conclusions alors même qu'elle n'est pas rédigée (l'école va enfin pouvoir commencer à évaluer les élèves), mais se livrent également au prospectivisme numériste :

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

On notera que les débats autour de cette étude sont "prématurés", mais que sa communication ne l'est pas.   professeur

https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves
Ce serail presque meirieutronesque !!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par fifi51 le Ven 20 Mai 2016 - 0:23

@Olympias a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les scientifiques auteurs de cette étude non seulement peuvent tirer des conclusions alors même qu'elle n'est pas rédigée (l'école va enfin pouvoir commencer à évaluer les élèves), mais se livrent également au prospectivisme numériste :

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

On notera que les débats autour de cette étude sont "prématurés", mais que sa communication ne l'est pas.   professeur

https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves
Ce serail presque meirieutronesque !!!
Je lis de travers ou il considère qu'une grande partie des enseignants doit disparaître ?

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Pat B le Ven 20 Mai 2016 - 9:48

@trompettemarine a écrit:
Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

En gros, c'est réduire l'enseignement à celui du code pour le permis de conduire. Evil or Very Mad
On rédigera les questions...
Et on conduira les enfants... dans le mur !

Si je lis entre les lignes : quelques professeurs vont créer les exercices / tests / remédiations.... et les élèves, on les met devant un ordinateur, la majeure partie du temps, à faire ces mise en situation / exercices / remédiations, où ils vont apprendre tout seuls, avec des exercices conçus de façon à leur faire intégrer les notions (pardon, compétences) progressivement à leur rythme, en remédiant à chaque difficulté détectée... sous la surveillance de quelques assistants d'éducation (pas besoin de professeur puisque tout est dans le logiciel !). Oh, quel monde merveilleux...
affraid
Ils fument quoi, ceux qui ont pondu cet article ? Ont-ils déjà rencontré un élève ? Des notions de gestion de classe ?

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par fifi51 le Ven 20 Mai 2016 - 10:08

Merci,
je ne suis pas le seul à interpréter ce texte ainsi.
Ceci dit, des écoles fonctionnent de cette façon, notamment des écoles privées en informatique (l'école 42, supinfo, etc...).

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par BR le Ven 20 Mai 2016 - 10:33

Magie de la recherche : on a déjà des résultats, il est essentiel d'en faire la plus large publicité, mais en dehors de généralités invérifiables, comme sur https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves :


Les premiers résultats de cette étude en cours permettent d’ores et déjà de dégager quelques conclusions. Dont ce constat : l’évaluation par compétences produit des effets positifs en mathématiques. (...) Autre effet avéré, toujours en mathématiques : l’écart entre élèves de milieux favorisés et élèves de milieux défavorisés a fondu de moitié (3 points de différence dans le groupe expérimental, contre 6 points dans le groupe témoin).

Le procédé exerce en outre une influence bénéfique sur tous les élèves, quel que soit leur niveau. Autrement dit, il n’entraîne pas les meilleurs vers le bas. En revanche, son efficacité est moins nette en histoire-géographie et indétectable en français pour des raisons qui restent à élucider.

il est hors de question de dévoiler les modalités pratiques de l'expérience et leurs résultats bruts. En fait :


L’expérience menée l’an dernier dans l’académie d’Orléans-Tours n’est que le premier étage d’une fusée dont la mission se poursuivra jusqu’en 2017.

L’expérimentation parvenue à son terme à la fin de l’année scolaire 2016-2017, et la masse de données recueillies une fois traitée, (...) viendra, enfin, l’heure de publier, sans doute fin 2018.

Cela nous promet encore quelques belles années à entendre Pascal Huguet et son équipe vanter les mérites de l'évaluation par compétences sans dévoiler quoique ce soit de plus sur leur méthodologie que des généralités invérifiables. Notons tout de même l'ambition de leur projet, puisqu'ils promettent :


extraire des filets de cette seconde expérience in collegio des données relatives à l’impact de ce mode d’évaluation sur des compétences transversales (maîtrise de l’oral, capacité à s’intégrer dans un travail collectif, conduite de projet…)

Comment mesureront ils la capacité à s’intégrer dans un travail collectif et la conduite de projet dans le groupe évalué par compétence et le groupe témoin ? Mystère...

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par PauvreYorick le Ven 20 Mai 2016 - 11:47

Plus ça va, leur histoire, et moins ça a l'air sérieux, c'est un fait.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par ZeSandman le Ven 20 Mai 2016 - 12:16

@fifi51 a écrit:
@Olympias a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les scientifiques auteurs de cette étude non seulement peuvent tirer des conclusions alors même qu'elle n'est pas rédigée (l'école va enfin pouvoir commencer à évaluer les élèves), mais se livrent également au prospectivisme numériste :

Pascal Huguet a écrit:Par ailleurs, l’évaluation par compétences devrait croiser à brève échéance la route des nouvelles technologies. « La révolution numérique a commencé de traverser l’école et ce tropisme va nécessairement s’intensifier, assure Pascal Huguet. Demain, la pédagogie sera massivement assistée par des machines qui délivreront non pas des notes, mais des évaluations-diagnostics extrêmement fines et recentreront l’élève sur certains apprentissages. Dans ce nouveau paysage scolaire, les professeurs seront toujours indispensables car ce sont eux qui auront, entre autres, à concevoir les contenus des ressources numériques mises en ligne. Mais ce jour-là, la note appartiendra à la Préhistoire… »

On notera que les débats autour de cette étude sont "prématurés", mais que sa communication ne l'est pas.   professeur

https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves
Ce serail presque meirieutronesque !!!
Je lis de travers ou il considère qu'une grande partie des enseignants doit disparaître ?

C'est une évidente dérive possible de la classe inversée par exemple.
Des vidéos de cours officielles et nationales identiques pour tous les établissements, et des enseignants réduits au rôle d'animateur de séances d'exercices ou toute autre activité ludique dans la salle de classe.
Dès lors plus besoin forcément d'un certifié ou d'un agrégé pour les encadrer, des animateurs moins qualifiés suffiront, pour un moindre coût, à faire ce travail.

Je reconnais que ma vision est capilotractée et caricaturale, mais il est moins évident que je me trompe sur l'état d'esprit, le but étant de faire des économies sur la variable la plus coûteuse de l'EN, à savoir les enseignants.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Alexlafée le Ven 20 Mai 2016 - 17:09

Les MOOCs ressemblent déjà à ça....
Impossible dès lors pour l'élève de poser des questions...sauf peut être si d'ici là les intelligences artificielles deviennent performantes... ou bien alors via twitter avec un prof tranquille chez lui qui répond derrière son écran...

Alexlafée
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Luigi_B le Ven 20 Mai 2016 - 19:17

@ZeSandman : ta vision me semble assez lucide, au contraire. Elle correspond bien d'ailleurs à ce mouvement de fond dans l'École qui consiste à empêcher de plus en plus les enseignants d'enseigner de ce qu'ils savent enseigner pour leur faire enseigner ce qu'ils ne savent pas enseigner.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes : "un vrai ascenseur social", selon une étude (non publiée) de chercheurs du CNRS

Message par Olympias le Ven 20 Mai 2016 - 19:37

@Luigi_B a écrit:@ZeSandman : ta vision me semble assez lucide, au contraire. Elle correspond bien d'ailleurs à ce mouvement de fond dans l'École qui consiste à empêcher de plus en plus les enseignants d'enseigner de ce qu'ils savent enseigner pour leur faire enseigner ce qu'ils ne savent pas enseigner.
C'est bien contre ces horreurs qu'il faut lutter !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum