Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elaïna
Guide spirituel

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Elaïna le Lun 14 Mar 2016 - 11:22
@GreenCpe a écrit:sans vouloir jouer à la frustrée de service, quand je regarde dans ma promo, les petites jeunes de 21/23 ans ayant entre 400 et 600 points parce qu'elles ont fait un faux pacs et qu'elles bénéficient du RC, et bien oui, je trouve ça scandaleux parce qu'elles détournent le système (bonjour l'éthique est-ce donc ça être fonctionnaire responsable ?) et qu'elles passent devant des centaines et des milliers de collègues qui ont de l'expérience ou qui sont plus âgés et sont célibataires ! On peut tout de même dénoncer cela et c'est très critiquable car très injuste !

En même temps, y'en a vraiment tant que ça des jeunes de 22 ans qui ont 600 points ? Non parce que moi, avec mariage et deux enfants, à 30 ans, j'avais royalement 121 points donc j'y crois moyen...
(cela dit, c'était amplement suffisant pour aller à Versailles donc bon Smile )
avatar
Osmie
Sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Osmie le Lun 14 Mar 2016 - 11:30
@amour a écrit:
@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Sei a écrit:Quel problème vous pose donc les gens qui se pacsent sans être en couple ? À part bien sûr qu'ils ont osé ce que d'autres n'ont pas osé, obéissants, établissant le fonctionnement du système comme une loi morale et éthique, et non comme une règle élisant le couple comme unique raison valable de mobilité ?
Un vieux truc qu'on appelait jadis l'honnêteté. Par exemple, le PACS est un contrat par lequel on contractualise une vie commune et cela est pris en compte pour faciliter cette vie commune. Ce n'est donc pas une démarche à prendre à l'envers : pour avoir ce que je veux et qui peut être obtenu en prétextant que je mène vie commune, je vais faire un papier sans valeur pour attester un mensonge. Un jour, on se moque de telle loi éthique, un autre jour, d'une autre. Et on finit par se plaindre qu'il y a toujours quelqu'un pour être malhonnête. Aussi ne t'en va pas demander qui sonne le glas, c'est toi Wink


Tout à fait d'accord avec Cripure. J'ose espérer que les gens qui ne se pacsent pas parce qu'ils sont vraiment célibataires ne le font pas par manque d'audace, mais par simple honnêteté.
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Du coup on milite beaucoup quand on est célibataire, à Petaouchnok, ce qui entérine la devise Shadok. professeur

Si seulement, mais même pas. Very Happy
Sérieusement, les syndicats manquent de bras. Soit le système est injuste et on s'emploie à le faire changer, soit on en abuse en mentant sur sa situation mais on s'abstient alors de dire quoi que ce soit sur le cumul des mandats, les promesses électorales non tenues ; on se tait parce qu'on ne fait pas mieux que ceux que l'on juge.
Le faux PACS a de quoi rendre amers ceux qui respectent les règles et vivent loin de leur conjoint pendant des années.


Dernière édition par Osmie le Lun 14 Mar 2016 - 11:51, édité 1 fois (Raison : Oubli d'un pronom.)
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par JEMS le Lun 14 Mar 2016 - 11:36
Oh que oui... et quand on est bloqué avec quelqu'un qui lui n'a aucun problème pour aller où il veut, même à l'étranger... vous êtes encore plus amer.

_________________
avatar
Osmie
Sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Osmie le Lun 14 Mar 2016 - 11:54
@Elaïna a écrit:
@GreenCpe a écrit:sans vouloir jouer à la frustrée de service, quand je regarde dans ma promo, les petites jeunes de 21/23 ans ayant entre 400 et 600 points parce qu'elles ont fait un faux pacs et qu'elles bénéficient du RC, et bien oui, je trouve ça scandaleux parce qu'elles détournent le système (bonjour l'éthique est-ce donc ça être fonctionnaire responsable ?) et qu'elles passent devant des centaines et des milliers de collègues qui ont de l'expérience ou qui sont plus âgés et sont célibataires ! On peut tout de même dénoncer cela et c'est très critiquable car très injuste !

En même temps, y'en a vraiment tant que ça des jeunes de 22 ans qui ont 600 points ?
Non parce que moi, avec mariage et deux enfants, à 30 ans, j'avais royalement 121 points donc j'y crois moyen...
(cela dit, c'était amplement suffisant pour aller à Versailles donc bon Smile )

Non, mais un faux PACS peut te permettre de rester dans ta région. Entre le stagiaire qui n'a que 21,1 points pour rester dans sa région et celui qui en a 171,2 parce qu'il s'est pacsé avec un copain et bénéficie ainsi du rapprochement de "conjoint"...
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Madame_Prof le Lun 14 Mar 2016 - 13:04
Pour rappel, actuellement :
1 RC + 1 année de séparation + Académies non limitrophes = 540.2 pts
(sans compter les points d'ancienneté et d'échelon)

Donc, oui, Elaïna...

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par doubledecker le Lun 14 Mar 2016 - 13:37
@Madame_Prof a écrit:Pour rappel, actuellement :
1 RC + 1 année de séparation + Académies non limitrophes = 540.2 pts
(sans compter les points d'ancienneté et d'échelon)

Donc, oui, Elaïna...

Elaïan mentionnait dans sa question l'âge de la personne : pour avoir un RC il faut que le conjoint ait un emploi (de mémoire) non? exit donc les étudiants voire les demandeurs d'emploi. Donc des profs de 22 ans avec un conjoit ayant un emploi ça doit pas courir les rues quand même...

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Madame_Prof le Lun 14 Mar 2016 - 14:09
Elaïna donnait les points qu'elle avait à l'époque (sans rapprochement de conjoint vu ce qu'elle indique comme valeur) et faisait donc une comparaison avec les presque 600 points que je détaille, et qui sont bien réels.

Et, désolée, mais si, il y a de nombreux jeunes stagiaires ou néo-titulaires (22 à 26 ans on va dire pour donner une fourchette), qui ont tous ces points... Donc avec un conjoint qui bosse.

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Enaeco le Lun 14 Mar 2016 - 16:01


@doubledecker a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Pour rappel, actuellement :
1 RC + 1 année de séparation + Académies non limitrophes = 540.2 pts
(sans compter les points d'ancienneté et d'échelon)

Donc, oui, Elaïna...

Elaïan mentionnait dans sa question l'âge de la personne : pour avoir un RC il faut que le conjoint ait un emploi (de mémoire) non? exit donc les étudiants voire les demandeurs d'emploi. Donc des profs de 22 ans avec un conjoit ayant un emploi ça doit pas courir les rues quand même...

Pas besoin d'un emploi. L'inscription à pôle emploi suffit.
Je crois qu'un petit CDD (quelle durée minimum? quelle quotité horaire?) suffit également.

Autour de moi, je dirai qu'un bon 80% de mes amis sont en couple. Sans enfant. Plus ou moins stable.
Dans la situation d'un prof qui ne pourrait pas obtenir son académie à 300points, ils se pacseraient directement. Projet de vie commune ou pas.

Donc des jeunes profs pacsés avec un "conjoint" pour ne pas être déraciné, si ça existe.
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Elaïna le Lun 14 Mar 2016 - 16:14
@doubledecker a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Pour rappel, actuellement :
1 RC + 1 année de séparation + Académies non limitrophes = 540.2 pts
(sans compter les points d'ancienneté et d'échelon)

Donc, oui, Elaïna...

Elaïan mentionnait dans sa question l'âge de la personne : pour avoir un RC il faut que le conjoint ait un emploi (de mémoire) non? exit donc les étudiants voire les demandeurs d'emploi. Donc des profs de 22 ans avec un conjoit ayant un emploi ça doit pas courir les rues quand même...

@Madame_Prof a écrit:Elaïna donnait les points qu'elle avait à l'époque (sans rapprochement de conjoint vu ce qu'elle indique comme valeur) et faisait donc une comparaison avec les presque 600 points que je détaille, et qui sont bien réels.

Et, désolée, mais si, il y a de nombreux jeunes stagiaires ou néo-titulaires (22 à 26 ans on va dire pour donner une fourchette), qui ont tous ces points... Donc avec un conjoint qui bosse.

oui voilà je me demandais si des petits jeunes de 22 ans avaient réellement ces 600 points, mais j'avoue ne pas comprendre grand chose à tout ça. Dans mon souvenir, j'avais bien demandé un RC (pour passer dans l'académie de Versailles) mais comme je ne pigeais rien c'était le syndicat qui avait tout calculé à ma place. Je serais bien incapable de refaire le calcul alors...
avatar
Lowpow29
Niveau 9

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Lowpow29 le Lun 14 Mar 2016 - 16:31
@Osmie a écrit:
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Osmie, en ce qui concerne l'action syndicale, dans mon cas, j'ai toujours obtenu comme réponse "mais pourquoi vous ne vous pacsez pas??" quand je disais que j'étais célibataire et pas heureuse de mon résultat.
Plusieurs fois, pas au même moment, pas par la même personne...
Et toujours sur un ton pas forcément agréable quand tu viens de rater ta mut.

Donc j'aurais plus tendance à dire que les syndicats encouragent les candidats à la mutation à se pacser même s'ils sont dans les faits célibataires, et encouragent donc à s'arranger avec le système.

Cela ne signifie pas qu'ils se battent contre lui dans le même temps, je n'en sais rien.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Osmie
Sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Osmie le Lun 14 Mar 2016 - 16:46
@Lowpow29 a écrit:
@Osmie a écrit:
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Osmie, en ce qui concerne l'action syndicale, dans mon cas, j'ai toujours obtenu comme réponse "mais pourquoi vous ne vous pacsez pas??" quand je disais que j'étais célibataire et pas heureuse de mon résultat.
Plusieurs fois, pas au même moment, pas par la même personne...
Et toujours sur un ton pas forcément agréable quand tu viens de rater ta mut.

Donc j'aurais plus tendance à dire que les syndicats encouragent les candidats à la mutation à se pacser même s'ils sont dans les faits célibataires, et encouragent donc à s'arranger avec le système.

Cela ne signifie pas qu'ils se battent contre lui dans le même temps, je n'en sais rien.

Ce que tu écris ne me plaît pas, même si je te crois ; un syndicat n'a pas à inciter les collègues à être malhonnêtes, il doit œuvrer pour une amélioration du système.
Quand les collègues tombent sur moi, ils n'entendent pas des choses de ce genre ; mes camarades ne les disent pas non plus d'ailleurs. Very Happy En revanche, vu les enjeux, on explique le système des points et on conseille aux collègues d'officialiser par un PACS une relation qui existe bel et bien.
avatar
Lowpow29
Niveau 9

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Lowpow29 le Lun 14 Mar 2016 - 16:53
Je suis d'accord, j'étais déçue aussi, et j'en avais bêtement déduit que si même les syndicats finissaient par dire ça, il devait y avoir un petit souci..!

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Enaeco le Lun 14 Mar 2016 - 17:12
@Osmie a écrit:
@Lowpow29 a écrit:
@Osmie a écrit:
Quand on juge qu'un système est injuste, on ne s'arrange pas avec lui, mais on se bat contre lui, notamment en se syndiquant et en militant.

Osmie, en ce qui concerne l'action syndicale, dans mon cas, j'ai toujours obtenu comme réponse "mais pourquoi vous ne vous pacsez pas??" quand je disais que j'étais célibataire et pas heureuse de mon résultat.
Plusieurs fois, pas au même moment, pas par la même personne...
Et toujours sur un ton pas forcément agréable quand tu viens de rater ta mut.

Donc j'aurais plus tendance à dire que les syndicats encouragent les candidats à la mutation à se pacser même s'ils sont dans les faits célibataires, et encouragent donc à s'arranger avec le système.

Cela ne signifie pas qu'ils se battent contre lui dans le même temps, je n'en sais rien.

Ce que tu écris ne me plaît pas, même si je te crois ; un syndicat n'a pas à inciter les collègues à être malhonnêtes, il doit œuvrer pour une amélioration du système.
Quand les collègues tombent sur moi, ils n'entendent pas des choses de ce genre ; mes camarades ne les disent pas non plus d'ailleurs. Very Happy En revanche, vu les enjeux, on explique le système des points et on conseille aux collègues d'officialiser par un PACS une relation qui existe bel et bien.

Tant qu'il y aura un déséquilibre entre l'offre et la demande entre les académies, on devra continuer de forcer des fonctionnaires à aller la où ils ne veulent pas.
Ensuite il faut un critère pour savoir qui est prioritaire.
Le premier critère est celui du handicap. Ensuite celui de la situation familiale. Et enfin l'ancienneté.

Améliorer la situation des uns, c'est détériorer celle des autres.
J'ai plutôt l'impression que les syndicats vont plutôt dans le sens de la bonification des situations familiales.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 17:18
Les syndicats et surtout la loi : les couples n'ont pas à être séparés. Des affectations ne serait-ce que dans deux départements différents sont une situation de séparation au regard de la législation.
Donc oui l'EN essaye d'appliquer la loi et il y a des disciplines à très petit mouvement où ce n'est pas facile !
avatar
Lowpow29
Niveau 9

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Lowpow29 le Lun 14 Mar 2016 - 17:31
Mais il me semble que dans les autres concours de la fonction publique de l'État, le rang de concours est ce qui permet de départager en premier lieu les candidats, non?

Je n'entends pas parler de ce pb de vrai ou faux PACS parmi les candidats aux concours de la justice ou aux concours administratifs... Même dans la police je n'ai pas l'impression que la situation familiale soit aussi avantageuse que chez nous.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 17:35
Déjà, les mutations dans la justice n'ont rien à voir avec les nôtres, que ce soit en nombre ou en postes.
Dans la justice et pas mal d'autres administrations, du moins pour les cadres sup, chaque avancement correspond à un poste différent. Ça tourne et ça bouge pas mal.
Et les couples de magistrats sont quand même le plus souvent mutés dans des tribunaux pas forcément éloignés, voire dans le même si les emplois le permettent.

Un des problèmes chez nous c'est qu'on peut faire une carrière dans le même établissement, donc les postes attractifs sont bloqués pour longtemps.
avatar
Himpy
Fidèle du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Himpy le Lun 14 Mar 2016 - 18:33
@Enaeco a écrit:

Pas besoin d'un emploi. L'inscription à pôle emploi suffit.
Je crois qu'un petit CDD (quelle durée minimum? quelle quotité horaire?) suffit également.


Autour de moi, je dirai qu'un bon 80% de mes amis sont en couple. Sans enfant. Plus ou moins stable.
Dans la situation d'un prof qui ne pourrait pas obtenir son académie à 300points, ils se pacseraient directement. Projet de vie commune ou pas.

Donc des jeunes profs pacsés avec un "conjoint" pour ne pas être déraciné, si ça existe.

Tu aurais un source ?? Il me semble que ce n'est pas si simple tout de même...
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par ProvençalLeGaulois le Lun 14 Mar 2016 - 18:38
@Malaga a écrit:
@Will.T a écrit:
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Les derniers classés sont profs aussi.
Cerrains bien classés souhaitent aussi rester dans des académies "peu attractives".

Et ensuite, avec ton système Will, on ne peut plus changer d'académie ? On reste toute sa "carrière" dans la même ? Et si on peut demander à changer, quels critères seront utilisés pour départager deux collègues ?  

@Reine Margot a écrit:
C'est le cas avec mon concours, qui est certes académique.

@Lowpow29 a écrit:Mais il me semble que dans les autres concours de la fonction publique de l'État, le rang de concours est ce qui permet de départager en premier lieu les candidats, non?

Je n'entends pas parler de ce pb de vrai ou faux PACS parmi les candidats aux concours de la justice ou aux concours administratifs... Même dans la police je n'ai pas l'impression que la situation familiale soit aussi avantageuse que chez nous.

Dans les concours administratifs de l'EN, qu'ils soient académiques comme l'adjoint (C) et le secrétaire (B) ou nationaux comme l'attaché (A), c'est le rang du concours qui détermine l'obtention du premier poste. Le premier reçu obtient son premier vœu, le deuxième obtient son premier vœu si ce n'est pas le même que celui du premier etc.
Ensuite, pour les mutations, il y a un système similaire que pour les mutations des professeurs (ancienneté dans le poste (au-dessous de 3 ans sur le poste, pas de points) ; situation familiale, etc).

Je ne vois pas ce qui empêcherait légalement d'avoir le même système pour les professeurs. La seule différence, c'est le nombre. Et ça n'empêcherait pas ensuite les couples de se rapprocher, mais les célibataires bien classés l'auraient moins dans l'os.
avatar
gnafron2004
Sage

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par gnafron2004 le Lun 14 Mar 2016 - 19:40
Célibataire et très mal classée, je vous dis pas où je serais! Razz
avatar
Olympias
Prophète

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Olympias le Lun 14 Mar 2016 - 19:47
Célibataire au moment où j'ai été reçue au concours, classée première dans l'académie et dans le premier quart national, j'ai été téléportée à 1200 km de chez moi.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Will.T le Lun 14 Mar 2016 - 19:55
@Daphné a écrit:Les syndicats et surtout la loi : les couples n'ont pas à être séparés. Des affectations ne serait-ce que dans deux départements différents sont une situation de séparation au regard de la législation.
Donc oui l'EN essaye d'appliquer la loi et il y a des disciplines à très petit mouvement où ce n'est pas facile !

Quand tu es tzr dans la même zone que ton conjoint, tu es rapproché de ton conjoint.

Rien ne justifie l'octroi de points pour un poste fixe.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Will.T le Lun 14 Mar 2016 - 19:57
@Malaga a écrit:
@Will.T a écrit:
@amour a écrit:
@Will.T a écrit:Sinon, on pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs : utiliser le classement au concours.
Le premier choisit l'académie qu'il veut, puis le 2e,... en fonction des places dispo.
Chacun fait son stage, puis est titularisé dans cette académie.
Au moins les celibataires bien classés auraient une chance.

Ca marcherait si toutes les académies étaient également attractives. Car certains élèves ne verraient alors jamais que les derniers classés, et d'autres que les premiers, dans toutes les disciplines, non? humhum
Les derniers classés sont profs aussi.
Cerrains bien classés souhaitent aussi rester dans des académies "peu attractives".

Et ensuite, avec ton système Will, on ne peut plus changer d'académie ? On reste toute sa "carrière" dans la même ? Et si on peut demander à changer, quels critères seront utilisés pour départager deux collègues ?

Ensuite, tu mutes comme actuellement.
Ça laisserait une chance à des célibataires bien classé de rentrer plus vite.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Daphné le Lun 14 Mar 2016 - 20:13
@Will.T a écrit:
@Daphné a écrit:Les syndicats et surtout la loi : les couples n'ont pas à être séparés. Des affectations ne serait-ce que dans deux départements différents sont une situation de séparation au regard de la législation.
Donc oui l'EN essaye d'appliquer la loi et il y a des disciplines à très petit mouvement où ce n'est pas facile !

Quand tu es tzr dans la même zone que ton  conjoint, tu es rapproché de ton conjoint.

On est bien d'accord.
Mais on parlait surtout de l'inter là et de la possibilité de rejoindre une académie de RC  ou sa région d'origine, pas de poste fixe.
Pour ça il y a les règles académiques.


Dernière édition par Hélips le Lun 14 Mar 2016 - 20:26, édité 1 fois (Raison : Utilisation correcte des balises de citation, Hélips, pour la modération.)
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par mafalda16 le Lun 14 Mar 2016 - 20:22
@Olympias a écrit:Célibataire au moment où j'ai été reçue au concours, classée première dans l'académie et dans le premier quart national, j'ai été téléportée à 1200 km de chez moi.

Première de mon académie d'origine, 13ème au classement national, téléportation illico à 600km de chez moi.
La proposition de Will n'est pas inintéressante.
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par dita le Lun 14 Mar 2016 - 20:42
Question bête : ne faut-il pas être très confiant ou complètement fauché pour faire un faux PACS ? N'y a-y-il pas une solidarité financière ?
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Mutations : Etre prof et célibataire...

par Verdurette le Lun 14 Mar 2016 - 21:10
Il y a effectivement une solidarité financière. C'est exactement pour cela que mon compagnon et moi , pourtant "vrais" compagnons, ne pouvons pas nous pacser ... un comble !! Au delà de 19 000 euros de revenus annuels pour deux, lui perd son allocation adulte handicapé ... On ne les dépasse pourtant pas de beaucoup, ce n'est pas par radinerie mais je ne peux pas assumer son logement, le mien, et les études de ma fille à moi toute seule.

Les nouvelles nomes européennes ont eu raison de son élevage avicole, il a retrouvé du travail mais depuis qu'il n'y a plus ni gare ni bus, il ne peut plus se déplacer de façon autonome et les transports lui coûtent presque autant que son salaire.
Voila comment un homme qui vit mal d'être à la charge de la société est obligé de le faire, et comment deux personnes qui veulent vivre ensemble (sans se marier, je le reconnais, ce serait compliqué pour nos familles respectives) ne le peuvent pas non plus.

Je confirme que les syndicats et même les conseillers de la cellule mobilité du ministère n'ont que le PACS à la bouche, et qu'ils n'ont aucune solution pour les situations un peu atypiques d'autant qu'ils sont assez mal renseignés.

Ils ont eu beaucoup de mal à comprendre qu'un aveugle ne change pas de lieu de vie quotidienne facilement, et on m'a même donné les coordonnées d'un service pour monter un dossier ... mais il s'agissait d'un dossier au cas où j'aurais été moi-même handicapée. Rolling Eyes





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum