Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lenagcn
Niveau 10

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Lenagcn le Sam 12 Mar 2016 - 16:22
Le chef, cela peut aussi être aussi celui qui exige de toi de faire du chiffre, et ceci quotidiennement (physiquement ou par mail) avant de te coller la honte chaque semaine devant les collègues lorsque de la réunion hebdo de bilan + redéfinition des objectifs.

Cette année, j'aimerais pouvoir parler à ma chef de difficultés spécifiques.
Cela ne se fera pas.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par PabloPE le Sam 12 Mar 2016 - 16:38
Bah le chef on travaille avec lui en permanence.. avec certains gamins/parents le moindre de nos faits et gestes est décortiqué

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
roxanne
Devin

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par roxanne le Sam 12 Mar 2016 - 17:06
De toute façon, il est assez vain et même inutile de comparer-envier d'autres métiers ou emplois dont on ne sait pas plus que ce que le "grand public" sait de nous. Déjà entre PE et profs du secondaire, c'est très différent. Je pense sincèrement qu'aujourd'hui, le monde du travail est devenu dur pour la plupart des gens. Le flicage qu'on subit de pus en plus ( à plus ou moins grande échelle) n'existait pas à ce point, comme il était plus facile d'être ingénieur, commercial....Alors, on envie le voisin qui a des horaires plus souples, ou une plus grosse voiture, ou plus de vacances. Et tant qu'on fait ça, on n'embête pas les vrais puissants et privilégiés. C'est la nature humaine, c'est dommage.
lisette83
Expert

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par lisette83 le Sam 12 Mar 2016 - 17:14
+1.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Verdurette le Sam 12 Mar 2016 - 18:14
Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas , ça me donne des envies de meurtre.



avatar
Murr
Niveau 9

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Murr le Sam 12 Mar 2016 - 19:47
@Verdurette a écrit:Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas, ça me donne des envies de meurtre.

+1

Pour apprécier les progrès des élèves et donc l'efficacité des méthodes de l'enseignant qu'il évalue, l'inspecteur ne pourrait-il pas s'appuyer sur des évaluations passées en septembre et des évaluations passées en fin d'année ? Il pourrait ainsi émettre un jugement objectif dans le respect de la liberté pédagogique...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
PabloPE
Érudit

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par PabloPE le Sam 12 Mar 2016 - 19:59
@Murr a écrit:
@Verdurette a écrit:Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas, ça me donne des envies de meurtre.

+1

Pour apprécier les progrès des élèves et donc l'efficacité des méthodes de l'enseignant qu'il évalue, l'inspecteur ne pourrait-il pas s'appuyer sur des évaluations passées en septembre et des évaluations passées en fin d'année ? Il pourrait ainsi émettre un jugement objectif dans le respect de la liberté pédagogique...
Il suffira donc de les faire se "vautrer" en début d'année et leur mâcher le travail en fin d'année Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Yazilikaya le Sam 12 Mar 2016 - 20:03
@Murr a écrit:
@Verdurette a écrit:Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas, ça me donne des envies de meurtre.

+1

Pour apprécier les progrès des élèves et donc l'efficacité des méthodes de l'enseignant qu'il évalue, l'inspecteur ne pourrait-il pas s'appuyer sur des évaluations passées en septembre et des évaluations passées en fin d'année ? Il pourrait ainsi émettre un jugement objectif dans le respect de la liberté pédagogique...

J'ai eu des classes aux forts progrès car les élèves travaillaient.
J'ai eu des classes (et c'est le cas cette année) dont les progrès sont poussifs car les élèves en font le moins possible.
Je ne crois pas que les progrès soient donc forcément corrélés aux méthodes.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par atrium le Sam 12 Mar 2016 - 20:04
@PabloPE a écrit:
@Murr a écrit:
@Verdurette a écrit:Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas, ça me donne des envies de meurtre.

+1

Pour apprécier les progrès des élèves et donc l'efficacité des méthodes de l'enseignant qu'il évalue, l'inspecteur ne pourrait-il pas s'appuyer sur des évaluations passées en septembre et des évaluations passées en fin d'année ? Il pourrait ainsi émettre un jugement objectif dans le respect de la liberté pédagogique...
Il suffira donc de les faire se "vautrer" en début d'année et leur mâcher le travail  en fin d'année :lol:

Twisted Evil
Il ne faut jamais que les résultats des élèves soient trop bons en septembre.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
linkus
Expert

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par linkus le Sam 12 Mar 2016 - 20:05
@PabloPE a écrit:
@Murr a écrit:
@Verdurette a écrit:Rendre des comptes sur le travail produit me semble normal, en revanche, j'estime anormal que nous soyons jugés sur des résultats en valeur absolue et non sur une progression en fonction du niveau global de départ des élèves, et surtout je n'admets pas que l'appréciation dépende de manière complètement subjective du fait que nos choix pédagogiques caressent ou non notre IEN dans le sens du poil.
Quand tu parviens à faire lire toute ta classe de CP et que ton IEN te casse juste parce ta méthode ne lui plaît pas, ça me donne des envies de meurtre.

+1

Pour apprécier les progrès des élèves et donc l'efficacité des méthodes de l'enseignant qu'il évalue, l'inspecteur ne pourrait-il pas s'appuyer sur des évaluations passées en septembre et des évaluations passées en fin d'année ? Il pourrait ainsi émettre un jugement objectif dans le respect de la liberté pédagogique...
Il suffira donc de les faire se "vautrer" en début d'année et leur mâcher le travail  en fin d'année Laughing

Elle est bien bonne celle-là. Very Happy

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
Murr
Niveau 9

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Murr le Sam 12 Mar 2016 - 20:09
Tu pourrais attendre que mon beau système soit en place avant de chercher à le contourner
Salut, Linkus Smile !

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Verdurette le Sam 12 Mar 2016 - 20:44
Je sais bien que c'est difficile de quantifier les progrès ... c'est pour ça que j'aime bien le CP, le gamin qui ne lit pas à 'arrivée et qui lit à la sortie, ça nous met du baume sur nos égos malmenés ... aai
C'est peut-être le seul intérêt des évaluations nationales, de pouvoir se situer à l'instant t avec les mêmes outils, mais on reste dans l'humain, on ne teste pas des boulons.

Ce qui m'avait aussi énervée, c'est la réflexion de notre IEN en "inspection de cycle" dans notre école (difficile) : on avait évoqué un niveau particulièrement bas de l'ensemble des classes et elle nous avait interrompue aigrement en nous disant "on ne peut pas ramener cela à un problème de cohorte".
Ben voyons.
Je veux bien que l'école de la république ait pour objectif de faire réussir tout le monde, mais si on veut remplir des verres contenant déjà des quantités de liquides différentes, on ne verse pas la même quantité partout, sinon certains verres débordent et d'autres ne sont toujours pas pleins.

Je suis lamentablement basique, je suis nulle, ou vous avez fait le même constat (bon, vous devez être nuls aussi ...)


avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par mistinguette le Sam 12 Mar 2016 - 20:49
C est toujours questionnant ces histoires de cohortes. Comment expliquer sinon que nous soyons meilleures certaines années? Et pour autant comment expliquer cette impression de bons ou mauvais crus...

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par PabloPE le Sam 12 Mar 2016 - 21:25
@atrium a écrit:

Twisted Evil
Il ne faut jamais que les résultats des élèves soient trop bons en septembre.

Technique élaborée du temps des évaluations nationales quand l'IEN ne comprenait pas pourquoi les élèves de CM2 réussissaient moins qu'en CE1... on n'a jamais osé lui avouer que notre collègue leur mâchait le travail Rolling Eyes Du coup comme en CM2 on jouait le jeu (les choses C*** je les fais toujours c**ment Twisted Evil ) elle nous avait pris pour des blaireaux qui faisaient régresser les élèves affraid .
On s'est dit alors qu'avec un tel raisonnement  il suffisait de faire l'inverse pour passer pour des dieux de la pédagogie

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Murr
Niveau 9

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Murr le Sam 12 Mar 2016 - 21:30
@Yazilikaya a écrit:J'ai eu des classes aux forts progrès car les élèves travaillaient.
J'ai eu des classes (et c'est le cas cette année) dont les progrès sont poussifs car les élèves en font le moins possible.
Je ne crois pas que les progrès soient donc forcément corrélés aux méthodes.

Effectivement... Comme Verdurette, je pensais au CP quand j'ai écrit mon message, là où les progrès sont fortement corrélés à la méthode.

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
Contenu sponsorisé

Re: "Marre d'être professeur des écoles, mais que faire ?"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum