Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Tamerlan Ven 22 Avr 2016, 21:23
@virgere a écrit:Question : les tablettes sont-elles propriété de l'établissement ou de l'élève ?

Ni l'un ni l'autre, propriété de la collectivité (même si l’État a contribué à l'achat).
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Tamerlan Ven 22 Avr 2016, 21:24
@Tiberius a écrit:Qui assurera la maintenance déjà que la maintenance du réseau des ent, des pc, des vidéoprojecteurs et des imprimantes n'est pas assurée????

Même réponse, le conseil départemental.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
virgere
virgere
Neoprof expérimenté

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par virgere Ven 22 Avr 2016, 21:33
@Tamerlan a écrit:
@virgere a écrit:Question : les tablettes sont-elles propriété de l'établissement ou de l'élève ?

Ni l'un ni l'autre, propriété de la collectivité (même si l’État a contribué à l'achat).
Donc concrètement, à la fin de leur année de 5e, les élèves rendent la tablette ? Qui bénéficieront alors à la nouvelle cohorte de 5e ?
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 21:36
@francois75 a écrit:J'imagine déjà les mots dans les carnets
"X n'a pas chargé sa tablette pour la 3e fois cette semaine"
"Y s'amuse sur facebook au lieu de travailler sur Google maps"
Very Happy

Je suis désolé mais à travers ce que tu évoques, l'usage d'un iPad fait quand même très gadget !
Sans être trop réfractaire, je pense qu'une tablette peut être utile pour travailler dans certaines filières du lycée ... mais en 6e, je ne comprends pas du tout l'intérêt.

J'ai entendu parler d' "exerciseur" en maths pour "mieux gérer la différenciation", m'enfin je trouve plus simple de travailler par écrit (pourtant je suis un gros g33k !).

Steve Jobs ne voulait pas voir d'iPad dans les mains de ses enfants, on se demande bien pourquoi   Razz
Nul besoin d'être désolé, je ne suis pas le donneur d'ordre, et je n'ai pas dit que je n'étais pas d'accord avec toi... pour une raison simple : je suis d'accord avec toi Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 21:37
@virgere a écrit:Question : les tablettes sont-elles propriété de l'établissement ou de l'élève ?
Du département.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 21:39
@virgere a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@virgere a écrit:Question : les tablettes sont-elles propriété de l'établissement ou de l'élève ?

Ni l'un ni l'autre, propriété de la collectivité (même si l’État a contribué à l'achat).
Donc concrètement, à la fin de leur année de 5e, les élèves rendent la tablette ? Qui bénéficieront alors à la nouvelle cohorte de 5e ?
Oui.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
virgere
virgere
Neoprof expérimenté

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par virgere Ven 22 Avr 2016, 21:47
D'accord, merci.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 21:56
@JPhMM a écrit:
@virgere a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@virgere a écrit:Question : les tablettes sont-elles propriété de l'établissement ou de l'élève ?

Ni l'un ni l'autre, propriété de la collectivité (même si l’État a contribué à l'achat).
Donc concrètement, à la fin de leur année de 5e, les élèves rendent la tablette ? Qui bénéficieront alors à la nouvelle cohorte de 5e ?
Oui.

Normalement les 5ème devraient être équipés chaque année. Dont ils rendraient la tablette en fin de 3e.
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Honchamp Ven 22 Avr 2016, 21:59
Qu'est-ce qui se passe quand un élève casse, déclare perdu ou volé, "sa" tablette ou "son" i-pad ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:01
@Honchamp a écrit:Qu'est-ce qui se passe quand un élève casse, déclare perdu ou volé, "sa" tablette ou "son" i-pad ?

L'an dernier, les parents étaient fortement incités à prendre une assurance (accord passé avec une compagnie) pour les accidents en dehors du college.
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par DesolationRow Ven 22 Avr 2016, 22:07
Et si, en tant que parent, on n'a aucune envie que son enfant perde un temps précieux sur ce genre d'outils abêtissants ?
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:09
@DesolationRow a écrit:Et si, en tant que parent, on n'a aucune envie que son enfant perde un temps précieux sur ce genre d'outils abêtissants ?

Abêtissants? On ne joue pas à Candy Crush... On travaille.
Une tablette ça se configure.
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par DesolationRow Ven 22 Avr 2016, 22:13
Je plaisante à moitié seulement.
Je considère, en tant que parent, qu'une de mes responsabilités est de préserver mes enfants des écrans, qui sont partout tout le temps. Je ne sais pas si j'y arriverai, tant le numérique est envahissant. Je n'apprécie pas que l'état me demande de faire entrer sous mon toit des outils que je n'ai pas l'intention d'y faire entrer. Encore moins que cela m'impose de contracter des assurances, etc.

Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:19
@DesolationRow a écrit:Je plaisante à moitié seulement.
Je considère, en tant que parent, qu'une de mes responsabilités est de préserver mes enfants des écrans, qui sont partout tout le temps. Je ne sais pas si j'y arriverai, tant le numérique est envahissant. Je n'apprécie pas que l'état me demande de faire entrer sous mon toit des outils que je n'ai pas l'intention d'y faire entrer. Encore moins que cela m'impose de contracter des assurances, etc.


Je comprends ta position. Des parents l'an dernier ont refusé que leur enfant ramène la tablette à la maison. Puis ont changé d'avis au cours de l'année quand ils ont vu le travail que l'on faisait et le contrôle et les restrictions que j'avais mises en place. Ils laissaient leur enfant travailler dessus pour les devoirs puis mettaient la tablette sous clé. Sage décision.
Pour les enfants dont les parents étaient un peu dépassés je bloquais tout ce qui permettait de jouer en communiquer. Cela fonctionnait assez bien, malgré deux ou trois problèmes en fin d'année. Les élèves qui ont essayé de débloquer les protections ont été punis et je confisquais la tablette.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:21
A DR :

Tu m'étonnes.
En plus, qui dit assurance dit franchise en cas de casse.
L'effet est formidable : si l'assurance des parents prend en charge, alors ils doivent payer ce qui reste. Sinon, ils ne paient rien. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:23
@JPhMM a écrit:A DR :

Tu m'étonnes.
En plus, qui dit assurance dit franchise en cas de casse.
L'effet est formidable : si l'assurance des parents prend en charge, alors ils doivent payer ce qui reste. Sinon, ils ne paient rien. Laughing

C'est un réel problème : imposer aux parents la responsabilité financière d'un outil qui ne leur appartient pas...
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par DesolationRow Ven 22 Avr 2016, 22:24
@Isis39 a écrit:
@DesolationRow a écrit:Je plaisante à moitié seulement.
Je considère, en tant que parent, qu'une de mes responsabilités est de préserver mes enfants des écrans, qui sont partout tout le temps. Je ne sais pas si j'y arriverai, tant le numérique est envahissant. Je n'apprécie pas que l'état me demande de faire entrer sous mon toit des outils que je n'ai pas l'intention d'y faire entrer. Encore moins que cela m'impose de contracter des assurances, etc.


Je comprends ta position. Des parents l'an dernier ont refusé que leur enfant ramène la tablette à la maison. Puis ont changé d'avis au cours de l'année quand ils ont vu le travail que l'on faisait et le contrôle et les restrictions que j'avais mises en place. Ils laissaient leur enfant travailler dessus pour les devoirs puis mettaient la tablette sous clé. Sage décision.
Pour les enfants dont les parents étaient un peu dépassés je bloquais tout ce qui permettait de jouer en communiquer. Cela fonctionnait assez bien, malgré deux ou trois problèmes en fin d'année. Les élèves qui ont essayé de débloquer les protections ont été punis et je confisquais la tablette.

J'admire tous tes efforts. Ma réserve vient sans doute de la peine que j'ai à concevoir la plus-value du numérique... J'imagine que je serais bien contraint, un jour, de la découvrir Wink
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:24
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@virgere a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Ni l'un ni l'autre, propriété de la collectivité (même si l’État a contribué à l'achat).
Donc concrètement, à la fin de leur année de 5e, les élèves rendent la tablette ? Qui bénéficieront alors à la nouvelle cohorte de 5e ?
Oui.

Normalement les 5ème devraient être équipés chaque année. Dont ils rendraient la tablette en fin de 3e.
Laughing

Sachant qu'ils ont prévu de déployer les tablettes des 5èmes sur plusieurs années, je demande à voir que ceux qui l'ont eue à l'année n la gardent à l'année n+1.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:26
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:A DR :

Tu m'étonnes.
En plus, qui dit assurance dit franchise en cas de casse.
L'effet est formidable : si l'assurance des parents prend en charge, alors ils doivent payer ce qui reste. Sinon, ils ne paient rien. Laughing

C'est un réel problème : imposer aux parents la responsabilité financière d'un outil qui ne leur appartient pas...
J'appelle cela plutôt une honte. Faudra qu'ils courent vite pour m'imposer une telle chose quand le mien sera en 5ème.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:27
@JPhMM a écrit:
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@virgere a écrit:
Donc concrètement, à la fin de leur année de 5e, les élèves rendent la tablette ? Qui bénéficieront alors à la nouvelle cohorte de 5e ?
Oui.

Normalement les 5ème devraient être équipés chaque année. Dont ils rendraient la tablette en fin de 3e.
Laughing

Sachant qu'ils ont prévu de déployer les tablettes des 5èmes sur plusieurs années, je demande à voir que ceux qui l'ont eue à l'année n la gardent à l'année n+1.

C'est pour cela que j'ai utilisé le conditionnel. C'est ce qui était prévu ici, sauf qu'avec le changement de majorité du CD, les tablettes ont été reprises à la fin de l'année.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:28
@Isis39 a écrit:
@DesolationRow a écrit:Je plaisante à moitié seulement.
Je considère, en tant que parent, qu'une de mes responsabilités est de préserver mes enfants des écrans, qui sont partout tout le temps. Je ne sais pas si j'y arriverai, tant le numérique est envahissant. Je n'apprécie pas que l'état me demande de faire entrer sous mon toit des outils que je n'ai pas l'intention d'y faire entrer. Encore moins que cela m'impose de contracter des assurances, etc.


Je comprends ta position. Des parents l'an dernier ont refusé que leur enfant ramène la tablette à la maison. Puis ont changé d'avis au cours de l'année quand ils ont vu le travail que l'on faisait et le contrôle et les restrictions que j'avais mises en place. Ils laissaient leur enfant travailler dessus pour les devoirs puis mettaient la tablette sous clé. Sage décision.
Pour les enfants dont les parents étaient un peu dépassés je bloquais tout ce qui permettait de jouer en communiquer. Cela fonctionnait assez bien, malgré deux ou trois problèmes en fin d'année. Les élèves qui ont essayé de débloquer les protections ont été punis et je confisquais la tablette.
Sans malice : quelle autorité à un enseignant pour confisquer la tablette d'un élève ? Règlement intérieur ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Rendash
Rendash
Bon génie

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Rendash Ven 22 Avr 2016, 22:29
@francois75 a écrit:J'imagine déjà les mots dans les carnets
"X n'a pas chargé sa tablette pour la 3e fois cette semaine"


Laughing Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 2252222100


@Isis39 a écrit:Une tablette ça se configure.

Oui, mais qui la configure? Le référent numérique, je suppose? Razz
Faudrait pas qu'il soit dans un établissement à plus de dix classes par niveau.




JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:30
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:
Oui.

Normalement les 5ème devraient être équipés chaque année. Dont ils rendraient la tablette en fin de 3e.
Laughing

Sachant qu'ils ont prévu de déployer les tablettes des 5èmes sur plusieurs années, je demande à voir que ceux qui l'ont eue à l'année n la gardent à l'année n+1.

C'est pour cela que j'ai utilisé le conditionnel. C'est ce qui était prévu ici, sauf qu'avec le changement de majorité du CD, les tablettes ont été reprises à la fin de l'année.
De toute façon ici les 4e et 3e ont des portables.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Rendash
Rendash
Bon génie

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Rendash Ven 22 Avr 2016, 22:31
@JPhMM a écrit:
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:A DR :

Tu m'étonnes.
En plus, qui dit assurance dit franchise en cas de casse.
L'effet est formidable : si l'assurance des parents prend en charge, alors ils doivent payer ce qui reste. Sinon, ils ne paient rien. Laughing

C'est un réel problème : imposer aux parents la responsabilité financière d'un outil qui ne leur appartient pas...
J'appelle cela plutôt une honte. Faudra qu'ils courent vite pour m'imposer une telle chose quand le mien sera en 5ème.

+1. C'est un foutu scandale, même. Quand on pense au barouf autour du prix des fournitures scolaires, y'a de quoi s'arracher les cheveux.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par Isis39 Ven 22 Avr 2016, 22:31
@Rendash a écrit:
@francois75 a écrit:J'imagine déjà les mots dans les carnets
"X n'a pas chargé sa tablette pour la 3e fois cette semaine"


Laughing Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 2252222100


@Isis39 a écrit:Une tablette ça se configure.

Oui, mais qui la configure? Le référent numérique, je suppose?  Razz
Faudrait pas qu'il soit dans un établissement à plus de dix classes par niveau.




Tu configures la flotte via une mdm.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage" - Page 2 Empty Re: Le Figaro : "Numérique au collège : le grand bricolage"

par JPhMM Ven 22 Avr 2016, 22:32
@Rendash a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Isis39 a écrit:
@JPhMM a écrit:A DR :

Tu m'étonnes.
En plus, qui dit assurance dit franchise en cas de casse.
L'effet est formidable : si l'assurance des parents prend en charge, alors ils doivent payer ce qui reste. Sinon, ils ne paient rien. Laughing

C'est un réel problème : imposer aux parents la responsabilité financière d'un outil qui ne leur appartient pas...
J'appelle cela plutôt une honte. Faudra qu'ils courent vite pour m'imposer une telle chose quand le mien sera en 5ème.

+1. C'est un foutu scandale, même. Quand on pense au barouf autour du prix des fournitures scolaires, y'a de quoi s'arracher les cheveux.
Des iPad en plus... Avec tous les problèmes que cela pose avec les applications.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum