Les élèves sont-ils encore considérés?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Bérilune le Mer 1 Juil 2009 - 17:27

En lisant plusieurs réponses à des sujets aussi divers que variés, je me rends compte que certains d'entre vous semblent avoir peu de considération pour les élèves... Il y a certes la lassitude de fin d'année, la présence de certains énergumènes dans les classes, leur manque de motivation, etc. , mais ... certains propos me gênent quand même. Je sais, tout le monde a le droit de s'exprimer et c'est d'ailleurs le propre de ce forum, mais suis-je la seule à être un peu choquée lorsqu'on rabaisse les élèves en les faisant passer pour des moins que rien?
Je n'adore pas tous mes élèves, certains me tapent carrément sur le système, mais de là à en parler en des termes si peu élogieux...

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Daphné le Mer 1 Juil 2009 - 18:19

Les bons et les calmes ne nous posent pas de problème, ils sont appréciés - il y a eu de posts pour les remercier - mais ne nous fatiguent pas !!
Ce sont ceux qui nous fatiguent qu'on évoque ici pour évacuer et se calmer, ça fait du bien !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par lulucastagnette le Mer 1 Juil 2009 - 18:24

Je suis étonnée par ton post, Bérilune. Je n'ai jamais remarqué que les élèves étaient dépréciés. Moqués gentiment, oui, mais jamais dénigrés (enfin, c'est mon sentiment !).

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Ornella le Mer 1 Juil 2009 - 18:29

+1 lulu topela

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Violet le Mer 1 Juil 2009 - 19:14

Bérilune, aucun de tes élèves ne t'a jamais énervée ?
je suis un peu étonnée par ton post.
Il me semblait qu'il nous arrivait à tous de "maudire" nos élèves... enfin pas tous, mais les plus pénibles d'entre eux, en utilisant ce forum comme un exutoire...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Reine Margot le Mer 1 Juil 2009 - 19:28

Pour ma part je n'ai pas cette impression. En ce qui me concerne j'ai comme nous tous besoin de me "défouler" sur certains spécimens, mais je sais aussi reconnaître les élèves ayant beaucoup de qualités, et ils sont plus nombreux qu'on le dit car eux ne font pas parler d'eux!

Je crois aussi que ce métier est usant, on fait de plus en plus, surtout au collège, de la discipline et de moins en moins de transmission de savoirs et ça se ressent, chez moi en tout cas. C'est plus à cette transformation (déformation?) du métier que j'en veux qu'aux élèves eux-mêmes.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par John le Mer 1 Juil 2009 - 23:23

En lisant plusieurs réponses à des sujets aussi divers que variés, je me rends compte que certains d'entre vous semblent avoir peu de considération pour les élèves... Il y a certes la lassitude de fin d'année, la présence de certains énergumènes dans les classes, leur manque de motivation, etc. , mais ... certains propos me gênent quand même. Je sais, tout le monde a le droit de s'exprimer et c'est d'ailleurs le propre de ce forum, mais suis-je la seule à être un peu choquée lorsqu'on rabaisse les élèves en les faisant passer pour des moins que rien?
Je n'adore pas tous mes élèves, certains me tapent carrément sur le système, mais de là à en parler en des termes si peu élogieux...

Plusieurs réponses...
Certains d'entre vous...
Certains propos...
Des termes...
tout le monde...
On rabaisse...

Je crois que ça irait plus vite de parler directement aux gens auxquels tu penses, plutôt que de poser la question générale "Les élèves sont-ils encore considérés ?"

Parce que là personne ne peut te répondre : on ne sait même pas de quoi tu parles.

Enfin, personnellement, je poserais plutôt la question suivante : les enseignants sont-ils encore considérés ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Pierre_au_carré le Mer 1 Juil 2009 - 23:32

@John a écrit:Enfin, personnellement, je poserais plutôt la question suivante : les enseignants sont-ils encore considérés ?

Idem. Faut voir ce que les gamins se permettent...

Et mon épicier qui me fait toujours des blagues sur les profs (que je ne suis plus d'ailleurs), en revient à son expérience d'entraîneur de foot pendant 2 ans et des problèmes qu'il a eu avec enfants et parents... D'après lui, il a même perdu des clients, tellement les parents étaient c***.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Dwarf le Mer 1 Juil 2009 - 23:43

En outre, ce forum est sans doute pour beaucoup le seul endroit où déverser les rancoeurs et autres désillusions occasionnées par les avanies que nous font subir certains gamins mal élevés et (ceci explique cela) soutenus par des parents en-dessous de tout. Ajoute à cela, souvent, la lâcheté de nos administrations et le tableau est complet.

Ne généralise pas trop : se plaindre d'une catégorie d'élèves (les emmerdeurs sévères) ne revient pas à mettre tous les autres dans le même panier. Pour ma part, je serais plutôt obligé ces derniers temps (cf. sujet "le jeunisme dans les manuels scolaires" et la section "Présentations") d'empêcher mes bons élèves de venir discuter sur le forum avec nous pour avoir les discussions intéressantes qu'ils ne peuvent avoir leurs camarades moins curieux et moins sérieux qu'eux. Comme quoi il ne faut pas désespérer de notre jeunesse, loin de là, mais il faut aussi savoir reconnaître que tous n'ont pas le même profil, le même intérêt pour l'école, et, partant, pas le même comportement envers cette institution et ses représentants...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par DH le Mer 1 Juil 2009 - 23:54

Effectivement, les remarques aussi générales sont un peu gênantes et puis ton post c'est un peu l'histoire du camembert qui dit au roquefort qu'il pue car tu disais récemment:

Par contre, avec les 6e, énorme déception: certains sont allés jusqu'à marcher sur les tables, j'étais hors de moi et j'en ai puni plus d'un! Incroyable que ces gamins ne soient même pas capables de faire un effort pour le dernier cours, alors qu'on leur demande simplement de s'écouter pour que le jeu préparé puisse fonctionner... J'étais dégoûtée!

Pour ce qui est des cours de français avec eux, il faut vraiment les pousser car ils sont généralement peu enclins à travailler

Sinon, je suis toujours sidéré par la vulgarité des filles, déjà en 6e, qui se traitent de p.... à tout bout de champ.
J'entends aussi assez fréquemment "triso", et ça me met hors de moi.


Je relis tes propos qui 1- ne me choquent pas et qui 2- ne me semblent pas très différents de ceux tenus par les autres néoprofs. Alors il n'y a pas de quoi faire l'effarouchée là! tu n'es pas plus respectueuse. On ne te jette pas la pierre, donc garde la tienne dans ta poche

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par saramea le Jeu 2 Juil 2009 - 0:00

Si on ne les considérait pas, crois-tu qu'on viendrait ici pour demander:
- Qu'est ce que vous pensez de ma progression?
- Quelle oeuvre en seconde?
- J'ai eu un problème avec un élève: comment réagir?
- J'ai des doutes sur... Comment être efficace?
Et patati et patata....?

Je ne le crois pas!

Quand je lis les posts de ce forum, je me dis plutôt que les néoprofs sont de sacrés bosseurs. Et pour qui à ton avis? N'est-ce pas une forme de considération? Et je ne compte pas le nombre de blogs que l'on fait pour eux. Je sais aussi que certains (comme moi) vont jusqu'à laisser leur adresse mail à leurs lycéens pour les aider jusqu'au bac

Comme John, je me demande qui nous considère pour cela. Heureusement, j'ai des retours très bienveillants et chaleureux de mes élèves et de certains parents (un peu plus rares ceux-là...). Il faut dire aussi que j'enseigne dans le "monde de Casimir". Mais ce n'est pas le cas de tous les enseignants. Le manque de reconnaissance de la société et de nos supérieurs en particulier est évident. Mes parents ont dû me voir bosser pour comprendre qu'un enseignant bossait! Les posts de ce forum me disent qu'il y a beaucoup de souffrance dans cette profession.

Si maintenant les enseignants se critiquent eux-mêmes sur leur manière d'aborder leur travail, je ne vais pas tarder à jeter l'éponge!

Pardonne-moi, Bérilune, si je te dis que ton post me met très mal à l'aise...

saramea
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Dwarf le Jeu 2 Juil 2009 - 0:05

Je pense qu'à la lecture de toutes nos réactions plus ou moins épidermiques, Bérilune aura mesuré sa maladresse.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Herrelis le Jeu 2 Juil 2009 - 0:07

Petite histoire édifiante : sur fesse bouc un de mes collègues a trouvé cette étrange application : "quel prof du collège X es-tu?", il fait le sondage et tombe sur une réponse nommant une de nos collègues en alignant outre les fautes d'orthographe des remarques blessantes, voire, pour certains des collègues cités dans les autres réponses, insultantes. Voilà donc le respect que nous portent certains élèves. Je passe sur les remarques diverses que j'ai pu entendre cette année ("oh l'enc**é" au sujet d'un collègue qui n'étais pas absent, "sale p**e" à une autre pour une note etc...). ^^ Alors quand on dit gentiment que Kevin et Kevina nous cassent les pieds à bavarder sans cesse et à refuser de faire leur boulot, moi je dis, on est gentil!

Pour résumer, je considère énormément tous mes élèves en début d'année, mais si certains se montrent, plus ou moins rapidement, irrespectueux à mon égard et à l'égard de l'enseignement qu'ils reçoivent, je ne vais pas tendre l'autre joue. ^^

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par saramea le Jeu 2 Juil 2009 - 0:10

@Dwarf a écrit:Je pense qu'à la lecture de toutes nos réactions plus ou moins épidermiques, Bérilune aura mesuré sa maladresse.

Je pense aussi. J'y suis peut-être allée un peu fort... Bérilune, tu es toujours là? topela

saramea
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par John le Jeu 2 Juil 2009 - 0:37

J'y suis peut-être allée un peu fort...

Non Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Pierre_au_carré le Jeu 2 Juil 2009 - 0:46

@Herrelis a écrit:Petite histoire édifiante : sur fesse bouc un de mes collègues a trouvé cette étrange application : "quel prof du collège X es-tu?", il fait le sondage et tombe sur une réponse nommant une de nos collègues en alignant outre les fautes d'orthographe des remarques blessantes, voire, pour certains des collègues cités dans les autres réponses, insultantes. Voilà donc le respect que nous portent certains élèves. Je passe sur les remarques diverses que j'ai pu entendre cette année ("oh l'enc**é" au sujet d'un collègue qui n'étais pas absent, "sale p**e" à une autre pour une note etc...). ^^ Alors quand on dit gentiment que Kevin et Kevina nous cassent les pieds à bavarder sans cesse et à refuser de faire leur boulot, moi je dis, on est gentil!

Pour résumer, je considère énormément tous mes élèves en début d'année, mais si certains se montrent, plus ou moins rapidement, irrespectueux à mon égard et à l'égard de l'enseignement qu'ils reçoivent, je ne vais pas tendre l'autre joue. ^^

C'est bien pour ça que même si l'histoire de Nadine Morano était disproportionnée, il ne faudrait pas qu'internet devienne un endroit où on peut tout se permettre.
Une insulte, même si elle est sur internet, reste un insulte. Pire, elle a une audience plus grande !

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Violet le Jeu 2 Juil 2009 - 7:35

En lisant plusieurs réponses à des sujets aussi divers que variés, je me rends compte que

Enfin, personnellement, je poserais plutôt la question suivante : les enseignants sont-ils encore considérés ?

J'ai feuilleté récemment dans une librairie un livre qui s'appelle : Ces profs qu'on assassine.
Edifiant.
Je ne l'ai pas acheté pour ne pas m'achever mais si vous en avez l'occasion, lisez quelques passages...
Ils brossent avec des exemples concrets les difficultés du monde enseignant : lâchés par leur hiérarchie, peu soutenus par leurs pairs, prblèmes avec les parents d'élèves...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Abraxas le Jeu 2 Juil 2009 - 8:20

@Daphné a écrit:Les bons et les calmes ne nous posent pas de problème, ils sont appréciés - il y a eu de posts pour les remercier - mais ne nous fatiguent pas !!
Ce sont ceux qui nous fatiguent qu'on évoque ici pour évacuer et se calmer, ça fait du bien !

Il en est des élèves comme des trains : on parle rarement de ceux qui arrivent à l'heure...

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Bérilune le Jeu 2 Juil 2009 - 10:03

Je suis toujours là, oui, même si j'ai honte d'en avoir mis certains mal à l'aise, car tel n'était pas mon but. Je veux bien me recouvrir la tête de cendres pour faire pénitence.
John, si j'ai été si évasive, c'est effectivement pour ne citer personne, ce que je trouve déplacé.
Une maladresse, oui, car je me suis mal exprimée, et le message n'est pas bien passé. En témoignent vos réactions. Je l'ai expliqué, j'en ai parfois ras-le-bol de certains élèves et les passages relevés par Dr Housette en sont la preuve. Loin de moi l'idée de vouloir passer pour la prof parfaite, en admiration devant ses élèves! Ce n'est pas de cela dont je voulais parler (à présent, je renonce à l'idée d'essayer d'exprimer plus clairement mon intention de départ, je risque seulement de m'enfoncer un peu plus).
Je retiens la leçon et m'adresserai désormais directement aux personnes dont les propos me choquent.
Peut-on considérer le sujet comme clos? Oups

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par DH le Jeu 2 Juil 2009 - 11:55

ben oui... il l'est. Bon, je me relis... et comme d'hab, je n'y suis pas allée par quatre chemins. Désolée Embarassed
On dira qu'on a tous chaud, qu'on est fatigués et que les vacances sont bienvenues. Bonnes vacances Berilune

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Hamlette le Jeu 2 Juil 2009 - 12:14

Tout ça me rappelle la première fois où je suis entrée dans une salle des profs (j'avais 22 ans et j'étais encore dans le cercle des poètes disparus !) : une collègue venait de découvrir qu'elle avait encore Kévin Lafreux cette année. Elle déboule comme une furie, en hurlant "Argh, j'ai encore Kévin, j'ai déjà failli le claquer l'année dernière !!!".

J'étais choquée, bouleversée, révoltée.

Quelques mois plus tard, j'ai compris que ce torrent de rage était salutaire, et que si elle n'avais pas dit à qui voulait l'entendre qu'elle était à deux doigts de le "claquer", elle l'aurait vraiment "claqué".

De la même manière, il me semble que les médecins et les brancardiers sont spécialistes de blagues salaces et morbides sur leurs malades. En soi, c'est irrespectueux, mais c'est une soupape indispensable, j'imagine.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par val09 le Jeu 2 Juil 2009 - 13:11

@Dwarf a écrit:En outre, ce forum est sans doute pour beaucoup le seul endroit où déverser les rancoeurs et autres désillusions occasionnées par les avanies que nous font subir certains gamins mal élevés et (ceci explique cela) soutenus par des parents en-dessous de tout. Ajoute à cela, souvent, la lâcheté de nos administrations et le tableau est complet.


veneration

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par val09 le Jeu 2 Juil 2009 - 13:18

@Herrelis a écrit:

Pour résumer, je considère énormément tous mes élèves en début d'année, mais si certains se montrent, plus ou moins rapidement, irrespectueux à mon égard et à l'égard de l'enseignement qu'ils reçoivent, je ne vais pas tendre l'autre joue. ^^

Tout à fait d'accord Herrelis ! Et ceux qui tendent l'autre joue (l'une de mes collègues s'est faite insulter sur les murs du collège, vandalisés dans la nuit, et a dit que si ce n'était une autre collègue insultée aussi qui avait demandé le renvoi des élèves, elle n'aurait RIEN fait !!!!! affraid ), pour moi, c'est de la démagogie pure et simple. Acheter la paix sociale, fermer sa gu...e par crainte des représailles. Comme dirait Helmut ( Wink ), "ça m'énervvvvvvvvvvvvvvvvve" furieux

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par Bérilune le Jeu 2 Juil 2009 - 14:06

Bah, tu n'as rien à te reprocher Dr Housette Smile !
Bonnes vacances à tous!

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves sont-ils encore considérés?

Message par lene75 le Jeu 2 Juil 2009 - 17:09

Enfin, personnellement, je poserais plutôt la question suivante : les enseignants sont-ils encore considérés ?

+1 (indépendamment du post de Béruline qui est venue s'expliquer)

Je sais aussi que certains (comme moi) vont jusqu'à laisser leur adresse mail à leurs lycéens pour les aider jusqu'au bac

Vouais, parfois, je me demande si on n'en fait pas trop : je me suis retrouvée à chatter sur facebook à minuit avec des élèves pour les rassurer Embarassed

"quel prof du collège X es-tu?"

À propos de ce truc, vous ne savez pas comment on peut savoir s'il y a un tel questionnaire à propos de son établissement ? J'ai vu passer ceux de plein de copains, mais impossible de trouver comment vérifier pour le mien...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum