Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
fabienne7564
Niveau 9

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par fabienne7564 le Dim 13 Mar 2016 - 21:07
@florestan a écrit: Bon j'ai compris OSEF en fait du mariage, le truc c'est qu'il faut bien un critère pour trancher, donc PACS ou mariage. Désolée je n'ai pas relu les pages précédentes, j'ai réagi à chaud sur une intervention.
Sinon pour revenir au sujet c'est vrai que les célibataires sont très désavantagés dans l'EN et c'est franchement injuste.

Pas que les célibataires, mais également ceux qui sont pacsés avec un conjoint qui travaille comme auto-entrepreneur et qui suit son conjoint au lieu de faire un RC : nous avons choisi, bien qu'étant pacsés, de ne pas céder au chantage du "sépares-toi, tu auras des points" (sûrement mûs par une sorte d'idéalisme béat que nous revendiquons) et du coup, j'ai mis 10 ans pour rejoindre mon académie d'origine, et cela avec un Pacs et un enfant. Donc n'opposons pas pacsés et célibataires, mais plutôt ceux qui font des RC et ceux qui n'en font pas... Ceux qui se séparent bon gré mal gré et ceux refusent de le faire et en acceptent les conséquences (à 900 bornes de sa famille et ses amis pendant 10 ans). Mais nous sommes tous d'accord, le système est injuste.
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par mafalda16 le Dim 13 Mar 2016 - 21:12
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Voilà qui aurait été une chouette idée! J'aurais eu sans problème mon académie d'origine. bounce En attendant, pas de chance, j'en ai bien pour 5 ou 6 ans d'exil en Seine et Marne avant de pouvoir espérer redescendre No
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Cicyle le Dim 13 Mar 2016 - 21:13
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Un peu, dans une moindre mesure, le problème pour les PE. Je dis "dans une moindre mesure" puisque dans certaines académies, le concours régional de PE ne permet même pas de pourvoir les postes.
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Enaeco le Dim 13 Mar 2016 - 21:17
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum

Pas plus problématique qu'actuellement.
Certains élèves ne voient que les néo, et d'autres que ceux qui ont assez d'ancienneté pour obtenir ces académies/établissements.
D'autant plus que je ne suis pas convaincu du lien direct entre classement au concours et qualité de l'enseignement.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Will.T le Dim 13 Mar 2016 - 21:18
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Les derniers classés sont profs aussi.
Cerrains bien classés souhaitent aussi rester dans des académies "peu attractives".
avatar
amour
Expert

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par amour le Dim 13 Mar 2016 - 21:19
@Cicyle a écrit:
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Un peu, dans une moindre mesure, le problème pour les PE. Je dis "dans une moindre mesure" puisque dans certaines académies, le concours régional de PE ne permet même pas de pourvoir les postes.

Oui. ceci dit ma crainte découle peut-être d'un fieffé raisonnement de célibataire car les enseignants sont parfois tellement moins rémunérés que leur conjoint que l'attractivité de l'académie ne serait pas le seul critère. (un conjoint de stagiaire pas très jeune par exemple, peut avoir son entreprise dans une académie vue comme déplaisante pour le plus grand nombre.)
avatar
BecaTheSnail
Niveau 2

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par BecaTheSnail le Dim 13 Mar 2016 - 21:41
J'aurais bien proposé à la marine de mettre une base sous-marine à Créteil pour éviter d'avoir à me pacser pour me rapprocher de mon conjoint Laughing
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Cicyle le Dim 13 Mar 2016 - 21:46
Rhooo ! Détail technique ! Ça doit pouvoir s'arranger ! Laughing
avatar
Variations Goldberg
Niveau 2

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Variations Goldberg le Dim 13 Mar 2016 - 22:14
@GreenCpe a écrit:sans vouloir jouer à la frustrée de service, quand je regarde dans ma promo, les petites jeunes de 21/23 ans ayant entre 400 et 600 points parce qu'elles ont fait un faux pacs et qu'elles bénéficient du RC, et bien oui, je trouve ça scandaleux parce qu'elles détournent le système (bonjour l'éthique est-ce donc ça être fonctionnaire responsable ?) et qu'elles passent devant des centaines et des milliers de collègues qui ont de l'expérience ou qui sont plus âgés et sont célibataires ! On peut tout de même dénoncer cela et c'est très critiquable car très injuste !

Oui j'ai vécu ça aussi l'an dernier en M2: c'était la folie des PACS dans ma promo, avant de passer le concours. Des "vrais", des "faux"... l'important était de se pacser, et vite, avec un(e) autre fonctionnaire, un(e) CDI, ou un(e) propriétaire terrien(ne). D'abord dubitatif, en bon prolo que je suis, face à toutes ces magouilles que je considérai, alors, comme des manœuvres très petites bourgeoises situées très loin des idéaux du Fonctionnaire Ethique et Responsable, j'avais quand même cédé et voulu tenter de convaincre mon ami de l'époque de se marier ou au moins de se pacser: lui, comme ma mère, trouvaient ça très immoral et ont cru à une blague: "Nous? Se PACSER? Se marier? Mais enfin ça ne va pas!" "tu va pas chercher si tôt à gruger le système, voyons!", "il y aura certainement des points pour ton académie d'origine!", "T1kiet BB" etc. Donc au final, rien ne se passe, je reste sous statut "célibataire".

Viennent le CAPES, une bonne place dans le classement, puis la découverte des 0.1 pts... pardon 21.1 points! Et ce système des barèmes révélés grâce aux syndicats, les mutations annoncées à minimum 900 km, etc. La réalité du métier, quoi. Résultat des courses: celles qui ont été titularisées et pacsées "efficacement" se retrouvent pas trop trop loin et/ou dans des établissements pas trop trop "difficiles", les autres se retrouvent soit très très loin et en REP+, soit TZR à l'année sur 3 établissements dans des régions lointaines et paumées. Après tout, et de façon très pragmatique, on peut dire qu'elles ont eu raison, autant profiter du système plutôt que d'en souffrir... Quand à moi, je me suis résigné, et profite de la vie comme elle vient. Bon, des fois je me demande encore quel membre je pourrai me couper pour avoir droit aux 1000 points handicap, mais ce genre de considération se fait heureusement de plus en plus rare Rolling Eyes


Dernière édition par Variations Goldberg le Dim 13 Mar 2016 - 23:56, édité 2 fois

_________________
PS, That's Public Service! :

https://www.youtube.com/watch?v=D0bAL3aq98Q
avatar
Sei
Monarque

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Sei le Dim 13 Mar 2016 - 22:40
@GreenCpe a écrit:
@Sei a écrit:
@florestan a écrit: Bon j'ai compris OSEF en fait du mariage, le truc c'est qu'il faut bien un critère pour trancher, donc PACS ou mariage. Désolée je n'ai pas relu les pages précédentes, j'ai réagi à chaud sur une intervention.
Sinon pour revenir au sujet c'est vrai que les célibataires sont très désavantagés dans l'EN et c'est franchement injuste.

Voilà bien pourquoi les Pacs blancs ne me choquent aucunement. GreenCpe, tu sais ce que qui te reste à faire. Wink

Perso, je suis mariée et bénéficie de point pour rester dans l'académie ou je fais mon stage mais pas pour rentrer dans mon académie d'origine qui est à plus de 800pts !!!. Par contre j'ai des collègues de promo qui sont mutées à Créteil parce qu'elles n'ont que 71.1 pts sur le 1er vœu trop insuffisant pour prétendre l'académie d'origine et 21pts sur tous les autres vœux. Et moi ça me pose un problème les faux pacs, c'est inadmissible et impensable.

Tu rentreras toujours bien plus vite que tes collègues célibataires, et tu as pu au moins rester dans ton académie de stage.

Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
avatar
florestan
Grand sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par florestan le Dim 13 Mar 2016 - 22:58
J'ai du mal à m'indigner aussi mais je ne suis pas très légaliste. Je comprends très bien qu'on se pacse pour échapper à l'exil si on trouve ça insupportable.
Et les corses pourquoi ils ont tant d'avantages pour regagner leur île ? Parce qu'ils sont plus virulents que les bretons ? Et les antillais ?
Le système est plein d'injustices.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 23:28
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 23:29
@florestan a écrit:Et les corses pourquoi ils ont tant d'avantages pour regagner leur île ?
Pour sauver ceux qui n'en sont pas originaires et pourraient atterrir là-bas, sinon affraid
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Malaga le Lun 14 Mar 2016 - 6:52
@Will.T a écrit:
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Les derniers classés sont profs aussi.
Cerrains bien classés souhaitent aussi rester dans des académies "peu attractives".

Et ensuite, avec ton système Will, on ne peut plus changer d'académie ? On reste toute sa "carrière" dans la même ? Et si on peut demander à changer, quels critères seront utilisés pour départager deux collègues ?

@Variations Goldberg a écrit:
@GreenCpe a écrit:sans vouloir jouer à la frustrée de service, quand je regarde dans ma promo, les petites jeunes de 21/23 ans ayant entre 400 et 600 points parce qu'elles ont fait un faux pacs et qu'elles bénéficient du RC, et bien oui, je trouve ça scandaleux parce qu'elles détournent le système (bonjour l'éthique est-ce donc ça être fonctionnaire responsable ?) et qu'elles passent devant des centaines et des milliers de collègues qui ont de l'expérience ou qui sont plus âgés et sont célibataires ! On peut tout de même dénoncer cela et c'est très critiquable car très injuste !

Viennent le CAPES, une bonne place dans le classement, puis la découverte des 0.1 pts... pardon 21.1 points! Et ce système des barèmes révélés grâce aux syndicats, les mutations annoncées à minimum 900 km, etc. La réalité du métier, quoi. Résultat des courses: celles qui ont été titularisées et pacsées "efficacement" se retrouvent pas trop trop loin et/ou dans des établissements pas trop trop "difficiles", les autres se retrouvent soit très très loin et en REP+, soit TZR à l'année sur 3 établissements dans des régions lointaines et paumées. Après tout, et de façon très pragmatique, on peut dire qu'elles ont eu raison, autant profiter du système plutôt que d'en souffrir... Quand à moi, je me suis résigné, et profite de la vie comme elle vient. Bon, des fois je me demande encore quel membre je pourrai me couper pour avoir droit aux 1000 points handicap, mais ce genre de considération se fait heureusement de plus en plus rare Rolling Eyes

Je pensais que les rapprochements de conjoints donnaient des points sur des voeux larges donc sans possibilité d'éviter une REP.

On pourrait imaginer un système dans lequel les points pour rapprochements de conjoints ne fonctionnent que sur les ZR (avec des ZR de taille raisonnable) ; cela permettrait aux couples de ne pas être séparés tout en évitant de voir des célibataires avec 15 ans d’ancienneté se faire passer devant par des néotit'.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par User5899 le Lun 14 Mar 2016 - 7:42
Je note, je note...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Reine Margot le Lun 14 Mar 2016 - 7:48
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

C'est le cas avec mon concours, qui est certes académique.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 8:12
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@gnafron2004 a écrit:On peut se pacser avec son frère ???

Non.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1617

Le Pacs est interdit :

entre ascendant et descendant en ligne directe (entre un père et son enfant, entre une mère et son enfant, entre un grand-parent et son petit-enfant...),
entre frères, entre sœurs, et entre frère et sœur,
entre demi-frères, entre demi-sœurs, et entre demi-frère et demi-sœur,
entre un oncle et sa nièce ou son neveu, entre une tante et son neveu ou sa nièce,
entre alliés en ligne directe (entre une belle-mère et son beau-fils ou son gendre ou sa belle-fille, entre un beau-père et son beau-fils ou sa belle-fille ou son gendre...).
Il ne peut pas y avoir de dispense.

Par contre, rien n'empêche des cousins germains de conclure un Pacs.

Même restrictions que pour le mariage donc.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 8:16
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Et après, quid de l'inter ? Des collègues qui ont besoin de bouger pour suivre un conjoint ?

Sans compter qu'avec ce système, je n'aurais probablement jamais connu mon mari Evil or Very Mad Razz
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 8:18
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum

+1
Ce sera la même chose avec un recrutement académique qui de plus bloquerait le mouvement national ! Une vraie catastrophe humhum

Le PE ont beaucoup de mal à bouger sur ce plan.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par User5899 le Lun 14 Mar 2016 - 9:45
@Daphné a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Et après, quid de l'inter ? Des collègues qui ont besoin de bouger pour suivre un conjoint ?

Sans compter qu'avec ce système, je n'aurais probablement jamais connu mon mari Evil or Very Mad Razz
C'est plus difficile à imaginer quand on le connaît déjà Wink
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par mafalda16 le Lun 14 Mar 2016 - 9:50
Daphné, tu peux m'expliquer ce qui avait motivé la suppression de bonif de 20 points par année de TZR pour l'inter?

avatar
Osmie
Sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Osmie le Lun 14 Mar 2016 - 9:53
Cripure a écrit:
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink


Tout à fait d'accord avec Cripure. J'ose espérer que les gens qui ne se pacsent pas parce qu'ils sont vraiment célibataires ne le font pas par manque d'audace, mais par simple honnêteté.
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.
avatar
amour
Expert

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par amour le Lun 14 Mar 2016 - 10:47
@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink


Tout à fait d'accord avec Cripure. J'ose espérer que les gens qui ne se pacsent pas parce qu'ils sont vraiment célibataires ne le font pas par manque d'audace, mais par simple honnêteté.
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Du coup on milite beaucoup quand on est célibataire, à Petaouchnok, ce qui entérine la devise Shadok. professeur
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par User5899 le Lun 14 Mar 2016 - 10:50
@amour a écrit:
@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink


Tout à fait d'accord avec Cripure. J'ose espérer que les gens qui ne se pacsent pas parce qu'ils sont vraiment célibataires ne le font pas par manque d'audace, mais par simple honnêteté.
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Du coup on milite beaucoup quand on est célibataire, à Petaouchnok, ce qui entérine la devise Shadok. professeur

Tant qu'on ne passe pas sa vie et ses posts à geindre que les autres n'ont pas fait ce qu'on n'a pas eu l'idée de faire soi-même... Razz
avatar
Sei
Monarque

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Sei le Lun 14 Mar 2016 - 10:51
@amour a écrit:
@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink


Tout à fait d'accord avec Cripure. J'ose espérer que les gens qui ne se pacsent pas parce qu'ils sont vraiment célibataires ne le font pas par manque d'audace, mais par simple honnêteté.
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Du coup on milite beaucoup quand on est célibataire, à Petaouchnok, ce qui entérine la devise Shadok. professeur

Razz

Non, mais je comprends très bien qu'on refuse de se pacser pour de faux par honnêteté. Mais je ne fais pas un fromage que d'autres ne le fassent pas. Ça ne me choque pas du tout.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Elaïna le Lun 14 Mar 2016 - 11:22
@GreenCpe a écrit:sans vouloir jouer à la frustrée de service, quand je regarde dans ma promo, les petites jeunes de 21/23 ans ayant entre 400 et 600 points parce qu'elles ont fait un faux pacs et qu'elles bénéficient du RC, et bien oui, je trouve ça scandaleux parce qu'elles détournent le système (bonjour l'éthique est-ce donc ça être fonctionnaire responsable ?) et qu'elles passent devant des centaines et des milliers de collègues qui ont de l'expérience ou qui sont plus âgés et sont célibataires ! On peut tout de même dénoncer cela et c'est très critiquable car très injuste !

En même temps, y'en a vraiment tant que ça des jeunes de 22 ans qui ont 600 points ? Non parce que moi, avec mariage et deux enfants, à 30 ans, j'avais royalement 121 points donc j'y crois moyen...
(cela dit, c'était amplement suffisant pour aller à Versailles donc bon Smile )
Contenu sponsorisé

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum