4 résultats trouvés pour 5

par Laotzi
le Mar 10 Jan 2017 - 21:36
 
Rechercher dans: Histoire-géographie au primaire
Sujet: Saint Louis dans les programmes d'histoire
Réponses: 27
Vues: 6151

Saint Louis dans les programmes d'histoire

Il existe bien des polémiques à propos de Saint Louis, même si elles s’intègrent dans un ensemble plus vaste et ne concernent ni uniquement ni spécifiquement la figure de ce roi.

Il fait partie des figures évoquées par Casali et les types du même genre pour avancer le fait qu'on ne l'étudierait justement plus actuellement, ainsi que d'autres "grandes figures" de l'histoire de France. Voir par exemple cet entretien assez récent de Casali : http://www.atlantico.fr/decryptage/cherchez-jeanne-arc-saint-louis-ou-cathedrales-dans-manuel-histoire-votre-enfant-voila-pourquoi-perdez-malheureusement-votre-2823280.html (atlantico ne sait pas écrire correctement Saint Louis, mais Casali non plus au vu des autres sources) Casali y affirme ainsi (en parlant des programmes de collège)  : "Pour revenir sur l'évacuation de Saint-Louis (sic) des programmes d'histoire de 5ème (sic), vous aurez compris que cela tient au fait qu'il est constamment fait mention, dans la littérature djihadiste, des croisés". On retrouve aussi le même type de propos régulièrement dans d'autres publications de la même tendance, par exemple dans le Figaro Histoire n°4 d'octobre-novembre 2012.

A l'inverse, la présence de Saint Louis n'est pas dénoncée en tant que telle par certains mais peut être concernée dans la dénonciation de la "litanie des grands personnages", et du thème du "temps des rois" au cycle 3. Voir, par exemple, sur aggiornamento, l'article de Suzanne Citron de 2011 qui cite notamment Saint Louis (parfois écrit saint Louis), avec une référence à la rouelle imposée aux juifs : https://aggiornamento.hypotheses.org/505 ou encore cet autre article qui, au moment de la réflexion sur les nouveaux programmes de cycle 3 et 4, appelle à reformuler le thème "le temps des rois" : http://aggiornamento.hypotheses.org/2763

Enfin, Saint Louis fait partie des figures évoquées par Fillon lors de ses discours de campagne actuellement pour évoquer ce qui est selon lui la France. Voir ici (#3 et #5) : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/12/15/un-discours-de-francois-fillon-a-la-loupe-entre-ombre-de-de-gaulle-et-fantome-de-sarkozy_5049651_4355770.html

Edit: en regardant très rapidement les programmes de l'école primaire depuis 1980 :
- programmes de 1980 (l'HG fait partie des "activités d'éveil) : pas de mention de Saint Louis (y compris dans les "exemples" énoncés), simplement une partie sur "l'essor des XIIe et XIIIe siècle (mais avec l'accent mis sur les innovations et sur la vie urbaine).
- programmes de 1985 : Pas de mention explicite de Saint Louis mais une partie sur "La monarchie et la formation de l'État (de Philippe Auguste à Louis XI)".
- programmes de 1995 : mention explicite de Saint Louis dans la partie sur "L'affirmation du pouvoir royal et la formation du royaume de France."
- programmes de 2002 : Pas de mention de Saint Louis mais un thème sur "naissance de la France : un État royal, une capitale, une langue".
- programmes de 2007 : idem 2002.
- programmes de 2008 : Mention explicite de Saint Louis dans les repères sur le Moyen Age.

Je dirais donc (mais c'est en regardant cela pendant dix minutes, il faudrait une étude plus minutieuse évidemment) que la présence explicite ou non de Saint Louis est un assez bon marqueur de la volonté d'avoir des références explicites ou non aux "grands personnages" dans les programmes. Dans tous les cas, il peut être évoquer quasiment dans tous les programmes (plus difficilement en 2002 et 2007 c'est vrai).
par DesolationRow
le Jeu 13 Oct 2016 - 19:18
 
Rechercher dans: Livres et Lectures
Sujet: Prix Nobel de littérature 2016 à Bob Dylan
Réponses: 274
Vues: 10155

Prix Nobel de littérature 2016 à Bob Dylan

@VicomteDeValmont a écrit:Ca me fait beaucoup de peine pour la littérature (et pas les bouses à gros succès) qui a déjà du mal à se vendre et voilà maintenant qu'on se met à récompenser des musiciens alors que l'industrie musicale ne s'est jamais mieux portée : la poésie s'est faite bouffer par le slam (c'est triste) et est devenue quasi-confidentielle, le théâtre par des one-man show stupides et maintenant voilà qu'on défait le seul moyen de se faire un peu de fric pour les écrivains en filant le prix suprême à un musicos, franchement... c'est comme donner la légion d'honneur aux footballeurs.


Vous écrivez vraiment n'importe quoi.

frigo a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Ca me fait beaucoup de peine pour la littérature (et pas les bouses à gros succès) qui a déjà du mal à se vendre et voilà maintenant qu'on se met à récompenser des musiciens alors que l'industrie musicale ne s'est jamais mieux portée : la poésie s'est faite bouffer par le slam (c'est triste) et est devenue quasi-confidentielle, le théâtre par des one-man show stupides et maintenant voilà qu'on défait le seul moyen de se faire un peu de fric pour les écrivains en filant le prix suprême à un musicos, franchement... c'est comme donner la légion d'honneur aux footballeurs.

 

Bob n'est pas un musicien, il n'est pas un chanteur, il n'est pas un poète.
Bob est l'air que l'on respire, la lumière qui nous éclaire, la terre qui nous nourrit, la pierre avec laquelle nous bâtissons nos maisons.
professeur

Bon, plus sérieusement, petite sélection en gras des albums incontournables :

1962 : Bob Dylan (U.S. #13)
1963 : The Freewheelin' Bob Dylan (U.S. #22, UK #11)
1964 : The Times They Are a-Changin' (U.S. #20, UK #15)
1964 : Another Side of Bob Dylan (U.S. #43, UK #8)
1965 : Bringing It All Back Home (U.S. #6, UK #1)
1965 : Highway 61 Revisited (U.S. #3, UK #4)
1966 : Blonde on Blonde (U.S. #9, UK #3)

1967 : John Wesley Harding (U.S. #2, UK #1)
1969 : Nashville Skyline (U.S. #3, UK #1)
1970 : Self Portrait (U.S. #4, UK #1)
1970 : New Morning (U.S. #7, UK #1)
1973 : Pat Garrett and Billy the Kid (U.S. #16, UK #29)
1973 : Dylan (U.S. #17, UK #10)
1974 : Planet Waves (U.S. #1, UK #7)
1975 : Blood on the Tracks (U.S. #1, UK #4)

1975 : The Basement Tapes (U.S. #7, UK #8)
1976 : Desire (U.S. #1, UK #3)
1978 : Street-Legal (U.S. #11, UK #2)
1979 : Slow Train Coming (U.S. #3, UK #2)
1980 : Saved (U.S. #24, UK #3)
1981 : Shot of Love (U.S. #33, UK #6)
1983 : Infidels (U.S. #20, UK #9)
1985 : Empire Burlesque (U.S. #33, UK #11)
1986 : Knocked Out Loaded (U.S. #54, UK #35)
1988 : Down in the Groove (U.S. #61, UK #32)
1989 : Oh Mercy (U.S. #30, UK #6)
1990 : Under the Red Sky (U.S. #38, UK #13)
1992 : Good as I Been to You (U.S. #51, UK #18)
1993 : World Gone Wrong (U.S. #70, UK #35)
1997 : Time Out of Mind (U.S. #10, UK #10)
2001 : "Love and Theft" (U.S. #5, UK #3)
2006 : Modern Times (U.S. #1, UK #3)
2009 : Together Through Life (U.S. #1, UK #1)
2009 : Christmas in the Heart (U.S. #23, UK #40)
2012 : Tempest (U.S. #3, UK #3)
2015 : Shadows in the Night (U.S. #?, UK #1)
2016 : Fallen Angels (U.S. #?, UK #?)

Depuis les années 60, à chaque décennie il sort au minimum un grand album, de ceux que l'on écoutera encore dans un siècle.


Cela me fait un choc, d'être d'accord avec Frigo, et en tout point avec cette liste d'albums.
Signalons tout de même aussi les vraiment mauvais albums. Le catastrophique Saved, le désastreux Infidels, le pire de tous, Knocked out loaded, et le pompon, son album de chansons de Noël Very Happy 

@VicomteDeValmont a écrit:"Album", en effet. Ca n'est pas de la littérature. Le prix Nobel récompense un écrivain, pas un auteur.


Flûte, il aurait absolument fallu prévenir le jury.
Tag 5 sur Neoprofs 3284587592
par User1542
le Jeu 13 Oct 2016 - 19:05
 
Rechercher dans: Livres et Lectures
Sujet: Prix Nobel de littérature 2016 à Bob Dylan
Réponses: 274
Vues: 10155

Prix Nobel de littérature 2016 à Bob Dylan

@VicomteDeValmont a écrit:Ca me fait beaucoup de peine pour la littérature (et pas les bouses à gros succès) qui a déjà du mal à se vendre et voilà maintenant qu'on se met à récompenser des musiciens alors que l'industrie musicale ne s'est jamais mieux portée : la poésie s'est faite bouffer par le slam (c'est triste) et est devenue quasi-confidentielle, le théâtre par des one-man show stupides et maintenant voilà qu'on défait le seul moyen de se faire un peu de fric pour les écrivains en filant le prix suprême à un musicos, franchement... c'est comme donner la légion d'honneur aux footballeurs.

 

Bob n'est pas un musicien, il n'est pas un chanteur, il n'est pas un poète.
Bob est l'air que l'on respire, la lumière qui nous éclaire, la terre qui nous nourrit, la pierre avec laquelle nous bâtissons nos maisons.
professeur

Bon, plus sérieusement, petite sélection en gras des albums incontournables :

1962 : Bob Dylan (U.S. #13)
1963 : The Freewheelin' Bob Dylan (U.S. #22, UK #11)
1964 : The Times They Are a-Changin' (U.S. #20, UK #15)
1964 : Another Side of Bob Dylan (U.S. #43, UK #8)
1965 : Bringing It All Back Home (U.S. #6, UK #1)
1965 : Highway 61 Revisited (U.S. #3, UK #4)
1966 : Blonde on Blonde (U.S. #9, UK #3)

1967 : John Wesley Harding (U.S. #2, UK #1)
1969 : Nashville Skyline (U.S. #3, UK #1)
1970 : Self Portrait (U.S. #4, UK #1)
1970 : New Morning (U.S. #7, UK #1)
1973 : Pat Garrett and Billy the Kid (U.S. #16, UK #29)
1973 : Dylan (U.S. #17, UK #10)
1974 : Planet Waves (U.S. #1, UK #7)
1975 : Blood on the Tracks (U.S. #1, UK #4)

1975 : The Basement Tapes (U.S. #7, UK #8)
1976 : Desire (U.S. #1, UK #3)
1978 : Street-Legal (U.S. #11, UK #2)
1979 : Slow Train Coming (U.S. #3, UK #2)
1980 : Saved (U.S. #24, UK #3)
1981 : Shot of Love (U.S. #33, UK #6)
1983 : Infidels (U.S. #20, UK #9)
1985 : Empire Burlesque (U.S. #33, UK #11)
1986 : Knocked Out Loaded (U.S. #54, UK #35)
1988 : Down in the Groove (U.S. #61, UK #32)
1989 : Oh Mercy (U.S. #30, UK #6)
1990 : Under the Red Sky (U.S. #38, UK #13)
1992 : Good as I Been to You (U.S. #51, UK #18)
1993 : World Gone Wrong (U.S. #70, UK #35)
1997 : Time Out of Mind (U.S. #10, UK #10)
2001 : "Love and Theft" (U.S. #5, UK #3)
2006 : Modern Times (U.S. #1, UK #3)
2009 : Together Through Life (U.S. #1, UK #1)
2009 : Christmas in the Heart (U.S. #23, UK #40)
2012 : Tempest (U.S. #3, UK #3)
2015 : Shadows in the Night (U.S. #?, UK #1)
2016 : Fallen Angels (U.S. #?, UK #?)

Depuis les années 60, à chaque décennie il sort au minimum un grand album, de ceux que l'on écoutera encore dans un siècle.
par William Foster
le Mar 19 Jan 2016 - 10:25
 
Rechercher dans: Réforme du collège 2016
Sujet: Conseils école/collège
Réponses: 28
Vues: 5630

Conseils école/collège

Soirée décevante, discours lénifiant et powerpointé de la conseillère pédagogique de circonscription sur "les nouveaux programmes, ils sont beaux, ils sont bien" et toute une flopée d'inepties, d'inexactitudes, de mensonges plus ou moins volontaires...

Recueil de bons mots, dans le désordre chronologique. ([PI] = prof ingénu qui parle, pas toujours le même)

#1 : " - A partir de l'année prochaine, l'orientation ne se fait qu'en fin de cycle. Donc les élèves qui seraient susceptibles d'aller en segpa ne pourront y être inscrits qu'à la fin de la 6°.
[PI] : - Donc ça veut dire qu'il n'y a plus de 6° segpa ? Et que ces élèves vont se retrouver en classes normales ?
- Non, ils seront en 6° segpa.
- [PI] : ben vous avez dit qu'ils n'y entreront qu'en 5°...
- Ils peuvent y être en 6°, mais n'y seront inscrits qu'en 5°."  Suspect

#2 : " [PI] : - Vous nous parlez de conseil de cycle, mais ça ne va pas être redondant avec le conseil EC ?
- Non, pas du tout, c'est autre chose.
- [PI] : Mais il va falloir quand même y être, en plus du conseil EC, du conseil pédagogique, des conseils d'enseignement, des réunions diverses, des formations... Ça s'arrête quand ? Pourquoi il faut qu'on fasse tout ça sur notre temps libre ?
- Oui, bon, faut arrêter de parler de ça si on veut avancer et il y a des gens qui veulent avancer... On est des cadres A, on ne peut pas compter nos heures... blablabla mission... blablabla responsabilité. Et pis c'est compté dans les ISOE.
- [PI] : Bah du coup, ça fait une inégalité entre les profs qui vont se farcir tout le tintouin et les autres qui n'iront pas, pour le même prix.
- Oui, c'est injuste.
- [PI] : Et en plus, il va falloir qu'on se voit hors de ces réunions pour mettre au clair les progressions de cycle ? J'ai bien compris ?
- Oui, heu... Il faudrait effectivement qu'on se réunisse pour décider de quand on va se rencontrer."  :shock:

#3 : " - On sait bien que cette année, on va vous demander beaucoup de travail. Mais une fois qu'il sera fait, il se sera plus à faire les années d'après."
Et tant pis si l'arrivée simultanée sur tous les niveaux oblige à faire une distinction entre les futurs CM1, les futurs CM2 qui n'auront pas eu le nouveau CM1, et les futurs 6° qui n'ont pas eu les nouveaux CM1 et CM2. Il faudra de toutes façons s'adapter et refaire les années d'après.  pale

#4 : "- Le nouveau livret, il est super pratique. Il va tout simplifier.
- [PI] : Et il sera en version numérique ou papier ?
- Oui. Il est déjà disponible sur Eduscol.
- [PI] : Non, la question était "le remplira-t-on à la main ? gardera-t-on une version numérisée ?".
- Vous le remplirez sur l'ordinateur. Mais il va tout simplifier.
- [PI] : Mais en primaire, on doit garder la trace de la signature des parents sur le bulletin, ça veut dire qu'on devra scanner le bulletin signé pour en garder une version numérisée ?
- Ah ! Euh... oui. Enfin non. Mais...
- [PI] : Et au collège, ça va remplacer les bulletins ?
- Non, pas du tout.
- [PI] : Mais j'ai lu que oui.
- Et bien oui, alors." bounce

#5 : " - Ça fait maintenant plus de 10 ans que le Conseil EC existe et qu'on est censé être au courant des pratiques de chacun. Il faut donc faire plus d'échanges entre l'école et le collège.
- [PI] : Sur quel temps ? Encore sur notre temps libre ?
- Non mais c'est important. C'est d'ailleurs pour aller en ce sens que les IEN et les IPR ont finalement décidé de se rencontrer." :shock:

#6 : " - Vous allez sans doute entendre des IPR vous dire qu'il ne faut pas faire de répartition/progression commune avec les PE, parce que sinon ça casse l'idée de cycle et ça empêche l'adaptation au niveau local.
- [PI] : Heing ? Mais 'faut quand même qu'on se mette d'accord sur qui fait quoi à quel moment, non ? Et on s'adapte sur le bassin, c'est local.
- Oui, et bien j'ai entendu des IPR dire qu'il ne faut pas.
- [PI] : Comment on arrive aux attendus de fin de cycle sans se mettre d'accord ?
- Ah non mais les attendus, c'est ce vers quoi on doit tendre. Tout le monde sait que nombre d'élèves n'y parviendront pas."  heu

#7 : " - Les nouveaux programmes ayant été écrits du point de vue de l'élève, il n'y a plus d'obligation de les finir.
- [PI] : Et les IPR nous disent qu'on doit les finir.
- Non, ce n'est plus une obligation.
- [PI] : Vous leur avez demandé leur avis ?
- Heu... Ce qui importe, c'est que l'élève ait progressé, quitte à ce que le programme ne soit pas fini.
- [PI] : On ne doit pas choisir mais faire les bons choix, c'est ça ?" Suspect

#8 : " - Bon, il est tard, et on a de la galette à manger. Vous vous mettrez par groupes pour travailler et on en reparle au prochain CEC, en mai."
La seule partie qui aurait pu être productive est abandonnée par l'encadrement qui se jette sur la bouffe. Neutral  Quitte à ce qu'on soit livrés à nous-mêmes, on aurait pu nous épargner ces deux heures de cirque.  😢


Le plus triste dans cette histoire, c'est que je ne me suis même pas énervé. Je suis sorti de là blasé, je me suis habitué à la médiocrité. Le mot "dépassionné" peut-il s'appliquer à un individu ?

Sauter vers: