Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Page 21 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Ilse le Mer 11 Mai 2016, 07:36

@Isis39 a écrit:J'avais dans ma salle des photocopies mal faites, non utilisées, etc pour servir de brouillon.
Mais mes élèves les ont toutes épuisées. Et évidemment quasiment aucun n'a de cahier de brouillon (pourtant demandé dans la liste des fournitures).

Même chose pour moi

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Thalia de G le Mer 11 Mai 2016, 11:24

Rappel de 4 messages d'henriette
@henriette a écrit:Ce topic part complètement en sucette.
Il s'agit ici de faire une recension des témoignages, pas de discuter du bien fondé en soi des formations et formateurs, ni des organisations pédagogiques souhaitables, il y a d'autres sujets pour ça.
Merci du coup d'éviter de jeter de l'huile sur le feu ou de tomber dans la provocation.
@henriette a écrit:Fil nettoyé. Merci de ne poster ici que des témoignages.
Pour les discussions, débats et autre, vous pouvez poster ici : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college
@henriette a écrit:On s'échauffe, on dérive... et Dame Anastasie va devoir intervenir à nouveau.
Comme nous l'avons dit et redit, il y a d'autres fils pour débattre (ou pas, d'ailleurs...) : ici, c'est un fil de recensions.
Mais cela semble bien compliqué à comprendre.
Topic verrouillé donc, le temps que la tension retombe.

EDIT : Topic déverrouillé.
@henriette a écrit:Ménage fait.
Ne postez ici que des témoignages, ne répondez pas aux témoignages postés ici.

Pour réagir à un témoignage qui est posté :
- utilisez le bouton "Citer"
- copiez le contenu qui s’affiche dans la zone de réponse (Ctrl+a puis Ctrl+c)
- rendez-vous dans le fil de discussion : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college
- collez le témoignage sur lequel vous voulez réagir (Ctrl+v) et écrivez votre commentaire.

Tout ce qui sera hors sujet ici sera dorénavant corbeillé, et donc perdu.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par natha le Mer 11 Mai 2016, 14:14

Lundi nous avons une journée de formation avec l'IPR d'histoire sur les nouveaux programmes . Contrairement aux autres journées nous avions face à nous quelqu'un de compétent qui avait travaillé et qui cherchait à nous donner des pistes pour pouvoir accomplir cet énorme travail : refaire 4 programmes pour la rentrée .
Cette journée dense a été utile pour démêler cet écheveau et pour nous rassurer : oui nous sommes des enseignants en histoire-géo et EMC et on ne peut pas nous demander autre chose .Attention lors des EPI à bien cadrer les sujets pour que cela rentre dans nos programmes et nos compétences.
Certes il ne critique pas la réforme mais il nous a soutenus et n'a pas cherché à nous humilier et à nous rabaisser au contraire .
Mardi : formation avec des collègues sur le numérique , comment dire .... la matinée a été un catalogue des sites qui existent (on les connait déjà) et l'après-midi pour les teliers il n'a pas été possible de travailler car la connexion internet ne nous permettait pas de travailler (elle était saturée car il y avait trop d'appareils ) .Imaginez la même séance avec des élèves .Bref nous avons été libérés à 14h 30 .Vive le numérique !

natha
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Isis39 le Mer 11 Mai 2016, 17:43

Cela a été un peu pareil aujourd'hui pour ma 2e journée HGEMC (cycle 4).
L'IPR nous a bien dit que les EPI s'appuient sur nos programmes et qu'il est hors de question de passer 6 semaines sur la machine à vapeur, qu'on ne peut pas participer à tous les EPI, même si l'HGEMC peut se glisser un peu partout. Il a dit aussi que les autres matières devront s'adapter à nos programmes et chronologies.
Sinon, on a un peu débroussailler les programmes pour voir les questions et démarches nouvelles.
On a aussi vu le nouveau DNB et le nouveau bulletin.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Ven 13 Mai 2016, 18:42

Nouveau témoignage de Didier Jodin. Extrait :

Il ne faut pas se le cacher : ça devient difficile.

Les trois premières journées, sur la réforme elle-même, pouvaient se chroniquer aisément. Je sélectionnais les interventions les plus absurdes, et je les commentais.

Mais aujourd'hui, c'est un formatage disciplinaire, sur les nouveaux programmes en français. Quelque chose, du coup, a changé. Je n'ai pas tout de suite compris quoi.

Le terrain semblait pourtant familier. Des powerpoints. On reste dans le dernier cri de l'innovation pédagogique, tout va bien. J'avais demandé qui étaient ces nouvelles formateuses. Des collègues. A l'une d'elles, je demande une précision :
- Donc tu t'es proposée pour mener le raout d'aujourd'hui ?
- Ben non.
- Mais tu as accepté ?
- Ben non. En fait on ne te pose pas la question, tu sais. C'est un ordre de mission.

La suite : https://docs.google.com/document/d/1qvvhsGPMhtCwQv29PNZPuTpxRja6GZj6cw8iP6fQg34/edit

Pour réagir à un témoignage qui est posté :
- utilisez le bouton "Citer"
- copiez le contenu qui s’affiche dans la zone de réponse (Ctrl+a puis Ctrl+c)
- rendez-vous dans le fil de discussion : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college
- collez le témoignage sur lequel vous voulez réagir (Ctrl+v) et écrivez votre commentaire.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Dim 15 Mai 2016, 12:17

Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par dami1kd le Dim 15 Mai 2016, 13:16

@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

Je viens de demander à un ami en collège à Beauvais : toute son équipe disciplinaire a été convoquée.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Ilse le Dim 15 Mai 2016, 13:20

académie de Caen : nous avons toutes été convoquées, mais une seule journée.
La 21ème journée : convocation pour formation au collège, seules, avec magistère...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par bigone le Dim 15 Mai 2016, 14:14

@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

Cela dépend des matières.

En sciences, pour le cycle 3, la "formation" regroupe un professeur de Physique, un professeur de Techno et un professeur de SVT par collège.
Pour le cycle 4, un autre professeur de chaque discipline est convoqué.

Mis à part dans le cas où un collègue est seul dans sa matière, on aura donc droit à être formé soit sur le cycle 3, soit le cycle 4...

bigone
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par tangente le Dim 15 Mai 2016, 15:11

@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

Pour Amiens, je ne sais pas mais dans l'académie de Lille, en ce qui concerne les formations disciplinaires, un seul prof par collège y va.
Et mis à part techno où le collègue a eu deux jours de formation, sinon pour les autres matières c'était une journée seulement. La deuxième journée aura lieu l'année scolaire prochaine.

Pour les autres formations, on a eu :
* les journées pendant les vacances de la Toussaint auxquelles seuls les profs relais (volontaires) sont allés ;
* 3 ou 4 soirs (17h-19h) entre profs du collège chapeautés par le chef pour discuter EPI et répartition horaire AP/EPI (j'ai oublié de noter les intitulés de toutes ces réunions du soir donc j'avoue que entre les réunions réformes, les conseils pédagogiques, les réunions préparation pour le projet d'établissement, les réunions comment on s'organise pour les voyages et les sorties, les conseils école-collège, etc etc... je ne sais plus le compte exact pour la réforme...)
* un mercredi après-midi (14h-17h) avec 3 autres collèges et écoles des secteurs pour parler en atelier de comment on répartit une notion sur le cycle 3 (en math par exemple c'était les nombres décimaux)
Et on va avoir :
* 2 soirs (16h30-18h30) de conseil de cycle 3 durant lesquels on va devoir remplir un zoli tableau répartissant les notions du programme du cycle 3 par année (CM1, CM2 et 6e) en fonction des compétences du programme (en math par exemple, chercher, modéliser, représenter, raisonner, calculer et communiquer)
* 4 journées de 5h en toute fin d'année (à partir du 30 juin et jusqu'au 5 juillet) de formation au sein de l'établissement pour parler de co-enseignement, différenciation pédagogique etc etc avec normalement une intervenante pour l'une de ces journées, sinon le reste du temps on est entre nous.

Tout ça pour dire qu'en ce qui me concerne je ne vois AUCUNE formation (mis à part pour le collègue coordonnateur de matière qui a eu droit à une journée plus ou moins intéressante selon les matières) : toutes ces réunions ne sont là que pour remplir les fameuses 36h mais je n'aurais été formée à rien, juste eu le droit de discuter entre collègues en dehors de la salle des profs de choses et d'autres...
Bref chez moi on est bien loin des J1, J2, J3 etc dont parlent certains Néo dans le forum !

tangente
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Lisbeth Salander le Dim 15 Mai 2016, 16:30

@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

Pour ma matière, une seule personne désignée.

Lisbeth Salander
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par kumran le Dim 15 Mai 2016, 16:49

@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

En faite, ça dépend des bassins, des types de formation et des matières. Dans mon bassin :

- Sur les formations transversales, un professeurs par type de formation (il y en avait 6 : AP, EPI, Evaluation, Différenciation et 2 autres thèmes que j'ai oublié ...) par collège. Puis débrouille pour partager (ce qui a été calamiteux dans mon collège).
A savoir aussi que l’organisation a été tellement bonne que dans mon établissement, on a eu 4 professeurs dans l'atelier AP, un sur les EPi et 1 sur la différentiation. Mais aucun sur les trois autres thèmes Razz

- Sur les formations disciplinaire, cela dépend des matières. En maths et en technologie (les deux matières ont été faite ensemble ... Vive l'interdisciplinarité), tout les professeurs ont été convoqué. En français, il n'y en a eu qu'un. En anglais, la moitié de l'équipe la première journée et une collègue à la seconde. En SVT, une collègue sur les deux. JE n'ai pas les informations sur les autres matières mais si tu le souhaites je me renseignerais.

Bref, aucune logique

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par freche le Dim 15 Mai 2016, 22:15

@bigone a écrit:
@Luigi_B a écrit:Quelqu'un peut confirmer que, dans l'académie d'Amiens, un professeur est désigné par collège et que les autres n'ont pas de formation ?

Cela dépend des matières.

En sciences, pour le  cycle 3, la "formation" regroupe un professeur de Physique, un professeur de Techno et un professeur de SVT par collège.
Pour le cycle 4, un autre professeur de chaque discipline est convoqué.

Mis à part dans le cas où un collègue est seul dans sa matière, on aura donc droit à être formé soit sur le cycle 3, soit le cycle 4...

Non, seuls un prof de techno et un de svt ont été convoqués chez nous pour le cycle 3, et dans le collège de mon mari également. Mais il y avait une formatrice en PC

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par bigone le Dim 15 Mai 2016, 22:25

Non, seuls un prof de techno et un de svt ont été convoqués chez nous pour le cycle 3, et dans le collège de mon mari également. Mais il y avait une formatrice en PC


Dans mon bassin , les collègues de physique étaient convoqués (1 par établissement seulement).

bigone
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Pat B le Lun 16 Mai 2016, 09:24

et sinon, dans le privé, rien... Aucune formation prévue avec un quelconque IPR, aucune formation disciplinaire. Vous me direz, on ne loupe rien apparemment...
On a eu trois journées banalisées pour s'organiser entre nous, avec l'intervention d'un formateur du privé, ancien cde, qui nous a passé les diaporamas trouvés sur eduscol, les mêmes que dans le public, en les paraphrasant et en nous sortant des énormités, du genre : "ce n'est pas en ayant plus d'heures que vos élèves progresseront" ; ou "il faut vous inspirer de ce qui est fait primaire, ils ont beaucoup d'avance !" (sous-entendu : sont à la pointe de la pédagogie) ; ou encore "non, le niveau n'a pas baissé en primaire, à part en orthographe peut-être... le reste c'est une légende"... et j'en passe... Bref, autant dire qu'après ça il n'avait plus aucune crédibilité pour qu'on l'écoute (et aucune piste à proposer, à part le travail fait à son intervention précédente par les collègues d'un autre collège).
Bref... c'est pire que dans le public, si si, je vous assure !

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Lun 16 Mai 2016, 10:00


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par fanette le Lun 16 Mai 2016, 10:22

@Pat B a écrit:et sinon, dans le privé, rien... Aucune formation prévue avec un quelconque IPR, aucune formation disciplinaire. Vous me direz, on ne loupe rien apparemment...

Chez nous (académie de Versailles), lors de la 1ère demi-journée de formation disciplinaire (la seconde, je n'y étais pas), il y avait des profs du collège privé sous contrat du coin. On les sentait un peu perdus, car lorsqu'ils posaient des questions pratiques d'organisation, nos IPR ne savaient pas, et les renvoyaient vers leur direction ...

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Sphinx le Lun 16 Mai 2016, 11:40


J'ai déplacé dans l'autre fil les messages qui n'étaient pas des témoignages, et je rappelle pour la n-ième fois qu'on va finir par supprimer purement et simplement les posts qui ne tiennent pas compte des demandes.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Babelle le Lun 16 Mai 2016, 12:11

Chez nous, tous les profs ont (ou vont avoir) 2 journées de formation disciplinaire.
Et d'ailleurs les journées où tous les profs de maths (ou tous les profs de français) sont en formation, c'est un peu le bazar dans le collège. Mais les élèves ne s'en plaignent pas, les parents un peu plus. Le plus gros souci pour les parents c'est notre collègue formatrice, car elle, ce n'est pas 2 jours où elle est absente mais beaucoup plus. Et elle est PP de 3ème.

Babelle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Mer 18 Mai 2016, 20:55

Selon le recteur de l'académie de Nancy-Metz : http://www.republicain-lorrain.fr/education/2016/05/17/reforme-du-college-face-aux-inquietudes-la-pedagogie

Les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) cristallisent-ils toujours les critiques ?

« Les professeurs craignent que les EPI amputent leur enseignement. A nous d’inculquer la culture de l’interdisciplinarité et de vaincre les préjugés. »

Quelle est la logique pédagogique des EPI ?

« Les disciplines qui travaillent ensemble sur un projet concret permettent de vaincre l’ennui du collégien, de faire dialoguer les disciplines entre elles et donc les cultures. Certes, cela oblige les professeurs à changer leur pédagogie. Pour cela, nous devons les accompagner et veiller à ce que ne se créent pas des blocs de disciplines fortes contre les "faibles". Cette façon différente de travailler tire vers le haut les élèves qui, initialement, paraissent les moins motivés. Tant pis si les programmes ne sont pas achevés car ils se finaliseront différemment. »

Cette règle sacro-sainte de l’Education nationale va-t-elle être abandonnée ?

« Quel intérêt d’achever à tout prix le programme avec un groupe et laisser de côté les autres ? 80 % des professeurs croient aux EPI, mais il faut donner les moyens. Cette réforme accompagne aussi la révolution numérique en cours. Cela dit, je ne minimise pas les inquiétudes, ni les questions d’opposition. A nous d’accompagner, y compris les chefs d’établissement, premiers pilotes pédagogiques. »

Discutez ici : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Mar 24 Mai 2016, 09:03



Discutez ici : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par gnafron2004 le Mar 24 Mai 2016, 18:50

Je reviens de J4, stage sur l'AP. J'ai plutôt bien dormi.
J'ai retenu: AP= différenciation+évaluation. Avec obligation de projet AP commun à chaque niveau.
Voilà voilà.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Le Schtroumpfissime le Jeu 26 Mai 2016, 16:13

Ca y est, J3 et J4 sont passées. Depuis le temps que je voulais le faire, voici un premier compte-rendu pour J3.
Je voulais le poster sur le fil de recension des témoignages des formations de lettres, mais je ne l'ai pas trouvé (et mon ordi rame) alors pour gagner du temps, je le poste ici.

Youpi youpa, c'est la J3:

J3 et J4 sont animées par une IPR de lettres et une collègue-formatrice (que j'appellerai CF) d'un collège du coin. L'IPR se présente comme étant spécialisée dans le domaine des élèves en difficulté / à besoin particulier. La CF, elle, a un chewing-gum dans la bouche qu'elle mâchera avec application la bouche ouverte pendant les 2 jours. Je ne sais pas si c'est mon côté baronne de Rothschild qui s'exprime, mais je reste ébahie devant tant de politesse.
J3 : la matinée commence par la problématisation. Autrement dit, on nous explique que les séquences doivent répondre à une problématique, et on va donc revoir comment construire une  problématique... à ce moment-là avec mes collègues, on se sent un peu de retour à l'IUFM... Quand nous disons que nous savons déjà faire, on nous répond "oui mais tout le monde ne le fait pas, alors on revoit."
Au cours de ce gloubi-boulga, quelques phrases que j'ai notées :
- il faut partir de l'expérience de l'élève.
- Il faut trouver pour nos programmes / séquences des entrées engageantes pour les élèves. (le mot « engageant » va beaucoup revenir au cours de la journée.)
- Ces nouveaux programmes sont centrés sur l'apprentissage. (J'imagine qu'avant, on enfilait des perles...)
- il faut trouver des questions fortes qui stimulent et fassent sens pour les élèves.
- Il faut mener parfois l'activité de problématiser avec les élèves.

Après cette première partie de matinée absolument enthousiasmante, on nous demande de former trois groupes pour partir dans différents ateliers.
1er atelier pour mon groupe : nous nous rendons dans une salle armés d'une clé USB pour visionner un extrait de conférence de 10mn sur les textes informatifs. Nous sommes seuls dans la salle, puisque l'IPR et la CF sont avec les deux autres groupes. Une fois les 10mn visionnées, il reste 20mn avant de changer d'atelier. 20Mn à tuer, donc. Certains collègues commencent à discuter de la vidéo, mais rien de bien concluant.
2e atelier, avec CF. CF nous distribue un 1er texte, une transcription d'un discours de Jacques Lacan, avec une série de questions super précises. Le texte est incompréhensible. L'objectif ? Qu'on ressente de la frustration face à un texte qu'on ne comprend pas, comme un élève qui reste à la ramasse face à un texte trop difficile pour lui. (vous avez dit « infantilisant » ?...) Un 2e texte, tiré d'un album pour enfant en bas âge, avec questions ouvertes. À la question « quel rapport entre ces textes et la réforme, les nouveaux programmes, la formation disciplinaire ? » (J'avoue, je dois manquer d'imagination. Sur l'ordre de mission il était écrit « formation disciplinaire », naïvement j'ai espéré avoir une formation avec un contenu solide et concret...), CF s'agace, bafouille, essaie d'esquiver, et finit par lâcher que ces journées sont l'occasion de nous rencontrer, d'échanger, blablabla... Rassurez-vous, cette stratégie d'évitement sera appliquée à chaque question gênante !
3e atelier, avec IPR. On se fade 10mn de conférence sur la lecture littéraire. À la fin des 10mn, l'IPR propose qu'on regarde la vidéo une 2e fois, parce que c'était tellement dense... évidemment, quelqu'un dans la salle dit « oui », et c'est reparti pour les mêmes 10mn... Autrement dit, sur 30mn d'atelier, 20mn de vidéo... À la fin, une collègue demande de quand date cette conférence. Réponse de l'IPR : « Mars 2016, c'est les derniers résultats de la recherche sur le sujet ! » Réplique de la même collègue : « Non parce que ça dit des choses qu'on entendait déjà il y a 20 ans ! » Sur ces bonnes paroles, direction la cantine.

L'après-midi : on nous demande de former des groupes (« surtout ne restez pas entre collègues, mélangez-vous, c'est l'occasion d'échanger ! »). CF nous distribue des documents, à nous de voir pour quel niveau on pourrait choisir tel texte, ce qu'on pourrait en faire, etc. Autrement dit, tous les groupes ont à peu près les mêmes textes. Autrement dit, il est possible d'étudier le même texte en 5e, en 4e, en 3e... Heureusement, cette réforme va nous permettre contre l'ennui à l'école ! Bref, avec mes collègues, on se met dans un coin et on décide de travailler de façon efficace : on réfléchit ensemble sur le programme de 3e et on finit la journée comme ça.

Je reviendrai plus tard pour vous raconter J4, qui fut une journée encore plus enthousiasmante et enrichissante ! Allez, pour vous mettre l'eau à la bouche, au programme : du prédicat (mais pas trop), du corpus de phrases d'élèves, et les limites terribles mais implacables de l'humain face à la machine (ou comment voir son atelier foirer parce qu'on n'a pas de réseau et qu'on n'a pas téléchargé les vidéos avant).

_________________
"Si on cueille pas les cerises tant qu'elles sont sur l'arbre, et bien on s'ra tintin pour le clafoutis." Roi Loth

Le Schtroumpfissime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Luigi_B le Jeu 02 Juin 2016, 11:00

Sur la formation en langues anciennes, ce communiqué du SNES : http://www.snes.edu/Les-nouveaux-programmes-de-LCA-en-college-et-la-formation.html

Extrait :

Grande inégalité de traitement en fonction des académies

Dans certaines académies aucune formation n’est prévue. C’est le cas à Besançon, Lille, Montpellier, Versailles. Au mieux, quelques minutes des journées Lettres ont permis d’aborder les difficultés liées à l’enseignement des LCA suite à la réforme et les messages transmis par les IPR -dont certains de Lettres Classiques- ont parfois écœuré les collègues présents, notamment lorsqu’ils ont entendu qu’il fallait avoir du « charisme », ou des « projets bien ficelés » pour obtenir des moyens supplémentaires, mais aussi qu’enseigner les LCA était « à la portée de tous », qu’il n’était pas prévu de dispenser un enseignement linguistique.

Parfois, la formation est encore à venir, à plus ou moins longue échéance. C’est le cas à Strasbourg ou Poitiers où l’on attendra septembre, ou le premier trimestre. A Grenoble, elle est annoncée entre octobre et novembre, comme s’il était possible de patienter jusque là pour construire des progressions avec des programmes lourds et des horaires en baisse ! A Toulouse, il est seulement question d’une formation M@gistère en ligne, ultérieurement. La formation Lettres qui a été proposée selon les mêmes modalités dans cette académie était sans intérêt et devait être faite pendant des vacances !

A Créteil, lorsque les chefs d’établissement n’ont pas inscrits leurs professeurs de Lettres Classiques sur GAIA, ceux-ci n’ont pas été convoqués.

Un point commun : la vacuité des formations

Lorsqu’ils ont eu lieu, les temps de formation spécifiques aux Lettres Classiques se sont souvent révélés décevants. Résumé des programmes, parfois simple tour d’horizon déprimant de la situation des LCA, ou pire, formation à distance complètement inopérante à Nancy-Metz. Dans ce dernier cas, chacun était devant un ordinateur avec un long diaporama et les collègues en « chat ». La connexion avec les formateurs est restée impossible à établir...

Quelques académies ont toutefois profité de cette opportunité de formation pour offrir aux professeurs de collèges et de lycées des temps de rencontre très appréciés et nécessaires pour espérer maintenir un enseignement en lycée.

Discutez ici : http://www.neoprofs.org/t100161-discussions-disgressions-autour-des-retours-sur-les-formations-a-la-reforme-du-college

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Sphinx le Jeu 02 Juin 2016, 21:37

Ici, c'est le fil pour les témoignages, merci d'aller sur le fil indiqué par Luigi pour discuter. Nous avions prévenu que nous couperions les messages hors-sujet sur ce fil : voilà qui est fait.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par lemigou le Mar 07 Juin 2016, 19:06

Une collègue en formation LV pour la réforme a pris cette photographie de proposition  d'EPI LCA : débat en Anglais autour de la restitution des frises du Parthenon à la Grèce !!!! simuler un débat à l'Unesco !!!
Cela se passe de commentaires !



lemigou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum