Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
juju
Esprit éclairé

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par juju Sam 9 Jan 2016 - 19:03
Luigi_B a écrit:Un nouveau retour, assez désopilant :

https://docs.google.com/document/d/1ew_EUl3qqTuit-YH1tYt_QTtpPeZ-rdmFFYhhE62jyc/edit?pref=2&pli=1

Petit extrait :

… eh bien… je serais bien incapable de synthétiser.

Allez, j'essaie quand même.

T'as des bulletins trimestriels qui ne sont plus des bulletins et qui ne sont plus forcément trimestriels mais qui sont des bilans périodiques préparant des bilans de fin de cycle qui ont des rectos pour un truc et des versos pour un autre truc et qui distinguent les parcours, évalués à partir de l'évaluation de ton porte-folio, les domaines, tes compétences, tes EPI, tes projets, tes actions, tes acquis de paliers de maîtrise, avec l'interdisciplinaire et tout, et cela permet de remplir ton livret avec plein de choses en lien avec le brevet pour lequel il y a 700 points dont certains dépendent d'un EPI que t'as pu faire une année précédente et qui a déjà été évalué, mais là ce sera plus tard et par un prof qui ne connaît pas forcément ce dont il retourne, mais on espère qu'il ne dira pas que ton EPI est nul si on t'avait dit dans le temps qu'il était bien, ou l'inverse, et puis il y a des points qui dépendent de ta maîtrise de ceci ou cela, par exemple pour ta maîtrise insuffisante de ceci ou de cela eh ben t'as 10 points, va savoir pourquoi t'as 10 points plutôt que rien quand tu ne maîtrises pas, je t'en pose, moi, des questions, et puis si t'as fait du latin t'as 20 points, et si t'es dans un bahut où le latin est déjà mort t'as que dalle, mais c'est une réforme pour réduire les inégalités alors va pas te plaindre, y'a quand même plus pertinent à faire que le latin, fallait aller dans le privé, et puis t'as aussi des évaluations pour l'aide personnalisée, qui se fait en classe entière mais qui est personnalisée quand même, parce que ton prof passe de la "posture du face à face" à "la posture du côte à côte", dans une "culture du diagnostic" eh ben oui, c'est comme ça, en aide aussi t'es évalué, un peu comme un toubib qui ferait la radio d'une béquille pour vérifier que l'os de ta jambe se ressoude bien, et si tu comprends rien à tes évaluations on te fera peut-être un diagnostic "ne comprend rien à ses bilans périodiques" et qui sait on te fera un EPI "compréhension de mes bilans périodiques", et même si t'es sage on te fera de l'AP "compréhension de mes bilans de fin de cycle" et puisque tu es encore en train de lire cette phrase alors que tu la trouves interminable eh ben c'est que tu n'as pas validé ta compétence "je sais arrêter de lire quand ça n'a aucun sens" du domaine "des langages pour penser et communiquer", oui ça existe comme intitulé de domaine, et si tu te demandes ce que ça serait un langage pour autre chose que penser ou communiquer, eh bien c'est que tu te poses trop de questions, et moi je te dis comme l'inspectrice-académique-inspectrice-pédagogique-régionale de maths : "Bon, on arrête avec les questions."

C'est de qui?
Je vais faire suivre à mes collègues.
ylm
ylm
Expert

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par ylm Sam 9 Jan 2016 - 19:15
juju a écrit:C'est de qui?
https://twitter.com/didierjodin
juju
juju
Esprit éclairé

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par juju Sam 9 Jan 2016 - 19:17
Merci
monseigneur
monseigneur
Habitué du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par monseigneur Sam 9 Jan 2016 - 21:25
Chez nous, J2 vendredi toute la journée (1/3 des profs, mélangés à ceux de 2 autres collèges). On est plusieurs a avoir refusé la formation, on voulait travailler et prendre nos élèves : le principal a refusé et donc nous étions en "grève forcée"... Ceux qui y sont allés ont eu droit à une matinée de powerpoint, le formateur qui les faisait défiler est un prof de LP qui ne connait pas le collège (il ne savait pas ce qu'étaient les sections euro !!!). Il a montré des vidéos sur la pédagogie de projet... datant de 2003 !!!
Les collègues se sont bien ennuyés mais n'ont pas trop bronché (c'est un peu mou, par ici). L'aprèm ils devaient inventer des EPI, apparemment ils ont plutôt papoté...
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par ZeSandman Sam 9 Jan 2016 - 21:29
ylm a écrit:
juju a écrit:C'est de qui?
https://twitter.com/didierjodin

J'aime beaucoup sa plume, il est très drôle et très efficace, merci Luigi pour le lien.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Fantômette
Fantômette
Habitué du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Fantômette Dim 10 Jan 2016 - 18:55
Ça y est, je prends enfin le temps de vous faire le CR de notre réunion d'info de début décembre, en présence de 3 inspecteurs (un étant resté muet pendant les 3h):
- début de présentation chaotique par une jeune inspectrice peu à l’aise mais qui a semblé au moins « humaine » à la plupart des présents : le beau diaporama de l’aca de Versailles diffusé dans d’autres réunions n’a pas pu aller jusqu’au bout de sa diffusion, rapidement interrompu par des questions.
L’inspectrice fait son intro en disant que la réforme s’inscrit dans un ensemble (avec les nouveaux programmes, la loi de refondation etc) qui n’est pas nouveau (dommage qu’elle n’ait pas dit que c’était en réalité bien plus ancien – années 90  -  et qu’elle ait omis de parler de la mise en place de la notion de « socle commun » depuis 2000 et de la « commande » de l’OCDE et de la banque mondiale sur l’éducation pensée en termes économiques, bref).
- Nous sommes donc restés un bon moment (1h peut-être) devant la page 1 du diapo rappelant l’article 1.1 du Code de l’éducation sur le devoir d’égalité de l’école (mdr), le fait que les mêmes enfants aient les mêmes capacités à apprendre et progresser et blablabla
> j'interviens sur l’aspect justement inégalitaire de la réforme (bcp de décisions locales + suppression d’options ou de sections qui entraîneront une fuite dans le privé) + sur le fait que enfants n’ont pas mêmes capacités (pb des Segpa intégrés en 6e générale, certains collègues de Segpa n'ont d'ailleurs même pas compris que la réforme poursuivait le processus de suppression de ce dispositif). A la question « Le privé appliquera-t-il aussi la réforme ? » posée par l’assistance : réponse positive des meneurs de la réunion ;
> intervention et contestation de collègues : le privé n’applique déjà pas la réforme des rythmes en primaire ; exemple concret de collèges du coin, où le latin, les sections euros et Cie seront maintenus sous la forme d’options supplémentaires payantes pour les parents (avec heures nécessaires évidemment).

- Question des langues justement :
> les inspecteurs confirment la suppression sections euros et latin (en tant que discipline à part entière) mais sections internationales maintenues…(faut pas pousser !).
> cas des classes bilangues (et non seulement « de continuité » avec la primaire) en cours d’arbitrage par le recteur. Une réponse devait être donnée mi-décembre, mais pas de nouvelles depuis.
> intervention d'un collègue sur le fait que les 5e de cette année iront dans la « nouvelle » 4e comme s’ils avaient déjà fait 1 an de LV2. Ils auront une année en moins par rapport à ceux qui entreront dans le cycle l’année d’après. Pas de réponse précise sur ce point ni sur mise des nvx programmes de langue avec élèves censés avoir déjà fait un an de LV2.

- phase de (fausse) compassion : « on est conscient du travail que ça représente », « on vous comprend », «vous avez peur du changement, c’est normal », notamment tenu par une adjointe, conformément au diaporama de l’académie de Créteil sur la « gestion des enseignants » qu'elle a dû apprendre par cœur avant de venir.
> intervention d’un collègue sur le fait qu’on fait déjà plein de choses, qu’on veut évidemment aider les élèves mais qu'il faudra énormément de temps de concertation, et comment sera payé ce temps de travail supplémentaire ? (Le prof est corvéable à merci, c’est bien connu, et il a bien été rappelé qu’ « un fonctionnaire devait fonctionner », comme en 40 !) > « pas d’argent dans ma besace» répond un inspecteur présent, qui vient au secours de la jeune inspectrice fort de sa grosse voix et de sa grosse carrure. Dommage qu’on n’ait pas eu le temps d’évoquer les primes prévues pour les recteurs et chefs d’établissement qui réussissent à bien faire appliquer la réforme…

- sur la question des manuels scolaires à renouveler en même temps sur 4 niveaux dans toutes les matières : réponse floue, encore.
NB : aux dernières nouvelles (cf article des échos et propos de NVB), mais les inspecteurs n’étaient pas au courant apparemment), la sortie des nouveaux manuels serait étalée sur 2 ans.

- phase de répétition comique de la phrase « c’est grisé » prononcée par l’inspectrice d’HG bien embarrassée de ne pouvoir répondre à la plupart des questions en « zone grisée » sur ses fiches.

- phase de la métaphore culinaire sur l’EPI par une adjointe présente, en gros : « c’est comme un gâteau qu’on fait tous ensemble, chacun apporte un ingrédient… » > monde du « youpitralala » pour reprendre l’expression d’un collègue présent qui s’est quelque peu énervé contre cette dame, d'ailleurs subtilement placée dans l’assistance « côté profs ».
> à la question posée par un collègue sur les horaires de l’AP et des EPI (dans ou hors heures disciplinaires), l’inspecteur  affirme que c’est hors cours disciplinaires grâce à la marge heure prof.
> recadrage par des collègues qui rappellent que la marge doit surtout servir au maintien des groupes en Sciences en 6e, en Langues, éventuellement à des groupes en AP pour éviter une "personnalisation" à 30 etc. que les heures AP et EPI sont bien comprises DANS les heures disciplinaires dans les textes et documents officiels.
>Contradiction mise en évidence entre « Vous le faites déjà » et une réforme présentée comme une révolution copernicienne en matière de pratique pédagogique (cf les EPI : interdisciplinarité et pédagogie de projet : quelles études ou expériences ont montré leur efficacité pédagogique ?).
> j'interviens : pourquoi mettre en place une pédagogie qui est contestée par la recherche récente (ex de E. Bautier, JP Terrail entre autres) ? Les références sont évacuées par l’Inspecteur sous le prétexte que ce ne sont pas des « documents officiels de travail ». (Pourtant sur Eduscol et la page consacré au nouveau livret scolaire, il est bien écrit que la réflexion sur les nouvelles formes d’évaluation s’appuiera sur les travaux de recherche récents, bizarre…)
> Rappel par un collègue des IDD qui ont été expérimentés il y a 10 ans (avec des heures en plus, et concernant 2 collègues ayant choisi de travailler ensemble) et qui ont été arrêtés, n’ayant montré aucun progrès des élèves.
> Question générale soulevée par ce même collègue sur le sens donné à l’Education: « Est-ce à l’élève de s’adapter à l’école ou à l’école de s’adapter à l’élève » : question « fondamentale » confirme l’inspectrice mais restée sans réponse.

- question d'un collègue sur les nouveaux programmes de Mathématiques et l’introduction de l’enseignement du codage (les profs de maths pas forcément formés à cela, donc problématique, d’autant que le codage sera dans la nouvelle épreuve de Sciences du Brevet) : « Vous ne répondez pas à ma question » martèle le collègue à l’Inspecteur qui reste dans le flou et l’évitement.
Autre question posée par une collègue: « Peut-on ne pas faire d’EPI ? » ; elle part en rappelant qu’on peut être un bon enseignant sans faire tout cela.

- Phase finale d’intimidation, faute d’arguments pédagogiques convaincants, le meilleur pour la fin : « Si vous vous mettez à la marge de l’AP et des EPI, vous hypothéquez votre carrière » menace l’inspecteur.

II- Petite analyse pour résumer :
Stratégies pour faire passer la pilule, utilisées dans notre secteur et d’autres académies selon les échos que j'en ai par des copains enseignants, les témoignages en libre accès sur les sites syndicaux ou ceux du forum :

1° On vous comprend, on est conscient que ça sera bcp de travail etc: discours de compassion où on s'adapte à son interlocuteur pour le mettre "in the pocket".

2° Vous avez peur du changement, c'est normal (d'où l'intervention d'une collègue qui a dit qu'elle était surtout en colère, et pas du tout animée par la peur. Si c'était une autre réforme, on n'aurait pas peur de l'inconnu ou du "changement", psycho à 2 balles, qui contredit encore l'argument "vous le faites déjà").

3° En l'absence de véritable argumentation pédagogique, l'argument d'autorité (invoquée par cette même adjointe et les inspecteurs) qui montre finalement qu'on n'a pas d'arguments valables: "on est fonctionnaire, on doit fonctionner" (franchement lamentable, mais c’est mon avis…).

4° Pour finir, la menace sur "l'hypothèque de notre carrière", par un inspecteur que de nombreux collègues ont trouvé odieux ; métaphore d’ailleurs intéressante à analyser après la métaphore ridicule et infantilisante du «gâteau EPI »).

III- N’ont pas été évoqués pour des raisons diverses :
- l’organisation de l’AP en classe entière
- le sort du latin
- le nouveau Brevet, ses épreuves, la notation du CC en niveaux de maîtrise de compétences
- évidemment la véritable origine de la Réforme (cf Rapport d’information sur la mise en œuvre du socle commun, par J. Grosperrin, 7 avril 2010, un document officiel pour le coup! Tout y est déjà.)
- les réformes similaires au Québec, en Suède et en Belgique (échec, baisse du niveau dans les fondamentaux, augmentation du décrochage scolaire…).
J’en oublie sans doute.
Spoiler:

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par neo-fit Dim 10 Jan 2016 - 22:08
Fantômette a écrit:
Spoiler:
Celle là ?
https://www.youtube.com/watch?v=rjkK2zK92Oc&sns=tw
avatar
Old Talley
Niveau 1

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Old Talley Dim 10 Jan 2016 - 22:13
Quand on n'a pas de déportés dans sa famille, c'est très drôle. Je pense même que certains en mourraient de rire.
Fantômette
Fantômette
Habitué du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Fantômette Dim 10 Jan 2016 - 22:16
neo-fit a écrit:
Fantômette a écrit:
Spoiler:
Celle là ?
https://www.youtube.com/watch?v=rjkK2zK92Oc&sns=tw

Oui merci. Ça fait froid dans le dos, les sociétés modernes savent inventer des formes insidieuses de dictature. En même temps, je pense au Discours de La Boetie et au passage sur les tyranneaux.

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par F.Lemoine Dim 10 Jan 2016 - 22:33
Old Talley a écrit:Quand on n'a pas de déportés dans sa famille, c'est très drôle. Je pense même que certains en mourraient de rire.

Moi aussi, je la trouve drôle et pas drôle du tout. Je crois que c'est ce que pense son concepteur. Il a d'ailleurs demandé à ne pas la partager largement, si je me souviens bien. Au pied de la lettre, comparer la DEGESCO aux nazis est dénué de sens, mais le détournement peut amuser.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Luigi_B Lun 11 Jan 2016 - 0:32
Merci Fantômette. C'est édifiant.

Je retiens entre autres :

- phase de la métaphore culinaire sur l’EPI par une adjointe présente, en gros : « c’est comme un gâteau qu’on fait tous ensemble, chacun apporte un ingrédient… » > monde du « youpitralala » pour reprendre l’expression d’un collègue présent qui s’est quelque peu énervé contre cette dame, d'ailleurs subtilement placée dans l’assistance « côté profs ».
- Phase finale d’intimidation, faute d’arguments pédagogiques convaincants, le meilleur pour la fin : « Si vous vous mettez à la marge de l’AP et des EPI, vous hypothéquez votre carrière » menace l’inspecteur.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par User5899 Lun 11 Jan 2016 - 0:44
Les hypothèques, ça rapporte des sous quand même...
Osmie
Osmie
Sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Osmie Lun 11 Jan 2016 - 8:44
Luigi_B a écrit:Merci Fantômette. C'est édifiant.

Je retiens entre autres :

- phase de la métaphore culinaire sur l’EPI par une adjointe présente, en gros : « c’est comme un gâteau qu’on fait tous ensemble, chacun apporte un ingrédient… » > monde du « youpitralala » pour reprendre l’expression d’un collègue présent qui s’est quelque peu énervé contre cette dame, d'ailleurs subtilement placée dans l’assistance « côté profs ».
- Phase finale d’intimidation, faute d’arguments pédagogiques convaincants, le meilleur pour la fin : « Si vous vous mettez à la marge de l’AP et des EPI, vous hypothéquez votre carrière » menace l’inspecteur.

Hypothéquer notre carrière ? Je ris. Encore faudrait-il que nous en eussions une. Rolling Eyes
Balthamos
Balthamos
Doyen

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Balthamos Lun 11 Jan 2016 - 9:32
Luigi_B a écrit:
- Phase finale d’intimidation, faute d’arguments pédagogiques convaincants, le meilleur pour la fin : « Si vous vous mettez à la marge de l’AP et des EPI, vous hypothéquez votre carrière » menace l’inspecteur.

C'est pour ça que le point d'indice est gelé depuis plus de 5ans. On a hypothéqué notre carrière en prévision de la réforme...
Donc c'est logique et justifié.
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Ruthven Lun 11 Jan 2016 - 20:38
Osmie a écrit:
Luigi_B a écrit:Merci Fantômette. C'est édifiant.

Je retiens entre autres :

- phase de la métaphore culinaire sur l’EPI par une adjointe présente, en gros : « c’est comme un gâteau qu’on fait tous ensemble, chacun apporte un ingrédient… » > monde du « youpitralala » pour reprendre l’expression d’un collègue présent qui s’est quelque peu énervé contre cette dame, d'ailleurs subtilement placée dans l’assistance « côté profs ».
- Phase finale d’intimidation, faute d’arguments pédagogiques convaincants, le meilleur pour la fin : « Si vous vous mettez à la marge de l’AP et des EPI, vous hypothéquez votre carrière » menace l’inspecteur.

Hypothéquer notre carrière ? Je ris. Encore faudrait-il que nous en eussions une. Rolling Eyes

Tu risques de ne pas pouvoir devenir formatrice, malheureuse ... Razz
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Presse-purée Mar 12 Jan 2016 - 21:19
thenastywizard a écrit:
Zazk a écrit: Pour ma part j'ai fait remarquer que le prof doc n'apparaît plus nulle part dans cette réforme et là l'inspectrice a pris un air désolé et s'est excusée me disant que l'info avait été remontée et qu'ils étaient navrés...
Circulaire n°2015-106 du 30-6-2015
Sur les EPI : "Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leur conception et à participer à leur mise en œuvre."
Sur l'AP : idem, même phrase.
Les professeurs documentalistes et les CPE sont cités au même titre que tout autre professeur de collège dans la circulaire. Pas plus, pas moins. Il faut vraiment connaitre cette circulaire, elle est capitale !

Tu parles de celle dont le SNPDEN dit qu'il faut se torcher avec? (je suis mauvaise langue, ils sont plus polis).
Pour les collègues docs, tu parles du moment où on leur refuse le 2 pour 1 parce que ce qu'ils font n'est pas de "l'enseignement"? (C'est le cas chez moi). As-tu déjà discuté avec un doc de cette réforme?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Elyas
Elyas
Empereur

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Elyas Mar 12 Jan 2016 - 21:23
Je confirme la position du SNPDEN sur cette circulaire. Je garde pour moi mon avis sur ce lobby.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Lefteris Mar 12 Jan 2016 - 21:40
Phase 1 : 1ère journée de réunion avec les IPR. (que des IPR, pas de "formateurs" , experts à nous vendre la réforme de leurs bons maîtres, réforme qu'eux-même n'on t pas encore expérimentée et pour cause).
Entrée en matière : "Nous ne parlerons pas ici des modalités de mise en oeuvre, mais de ce qu'on peut faire avec les nouveaux programmes".

Donc les tentatives de demander "comment faire , sur quel temps ? " sont vite tombées à l'eau. "Il y aura un temps institutionnel, et un temps à votre initiative" (c'st bien celui-là qu'on craint, justement, un collègue a dit qu'on en demandait de plus en plus, mais ça a été botté en touche; le diaporam a démarré).
Tout le reste a tourné au technicisme : "on peut lire ceci, faire cela, progresser de telle manière", puis comme dans n'importe quelle formation , des "trucs" (ou supposés tels) sur la lecture analytique, la grammaire, les éléments de langage tarte à la crème et incantatoires ("individualisation", "logique curriculaire", patati patata, j'en fais grâce, tout le monde connaît la litanie...).

Rien de fondamental , donc une assistance morne, désintéressée, une seule question écrite , trois ou quatre questions orales  , et beaucoup de gens quittant la salle l'après-midi au fil des heures, après avoir lu le journal, corrigé des copies. pas plus d'agressivité que de participation. On sent  la motivation et on entrevoit le succès de ce machin  qui a déjà conquis les esprits.

Je n'ai pris des notes que par principe, pour informer le syndicat, les collègues  éventuellement, mais diem perdidi . Même pas l'occasion de brailler, puisque tous les sujets qui fâchent ont été évacués dès les 10 premières minutes.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
carpemuette
Niveau 5

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par carpemuette Mar 12 Jan 2016 - 22:14
C'est exactement cela : toutes les questions portant sur l'organisation de cette fichue réforme sont évacuées alors qu'elles constituent le nerf de la guerre. Cela dit on comprend bien pourquoi.
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Tangleding Mar 12 Jan 2016 - 23:11
Les IPR ont adopté la méthode Marchais...

_________________
"Never complain, just fight." Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 2490015017
Honchamp
Honchamp
Grand sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Honchamp Mar 12 Jan 2016 - 23:19
Tangleding a écrit:Les IPR ont adopté la méthode Marchais...

Vont-ils finir par dire "Liliane, fais les valises, on rentre à Paris ! " ? Very Happy
(Si on parle bien du même ...)

En attendant, c'est plutôt dans le style "Taisez-vous Elkabbach ! "

Bon,ça devient ésotérique, on parle d'un temps ancien...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
pamplemousses4
pamplemousses4
Expert

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par pamplemousses4 Mar 12 Jan 2016 - 23:21
Tangleding a écrit:Les IPR ont adopté la méthode Marchais...
Véronique ? Quelle heureuse nouvelle !
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Iphigénie Mar 12 Jan 2016 - 23:22
Tangleding a écrit:Les IPR ont adopté la méthode Marchais...
Liliane, fais les valises?
quelle bonne nouvelle Laughing
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Luigi_B Mer 13 Jan 2016 - 19:40

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Rendash
Rendash
Bon génie

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Rendash Mer 13 Jan 2016 - 19:50
Hi hi, à placer dans "les tweets les plus drôles" Razz

_________________
Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 P61r



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Audrey
Audrey
Oracle

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1 - Page 8 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

par Audrey Mer 13 Jan 2016 - 19:56
Merci... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum