Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Enchanteur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Rendash le Dim 8 Mai 2016 - 9:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:entre nous on appelle ça "faire la ***".

Faire la star? bounce

Star n'est pas interdit par le forum Wink

Un petit mot de 4 lettres, commençant par "p"...
prof


Meuh n'importe quoi, c'est pas un mot interdit sur Néo***.

:shock:
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 9:36
J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Fires of Pompeii le Dim 8 Mai 2016 - 9:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Faire la star? bounce

Star n'est pas interdit par le forum Wink

Un petit mot de 4 lettres, commençant par "p"...
prof


Meuh n'importe quoi, c'est pas un mot interdit sur Néo***.

:shock:

Allez un indice, cette activité de "faire la p***" est aussi celle que font les profs de LC pour recruter des élèves - oui j'en fais partie et oui je considère que je fais la p*** et ça me coûte. Very Happy
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Rendash le Dim 8 Mai 2016 - 9:43
Faire la promo? heu
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Fires of Pompeii le Dim 8 Mai 2016 - 9:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Faire la promo? heu

Ca doit tenir en quatre lettres, petit renne Wink
Mais je sais que tu sais Very Happy
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Rendash le Dim 8 Mai 2016 - 9:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Faire la promo? heu

Ca doit tenir en quatre lettres, petit renne Wink
Mais je sais que tu sais Very Happy

La dernière lettre est offerte par la maison [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
gauvain31
gauvain31
Empereur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par gauvain31 le Dim 8 Mai 2016 - 9:48
Non: faire PEUR
Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 4164172953
gauvain31
gauvain31
Empereur

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par gauvain31 le Dim 8 Mai 2016 - 9:49
Ou faire le PAON pour les collègues masculins (ça passe mieux)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Pseudo le Dim 8 Mai 2016 - 10:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Mais historiquement il a été décidé que les docs étaient tout aussi pédagogues qu'un prof, qu'elles enseignaient différemment, etc... On nous rappelle d'ailleurs régulièrement que nous sommes à la pointe de l'innovation pédagogique (ah, ah, ah !) et qu'une part de notre mission est de convaincre nos chers collègues d'enseigner mieux qu'ils ne le font (hu, hu, hu !). D'où la création du capes. Et à partir du moment on il y a capes, il y a prof. Il est fort possible que cela soit issu d'une sorte de complexe d'infériorité dû au fait, à mon sens, que les doc étaient (avant la création du capes, et même après pour une bonne part) des anciens profs recyclés qui ne voulaient pas perdre leur blason doré où on peu lire zorro professeur.
Personnellement cela fait longtemps que je dis que je suis "documentaliste". Le prof, je m'en passe. Et pas qu'un peu, vu la réputation de cette catégorie. Prof ? Moi ? Plutôt mourir ! Cela dit, très régulièrement, on me dit "mais tu aurais pu être prof", genre, j'aurai pu choisir plus brillant que doc Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par VicomteDeValmont le Dim 8 Mai 2016 - 10:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Sans revenir sur l'ensemble des points déjà évoqués précédemment, je tiens à te préciser que la documentation est bien une discipline, comme l'indique le décret de 2014 sur les ORS:

"III. - Par dérogation aux dispositions des I et II du présent article, les professeurs de la discipline de documentation et les professeurs exerçant dans cette discipline sont tenus d'assurer [...]"
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par doubledecker le Dim 8 Mai 2016 - 11:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Sans revenir sur l'ensemble des points déjà évoqués précédemment, je tiens à te préciser que la documentation est bien une discipline, comme l'indique le décret de 2014 sur les ORS:

"III. - Par dérogation aux dispositions des I et II du présent article, les professeurs de la discipline de documentation et les professeurs exerçant dans cette discipline sont tenus d'assurer [...]"

Pardon de parler à la place de Cath mais je ne pense pas que son interrogation portait sur le statut des profs docs, en l'espèce ici le décret ne répond pas à la question. L'idée c'est pourquoi la documentation est elle devenue une discipline? On est tous d'accord pour dire que cette fonction nécessite beaucoup de boulot mais est ce que le statut de professeur est pertinent? Discussion purement théorique bien sûr puisqu'il y a le décret de 2014.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 12:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Mais historiquement il a été décidé que les docs étaient tout aussi pédagogues qu'un prof, qu'elles enseignaient différemment, etc... On nous rappelle d'ailleurs régulièrement que nous sommes à la pointe de l'innovation pédagogique (ah, ah, ah !) et qu'une part de notre mission est de convaincre nos chers collègues d'enseigner mieux qu'ils ne le font (hu, hu, hu !). D'où la création du capes. Et à partir du moment on il y a capes, il y a prof. Il est fort possible que cela soit issu d'une sorte de complexe d'infériorité dû au fait, à mon sens, que les doc étaient (avant la création du capes, et même après pour une bonne part) des anciens profs recyclés qui ne voulaient pas perdre leur blason doré où on peu lire zorro professeur.
Personnellement cela fait longtemps que je dis que je suis "documentaliste". Le prof, je m'en passe. Et pas qu'un peu, vu la réputation de cette catégorie. Prof ? Moi ? Plutôt mourir ! Cela dit, très régulièrement, on me dit "mais tu aurais pu être prof", genre, j'aurai pu choisir plus brillant que doc Laughing
Enseigner, mais quoi ?

Oui, il faudrait remonter à avant la création de ce statut de prof-doc : quel était le statut des "dames du cdi" ? J'ai commencé en 1991 et je ne me posais pas la question.
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 12:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Sans revenir sur l'ensemble des points déjà évoqués précédemment, je tiens à te préciser que la documentation est bien une discipline, comme l'indique le décret de 2014 sur les ORS:

"III. - Par dérogation aux dispositions des I et II du présent article, les professeurs de la discipline de documentation et les professeurs exerçant dans cette discipline sont tenus d'assurer [...]"
Bah oui mais non. Le décret peut bien dire ce qu'il veut, la documentation n'est pas une discipline qu'on peut enseigner aux élèves.
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 12:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Sans revenir sur l'ensemble des points déjà évoqués précédemment, je tiens à te préciser que la documentation est bien une discipline, comme l'indique le décret de 2014 sur les ORS:

"III. - Par dérogation aux dispositions des I et II du présent article, les professeurs de la discipline de documentation et les professeurs exerçant dans cette discipline sont tenus d'assurer [...]"

Pardon de parler à la place de Cath mais je ne pense pas que son interrogation portait sur le statut des profs docs,  en l'espèce ici le décret ne répond pas à la question.  L'idée c'est pourquoi la documentation est elle devenue une discipline?  On est tous d'accord pour dire que cette fonction nécessite beaucoup de boulot mais est ce que le statut de professeur est pertinent?  Discussion purement théorique bien sûr puisqu'il y a le décret de 2014.
Voilà, Doubledecker, c'est tout à fait ça. Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 2252222100
Je trouve ça très noble, moi, comme fonction, et comme tout accro de lecture je me suis posée la question étant petite de devenir bibliothécaire...Mais professeur-documentaliste ? On a vraiment l'impression qu'il s'est agi de raccrocher la fonction à un statut histoire de savoir à quelle grille de rémunération les docs allaient être mangés payés...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Pseudo le Dim 8 Mai 2016 - 12:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Mais historiquement il a été décidé que les docs étaient tout aussi pédagogues qu'un prof, qu'elles enseignaient différemment, etc... On nous rappelle d'ailleurs régulièrement que nous sommes à la pointe de l'innovation pédagogique (ah, ah, ah !) et qu'une part de notre mission est de convaincre nos chers collègues d'enseigner mieux qu'ils ne le font (hu, hu, hu !). D'où la création du capes. Et à partir du moment on il y a capes, il y a prof. Il est fort possible que cela soit issu d'une sorte de complexe d'infériorité dû au fait, à mon sens, que les doc étaient (avant la création du capes, et même après pour une bonne part) des anciens profs recyclés qui ne voulaient pas perdre leur blason doré où on peu lire zorro professeur.
Personnellement cela fait longtemps que je dis que je suis "documentaliste". Le prof, je m'en passe. Et pas qu'un peu, vu la réputation de cette catégorie. Prof ? Moi ? Plutôt mourir ! Cela dit, très régulièrement, on me dit "mais tu aurais pu être prof", genre, j'aurai pu choisir plus brillant que doc Laughing
Enseigner, mais quoi ?

Oui, il faudrait remonter à avant la création de ce statut de prof-doc : quel était le statut des "dames du cdi" ? J'ai commencé en 1991 et je ne me posais pas la question.

Avant le CAPES c'était des profs qui basculaient sur un poste de doc, et voilà. Ils restaient prof de truc ou de machin, mais étaient affectés en doc.
Il y a eu aussi des statuts particuliers, comme les instructeurs d'Algérie à leur retour casés là.

Il est considéré que les docs enseignent... la documentation, ou plus exactement les techniques d'information et de documentation. Mais sans programme, sans classe. Et surtout on nous serine que les docs enseignent autrement (donc, c'est bien, ce n'est pas un bête cours avec 30 élèves en rangées de deux. Mais c'est quoi ? Chacun invente). Le problème c'est qu'à force d'enseigner autrement on peut se demander s'ils enseignent, et quoi. Bah oui, c'est invisible sur les emplois du temps, dans les textes, etc... Alors c'est où, c'est quoi ? Bah, on ne sait pas bien. On bricole.

Et surtout, il y a une chose que toute documentaliste sait : elle est prof quand ça arrange (quand on cherche quelqu'un pour se coltiner un groupe d'emmerd... de décrocheurs, pour prendre un groupe d'AP, pour dédoubler une classe, pour surveiller le brevet), mais elle est doc le reste du temps (et surtout pour les manuels scolaires. Ah, non, là, elle est secrétaire d'intendance et AED en même temps).
La période la plus sympa pour tester ça grandeur nature, c'est enf in d'année, quand on lui demande de ramasser les manuels, de surveiller le brevet et... qu'on lui dit à demi mot que l'inventaire du CDI, ben... bof... Ca ira quoi.


Dernière édition par Pseudo le Dim 8 Mai 2016 - 13:01, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Eloah
Eloah
Érudit

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Eloah le Dim 8 Mai 2016 - 12:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Je suis doc en LP et demain, par exemple, j'ai 4h de cours en co-intervention + 1h de réunion sur mes 7h30 de présence. Après, qu'on me considère comme "prof" ou juste "doc", je m'en fiche.
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 13:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Mais historiquement il a été décidé que les docs étaient tout aussi pédagogues qu'un prof, qu'elles enseignaient différemment, etc... On nous rappelle d'ailleurs régulièrement que nous sommes à la pointe de l'innovation pédagogique (ah, ah, ah !) et qu'une part de notre mission est de convaincre nos chers collègues d'enseigner mieux qu'ils ne le font (hu, hu, hu !). D'où la création du capes. Et à partir du moment on il y a capes, il y a prof. Il est fort possible que cela soit issu d'une sorte de complexe d'infériorité dû au fait, à mon sens, que les doc étaient (avant la création du capes, et même après pour une bonne part) des anciens profs recyclés qui ne voulaient pas perdre leur blason doré où on peu lire zorro professeur.
Personnellement cela fait longtemps que je dis que je suis "documentaliste". Le prof, je m'en passe. Et pas qu'un peu, vu la réputation de cette catégorie. Prof ? Moi ? Plutôt mourir ! Cela dit, très régulièrement, on me dit "mais tu aurais pu être prof", genre, j'aurai pu choisir plus brillant que doc Laughing
Enseigner, mais quoi ?

Oui, il faudrait remonter à avant la création de ce statut de prof-doc : quel était le statut des "dames du cdi" ? J'ai commencé en 1991 et je ne me posais pas la question.

Avant le CAPES c'était des profs qui basculaient sur un poste de doc, et voilà. Ils restaient prof de truc ou de machin, mais étaient affectés en doc.
Il y a eu aussi des statuts particuliers, comme les instructeurs d'Algérie à leur retour casés là.

Il est considéré que les docs enseignent... la documentation, ou plus exactement les techniques d'information et de documentation. Mais sans programme, sans classe. Et surtout on nous serine que les docs enseignent autrement (donc, c'est bien, ce n'est pas un bête cours avec 30 élèves en rangées de deux. Mais c'est quoi ? Chacun invente). Le problème c'est qu'à force d'enseigner autrement on peut se demander s'ils enseignent, et quoi. Bah oui, c'est invisible sur les emplois du temps, dans les textes, etc... Alors c'est où, c'est quoi ? Bah, on ne sait pas bien. On bricole.

Et surtout, il y a une chose que toute documentaliste sait : elle est prof quand ça arrange (quand on cherche quelqu'un pour se coltiner un groupe d'emmerd... de décrocheurs, pour prendre un groupe d'AP, pour dédoubler une classe, pour surveiller le brevet), mais elle est doc le reste du temps (et surtout pour les manuels scolaires. Ah, non, là, elle est secrétaire d'intendance et AED en même temps).
La période la plus sympa pour tester ça grandeur nature, c'est enf in d'année, quand on lui demande de ramasser les manuels, de surveiller le brevet et... qu'on lui dit à demi mot que l'inventaire du CDI, ben... bof... Ca ira quoi.
Chez nous, la doc ne gère ni les manuels, ni les séries de livres, ne surveille pas, ne prend pas les élèves dont on ne sait pas quoi faire...C'est peut-être propre au collège ?

Merci pour les renseignements sur les anciens docs.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Pseudo le Dim 8 Mai 2016 - 13:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Chez nous, la doc ne gère ni les manuels, ni les séries de livres, ne surveille pas, ne prend pas les élèves dont on ne sait pas quoi faire...C'est peut-être propre au collège ?

Merci pour les renseignements sur les anciens docs.

Non, ça dépend de tout un tas de choses, mais il y a des docs de lycée qui se farcissent les manuels, ont des groupes d'élèves, surveillent, etc...


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 13:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Je suis doc en LP et demain, par exemple, j'ai 4h de cours en co-intervention + 1h de réunion sur mes 7h30 de présence. Après, qu'on me considère comme "prof" ou juste "doc", je m'en fiche.
Faire cours en co-intervention, ce n'est pas faire cours...Honnêtement, c'est juste pour le prof le moyen de ne pas avoir son effectif complet à gérer. Mais si c'est au cdi ça prive les élèves lambda qui voulaient y aller. Et en LP, faut pas les décourager trop souvent.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Pseudo le Dim 8 Mai 2016 - 13:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Je suis doc en LP et demain, par exemple, j'ai 4h de cours en co-intervention + 1h de réunion sur mes 7h30 de présence. Après, qu'on me considère comme "prof" ou juste "doc", je m'en fiche.
Faire cours en co-intervention, ce n'est pas faire cours...Honnêtement, c'est juste pour le prof le moyen de ne pas avoir son effectif complet à gérer. Mais si c'est au cdi ça prive les élèves lambda qui voulaient y aller. Et en LP, faut pas les décourager trop souvent.

Donc le prof avec qui ont co-intervient ne fait pas cours non plus. Ben oui, y a pas de raison que ce travail soit considéré pour l'un comme un cours et pas pour l'autre. Ah, si, la rémunération. Pendant que le vrai prof est payé une heure de cours, je dois encore une heure pour faire mon quota. Pour le même taf, et parfois, la séance, c'est moi qui l'aie préparé dans son intégralité.
Ce quoi qui défini un "cours" alors ? Suspect

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Celeborn le Dim 8 Mai 2016 - 13:20
C'est extrêmement compliqué d'établir des généralités sur les professeurs documentalistes, car le métier a énormément évolué en assez peu de temps, et les personnes qui l'exercent sont loin d'être toutes dans le même positionnement.

Ce que je peux dire de mon point de vue de représentant syndical, c'est qu'on assiste globalement à une transition vers davantage de « professeur » et moins de « documentaliste ». Du fait notamment de la création du CAPES et du remplacement progressif qui s'est fait de personnes qui étaient dans ce métier plutôt comme bibliothécaires vers des personnes qui revendiquent d'être des enseignants. Alors après le/la prof doc de votre établissement est comme ci, comme ça, enseigne, n'enseigne pas, fait des réunions, n'en fait pas, évalue, n'évalue pas, etc. Mais en termes d'identité professionnelle, je crois qu'on est en 2016 majoritairement dans une volonté d'enseigner, ce qui a conduit aux séances d'initiation à la recherche documentaire, à la disposition du décret de 2014 « 1h d'enseignement = 2 heures de service », à la création d'un programme (IME) qui, s'il n'est pas dévolu au prof doc, correspond tout de même assez exactement à son concours et à sa formation, et à quelque chose qu'il va bien falloir finir par appeler une discipline.

Après, tout cela est très fragile, car généralement soumis au bon vouloir du chef d'établissement/des collègues, qui apportent avec eux leurs propres contraintes (le CDI doit être ouvert, etc.) et aussi leurs propres représentations (Mais c'est bien vous qui distribuez les manuels, non ?). Sans parler des textes règlementaires, qui sont un méli-mélo sans nom. Ainsi, on en est à un point où chaque prof doc va négocier l'existence et les modalités de son enseignement au local (j'avais participé à une très intéressante journée des profs doc SNES/SNALC/CGT de l'académie de Nice à ce sujet, et c'était le constat que tout le monde faisait). D'où le fait que chaque prof doc risque de vivre son métier différemment, et de le vivre différemment dès qu'il change d'établissement. Et d'où les retours très divers que l'on a sur ce fil de discussion sur ce que fait le/la prof de doc de votre collège/lycée.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
menerve
menerve
Prophète

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par menerve le Dim 8 Mai 2016 - 13:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Je suis doc en LP et demain, par exemple, j'ai 4h de cours en co-intervention + 1h de réunion sur mes 7h30 de présence. Après, qu'on me considère comme "prof" ou juste "doc", je m'en fiche.
Faire cours en co-intervention, ce n'est pas faire cours...Honnêtement, c'est juste pour le prof le moyen de ne pas avoir son effectif complet à gérer. Mais si c'est au cdi ça prive les élèves lambda qui voulaient y aller. Et en LP, faut pas les décourager trop souvent.

Donc le prof avec qui ont co-intervient ne fait pas cours non plus. Ben oui, y a pas de raison que ce travail soit considéré pour l'un comme un cours et pas pour l'autre. Ah, si, la rémunération. Pendant que le vrai prof est payé une heure de cours, je dois encore une heure pour faire mon quota. Pour le même taf, et parfois, la séance, c'est moi qui l'aie préparé dans son intégralité.
Ce quoi qui défini un "cours" alors ? Suspect

+ 1 Quand des collègues viennent bosser au CDI avec leurs élèves, la plupart du temps, j'ai tout préparé et parfois je corrige!!!!
Et ne parlons pas de moments où les aed me refilent les plus terribles ...ben oui ils n'ont pas de devoirs!!!! Ben voyons!
Mais c'est vrai qu'on ne fait pas le même job suivant l'endroit où on est nommé!
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 13:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en LP. Les documentalistes ne suivent pas les élèves, ne donnent pas d'heures de cours (de quoi, d'ailleurs ?), ne font pas les réunions parents/profs ni aucune réunion. Donc l'isoe, je ne vois pas trop ce qu'elle justifierait, mais je vote pour une indemnité équivalente qui aurait un autre nom.
En fait, ce qui me pose problème et je l'ai écrit ailleurs, c'est le statut de professeur attaché aux documentalistes. La documentation n'est pas une discipline, je ne comprends pas pourquoi les docs veulent absolument enseigner quelque chose et corriger des copies. Elles ont déjà assez de boulot comme ça, non ? J'y vois plutôt une sorte de complexe qui les pousse à vouloir justifier ce statut de professeur.

Je suis doc en LP et demain, par exemple, j'ai 4h de cours en co-intervention + 1h de réunion sur mes 7h30 de présence. Après, qu'on me considère comme "prof" ou juste "doc", je m'en fiche.
Faire cours en co-intervention, ce n'est pas faire cours...Honnêtement, c'est juste pour le prof le moyen de ne pas avoir son effectif complet à gérer. Mais si c'est au cdi ça prive les élèves lambda qui voulaient y aller. Et en LP, faut pas les décourager trop souvent.

Donc le prof avec qui ont co-intervient ne fait pas cours non plus. Ben oui, y a pas de raison que ce travail soit considéré pour l'un comme un cours et pas pour l'autre. Ah, si, la rémunération. Pendant que le vrai prof est payé une heure de cours, je dois encore une heure pour faire mon quota. Pour le même taf, et parfois, la séance, c'est moi qui l'aie préparé dans son intégralité.
Ce quoi qui défini un "cours" alors ? Suspect
Oui, vu comme ça, c'est sûr ! Laughing
Ce que je constate, d'après ce que je vois autour de moi puisque je ne le pratique pas : les séances en co-intervention se passent au cdi parce que ça permet d'être 2 pour animer . Le contenu est du "clé en main", un projet tout fait type parcours culturel ou un travail nécessitant de la recherche sur les ordis du cdi. Ce travail a été préparé par le prof, la doc a généralement acquiescé à ce qui lui est présenté quand c'est prêt et c'est tout (en même temps c'est logique car la doc a une formation universitaire dans un domaine or des profs de différentes disciplines peuvent lui demander de co-enseigner et personne ne peut tout savoir). Le corollaire est que le cdi est fermé à chaque "co-intervention", que les horaires ne sont pas extensibles et que j'entends mes élèves se plaindre constamment que "le cdi est toujours fermé".
Voilà, à grands traits.
Encore une fois, j'espère qu'il est clair que mon propose ne vise pas à dévaloriser le rôle des docs mais s'interroge sur la pertinence du statut de prof qui leur est accolé et me parait plus porteur d’ambiguïté qu'autre chose.
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 13:27
Bon, je repose ma question alors : qu'enseignent les profs-docs ?
Topique
Topique
Niveau 5

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Topique le Dim 8 Mai 2016 - 13:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je trouve ça très noble, moi, comme fonction, et comme tout accro de lecture je me suis posée la question étant petite de devenir bibliothécaire...Mais professeur-documentaliste ? On a vraiment l'impression qu'il s'est agi de raccrocher la fonction à un statut histoire de savoir à quelle grille de rémunération les docs allaient être mangés payés...

Lorsqu'un prof-doc se fait inspecter, l'inspecteur inspecte un cours. C'est quasi systématique.
Ce qu'on est sensés enseigner ?
La culture informationnelle, l'esprit critique face à l'information. ça passe par la recherche d'info, l'évaluation des sources...
Pas de quoi remplir l'emploi du temps d'un élève avec 2h/semaine /évidemment. Mais y'a de quoi faire 7/8h de cours semaine pour le profdoc, et voir chaque classe d'élèves une dizaine d'heures par an.


Parfois les collègues profs font cette formation seuls, sans nous. Mais on le fait bien mieux, parce qu'on a été formés à ça (dans le master MEEF profdoc, on apprend pas vraiment à gérer un C.D.I, mais on apprend bel et bien la pédagogie info-documentaire). C'est ça notre métier.
avatar
Cath
Bon génie

Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France ! - Page 4 Empty Re: Les professeurs documentalistes vont donc devenir les enseignants les moins bien rémunérés de France !

par Cath le Dim 8 Mai 2016 - 13:31
Je vois. Mais en 2de pro, un de nos objets d'étude s'appelle "Construction de l'information".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum