Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Malaga le Jeu 10 Mar 2016 - 6:24

@Honchamp a écrit:
Cripure a écrit:
Ben quand on a des formations de 6h sur le théâtre grec, oui, on a 6h d'exposé. Il faut bien ça. Mais vous savez, 6h de propos construits et documentés, ça passe vite, bien plus vite que se tortiller en atelier pour faire ce pour l'apprentissage de quoi l'on était venu Rolling Eyes

Tout à fait d'accord.
Quand il y a du contenu solide, on ne s'ennuie pas.

Le contenu solide peut être disciplinaire.

Ou pas. Du temps où il y avait de vraies formations au PAF, j'ai fait des tas de stage qui me sont encore utiles aujourd'hui.
Je me souviens particulièrement de
"Psychologie de l'adolescent, rapport au temps et au savoir".
" La médiation". Formation conjointe avec le ministère de la justice.
"Connaissance des cultures maghrébines".
Elle étaient faites par des spécialistes, de vrais psys ou des universitaires. Des gens dont on sentait qu'ils maîtrisaient.

Et comme les collègues, comme cela a déja été dit, j'ai horreur de la mise en ateliers. Se retrouver avec des gens qu'on ne connaît pas, à travailler sur des docs qu'on ne réutilisera pas, à choisir ce qui fait dénominateur commun entre nous...
Je préfère largement qu'on me montre des exemples de démarche, des exemples de cours...
Et une fois rentrée à la maison, je cogite et je vois ce que j'en fais.
Nous mettre en activité, c'est nous prendre pour des gamins, nous traiter comme des élèves.

Je précise que je ne parle pas des stages à vocation "technique", utilisation de logiciels, TNi, bref le numérique, où, là, il est utile de pratiquer. Mais si possible, seul à un poste. Sinon, le plus doué prend les manettes (comme chez les élèves..). Le moins doué subit plus ou moins.Mais c'est un autre problème.

Absolument. Le mémorial de la Shoah à Paris propose chaque été 6 jours de formation intense ; ce sont exclusivement des conférences, en amphithéâtre, faites par des universitaires (principalement). C'est absolument passionnant et ce fut l'une des formations qui m'a été la plus utile pour mon enseignement.

thenastywizard a écrit:
@bruno09 a écrit:
@Ruthven a écrit:
thenastywizard a écrit:le changement fait peur, à tout le monde, formateurs compris puisque personne n'a réellement de quoi alimenter les formations actuelles.

Si les formateurs n'ont pas de quoi alimenter les formations qu'ils assument et pour lesquelles ils sont payés (pas grassement certes mais payés quand même), qu'ils restent chez eux ...

Cette rhétorique sur la peur est détestable, les collègues ne sont pas des lapins apeurés et tétanisés devant les phares d'une voiture.

Donnez moi des classes à 25, un dispositif réel pour les décrocheurs/enquiquineurs (donc des postes en plus ou des redoublements), des programmes un peu plus ambitieux du CP à la troisième (on connaissait à mon époque les quatre opérations en ce2 et on écrivait à peu près correctement en sixième, Ah pardon, c'est le passé, c'est réac) et on verra si j'ai peur.

Bonne idée ! Qui prend ces classes ???

Nous avions un système dans mon établissement où les élèves de 3e en grande difficulté étaient rassemblés. Des profs (dont moi) ont été volontaires pour prendre ses classes, et ces profs volontaires tournaient au fil des années, en bonne intelligence.


Sinon, pour en revenir aux formations, pour le moment, je n'ai pas eu de réelle formation. Nous avons simplement eu une journée banalisée au collège pour réfléchir à la réforme et durant laquelle les six collègues qui ont assisté à la formation ont pu répondre aux questions (ou essayé de répondre...). Nous avons aussi fait venir en heure syndicale un collègue du SNES et un collègue de l'UNSA qui ont chacun présenté leur vision de la réforme.
A titre perso, j'étais en désaccord avec pratiquement l'ensemble des arguments du monsieur de l'UNSA mais nous avons pu discuter courtoisement. Et lorsqu'il a évoqué une façon intéressante de mettre en oeuvre l'AP (en gros, faire l'AP en groupe mais en séparant la classe en mettant d'un côté les élèves en difficulté sur un point (un petit groupe de 7/8 élèves max) et d'un autre côté, les élèves à l'aise sur ce point (le reste de la classe)). Présentée de cette manière, l'AP m'a semblé un peu plus intéressante et je lui ai dis.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par doctor who le Jeu 10 Mar 2016 - 6:35

Comme je le disais sur un autre fil, un truc hyper utile, ce serait des formations d'histoire pour les profs de lettres. Je m'inclus dedans. Une réactualisation régulière des connaissances liées à notre enseignement, ce ne serait pas du luxe.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Cath le Jeu 10 Mar 2016 - 9:44

Mais pourquoi chez nous n'y a t-il aucune formation disciplinaire ?! furieux

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par trompettemarine le Jeu 10 Mar 2016 - 10:02

Cripure a écrit:
@trompettemarine a écrit:
Cripure a écrit:
@Mona Lisa Klaxon a écrit:Un peu HS, mais malgré tout fort à propos dans ce fil...
Je viens de passer 3 heures à écouter un universitaire (oui, celui que tu aimes, Cripure) nous parler de Sophocle (et Aristote, Euripide, Eschyle ...) avec un plaisir intense parce que c'était documenté, intelligent, riche et que cela permettait de nourrir efficacement ma réflexion. 3h qui m'ont donné le sourire aux lèvres et m'ont enthousiasmée au sens étymologique. Au terme de cette matinée, je serais prête à me lancer dans une thèse sur le lexique sophocléen.
Mais enfin, c'est quand même inouï. Pour les profs qui ont Sophocle en TL, on nous a envoyé une bab très approximative, et vous avez droit à 3h de Michou ? Mais où vous avez vu ce stage au PAF ? J'avais même ouvert un fil parce que je ne le trouvais pas !
Furax je suis. Choqué, et déçu furieux Sad

Et je boude. Là.

Bien fait que vous vous soyez coltiné Voldemor ! Laughing

Nan, je compatis.



@Mona Lisa Klaxon a écrit:Il ne s'agit pas se mettre en concurrence fac/difor, mais juste de dire que quand une formation a un contenu solide, elle prend du sens (mais j'enfonce une porte ouverte). (le stage en question portait sur le programme de terminale lettres bac 2016, pour info)
Oui, eh bien, on ne nous a rien dit, aucune info. A la différence de celui qu'on a eu en décembre, très bof bof (normal, assuré par des lettres modernes, si je ne m'abuse : la meuf, elle a écrit un mot grec au tableau, avec une faute d'accent Rolling Eyes)

S'il vous plaît, vous pouvez aller sur le topic Terminale L qu'on en parle.
Je suis jalouse, chez nous, il n'y a rien. Rien de rien en littérature.
S'il vous plaît, s'il vous plaît, s'il vous plaît... (à l'infini)
HS : je relis mon Bollack avec un plaisir infini.
Bah, rien à en dire de plus qu'en décembre. Des stages comme ça, moi aussi j'en fais Suspect

Non, je veux parler du stage de trois heures avec l'universitaire. Embarassed

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 19:48

Voici un petit CR sur notre dernière formata-tion.

Lieu : salle de classe d’un collège
Protagonistes :
Un Jeune Formateur-Collègue (JFC) au regard de chien battu
Un IPR très souriant (au début…)
Un power point
Des Prof de Maths en Formation (PMF) : 35 profs attendus, et 21 présents…

Pendant 2heures et demie, le JFC commente son power point sur les nouveaux programmes de mathématiques sans entrain. Sauf que, nous avions déjà eu la même formation pendant quatre heures en janvier ! Donc bien évidemment ennui profond, bavardages des PMF, et recadrages de l’IPR (qui gardait son grand sourire)…

Quelques PMF interviennent régulièrement pour faire remarquer au JFC que son ppt contient des erreurs nombreuses, sur ce qui disparaît ou pas des programmes. Réponse du JFC : « ah ? Ça aussi c’est plus au programme ? Ah ? Et ça, ça disparaît pas finalement ?». On sent que le pauvre a bien préparé son truc ! Intervention de l’IPR tentant de soutenir le malheureux : « Non mais là c’est juste un résumé, d’ailleurs vous avez déjà eu une formation sur tout ça. ». Alors dans ce cas, pourquoi nous infliger la même chose, et avec des erreurs en plus ?

Questions d’un PMF : « qu’est-ce qui justifie la disparition de certains savoirs fondamentaux, et dont les élèves ont besoin au lycée ? »
Réponse de l’IPR (reprise en écho par le JFC) : « parce que ça ne sert à rien dans la vie tous les jours, et puis au lycée les programmes vont changer, et au pire ça se fera en seconde ! »
Questions d’un PMF : « on retire du programme un grand nombre de techniques de calcul et dans le même temps, vous nous dites qu’il faut accentuer notre enseignement sur des problèmes de recherche en algèbre. N’est-ce pas contradictoire ? »
Réponse de l’IPR (reprise en écho par le JFC) : « il y a des tas de moyens de faire de l’algèbre sans technique. D’ailleurs, à l’école primaire les élèves font des problèmes et ne disposent d’aucun outil algébrique ! »
Remarque d’un PMF : « donc vous voulez dire par là qu’un élève de troisième en sera au même point sur le savoir mathématique que son petit frère de neuf ans ? »
Intervention de l’IPR (qui commençait à perdre son sourire) : « Oh ça suffit ! Vous croyez que la technique ça sert à quelque chose ? Qui a besoin de savoir calculer ça ou ça ? D’ailleurs, moi, j’ai oublié toutes les techniques de calcul que j’avais apprises à la fac, et je ne m’en porte pas plus mal ! ». Bref un IPR prêt à dire n’importe quoi pour justifier n’importe quoi !
Questions d’un PMF : « Qu’est-ce qui justifie la disparition d'une partie des notions fondamentales de mathématiques au profit de la programmation informatique ? En quoi la programmation informatique est-elle si fondamentale qu’on lui sacrifie des bases mathématiques importantes ? »
Réponse de l’IPR agacée : « Pour répondre à vos « questions » (geste de guillemets avec les doigts !!) je vous recommande la lecture de « A quoi rêvent les algorithmes ? » »
PMF : « Mais vous ne répondez pas à ma question »
IPR (hargneuse) : « Et je vous signale, mon petit monsieur, qu’il faut savoir vivre avec son temps ! »
PMF : « vous ne répondez toujours pas à ma question. Si l’informatique est si incontournable, ne serait-il pas logique qu’elle soit enseignée par de vrais professeurs d’informatique dans une matière à part entière ? »
IPR : « Y-a-t-il d’autres questions ? »

S’ensuivent 30 minutes de travail en groupe. Notre groupe de 5 PMF devait travailler sur la problématique ubuesque suivante : « La question Flash : c’est, ce n’est pas. Quand ? Comment ? Pourquoi ? ». Autant vous dire qu’on a rien produit…

Encore une formation de m...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Clint le Jeu 10 Mar 2016 - 20:43

Et voilà, encore une recension à charge.... ! Smile

C'est sûr que si on retire des programmes du collège tout ce qui ne sert à rien dans la vie de tous les jours, il ne va plus rester grand chose......

_________________
Quand on tire, on raconte pas sa vie....

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par zouz le Jeu 10 Mar 2016 - 20:53

Excusez-moi mais quelles sont les raisons qui poussent (sauf erreur de ma part) une très grande majorité d'enseignants à accepter d'assister presque sans mot dire et sans supplément de rémunération à cette déformation (je vous jure que c'est une vraie question)...il n'est pas précieux votre temps ?

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par kamasolou le Jeu 10 Mar 2016 - 20:56

Merci prof2maths pour ce compte-rendu, encore une fois édifiant. Les formations disciplinaires sont donc dans la continuité des formations généralistes. Que du bonheur... No

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 21:11

@zouz a écrit:Excusez-moi mais quelles sont les raisons qui poussent (sauf erreur de ma part) une très grande majorité d'enseignants à accepter d'assister presque sans mot dire et sans supplément de rémunération à cette déformation (je vous jure que c'est une vraie question)...il n'est pas précieux votre temps ?

Il est important de faire remonter nos points de vue sur la réforme. Nous n'avons que faire des pressions de nos IPR, la réforme est mauvaise, ils le savent (c'est ce qu'à sous entendu notre IG en janvier), et il est inadmissible qu'ils la soutiennent comme ils font. Ils n'ont aucun courage, aucune éthique, nous nous en avons!


Dernière édition par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 22:55, édité 1 fois

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par fanette le Jeu 10 Mar 2016 - 21:12

@zouz a écrit:Excusez-moi mais quelles sont les raisons qui poussent (sauf erreur de ma part) une très grande majorité d'enseignants à accepter d'assister presque sans mot dire  et sans supplément de rémunération à cette déformation (je vous jure que c'est une vraie question)...il n'est pas précieux votre temps ?  
Un ordre de mission et un refus de faire cadeau d'une journée de salaire au gouvernement ?

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par zouz le Jeu 10 Mar 2016 - 21:34

On peut donc vous faire faire n'importe quoi...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Hermione0908 le Jeu 10 Mar 2016 - 21:35

@zouz a écrit:On peut donc vous faire faire n'importe quoi...

Sympa... Suspect

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Iliana le Jeu 10 Mar 2016 - 21:38

@zouz a écrit:On peut donc vous faire faire n'importe quoi...

Ou bien on peut aussi estimer qu'on y va pour leur rentrer dedans ?
C'est une vraie interrogation que nous avons dans notre établissement, sur la meilleure conduite à adopter pour signaler notre désaccord.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Elyas le Jeu 10 Mar 2016 - 21:38

Je reviens de formation. C'était franchement bien.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par zouz le Jeu 10 Mar 2016 - 21:44

@Elyas a écrit:Je reviens de formation. C'était franchement bien.

Ca a le mérite de la cohérence.

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Elyas le Jeu 10 Mar 2016 - 21:45

@zouz a écrit:
@Elyas a écrit:Je reviens de formation. C'était franchement bien.

Ca a le mérite de la cohérence.

Cela arrive, tu sais Laughing

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par ylm le Jeu 10 Mar 2016 - 21:48

Mes collègues de sciences (SVT, physique, techno) ont eu une formation disciplinaire lundi. Comme tous au collège ils avaient trouvé les 2 premières journées de formation (ou plutôt d'auto-formation pour reprendre la qualification de l'IPR) vides et affligeantes mais ils ont trouvé celle-ci bonne. C'était sur le cycle 3 et si j'ai bien compris en gros on leur a expliqué comment se passer de la liaison avec le primaire, comment ne pas s'occuper de ce que les profs des écoles y font.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par fanette le Jeu 10 Mar 2016 - 21:51

@Hermione0908 a écrit:
@zouz a écrit:On peut donc vous faire faire n'importe quoi...

Sympa... Suspect
Oui, je trouve aussi ... c'est comme ça les vrais rebelles !

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par ZeSandman le Jeu 10 Mar 2016 - 21:54

@zouz a écrit:Excusez-moi mais quelles sont les raisons qui poussent (sauf erreur de ma part) une très grande majorité d'enseignants à accepter d'assister presque sans mot dire  et sans supplément de rémunération à cette déformation (je vous jure que c'est une vraie question)...il n'est pas précieux votre temps ?  

To know my enemy...
Et je n'y vais pas sans mot dire

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Hermione0908 le Jeu 10 Mar 2016 - 21:59

@zouz a écrit:Excusez-moi mais quelles sont les raisons qui poussent (sauf erreur de ma part) une très grande majorité d'enseignants à accepter d'assister presque sans mot dire  et sans supplément de rémunération à cette déformation (je vous jure que c'est une vraie question)...il n'est pas précieux votre temps ?  
Sans supplément de rémunération en effet. En revanche, si nous n'y allons pas, nous offrons gracieusement une journée de salaire à l'Etat. Et entre les grèves et les formations depuis le mois de décembre, ça aurait fait en gros une journée par mois offerte en ce qui me concerne. J'ai fait les grèves. Mais je n'ai pas les moyens de jouer à ce petit jeu tous les mois.
Par ailleurs, j'ai ouvert ma bouche à chaque formation. Et je veux savoir à quelle sauce on va être mangés. Je rejoins ainsi Zesandman.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par fanette le Jeu 10 Mar 2016 - 22:03

@Hermione0908 a écrit:
Par ailleurs, j'ai ouvert ma bouche à chaque formation.
topela

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Babelle le Jeu 10 Mar 2016 - 22:15

@ylm a écrit:Mes collègues de sciences (SVT, physique, techno) ont eu une formation disciplinaire lundi. Comme tous au collège ils avaient trouvé les 2 premières journées de formation (ou plutôt d'auto-formation pour reprendre la qualification de l'IPR) vides et affligeantes mais ils ont trouvé celle-ci bonne. C'était sur le cycle 3 et si j'ai bien compris en gros on leur a expliqué comment se passer de la liaison avec le primaire, comment ne pas s'occuper de ce que les profs des écoles y font.

Hier aprem, lors de la journée de formation J2, mes collègues de sciences et moi-même avons eu une discussion fort intéressante avec une prof des écoles. Nous avons lu le programme de sciences ensemble et nous nous sommes partagé le travail. Cette prof va relayer ces infos auprès de tous ses collègues des écoles dépendant de notre collège. Ainsi nous aurons peut être des sixièmes qui auront tous les mêmes acquis en sciences à l'entrée au collège.
Et pendant ce temps tous mes collègues faisaient la même chose avec d'autres profs des écoles (matière par matière).
Pour une fois je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps.

Babelle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par fanette le Jeu 10 Mar 2016 - 22:22

@Babelle a écrit: Ainsi nous aurons peut être des sixièmes qui auront tous les mêmes acquis en sciences à l'entrée au collège.
Et pendant ce temps tous mes collègues faisaient la même chose avec d'autres profs des écoles (matière par matière).
Pour une fois je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps.

Tant mieux si cela a été utile mais quand on y pense, il suffirait d'avoir des programmes précis pour que ces réunions ne soient pas nécessaires ...

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par Babelle le Jeu 10 Mar 2016 - 22:30

@fanette a écrit:
@Babelle a écrit: Ainsi nous aurons peut être des sixièmes qui auront tous les mêmes acquis en sciences à l'entrée au collège.
Et pendant ce temps tous mes collègues faisaient la même chose avec d'autres profs des écoles (matière par matière).
Pour une fois je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps.

Tant mieux si cela a été utile mais quand on y pense, il suffirait d'avoir des programmes précis pour que ces réunions ne soient pas nécessaires ...

Oui bien sur mais pour une fois que l'on discute ensemble. Nous n'avons pas que parlé du partage du programme.

Babelle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 22:34

@Elyas a écrit:Je reviens de formation. C'était franchement bien.

il y en a qui ont de la chance.

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 22:35

@zouz a écrit:On peut donc vous faire faire n'importe quoi...

justement, non! ou alors c'est que tu ne sais pas lire ce qui a été écrit

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum