Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Serge le Jeu 17 Mar 2016 - 9:24

Cet homme me consterne. Décidément, il ne nous déçoit jamais.
Avec tous ces politiciens qui donnent tous autant envie de voter pour eux, les prochaines élections s'annoncent pour moi un dilemme bien difficile à résoudre ...


Dernière édition par Serge le Jeu 17 Mar 2016 - 17:08, édité 1 fois

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Daphné le Jeu 17 Mar 2016 - 16:39

@JPhMM a écrit:
Nicolas Sarkozy veut aussi « augmenter le temps de travail des fonctionnaires », avec des services publics « au moins aux 35 heures », augmenter « de 25% le temps de présence » des enseignants ; revoir le « carcan » du statut de la fonction publique avec la « fin de l'impunité » pour les fonctionnaires qui « ne font pas bien leur travail » mais aussi la création d'un « contrat de droit privé » pour certaines missions non-régaliennes ; rémunérer en fonction notamment du mérite.
Laughing Laughing Laughing

Il ne manque pas d'air !

En effet Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Reine Margot le Ven 26 Aoû 2016 - 9:41

Ce qui attend le droit du travail avec Sarkozy:

@Marianne a écrit:La loi Travail votée le 21 juillet restera comme l’un des douloureux épisodes du quinquennat Hollande. Une pétition en ligne qui a explosé tous les compteurs, douze journées nationales de mobilisation, des querelles sans fin au sein de la gauche et trois recours à l’article 49-3 : l’addition est salée pour un texte qui a pourtant été rogné par rapport à sa version initiale. Officiellement, Nicolas Sarkozy veut abroger cette loi, comme il l’assure cette semaine au Figaro Magazine en fustigeant des « mesurettes ». En réalité, il n’est pas tellement en désaccord avec la plupart de ses dispositions. Mais le désormais candidat déclaré à la présidentielle souhaite, lui, aller plus loin, beaucoup plus loin. C’est ce que l’on lit dans Tout pour la France, son ouvrage programmatique publié cette semaine chez Plon, dans lequel il consacre tout un passage à la réforme du code du travail qu’il compte mettre en place en cas de retour à l’Elysée. Rien de vraiment nouveau sous le soleil, puisque ses préconisations figuraient déjà dans le projet de son parti Les Républicains, mais il s’agit cette fois du programme du candidat Sarkozy, écrit noir sur blanc. Et à le parcourir, autant dire tout de suite que les opposants à la loi El Khomri n’ont encore rien vu…

Un licenciement économique facilité (pardon, "sécurisé")

Nicolas Sarkozy trouve d’abord tout à fait à son goût une mesure passée à la trappe lors du débat sur la loi Travail : la limitation des indemnités prud’hommales. « Nous plafonnerons le montant des indemnités de licenciement en cas d’absence de cause réelle et sérieuse », écrit-il, ce qu’il appelle « sécuriser le licenciement pour favoriser la création d’emplois ». On aura compris que la « sécurisation » concerne avant tout l’employeur. Pour le reste, la philosophie de Sarkozy consiste à pousser les curseurs bien plus loin. Alors que la loi Travail s’est contentée d’élargir le périmètre du licenciement économique - ce qui a tout de même donné bien du fil à retordre au gouvernement -, l’ancien président veut carrément autoriser un employeur à licencier simplement en raison d’une restructuration, indépendamment des difficultés éventuelles de l’entreprise. « Le seul motif de la réorganisation devra donc constituer une raison suffisante au licenciement », écrit-il. Il veut aussi « permettre l’introduction dans le contrat de travail de clauses fixant les motifs incontestables de la rupture, par exemple la perte d’un marché ou la fin d’un projet ». Ou encore interdire à la justice de « juger de la pertinence d’un licenciement économique » et la cantonner à vérifier que l’élément déclencheur du licenciement - comme la restructuration ou la perte d’un contrat - a bien eu lieu.

http://www.marianne.net/code-du-travail-vous-avez-aime-loi-el-khomri-vous-allez-adorer-loi-sarkozy-100245243.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par e-Wanderer le Ven 26 Aoû 2016 - 9:51

Il est vraiment important d'aller voter à la primaire des Républicains, même en se bouchant le nez : il est impératif de dégager ce !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par frigo le Ven 26 Aoû 2016 - 10:11

@e-Wanderer a écrit:Il est vraiment important d'aller voter à la primaire des Républicains, même en se bouchant le nez : il est impératif de dégager ce !

Mais Jupé sera le même sur ces questions là. Et Fillon sans doute pire ...

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par e-Wanderer le Ven 26 Aoû 2016 - 10:30

Fillon est aux fraises. Juppé sera sans doute tempéré par Bayrou et la frange chiraquienne de son parti, du moins je l'espère. Mais effectivement, le virage libéral va encore s'accentuer.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Jenny le Ven 26 Aoû 2016 - 10:38

@Daphné a écrit:
@JPhMM a écrit:
Nicolas Sarkozy veut aussi « augmenter le temps de travail des fonctionnaires », avec des services publics « au moins aux 35 heures », augmenter « de 25% le temps de présence » des enseignants ; revoir le « carcan » du statut de la fonction publique avec la « fin de l'impunité » pour les fonctionnaires qui « ne font pas bien leur travail » mais aussi la création d'un « contrat de droit privé » pour certaines missions non-régaliennes ; rémunérer en fonction notamment du mérite.
Laughing Laughing Laughing

Il ne manque pas d'air !

En effet Razz

Shocked
Bien vu ! Razz

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Verdurette le Ven 26 Aoû 2016 - 11:37

Un " enseignant qui ne fait pas bien son travail", c'est un enseignant qui n'apprend vraiment  rien à ses élèves, ou un enseignant qui ne lèche pas dans le bon sens les pieds de son IEN en utilisant les dernières lubies à la mode ?
Cette question me préoccupe.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Ascagne le Ven 26 Aoû 2016 - 15:36

@e-Wanderer a écrit:Juppé sera sans doute tempéré par Bayrou et la frange chiraquienne de son parti, du moins je l'espère.
Si Juppé est en mesure, par exemple, de réserver des candidatures au Modem pour les législatives, ce qui n'est pas gagné (et les sarkozystes et la frange dure de LR feront sans doute tout pour lui rendre cette tâche difficile, s'il remporte la primaire). Tel est l'enjeu, puisqu'il n'y a toujours pas une once de proportionnelle aux législatives... Et il faut considérer le fait qu'accorder un soutien d'investiture à des députés Modem, ce ne serait pas du tout la même chose que le soutien de l'UMP, en 2007, aux députés du Nouveau Centre, qui acceptaient tout de go leur vassalisation (et ont regretté, ou fait mine de la regretter, plus tard).

Il est vraiment important d'aller voter à la primaire des Républicains, même en se bouchant le nez : il est impératif de dégager ce  !
Mais même avec cette idée en tête, je trouve quand même que ce n'est pas un geste tout à fait facile. Comme Bayrou, je ne regarde pas d'un bon œil les primaires, étant donné l'état actuel du système, verrouillé entre autres par l'absence de proportionnelle. Et j'ai du mal avec ces primaires en particulier, de LR, étant donné la présence de beaucoup d'éléments négatifs à mes yeux dans ce parti : je pense qu'il peut être intéressant de comparer LR actuel avec l'UMP d'avant 2006-2007, disons. Et, bien entendu, il y a le fait qu'un Sarkozy gagnant est capable de transmuer même la participation de ses opposants durant la primaire en atout, notamment contre une candidature de Bayrou, ne serait-ce qu'en utilisant l'argument du nombre de votants.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Reine Margot le Ven 26 Aoû 2016 - 16:09

Allez donc voir les propositions:

https://www.sarkozy.fr/petitions

Edifiant.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Lornet le Ven 26 Aoû 2016 - 16:14

@e-Wanderer a écrit:Il est vraiment important d'aller voter à la primaire des Républicains, même en se bouchant le nez : il est impératif de dégager ce !

Cet homme-boomerang ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par wanax le Ven 26 Aoû 2016 - 16:30

Je pense qu'une partie du problème vient de ce qu'en France, trop peu de gens travaillent. (1)
Pour augmenter l'activité, les revenus, donc les taxes, cotisations, etc.. afférentes, il faut augmenter la proportion de travailleurs. Difficile.
Deux possibilités : soit faire travailler plus de monde, soit faire travailler plus ceux qui sont déjà au boulot.
C'est la deuxième solution qui est la moins difficile du point de vue électoral. C'est aussi la plus efficace, puisque la probabilité qu'un travailleur ait des compétences 'utiles' est plus élevée que celle d'une personne prise au hasard.
Bien sûr, ce surcroît d'effort sera récompensé par une meilleure rémunération, mais pas à proportion.
On continuera ainsi à être parmi les meilleurs mondiaux en termes de productivité.
Mais ça, c'est la théorie. Il y a un proverbe datant de l'époque soviétique : l'état fait semblant de me payer, je fais semblant de travailler. Dans nos métiers, c'est très facile.

(1) Je ne dis rien des causes.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Celadon le Ven 26 Aoû 2016 - 16:32

Virer NS c'est donner sa chance à qui de nous entuber ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par sylvie57 le Ven 26 Aoû 2016 - 16:40

@Daphné a écrit:
@JPhMM a écrit:
Nicolas Sarkozy veut aussi « augmenter le temps de travail des fonctionnaires », avec des services publics « au moins aux 35 heures », augmenter « de 25% le temps de présence » des enseignants ; revoir le « carcan » du statut de la fonction publique avec la « fin de l'impunité » pour les fonctionnaires qui « ne font pas bien leur travail » mais aussi la création d'un « contrat de droit privé » pour certaines missions non-régaliennes ; rémunérer en fonction notamment du mérite.
Laughing Laughing Laughing

Il ne manque pas d'air !

En effet Razz

Si ces môssieurs politiciens appliquaient cette règle sarkosienne, ils n'auraient pas grand chose sur leurs fiches de paie!!


Dernière édition par sylvie57 le Ven 26 Aoû 2016 - 17:12, édité 1 fois

sylvie57
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par PauvreYorick le Ven 26 Aoû 2016 - 17:11

@wanax a écrit: [...] il faut augmenter la proportion de travailleurs. Difficile.
Deux possibilités : soit faire travailler plus de monde, soit faire travailler plus ceux qui sont déjà au boulot.
C'est la deuxième solution qui est la moins difficile du point de vue électoral. C'est aussi la plus efficace, puisque la probabilité qu'un travailleur ait des compétences 'utiles' est plus élevée que celle d'une personne prise au hasard.
Je n'ai pas dû comprendre "augmenter la proportion de travailleurs", parce que je ne vois pas comment "faire travailler plus ceux qui sont déjà au boulot" y aide.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par PauvreYorick le Ven 26 Aoû 2016 - 17:11

Il y a combien de fonctionnaires si on additionne la rue de Grenelle et les Rectorats, déjà?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par wanax le Ven 26 Aoû 2016 - 18:51

@PauvreYorick a écrit:
@wanax a écrit: [...] il faut augmenter la proportion de travailleurs. Difficile.
Deux possibilités : soit faire travailler plus de monde, soit faire travailler plus ceux qui sont déjà au boulot.
C'est la deuxième solution qui est la moins difficile du point de vue électoral. C'est aussi la plus efficace, puisque la probabilité qu'un travailleur ait des compétences 'utiles' est plus élevée que celle d'une personne prise au hasard.
Je n'ai pas dû comprendre "augmenter la proportion de travailleurs", parce que je ne vois pas comment "faire travailler plus ceux qui sont déjà au boulot" y aide.
Je me suis mal exprimé.
Ce que je souhaite: augmenter le nombre de travailleurs pour répartir la charge.
Ce qui est fait et sera fait: augmenter la charge de ceux déjà au travail, tout en diminuant les avantages liés à ce travail.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par PauvreYorick le Ven 26 Aoû 2016 - 19:23

OK, je comprends maintenant.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Reine Margot le Ven 26 Aoû 2016 - 19:31


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par archeboc le Ven 26 Aoû 2016 - 19:44

@Ascagne a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Juppé sera sans doute tempéré par Bayrou et la frange chiraquienne de son parti, du moins je l'espère.
Si Juppé est en mesure, par exemple, de réserver des candidatures au Modem pour les législatives, ce qui n'est pas gagné (et les sarkozystes et la frange dure de LR feront sans doute tout pour lui rendre cette tâche difficile, s'il remporte la primaire).

Tout dépendra du courage du dit Juppé. S'il va au clash avec LR, après une victoire à la présidentiel, il est évident que des députés Modem avec son investiture gagneront contre les candidats investis par LR-Sarkozy.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Tamerlan le Ven 26 Aoû 2016 - 20:19

Surtout si Juppé est élu ils iront tous à la soupe.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par e-Wanderer le Sam 27 Aoû 2016 - 1:57

@Celadon a écrit:Virer NS c'est donner sa chance à qui de nous entuber ?
Je sais bien… Evidemment, je ne suis pas naïf, et encore moins enthousiaste à l'idée d'une primaire (contraire à l'esprit de la Ve République). Simplement, je préfère voir un tandem Juppé-Bayrou plutôt que le retour de Sarkozy et de sa clique. Quand on voit déjà la façon dont il verrouille l'UMP et la violence qu'il déchaîne contre les autres candidats de la primaire, on comprends tout de suite qu'il n'y aura guère de place pour le pluralisme et le dialogue.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Shere Khan le Sam 27 Aoû 2016 - 2:27

Ce qu'il y a de flippant, aussi, c'est que Hollande a une obsession : "On va faire du Sarkozy, mais sans le dire". Au secours !!!

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Waterlily le Sam 27 Aoû 2016 - 13:40

Par pitié, allons participer aux primaires pour éviter les pires candidats!!!

Waterlily
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy: " Le premier objectif, c'est de supprimer (au cours d'un) quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires."

Message par Cath le Sam 27 Aoû 2016 - 16:42

Pires que pires... Je me tâte pour aller voter Sarko (il y a un début à tout) pour la primaire, pour qu'il ne gagne pas la présidentielle...
Bon c'est risqué, quand même...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum