Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zeprof
Vénérable

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par zeprof le Mar 10 Mai 2016 - 20:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ho, et puis, pourquoi appeler les docs "profs" ? On le fait bien avec les baby-sitters de LP, après tout.

diable

toi t'as lu ce qu'il y a sur mon profil Laughing Laughing Laughing
Topique
Topique
Niveau 5

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Topique le Mar 10 Mai 2016 - 20:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ho, et puis, pourquoi appeler les docs "profs" ? On le fait bien avec les baby-sitters de LP, après tout.

diable

toi t'as lu ce qu'il y a sur mon profil Laughing Laughing Laughing
En y réfléchissant, limite je ne suis pas prof non plus mais également "surveillant de zoo" en fait.

Je propose de se mettre d'accord pour dire que finalement, aucun de nous n'est prof mais tout le monde fait de la garderie à sa manière ?
atrium
atrium
Neoprof expérimenté

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par atrium le Mar 10 Mai 2016 - 22:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ho, et puis, pourquoi appeler les docs "profs" ? On le fait bien avec les baby-sitters de LP, après tout.

diable

toi t'as lu ce qu'il y a sur mon profil Laughing Laughing Laughing
En y réfléchissant, limite je ne suis pas prof non plus mais également "surveillant de zoo" en fait.

Je propose de se mettre d'accord pour dire que finalement, aucun de nous n'est prof mais tout le monde fait de la garderie à sa manière ?

Pas d'accord. Certains d'entre nous ne font pas que de la garderie mais également du maintien de l'ordre. professeur

Il faudrait se renseigner sur le statut et les primes des CRS...
amethyste
amethyste
Doyen

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par amethyste le Mar 10 Mai 2016 - 22:14
Ben moi, je fais aussi de l'éducation puisque je dois leur apprendre ce qu'ils doivent manger le matin avant de venir, comment se laver et à quelle fréquence et autres joyeusetés. Super Nounou ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Leodagan le Mar 10 Mai 2016 - 23:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ho, et puis, pourquoi appeler les docs "profs" ? On le fait bien avec les baby-sitters de LP, après tout.

diable

toi t'as lu ce qu'il y a sur mon profil Laughing Laughing Laughing
En y réfléchissant, limite je ne suis pas prof non plus mais également "surveillant de zoo" en fait.

Je propose de se mettre d'accord pour dire que finalement, aucun de nous n'est prof mais tout le monde fait de la garderie à sa manière ?

Pas d'accord. Certains d'entre nous ne font pas que de la garderie mais également du maintien de l'ordre. professeur

Il faudrait se renseigner sur le statut et les primes des CRS...

Pour l'instant il ne fait pas bon être CRS face aux abrutis de "Nuit debout" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Topique
Topique
Niveau 5

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Topique le Mer 11 Mai 2016 - 9:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pour l'instant il ne fait pas bon être CRS face aux abrutis de "Nuit debout" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le lien de ta vidéo est mort Leodagan. Mais bon je pense qu'on devrait pas évoquer ce sujet car je participe à Nuit Debout et je pense qu'on partirait dans un débat de 12 pages sur le traitement médiatique du sujet.

Et l'ISOE pour les profdoc passerait à la trappe Smile
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par VicomteDeValmont le Mer 11 Mai 2016 - 16:32
Mail envoyé par le SNALC autour de la question des profs-docs:

"HÉ ! HO ! LE MINISTÈRE !
Agissons de concert !

Si aucune reconnaissance de notre métier n'est prise en compte c'est à cause de nos divisions. Comme par le passé le SNALC-FGAF appelle toutes les organisations représentatives aux côtés de l'APDEN à se rassembler en intersyndicale afin de porter un projet commun pour les professeurs documentalistes. Nous sommes conscients que chaque syndicat représente ses mandants, donc leur projet propre, mais il convient dans l'urgence de trouver des points de convergence. Le CAPES de Documentation existe depuis 1989 et il serait temps que cette discipline soit reconnue comme telle !
A ce jour, un courrier a été envoyé aux différentes organisations syndicales ainsi qu'à l'APDEN. Nous espérons, dans l'intérêt de la profession que cela ne restera pas lettre morte, comme nos nombreux courriers de demande d'audience au Ministère et à ses services depuis l'annonce du décret d'août 2014. Il est vrai que le SNALC a voté contre la réforme du collège (ne s'est pas abstenu, ni n'a voté pour) en partie à cause de l'absence du professeur documentaliste dans le collège 2016.
Des initiatives académiques ont été fructueuses, notamment à Nice. Il serait bon que les instances nationales des autres syndicats nous rejoignent."

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Jacq le Mer 11 Mai 2016 - 18:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Toi, tu cherches la bagarre... Ce sera sans moi ! Wink

C'est malin, je me sens seul maintenant Sad

J'avais il y a peu promis une fessée à Cath, qui n'en veut pas, c'est toi qui vas l'avoir Rendash.... à la différence près que Cath je ne l'ai pas à portée de main alors que toi oui ! Je vais passer dans ton établissement d'ici peu Rendash, et je sais où te trouver !

yesyes yesyes
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Mer 11 Mai 2016 - 18:55
Mouahahahaha ! diable
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Graisse-Boulons le Mer 11 Mai 2016 - 19:35
En plus de l'iso, je copie et je colle les revendications suivantes :

" Rappelons également les revendications principales des profs docs qui sont, comme leurs collègues, recrutés par la voie d'un CAPES:
-> Avoir une inspection propre à leur discipline
-> Ouverture d'une agrégation en documentation
-> Possibilité de bénéficier de HSA et de HSE
-> Application effective du décret de 2014 qui stipule qu'une heure d'enseignement correspond à deux heures de service (comme c'est le cas pour leurs collègues)"

....et je me dis qu'en fait, ce que veulent les prof-doc, c'est être prof...ceux qui se sont trompé doivent savoir que beaucoup de postes ne sont pas pourvus faute de candidats aux concours (appel à des vacataires), ce qui logiquement facilite l'entrée dans la fonction. J'ajoute aussi que depuis cette année, n'importe quel fonctionnaire de catégorie A peut remplir un formulaire de pour demander à être prof sans passer de concours du tout (calmez vous : j'ai demandé à un syndicat si ça existait dans l'autre sens : -NON-). Alors comme c'est équivalent, comme les mêmes primes doivent être appliqués, foncez !!!
Dalva
Dalva
Vénérable

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Dalva le Mer 11 Mai 2016 - 21:01
Il y a plusieurs choses que je ne comprends pas, dans cette histoire de prof-doc qui enseigne un contenu disciplinaire, notamment l'EMI.
- Pourquoi la réforme ne prévoit-elle pas un horaire pour cette discipline, sachant qu'il est interdit d'ajouter une heure aux 26 heures hors enseignement de complément ?
- Pourquoi est-ce qu'on se fait régulièrement reprocher, en tant que prof d'autres disciplines, par la prof-doc, de ne pas vouloir construire des projets avec elle qui lui permettraient de mettre en place son enseignement ? Ce que je veux dire, c'est que si c'est une discipline avec un contenu, et non pas seulement l'enseignement d'une méthode pouvant s'appliquer à "n'importe quel" contenu, pourquoi le prof-doc a-t-il besoin de se référer aux programmes des autres matières et de prendre des heures sur les autres matières ?
(J'ai mis des guillemets parce que, par n'importe quoi, je n'entends pas n'importe quoi quelle que soit sa valeur, ce n'est pas péjoratif, je veux simplement dire que ça peut s'appliquer sur n'importe quel contenu/matière/sujet : ça ne répond donc pas à un programme fixé. Mais là, je peux me tromper : les professeurs-documentalistes ont-ils des thèmes imposés ?)

Quelqu'un a écrit (désolée, j'ai fait des coupes dans ce que j'avais pris en citations multiples, je me suis mal débrouillée et maintenant je ne sais plus qui a dit quoi) :
Quand une co-intervention est vraiment une co-intervention (et pas un délestage de classe) la doc et la prof interviennent sur tout le groupe mais avec des approches différentes. L'une disciplinaire, l'autre en info-doc. Il y a clairement un enrichissement du contenu et de la proposition faite aux élèves.
Et je crois que c'est Pseudo qui a écrit (me corriger si nécessaire) :
La recherche documentaire, c'est déjà tout un programme, vois-tu. Depuis l'analyse du sujet à la présentation de l’information en passant par la sélection de documents, l'analyse des sources, j'en passe et des meilleures.
Tout ça, c'est de la méthode.
Je peux me tromper, mais c'est un peu comme quand j'apprends aux élèves, au sein de mon cours, à analyser un sujet, à préparer un plan, à composer un brouillon, ou à repérer des éléments dans un texte, à analyser un texte, à l'interpréter, etc.
Mais toutes ces méthodes, je les apprends aux élèves à la faveur d'un contenu qui m'est imposé par un programme. En gros, ma discipline se suffit à elle-même.
On n'a pas l'impression que c'est le cas pour les professeurs-documentalistes.
Avant une inspection, certains sont obligés de quémander une classe auprès des collègues. Ce n'est pas normal.
Soit ils sont profs d'une discipline à enseigner, et on leur donne un horaire (c'est-à-dire qu'on inclut l'horaire dans l'emploi du temps des classes, pour tout le territoire, sans attendre la rentrée pour voir dans quel trou on pourrait caser l'EMI des 6e, par exemple) (et ce même si on convient que cet horaire ne sera pas obligatoirement occupé toute l'année) mais aussi un programme - au moins des thèmes (peut-être est-ce déjà le cas) à aborder année par année.
Cela n'empêcherait pas les "projets" codisciplinaires, mais ça me semblerait plus "sain".
(Oui, j'utilise beaucoup les guillemets, je ne choisis pas toujours des mots qui me satisfassent pleinement.)
Dalva
Dalva
Vénérable

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Dalva le Mer 11 Mai 2016 - 21:09
Et du coup, comme les séances propres à cet enseignement demandent un boulot ENORME de préparation (bien plus à mon sens que celui des autres disciplines), je suis d'accord avec Cath, les profs-docs devraient obtenir une rémunération liée à ce boulot supplémentaire, qui ne soit pas l'ISOE.
Quant au fait que la règle des 2h pour 1h ne soit pas appliquée, c'est :shock:

Pour l'ISOE, je ne sais pas : dans l'état actuel de l'organisation du collège, je ne vois pas comment un prof-doc pourrait être prof principal, puisqu'on va jusqu'à refuser de lui laisser un horaire pour les classes de 6e ! Et à mon avis, ce sera pire encore à partir de septembre 2016.
Edit : je sais que l'ISOE part fixe ne concerne pas la mission de PP, mais vous voyez l'idée.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Lefteris le Mer 11 Mai 2016 - 21:29
Dans les années marchand de Shampoing, on les sollicitait pour donner des cours de soutien en HSE ou faire des ateliers. Ils étaient donc considérés comme professeurs, ce qui est d'ailleurs leur titre. Le hic, c'est que le taux de paiement était inférieur à celui d'un certifié, catégorie à laquelle ils sont assimilés ... Ah, la logique administrative !

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
dandelion
dandelion
Grand sage

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par dandelion le Mer 11 Mai 2016 - 23:01
C'est marrant qu'on réclame des primes plutôt qu'une augmentation de salaire qui est pourtant nettement préférable, et pas que pour la retraite.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Jacq le Mer 11 Mai 2016 - 23:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En plus de l'iso, je copie et je colle les revendications suivantes :

" Rappelons également les revendications principales des profs docs qui sont, comme leurs collègues, recrutés par la voie d'un CAPES:
-> Avoir une inspection propre à leur discipline
-> Ouverture d'une agrégation en documentation
-> Possibilité de bénéficier de HSA et de HSE
-> Application effective du décret de 2014 qui stipule qu'une heure d'enseignement correspond à deux heures de service (comme c'est le cas pour leurs collègues)"

....et je me dis qu'en fait, ce que veulent les prof-doc, c'est être prof...ceux qui se sont trompé doivent savoir que beaucoup de postes ne sont pas pourvus faute de candidats aux concours (appel à des vacataires), ce qui logiquement facilite l'entrée dans la fonction. J'ajoute aussi que depuis cette année, n'importe quel fonctionnaire de catégorie A peut remplir un formulaire de pour demander à être prof sans passer de concours du tout (calmez vous : j'ai demandé à un syndicat si ça existait dans l'autre sens : -NON-). Alors comme c'est équivalent, comme les mêmes primes doivent être appliqués, foncez !!!


Dans les établissements que j'ai fréquentés, à chaque fois il y avait un prof-doc et une personne faisant office. Cette seconde personne était souvent un capésien prof (tout court) faisant office de prof-doc.  Le problème, pour citer mes camarades documentalistes, est que "nous" (certifiés prof classiques) piquons les postes des doc... (pour être plus simple, j'oublie volontaire le qualificatif de "prof", pour être plus simple, pas pour oublier  ou nier l'aspect pédagogique, même si on peut revenir sur les dénominations de prof, et sur à la fois le mépris sur les supposés "non prof" mais aussi peut-être sur le sentiment d'infériorité totalement injustifié de ceux qui n'étaient pas qualifiés de "prof").   Je me mets à la place de mes collègues documentalistes (en tant que prof doc, mais en les ayant bien écouté) : voir balancé "prof-doc" un "certifié-prof" parce qu'il ne peut plus supporter les élèves, et le voir recasé sur un poste de doc, ça cela me pose problème, et plus finalement qu'une histoire de rémunération, car c'est nier l'existence de mon métier et de ma qualification professionnelle. Tout le monde pourrait donc être documentaliste sans la formation et le concours ?  Et je ne jette la pierre à personne (un jour ce sera peut-être moi qui ne pourrais plus supporter les élèves et me retrouverais en CDI, on ne sait jamais).  J'imagine aussi l'inverse, si du jour au lendemain un documentaliste était balancé prof de français sous prétexte qu'il est dans un CDI. Nous ne sommes et nous n'avons pas la même formation.  Et si je voyais des postes de PLP (dans mon cas) ou de LM ou LC "piqués" par des prof doc, quelle serait mon opinion ? Par contre si demain je devais être "recasé" doc, je ferais le plus mauvais doc qui soit, je suis incapable de faire leur (votre) travail.

Maintenant, pour l'ISOE, comme il a été mentionné, le problème est que cela a été une revalorisation salariale  déguisée pour éviter de la donner à tous par le point d'indice. Il n'empêche que l'on constate que l'ISOE ne correspond pas à la réalité de notre travail, entre autre pour les classes terminales. Et puis c'est difficile. En seconde générale il y a l'orientation vers la première, qui prend vraiment du temps, ce qui n'est pas notre cas en LP pour les secondes (même si on peut penser aux réorientations, ou au fait que nous avons un suivi spécifique pour les élèves "particuliers"). En LP c'est en terminale (avant c'était en 2e année de BEP    puis en 2e année de bac pro, maintenant nous sommes sur la terminale bac pro). Nous sommes sans doute sur une erreur d'origine, qui est cette revalorisation déguisée sous prétexte d'orientation qui ne peut donc pas toucher tout le monde, ni les PE (j'aime le terme historique d'instit, qui est historique), ni les documentalistes (terme que j'aime aussi par ce qu'il évoque) malgré parfois leur rôle dans l'orientation.  

Nous sommes donc sans doute sur un faux débat, qui est de savoir qui devrait ou non avoir l'ISOE, alors que notre véritable débat devrait être celui d'un indice commun, PE, certifiés classiques ou certifiés doc.  De la même façon, pourquoi l'ISOE serait il calculé (d'après ce que je lis sur vos liens) en fonction du statut (agrégé ou certifié) puisqu'un certifié PP effectue le même travail de suivi et d'orientation qu'un agrégé ? Donc où est le rapport entre les deux statuts et l'ISOE ?


Pour les inspections. Inspectés par des I de la vie scolaire. Oui cela m'a toujours semblé idiot. L'argument "il n'y a pas d'agrégation". Ben en LP non plus ! Pourtant nous ne sommes pas inspectés par des agrégés (sauf méconnaissance de ma part).

Le temps de présence ? Comment comparer ?  On ne peut pas le comparer ! Comment comparer le temps de présence devant classe d'un prof, fatiguant, épuisant, et donc de 18h avec celui d'un documentaliste qui n'a pas tout le temps des classes en présence ? Les copies pour les uns, la recherche documentaire, mais aussi le temps passé pour les autres à travailler à un réel "approvisionnement varié" (désolé pour les doc, je n'utilise peut-être pas les bons termes). Lorsque je vois le temps passé par ma doc à lire, classer, éplucher les publications, recenser .... tout un boulot que je suis incapable de faire. Ma doc elle se tape tous les livres que je ne voudrais lire sous aucun prétexte, mais parce qu'ils peuvent intéresser les élèves... C'est impossible pour moi. Le CDI ne serait peuplé que de "mes lectures", sans aucune variété. Nous parlions de liberté pédagogique, mais moi  je fais lire ce que je veux à mes élèves, alors que le doc doit peupler son CDI d'œuvres dites "majeures" mais aussi de celles qui peuvent attirer nos élèves vers la lecture et d'avoir son "ouverture d'esprit". Je suis incapable de faire cela (et d'ailleurs parfois on s'engueule, entre ce que j'estime devoir être au CDI et ce qu'elle estime être bon pour les élèves).

La seule différence que je fais entre mon travail et celui d'un doc ne tient pas aux qualifications (il suffit de voir le ratio entre candidats et admis), au travail, à l'aspect pédagogique, mais à la fatigue.
Et cette fatigue ne vient pas du temps de travail, mais de l'exposition à des classes, en groupe, ou le plus souvent en classes entières.

Je me déclare incompétent pour faire le travail d'un documentaliste, pas totalement, mais presque totalement incompétent.  Mais si je faisais en une semaine 30h de CDI je serais bien moins fatigué qu'en faisant 18h de cours.


Dernière édition par Jacq le Jeu 12 Mai 2016 - 22:30, édité 3 fois
Topique
Topique
Niveau 5

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Topique le Mer 11 Mai 2016 - 23:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il y a plusieurs choses que je ne comprends pas, dans cette histoire de prof-doc qui enseigne un contenu disciplinaire, notamment l'EMI.
- Pourquoi la réforme ne prévoit-elle pas un horaire pour cette discipline, sachant qu'il est interdit d'ajouter une heure aux 26 heures hors enseignement de complément ?
- Pourquoi est-ce qu'on se fait régulièrement reprocher, en tant que prof d'autres disciplines, par la prof-doc, de ne pas vouloir construire des projets avec elle qui lui permettraient de mettre en place son enseignement ? Ce que je veux dire, c'est que si c'est une discipline avec un contenu, et non pas seulement l'enseignement d'une méthode pouvant s'appliquer à "n'importe quel" contenu, pourquoi le prof-doc a-t-il besoin de se référer aux programmes des autres matières et de prendre des heures sur les autres matières ?


- Une partie de la profession revendique un horaire pour cette discipline. Même si perso je n'y suis pas favorable
.
Mais je pense que pour répondre à ces questions, il faut comprendre quel est le contenu "disciplinaire" que les profs-docs sont sensés. Mais là on touche des questions importantes, ou plutôt on touche le plus gros débat au sein des sciences humaines depuis le milieu du XXe siècle. (Ouais c'est pas rien Very Happy )
Il y a un changement de paradigme informationnel depuis un demi siècle. Nouveaux médias (TV, radio) sondages d'opinion, etc. ça bouleverse pas mal de disciplines établies (Mc Luhan "le medium c'est le message" ça doit vous dire quelque chose...). La plupart des chercheurs en SHS de la seconde moitié du XXe siècle tentent de conceptualiser tout ça (Je cite, au pif : Mc Luhan, Morin, Bourdieu, Umberto Eco, Foucault, Baudrillard...)
Y'a une discipline qui émerge, les "sciences de l'information et de la communication". (Les chercheurs en SIC n'ont pas pour autant le monopole sur ces questions). Est-ce que c'est une discipline à part entière ou est-ce que c'est juste des nouveaux enjeux sur les autres disciplines ?
Des professionnels se penchent aussi sur ces questions de façon concrète : les bibliothécaires voient leur métier totalement repensé. (On crée les médiathèques d'ailleurs).

Evidemment, il faut que les mioches soient formés à ce bazar. En France on décide de créer un professionnel de ces questions, le "prof-doc". On se dit qu'en plus de gérer le lieu qui est bouleversé par ces questions(le CDI/la bibliothèque), bah il va former les gamins à ces enseignements-là. Du coup on crée un capes, et on forme le "prof-doc" à devenir prof.
(entre-temps arrive le numérique, ça re-fout un peu le bazar là dedans et ça amène de nouvelles questions).


Problèmes :
- Cette "discipline" c'est pas un truc établi clairement depuis 2000 ans. Alors déjà que tous les chercheurs en SHS se prennent la tête sur ces questions ; imaginez la difficulté à établir clairement un programme pour des collégiens/lycéens affraid . On pige pas encore trop quels contenus devraient être enseignés précisément. Alors on les rattache aux disciplines bien établies. Et là ça fonctionne beaucoup mieux.

En plus, ça fait certes 30 ans qu'on a créé ce capes, et c'est un bordel monstre pour réussir à enseigner concrètement. Pas d'horaires défini, un C.D.I à ouvrir, etc. Bref ça fonctionne pas super bien.

Alors on fait quoi ? Parce qu'on a mis dans les C.D.I des gens formés à être prof. J'ai passé le capes doc y'a trois ans, la pédagogie et le disciplinaire c'était 99% de la formation. Gérer un C.D.I j'me suis formé sur le tas.
Par contre en France on a très peu formé les enseignants de chaque discipline à ces questions-là. Comment valider les sources, comment rechercher de l'information. Comment s'en sortir avec la surcharge d'informations.

Je constate qu'aujourd'hui, même des bons élèves ont un niveau super faible dans ce domaine. Surtout l'évaluation de l'information. C'est la cata.

Alors soit on décide de donner réellement de l'espace aux profs-doc pour enseigner, soit on supprime le capes doc et on met des bibliothécaires ou documentalistes dans les CDI. Puis on intègre réellement la "culture informationnelle" (ou appelons-le autrement, même le nom est pas clairement défini) aux enseignements "traditionnels. En formant les profs à enseigner ces questions, parce-que là ça ne va pas du tout.

Je sais pas ce qui est le mieux, mais il va falloir décider. Smile
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par VicomteDeValmont le Jeu 12 Mai 2016 - 18:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me déclare incompétent pour faire le travail d'un documentaliste, pas totalement, mais presque totalement incompétent.  Mais si je faisais en une semaine 30h de CDI je serais bien moins fatigué qu'en faisant 18h de cours.

Je ne reviens pas sur l'ensemble de ta réponse: je trouve très bien ta démarche réflexive pour saisir les enjeux propres à la profession, ce que d'autres n'ont pas pris la peine de faire.
Toutefois, ayant été prof de lettres, puis étant actuellement prof-doc (j'ai obtenu les deux CAPES en externe, même si j'ai désormais perdu le bénéfice du premier: le CAPES de documentation est d'ailleurs, de nos jours, beaucoup plus dur que celui de lettres), je dirais que la fatigue n'est pas la même, mais qu'elle est, selon moi, en proportion, à peu près équivalente.
menerve
menerve
Prophète

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par menerve le Jeu 12 Mai 2016 - 19:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me déclare incompétent pour faire le travail d'un documentaliste, pas totalement, mais presque totalement incompétent.  Mais si je faisais en une semaine 30h de CDI je serais bien moins fatigué qu'en faisant 18h de cours.

Je ne reviens pas sur l'ensemble de ta réponse: je trouve très bien ta démarche réflexive pour saisir les enjeux propres à la profession, ce que d'autres n'ont pas pris la peine de faire.
Toutefois, ayant été prof de lettres, puis étant actuellement prof-doc (j'ai obtenu les deux CAPES en externe, même si j'ai désormais perdu le bénéfice du premier: le CAPES de documentation est d'ailleurs, de nos jours, beaucoup plus dur que celui de lettres), je dirais que la fatigue n'est pas la même, mais qu'elle est, selon moi, en proportion, à peu près équivalente.

D'accord en tous points! J'ai moi aussi les deux capes, l'un en externe l'autre en interne. Et 30h de CDI...oui peut être quand il est vide d'élèves...mais quand on doit gérer 25 élèves ou plus et faire la gestion du fonds en même temps + répondre aux demandes des collègues et bien on n'a pas le temps de souffler!
Jacq
Jacq
Grand Maître

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Jacq le Jeu 12 Mai 2016 - 22:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me déclare incompétent pour faire le travail d'un documentaliste, pas totalement, mais presque totalement incompétent.  Mais si je faisais en une semaine 30h de CDI je serais bien moins fatigué qu'en faisant 18h de cours.

Je ne reviens pas sur l'ensemble de ta réponse: je trouve très bien ta démarche réflexive pour saisir les enjeux propres à la profession, ce que d'autres n'ont pas pris la peine de faire.
Toutefois, ayant été prof de lettres, puis étant actuellement prof-doc (j'ai obtenu les deux CAPES en externe, même si j'ai désormais perdu le bénéfice du premier: le CAPES de documentation est d'ailleurs, de nos jours, beaucoup plus dur que celui de lettres), je dirais que la fatigue n'est pas la même, mais qu'elle est, selon moi, en proportion, à peu près équivalente.


Oui, c'est ce que je soulignais en parlant du ratio entre candidats et postes ou admis.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Graisse-Boulons le Ven 13 Mai 2016 - 8:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me déclare incompétent pour faire le travail d'un documentaliste, pas totalement, mais presque totalement incompétent.  Mais si je faisais en une semaine 30h de CDI je serais bien moins fatigué qu'en faisant 18h de cours.

Je ne reviens pas sur l'ensemble de ta réponse: je trouve très bien ta démarche réflexive pour saisir les enjeux propres à la profession, ce que d'autres n'ont pas pris la peine de faire.
Toutefois, ayant été prof de lettres, puis étant actuellement prof-doc (j'ai obtenu les deux CAPES en externe, même si j'ai désormais perdu le bénéfice du premier: le CAPES de documentation est d'ailleurs, de nos jours, beaucoup plus dur que celui de lettres), je dirais que la fatigue n'est pas la même, mais qu'elle est, selon moi, en proportion, à peu près équivalente.

Il semble donc que l'on puisse compter parmi ceux qui touchent l'ISO, peuvent avoir des heures sup', ...(j'en passe pour ne pas reprendre ce qui est revendiqué plus haut)..., et préférer tout de même passer professeur-documentaliste...c'est une décision suffisamment importante pour la prendre à la légère et il y a forcément, là aussi, une démarche réflexive préalable...qui devrait mener au Statu quo si les deux fonctions étaient "à peu près équivalente"....D'autre part, effectivement, il est fort plausible que le CAPES de doc soit actuellement "beaucoup plus dur" que celui de lettres puisque, s'agissant de concours, la difficulté est étroitement liée au taux de sélectivité. Il se trouve que les CAPES de lettres, comme celui de math et, dans une moindre mesure, ceux d'autres disciplines, sont en manque maintenant chronique de candidats et, surtout, en manque d'excellents candidats qui préfèrent en passer d'autres, ou qui optent pour le privé...Nous sommes donc d'accord : devenir prof-doc, c'est très sélectif et il faut vraiment vouloir CE CAPES et pas un autre pour l'avoir, même si certaines "petites choses" de plus sont attachées à la fonction de prof...
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Graisse-Boulons le Ven 13 Mai 2016 - 8:12
lire..."pour ne pas la prendre à la légère, bien sûr"...
Leclochard
Leclochard
Empereur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Leclochard le Ven 13 Mai 2016 - 10:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est marrant qu'on réclame des primes plutôt qu'une augmentation de salaire qui est pourtant nettement préférable, et pas que pour la retraite.

Non. C'est du pragmatisme: il est plus facile d'obtenir une prime car elle cible une catégorie plus limitée qu'une hausse du traitement pour tous (raison pour les ministères en accordent abondamment à leurs employés qu'ils veulent récompenser). L'augmentation du point d'indice, c'est une magnifique revendication mais si c'est pour avoir 0,5%, (car elle concernerait des millions de fonctionnaires), je préfère  toucher une prime qui améliorera réellement mon pouvoir d'achat.
Quant à la retraite, de toute façon, les règles auront changé dix fois avant que je quitte le métier. Il faut avoir la foi pour penser que dans vingt ans, elle sera basée sur le dernier échelon et représentera 75% du traitement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Graisse-Boulons le Ven 13 Mai 2016 - 11:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est marrant qu'on réclame des primes plutôt qu'une augmentation de salaire qui est pourtant nettement préférable, et pas que pour la retraite.

Non. C'est du pragmatisme: il est plus facile d'obtenir une prime car elle cible une catégorie plus limitée qu'une hausse du traitement pour tous (raison pour les ministères en accordent abondamment à leurs employés qu'ils veulent récompenser). L'augmentation du point d'indice, c'est une magnifique revendication mais si c'est pour avoir 0,5%, (car elle concernerait des millions de fonctionnaires), je préfère  toucher une prime qui améliorera réellement mon pouvoir d'achat.
Quant à la retraite, de toute façon, les règles auront changé dix fois avant que je quitte le métier. Il faut avoir la foi pour penser que dans vingt ans, elle sera basée sur le dernier échelon et représentera 75% du traitement.

Et ben voilà : la magnifique unité des "camarades fonctionnaires" commence à prendre l'eau, comme ça, l'air de rien, par petites touches...moi j'y vais franco de port, j'ai des amis en dehors du boulo de toutes façons...les profs, c'est génétique, c'est ancestral je dirais, ont l'habitude héritée d'un autre temps ou les vaches moins maigres, du discours "politiquement correct", de la "gauchitude" cravatée du notable. "Oh, les pauvres ATOS", "Ho, les pauvres administratifs", "Ho, les pauvres ci les pauvres ça"...dans le même temps, tous le monde méprise les profs, trouve injuste les moindres décisions prises en leurs faveur (voir les réactions de certains autres fonctionnaires provoquées par l'alignement de l'ISOE pour les PE !)...il y a bien longtemps que nous sommes un peu moins "camarades" que les autres ! Il y a bien longtemps que nous douillons un max sans broncher à la MGEN par esprit "mutualiste", Il y a bien longtemps que nous finançons les deux "filia" (MGEN et MAIF) ce n'est pas le plus important, mais c'est symbolique. Aujourd'hui, après consultation des chiffres de la cours des comptes et de l'INSEE, ma "péda-gauchitude" en à pris un sacré coup :
- Fonctionnaires catégorie C : de 20% à 25% de salaire en plus par rapport au mêmes qualifications dans le privé, dans l'absolu, tant mieux ! C'est bien pour le pays...sauf qu'aujourd'hui ce qui est accordé aux uns manque pour les autres...
- Fonctionnaires catégorie B : ça tombe à 0% à 5% de plus mais il convient d'ajouter les primes, mutuelles gratuites dans certains cas ets...
- Fonctionnaires catégorie A : 10% de moins que le privé.... si on ne compte pas les primes...mais attention : les stats sont données "hors enseignants" (vérifiez par vous même)...quand je vous dis qu'on est un peu moins "camarades"...en fait chacun sait que nous sommes bien en dessous des autres "A", au point de ne pas être intégrés aux stats pour ne pas introduire de "biais", et que nous n'avons pratiquement pas de primes...ce qui n'empêche pas les gens, fonctionnaires y-compris et surtout, de nous vomir copieusement sur les chaussures sur les forums...

manchotte50
manchotte50
Niveau 10

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par manchotte50 le Ven 13 Mai 2016 - 11:54
+1000
ras le bol de voir que même au sein de la profession on arrive encore à se tirer dans les pattes !
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Rendash le Sam 14 Mai 2016 - 10:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:+1000
ras le bol de voir que même au sein de la profession on arrive encore à se tirer dans les pattes !

Pas tout à fait : en fait, c'est la profession qui tire sur la documentation professeur

diable



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Toi, tu cherches la bagarre... Ce sera sans moi ! Wink

C'est malin, je me sens seul maintenant Sad

J'avais il y a peu promis une fessée à Cath, qui n'en veut pas, c'est toi qui vas l'avoir Rendash.... à la différence près que Cath je ne l'ai pas à portée de main alors que toi oui ! Je vais passer dans ton établissement d'ici peu Rendash, et je sais où te trouver !

yesyes yesyes

Owi hearts
Dalva
Dalva
Vénérable

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 9 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Dalva le Sam 14 Mai 2016 - 10:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:+1000
ras le bol de voir que même au sein de la profession on arrive encore à se tirer dans les pattes !
Quelle profession ?
Graisse-Boulons parle de toutes les catégories de fonctionnaires.

Et sinon, si on augmente le point d'indice (donc tout le monde), les documentalistes resteront les moins bien payés, puisque les autres conserveront leurs primes, je suppose.

Ce qu'il faudrait, c'est l'augmentation du point d'indice + une prime pour les documentalistes. Puisque tous les autres catégories A ont des primes à gogo.
Ou alors on supprime les primes et on augmente tous les points d'indice.
(Mais dans le privé aussi, il y a des primes, et pas qu'un peu dans certains secteurs.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum