Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par prof2maths le Sam 16 Avr 2016 - 13:03

Un oubli dans mon CR.

L'IPR nous a demandé comment était organisé l'AP en 6ème dans nos établissements. Dans le notre deux classes de 6ème sont réparties en trois groupes selon le niveau des élèves. Intervention du formateur-collègue qui émet d'abord un petit ricanement puis qui dit : "ça existe encore des collèges où on fait des groupes de niveau pour l'AP? Franchement, il faut se pincer pour y croire! Vous n'avez vraiment rien compris au concept d'AP"
Nous : "cette organisation nous a été imposée par notre CDE"
IPR : "oui, il y a beaucoup de collèges qui ont choisi ce fonctionnement"

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Tangleding le Sam 16 Avr 2016 - 15:26

Bonjour,

Je confirme in extenso le CR fait par la dénommée Alice sur le blog Veni, vidi, lusi...
J'y étais (enfin à partir de 10h15, j'ai eu plus de retard que les IPR mais je constate que ça n'a pas commencé à l'heure comme je l'imaginais). Je pense même reconnaitre l'auteur du CR, puisqu'il est question de "posture du corbeau" etc...

La "formation" m'a juste permis de faire connaissance de quelques collègues sympa.

Il faut ajouter aussi que les deux IPR avaient, surtout durant la matinée, bien du mal à accorder leurs violons (leurs gaffophones parfois). Alors que M. Fumigène (qui ne m'est pas antipathique par ailleurs) expliquait je ne sais quoi, Mme Moue assise sur sa chaise sur l'estrade (là c'était un peu descendant) soufflait ostensiblement...

Plus généralement l'un comme l'autre avaient l'air totalement désabusés par la politique et la communication ministérielle dans le cadre de cette réforme. N'était-ce leur rétribution assez différente de la nôtre, ils me faisaient presque de la peine.

D'ailleurs comme cela se passait dans une salle de théâtre, j'avais envisagé à mon CR le titre suivant : "Deux IPR en quête d'(h)auteur"...

Je confirme la citation sur l'adjectif et le "mot" qui ne peut être nommé par son n**. Hi hi !

Sinon deux ajouts importants au CR :
- A un moment Mme Moue ou M. Fumigène ont demandé combien de bahuts avaient un projet d'AP en place : réponse 2 ou 3 bahuts sur une soixantaine de collègues présents (j'étais au premier rang, j'ai eu l'impression que 3 collègues avaient levé la main mais seuls deux ont eu la parole)
- Plus tard même type de question : combien de bahuts avaient un Conseil Ecole/Collège opérant (pas seulement installé): une dizaine de collègues ont levé la main...

Egalement lorsque j'ai reproché aux nouveaux programmes lee peu de place accordée à la question du brouillon, une collègue très "allons dans le sens du mouvement" (et par ailleurs sympathique) m'a répondu : "Ah si, il y a le cahier de brouillon..." Et encore, ils ont hésité à nous proposer le crayon de papier de brouillon... Wink

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Dim 17 Avr 2016 - 1:27

On ne peut pas y croire.



CAFFA : Certificat d’aptitude aux fonctions de formateur académique

Commentez sur cet autre fil : http://www.neoprofs.org/t100161p250-discussions-digressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par gauvain31 le Mar 19 Avr 2016 - 15:58

J'ai assisté à une formation purement disciplinaire la semaine dernière. Le nouvel jeune IPR a été chaleureux et respectueux de son auditoire.
Les programmes n'ont pas été présentés dans le détail. Il a présenté le nouveau brevet. Concernant l'épreuve de Sciences et Techno de 1h, il n'y aura que 2 matières (SVT/SPC ou SVT/Techno ou SPC/techno), mais le sujet aura un fil directeur (commun avec les maths).
Plus l'oral : 5 minutes par élève (groupe de 1 à 3 élèves)
Différences entre curriculaire/spiralaire
Quelques questions ont été posées:
-sur l'oral d'EPI: on doit évaluer uniquement la soutenance, pas le contenu.
-sur les difficultés posées aux élèves arrivant en cours d'année suite à un déménagement et venant d'un autre bassin?: le problème existait déjà avant la réforme a répondu l'IPR.
-Que doit-on dire aux élèves et aux parents sur ce qu'il faut travailler pour le Brevet : tout le programme depuis la 5ème? Réponse de l'IPR "vu le faible impact de cette épreuve sur le Brevet, ce seront des exercices de prise d'information et de mise en relation des informations qui seront proposés l'année prochaine". En gros, pas besoin de réviser... on va pouvoir les préparer au lycée, pas au Brevet. Bref, ne pas se prendre la tête avec cette épreuve(du moins c'est ce que j'ai ressenti dans son ton).
-Doit-on flécher l'EPI et l'AP dans l'emploi du temps de l'élève? Réponse d'une formatrice: oui. Réponse plus nuancée de l'IPR: l'IG a dit aux IA-IPR qu'à terme ce fléchage disparaîtra..... Les nouvelles pratiques ayant été intégrées par les enseignants.
Intervention léchage de c***** par un collègue signifiant à l'IPR que "les EPI permettront de motiver les élèves". L'IPR répondant avec une mine satisfaite "je ne rajoute plus rien !" . Les EPI n'ont d'ailleurs quasiment pas été abordés au cours de cette formation.
Travail en atelier où on avait 3 projets cycle3 : nous avions à dire les points forts, les points faibles et les suggestions. Cela a permis de réfléchir sur ce que doit être un projet de cycle 3
Pause déjeuner
Après-midi: travail de nouveau en Atelier. L'IPR passe dans les groupes pour présenter rapidement deux exemples d'EPI dont un élaboré par un collège et l'autre par des IPR. Cela a l'air solide (je n'ai pas regardé dans le détail), rien à voir avec les bouses ont été proposées sur Eduscol. Voici les deux adresses:

-http://reformeducollege.ac-versailles.fr/les-iles-kiribati-une-proposition-d-epi
-https://prezi.com/0kksik6c7jsj/epi-eau/

Puis, nous avons travaillé par groupe de 3-4 sur des progressions possibles en cycle 4 à l'aide de vignettes papier. Voici un exemple ci-dessous de l'une de ces productions. Il fallait imaginer une progression avec un fil directeur.
Bilan personnel: Agréablement surpris; je m'attendais vraiment à pire. IPR et formateurs très courtois; aucune suffisance de leur part. Ils n'ont pas essayé de nous vendre les EPI qui n'étaient pas l'objet de la formation... heureusement. Le travail a été réellement intéressant puisqu'il nous a permis de réfléchir sur comment envisager une progression.... On a parlé de liberté pédagogique... dont les TZR ne verront pas la couleur puisqu'ils devront se plier à la progression de l'équipe en place. Une collègue en fin de journée m'a d'ailleurs parlé d'une autre formation SVT ayant eu lieu dans une autre ville de l'académie où un TZR a posé la question à l'une des IPR sur ce qu'ils allaient devenir. Le ton serait monté entre les deux, puis l'IPR aurait lâché: " si vous n'êtes pas content, trouvez-vous un autre métier ! ". Si un néo de l'académie pouvait confirmer ceci...;

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par pailleauquebec le Mar 19 Avr 2016 - 19:51

Saluons ici notre IPR qui nous a conseillé de ne pas acheter les nouveaux manuels (il fallait du courage pour oser dire cela) qui seront écrits à toute vitesse, il est donc urgent d'attendre un ans ou deux.

Je remercie aussi cet IPR qui nous a bien précisé, c'est tout à son honneur que les programmes étaient un minimum et qu'il était possible (autorisé) de faire davantage. Par contre il faudra évaluer "gentil", il faudrait pas en profiter pour devenir exigeant à l'excès.

Grosse déception et tristesse avec cet IPR qui nous a semblé affirmer (on a du mal comprendre) que les nouveaux programmes allégés c'était bien, car avant il y avait trop de choses à apprendre (c'était mission impossible pour les élèves de maintenant).

Bonne nouvelle aussi avec cet IPR qui nous a fait un petit couplet sur la liberté pédagogique et la coopération inspection-enseignants. Malheureusement dans la minute qui a suivi le discours de son binôme devenait un tantinet prescriptif.

Ma conclusion : "à partir de maintenant, on fait comme avant".

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Zazk le Ven 22 Avr 2016 - 22:46

Jeudi après-midi, dans notre bassin, les collègues de lettres ont tous été déchargés de leurs cours et rassemblés pour assister à la présentation des ressources informatiques récapitulées sur le site académique. On nous a bien expliqué que tout était mis en ligne et consultable depuis "chez soi" et qu'il s'agissait de nous en faire une présentation "pratique".
Mais quand il a fallu aller au-delà des titres et des noms des ressources conseillées visibles au videoprojecteur : catastrophe ! L'ordinateur utilisé a refusé de permettre la démonstration de la plupart des logiciels conseillés...
Bref, ce fut une après-midi assez frustrante, malgré la qualité reconnue des intervenantes... Cela n'a fait que renforcer notre méfiance face aux nouvelles technologies qu'on veut nous imposer en classe, avant même de nous fournir tous les moyens techniques pour les maîtriser...

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par camamax le Mar 26 Avr 2016 - 7:46

Pour ma part c'est très simple : pas de manuels scolaires pas de réforme

camamax
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par hhelene le Jeu 28 Avr 2016 - 20:52

Formatage Enseignement de sciences et technologie cycle 3
Préambule : moi je suis prof de SVT parce que mon truc, c'est le vivant. J'aime le monde vivant, je le trouve stupéfiant, et du coup, j'aime partager ma stupéfaction et ce qu'on arrive à comprendre du fabuleux fonctionnement de ce truc-là.
J'enseigne aussi la géologie. Ça m'éclate moins, mais bon, je suis formée pour et c'était dans le contrat, rien à dire. Fin du préambule.

Formatage donc, nous sommes réunis, profs de techno, SVT et physique-chimie. De toute façon, au cycle 3, il n'y a plus ni svt ni techno, il y a EST. C'est pas plus moche que SVT, comme acronyme, n'empêche, ma matière a disparu, j'aime pas.
On nous raconte que les pauvpetitsapprenants sont tous paumés en sixième avec plein de profs différents et qu'un seul prof en sciences c'est la panacée. Petite couche de culpabilisation.
Je fais remarquer que l'EIST a été largement testé ces dernières années, mais dans des conditions convenables : une heure de décharge par semaine pour concertation, effectifs systématiquement réduits, et profs volontaires. On me répond qu'avec les nouveaux statuts, l'heure de concertation est prévue dans mon temps de travail et que d'ailleurs, les CDE ont reçu des directives pour coller des trous dans nos emplois du temps sur des heures communes. Trop bien, des trous ! Et que pour les groupes, c'était écrit quelque part entre parenthèse dans les textes que ce serait bien d'en faire, à nous donc de lutter bec et ongles pour les obtenir. Trop bien, la guerre !
Je fais remarquer ensuite qu'un bilan a été fait de cette expérimentation et qu'il n'en est rien sorti de bien transcendant. On me répond que je n'ai pas lu en détail, que si, si, les élèves gagnent en autonomie. Bon, je suis vraiment godiche, je ne sais pas lire (là en bas le bilan).
Je fais remarquer encore (oui, oui, pénible je suis) que les statuts, tout chamboulés qu'ils soient, nous protègent encore de la polyvalence (en l’occurrence ici de la pentavalence). L'IPR me répond que « pas du tout, vous avez le choix de votre organisation, vous pouvez conserver plusieurs profs ». Sauf que ceux à qui on dit « ce sera complément de service à Pétaouchnok ou EST » ont moyennement le choix. Sauf que ceux qui ne sont pas d'accord mais sont minoritaires dans l'équipe scientifique ont moyennement le choix. Mais bon, de toute façon, le même IPR, cinq minutes plus tard, de préciser que « de toute façon, on ne vous le cache pas, on compte bien voir la pratique d'un seul prof de sciences se généraliser rapidement »... puis encore « de toute façon, vous êtes bien capable d'aider vos propres enfants à peu près dans toutes les matières en sixième, non » ?
Ensuite bien sûr, mise en ateliers, entre profs du même collège, pour envisager des progression à partir de propositions qui sont autant d'entrées dans le programme par thèmes (l'eau, la forêt...). On planche, on planche, on a bien du mal à y coller les notions, à en faire un truc équilibré entre les matières, on a l'impression que tout est tiré par les cheveux, en vrac, on déroule des liens quasi surréalistes qui nous font bien rigoler bien jaune. Il y a plein de schémas d'objets techniques dans les documents proposés qui me font trouver tout à coup la géologie irrésistible. La formatrice charmante passe nous voir et devant notre désarroi reconnaît que « ah oui, bon, en maintenant les différentes matières, c'est sûr, c'est compliqué, hein, c'est plus facile avec un seul prof... Mais je ne suis pas là pour vendre l'EST... »
Sion, dans un autre groupe, un collègue me raconte qu'un formateur bien moins charmant leur a fait le coup du « de toute façon vous êtes fonctionnaires » et du « si vous étiez dans le privé »....
Voilà voilà... Désolée pour le pavé, j'avais besoin. Je me relis un coup mais il restera sûrement plein de fautes et de lourdeurs. Soyez bienveillants (!), je ne suis pas prof de lettres classiques, je ne suis même plus prof de svt, je suis juste prof de gloumi.
Sur ce je vais me servir un truc un peu fort...

hhelene
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par monseigneur le Jeu 28 Avr 2016 - 23:15

Édifiant... Pour te rassurer, ne te fie pas trop à la parole de ton inspecteur. Le notre (hist-géo) n'a eu qu'une expression à la bouche pendant cette formation : "liberté pédagogique". Je crois (j'espère) que là où les équipes seront soudées l'EIST ne pourra pas s'imposer. chevalier

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par amethyste le Ven 29 Avr 2016 - 13:23

J3 hier, première formation disciplinaire. Comment dire ? J'en peux plus !!!!! titanic
Allez en vrac :
- Le latin et l'allemand, c'est élitiste, regardez ce qui arrive à ces disciplines
- les connaissances, c'est pas important, les élèves les ont dans leur téléphone dans leur poche
- 1 seul document peut-être exploitable sur 6 heures de formation
- Débrouillez-vous pour les programmations de cycle 3 et de cycle 4 et les progressions par année (vous êtes libres ! Ah oui, mais libres en concertation avec vos collègues ! )
- Comment ça, vous n'êtes pas capables de changer 4 niveaux d'un coup ! RASSUREZ-VOUS ! Il faut recycler vos cours seulement. De toutes manières, IL FAUT le faire.
- Comment ça, pas de livre pour les 5e, 4e et 3e ? Vous ne construisez pas vos cours à l'aide d'un livre quand même ?! C'est un outil de travail ? Oui, et bien, vous créerez vos propres supports.
- La formation, C'EST PAS FINI ! Formation pour le cycle 3 en septembre/octobre. Après la rentrée ? Et alors ?
- 1/2 heure de travail sur les outils numériques et on entend : ludique, jouer, les élèves sont contents de jouer...
Ah et on nous accorde 3 ans pour être parfaitement opérationnels, mais de toutes manières, l'année prochaine, il faut changer les 4 niveaux, changer un niveau à la fois, ça ne fonctionne pas. Et si ce qu'on prépare n'est pas bon, on rectifiera l'année suivante (euh, les élèves de l'année prochaine ont-ils droit à un peu plus de respect ?)

aca
"Je vais me pendre....", je ne l'ai pas trouvé

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Témoignages sur la formation à la réforme du collège

Message par Mallet le Sam 30 Avr 2016 - 16:17

Lors de la journée de formation dans un collège vendéen organisée par deux IPR voici ce qu'écrivent les collègues de ce collège avec leurs syndicats pour protester auprès du Recteur:

"Les IPR ont présenté et expliqué le contenu de la réforme et vanté ses mérites, concluant leurs propos en "espérant avoir convaincu les enseignants du collège. Ils ont ensuite sollicité les enseignants pour qu'ils posent des questions. Aucun enseignant n'a souhaité intervenir.

Les IPR X et Y d'abord surpris par l'absence de questions se sont ensuite énervés et devant ce silence résigné, le ton est rapidement monté allant jusqu'à qualifier notre attitude de "déni de démocratie"

L'IPR X a ensuite fait référence "aux heures les plus sombres de notre histoire"

L'PR X a demandé à l'équipe de lettres de se désigner. Elle a sollicité une collègue de français qui a répondu à une question posée.

L'IPR X s'est adressée une nouvelle fois à l'équipe de lettres en rappelant "les moutons de Panurge" et en précisant aux enseignants "qu'ils n'auraient pas le droit de se plaindre lors de prochaines visites d'inspection dans deux ans. Les IPR ont quitté la salle au bout de 40 minutes et l'lIPR Y a précisé qu'un rapport serait adressé au rectorat et que nous pourrions être considérés comme grévistes...."


Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par che35 le Sam 30 Avr 2016 - 16:34

@Mallet a écrit: nous pourrions être considérés comme grévistes...."
pauvres arguments de qui n'en a plus... Vous avez sans doute tous émargé pour votre présence.
Sûr qu'il n'est pas bon être IPR par les temps qui courent, avec d'un côté NVB, le Ministère et l'IG qui doivent leur mettre la pression, et d'un autre le "bas-peuple" de profs qui ne veut pas "jouer"...

che35
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Al9 le Sam 30 Avr 2016 - 16:39

@Mallet a écrit:Lors de la journée de formation dans un collège vendéen organisée par deux IPR voici ce qu'écrivent les collègues de ce collège avec leurs syndicats pour protester auprès du Recteur:

"Les IPR ont présenté et expliqué le contenu de la réforme et vanté ses mérites, concluant leurs propos en "espérant avoir convaincu les enseignants du collège. Ils ont ensuite sollicité les enseignants pour qu'ils posent des questions. Aucun enseignant n'a souhaité intervenir.

Les IPR X et Y d'abord surpris par l'absence de questions se sont ensuite énervés et devant ce silence résigné, le ton est rapidement monté allant jusqu'à qualifier notre attitude de "déni de démocratie"

L'IPR X a ensuite fait référence "aux heures les plus sombres de notre histoire"

L'PR X a demandé à l'équipe de lettres de se désigner. Elle a sollicité une collègue de français qui a répondu à une question posée.

L'IPR X s'est adressée une nouvelle fois à l'équipe de lettres en rappelant "les moutons de Panurge" et en précisant aux enseignants "qu'ils n'auraient pas le droit de se plaindre lors de prochaines visites d'inspection dans deux ans. Les IPR ont quitté la salle au bout de 40 minutes et l'lIPR Y a précisé qu'un rapport serait adressé au rectorat et que nous pourrions être considérés comme grévistes...."


Ceci est extrait d'une lettre qui a été officiellement envoyée au rectorat sous couvert du chef d'établissement. Comment y as-tu eu accès ? (en MP si tu veux)

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Mallet le Sam 30 Avr 2016 - 16:59

La lettre m'a été transmise par un collègue. Elle commence à circuler.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par lemigou le Lun 9 Mai 2016 - 19:30

Première journée de formation disciplinaire lettres. 1H 30 de route pour entendre, pendant toute la journée, un IPR soporifique et imbu de lui-même nous lire les programmes et le socle résumés sur un diaporama. Encore une marque de mépris.
Nous sommes dans un amphi, environ 150 profs... auditoire jeune et à 90 % féminin. Je ne m'étais jamais aperçu d'être aussi minoritaire...
Auditoire passif, mais qui va passer sa journée à corriger ses copies, préparer ses cours, lire ses sms... Deux ou trois lèche-bottes qui interviennent et caressent dans le sens du poil l'IPR. Bizarrement, ce dernier les appelle par leurs prénoms.
L'IPR insiste sur l'importance de l'oral. Une impertinente lui fait remarquer que faire de l'oral à 30 par classe, ce n'est pas évident, mais l'ipr a réponse à tout, il suffit l'aller en salle info pour que les élèves s'enregistrent, on a plus qu'à écouter tout cela chez soi !
Intervention de ma part pour répliquer que dans la vraie vie, la plupart des collèges n'ont pas un matériel info suffisant pour envisager cela. Bizarrement, l'ipr semble ne pas avoir entendu ma remarque et continue son monologue comme si de rien n'était...
Je ne peux pas tout raconter, j'ai assez souvent décroché et je suis parti avant la fin, assez énervé après les informations sur les LCA.

En vrac, quelques phrases édifiantes :
Dans l'enseignement du français le point le plus majeur, ce sont les compétences, car dans ce domaine, le français est particulièrement à la traîne.
L'enseignement à proprement parlé de la culture littéraire ne commence qu'au cycle 4.
Il faut distinguer le sens littéral et le sens littéraire d'un texte. Il ne sert à rien de voir le sens littéraire d'un texte au collège : Vous n'êtes pas là pour leur faire passer l'épreuve d'explication de texte au CAPES !
Un écrit abouti est un écrit qu'on fait aboutir.
Il faut négocier l'interprétation des textes, il faut laisser les élèves débattre et confronter des interprétations divergentes.
Les cahiers ne sont pas des musées !
Le numérique décuple les forces des compétences orales.
Quand on révise un travail écrit d'un élève (en effet, il ne faut plus dire corriger!), il ne faut pas tout réviser et évaluer, mais seulement les points vus dans le cycle.

Pour les LCA :
les profs de latin n'ont toujours rien compris, la réforme va permettre à tous les élèves de faire du latin grâce à l'EPI LCA. L'enseignement de complément peut être commencé par un élève quand il le souhaite, à n'importe quel moment du cycle.
D'ailleurs, les profs de lettres classiques devraient remercier la réforme : leur matière était en voie de disparition. Grâce à la réforme, elle va connaître un nouvel élan.
L'EPI LCA peut très bien être fait par le prof de SVT ou un autre prof à la place du prof de latin.

lemigou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Lun 9 Mai 2016 - 21:14


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par kamasolou le Mar 10 Mai 2016 - 22:38

Retours de mes collègues de techno sur leur formation disciplinaire la semaine dernière:

Arrivée au stage: pas de formateur
On attend, on discute... On attend... Toujours pas de formateur...
On commence à douter, on sort nos convoc' pour vérifier la date, le lieu... Et là, un collègue découvre à sa grande surprise, en relisant attentivement sa convoc'... Que c'est lui le formateur!

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par gauvain31 le Mar 10 Mai 2016 - 22:40

@kamasolou a écrit:Retours de mes collègues de techno sur leur formation disciplinaire la semaine dernière:

Arrivée au stage: pas de formateur
On attend, on discute... On attend... Toujours pas de formateur...
On commence à douter, on sort nos convoc' pour vérifier la date, le lieu... Et là, un collègue découvre à sa grande surprise, en relisant attentivement sa convoc'... Que c'est lui le formateur!


affraid affraid affraid affraid Shocked Shocked Shocked Shocked Neutral Neutral Neutral Neutral Smile Smile Smile Smile Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Mar 10 Mai 2016 - 23:36

Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Rendash le Mar 10 Mai 2016 - 23:40

Qui a pondu l'OM? C'est sans aucun doute un anti-réforme Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par trompettemarine le Mer 11 Mai 2016 - 0:53

@Rendash a écrit:mais le cahier est une trace de la réflexion une fois achevée, et ne saurait donc se contenter d'être un torchon.
+100
d'autant plus, que c'est sur ce cahier bien tenu que les parents pourront vraiment aider leur enfant à apprendre.
On oublie que le cahier est aussi lu par les parents, non qu'ils aient à le juger. Mais si le cahier est bien tenu, ils peuvent mieux comprendre ce qui se passe à l'école et soutenir leur petit.
Le cahier est lu par l'élève, qui peut apprendre, par le professeur, qui peut vérifier que ce qui est à apprendre est bien compris et transcrit, par le parent qui peut suivre son petit.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par trompettemarine le Mer 11 Mai 2016 - 0:57

@kamasolou a écrit:Retours de mes collègues de techno sur leur formation disciplinaire la semaine dernière:

Arrivée au stage: pas de formateur
On attend, on discute... On attend... Toujours pas de formateur...
On commence à douter, on sort nos convoc' pour vérifier la date, le lieu... Et là, un collègue découvre à sa grande surprise, en relisant attentivement sa convoc'... Que c'est lui le formateur!

Sublime !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par ysabel le Mer 11 Mai 2016 - 5:51

@kamasolou a écrit:Retours de mes collègues de techno sur leur formation disciplinaire la semaine dernière:

Arrivée au stage: pas de formateur
On attend, on discute... On attend... Toujours pas de formateur...
On commence à douter, on sort nos convoc' pour vérifier la date, le lieu... Et là, un collègue découvre à sa grande surprise, en relisant attentivement sa convoc'... Que c'est lui le formateur!

Mais c'est grandiose !

l'EN est vraiment impayable !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Mer 11 Mai 2016 - 7:16

Elyas, cette façon d'enseigner ne me semble pas très "républicaine". Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Isis39 le Mer 11 Mai 2016 - 7:32

J'avais dans ma salle des photocopies mal faites, non utilisées, etc pour servir de brouillon.
Mais mes élèves les ont toutes épuisées. Et évidemment quasiment aucun n'a de cahier de brouillon (pourtant demandé dans la liste des fournitures).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Ilse le Mer 11 Mai 2016 - 7:36

@Isis39 a écrit:J'avais dans ma salle des photocopies mal faites, non utilisées, etc pour servir de brouillon.
Mais mes élèves les ont toutes épuisées. Et évidemment quasiment aucun n'a de cahier de brouillon (pourtant demandé dans la liste des fournitures).

Même chose pour moi

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum