Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Clodoald
Neoprof expérimenté

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Clodoald Dim 10 Juil 2016 - 14:43
+ 1 avec ton message.

J'étais stagiaire au tout début des années 2000, 6 heures, deux classes de sixième et IUFM le mercredi et le jeudi dans une préfecture de la région à une heure de train seulement de là ou je vivais et vis encore.

Pas de "devoir" à rendre, des conférences plus ou moins lénifiantes, mais beaucoup de temps à discuter de nos pratiques entre stagiaires et profs de l'IUFM. Pas de visite d'inspecteur, uniquement deux visites  de profs de l'IUFM. Certains, de toutes matières,  ayant tout validé, et l'ayant demandé assez tôt dans l'année, ont même pu faire le troisième trimestre dans un établissement à  l'étranger.

Avec le recul, j'ai  l'impression finalement qu'on nous faisait confiance, qu'on comptait sur notre marge de progression. Bref, nous étions des adultes en formation professionnelle, pas des étudiants.
Quand je vois ce qui se passe maintenant...


Dernière édition par Clodoald le Dim 10 Juil 2016 - 15:06, édité 1 fois
Awott
Awott
Niveau 10

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Awott Dim 10 Juil 2016 - 14:46
Pierre-Henri a écrit: Pour s'en sortir, faute de temps, ils rédigent à la hâte un faux mémoire de recherche que le jury feindra de prendre pour un vrai. Ceux qui manquent d'organisation, ou de ruse, traînent ce vrai-faux mémoire comme un boulet qui les coule.

Organisation et ruse ...

Ceux qui refusent de brader une discipline qu'ils apprécient et qui s’évertuent à rendre un travail correct ( souvent plus disciplinaire que péda' ). Ces faux-semblants c'est le cas dans la majorité des masters, pas seulement en MEEF.
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par doubledecker Dim 10 Juil 2016 - 15:01
dami1kd a écrit:
Hélips a écrit:
neomath a écrit:Je vois dans mon établissement ce que subissent nos jeunes collègues et je suis révolté.
Quand je pense que de mon temps j'avais en tout et pour tout 6h de cours à assurer, un vague rapport à rédiger et qu'à moins d'avoir cassé la g. à l'IPR on était sûr d'être titularisé. Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 2289946511
Hum... il y avait déjà quelques non-titularisés de mon temps Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 2289946511 (pas la même proportion, on est d'accord).
Maintenant, je vois aussi plus de stagiaires qui n'ont pas grandi et qui agissent encore comme des élèves ("non mais c'est parce que c'est dans ma tête, c'pour'ça j'ai pas écrit, mais en vrai, je savais faire, c'est juste que là, dans la panique, j'ai oublié", vécu, trois stagiaires différents, trois tuteurs différents) ou au contraire en reconversion et qui trouvent que "ouais enfin moi je matais 50 mécanos, alors c'est pas trente collégiens qui vont me faire suer et qui t'es qui toi d'abord pour me dire ce que je dois faire alors que j'ai 20 ans de plus que toi et que t'es une femme" (la partie après "et" n'était que suggérée avec la délicatesse d'un panzer).

Et ne hurlez pas, merci : je n'ai pas dit que tous les stagiaires étaient nuls-c'était-mieux-avant, je n'ai pas dit qu'une proportion importante de stagiaires est à licencier, je n'ai pas dit que tous les stagiaires renouvelés sont des taches. J'ai dit qu'une proportion plus importante de stagiaires que de mon temps semblent fragiles (et en math, on a déjà recruté sans remplir les postes et de cette époque il reste encore quelques profs malencontreusement titularisés, ça fait 35 ans qu'ils racontent des âneries sans tenir leurs classes, c'est pénible pour le reste de l'équipe et pour les élèves, croyez-moi).

+1, merci pour ce message !
En 5 années de tutorat (terrain + ESPE), je découvre des situations tout simplement hallucinantes. On me l'aurait raconté, je ne l'aurais pas cru !

Même expérience : tutrice depuis une dizaine d'années, je suis effarée depuis 3 ou 4 ans de voir des gens qui question maturité se rapprochent des adolescents qui leur sont confiés. Les seuls stagiaires qui n'ont pas été titularisés dont j'ai eu connaissance étaient des personnes qui dans le meilleur des cas se contentaient de repiquer des cours tout prêts sur internet et dans le pire mettaient les élèves en danger. J'ajouterai que parfois à la lecture même de certaines interventions de jeunes collègues ici mon étonnement va grandissant. Mais c'est parce que je dois devenir une vieille carne Laughing

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Zenxya
Zenxya
Grand sage

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Zenxya Dim 10 Juil 2016 - 15:23
Et qu'en est-il des stagiaires qui ne valident pas leur master MEEF ? Ils sont titularisés ? Pedro Cordoba avait écrit un article sur son blog à ce sujet où il les désignait par les reçus-collés.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Lowpow29 Dim 10 Juil 2016 - 15:24
Zenxya a écrit:Et qu'en est-il des stagiaires qui ne valident pas leur master MEEF ? Ils sont titularisés ? Pedro Cordoba avait écrit un article sur son blog à ce sujet où il les désignait par les reçus-collés.

Non, exemple :
https://www.neoprofs.org/t103512-prolongation-de-stage-pour-defaut-de-master-2#3744359

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 2289946511
avatar
sofiamezi
Niveau 5

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par sofiamezi Dim 10 Juil 2016 - 16:26
Je suis d'accord pour le nombre croissant  de stagiaires  immatures, je crois que cette attitude "bébé"  commence avant même le stage, certains se mettent en condition (  pas tous  heureusement) mais dans le mauvais sens. Entendu " il vous faudrait une maman mademoiselle". Heureusement ça semble rester une minorité. Les néo notamment avec qui j'ai pu discuter en mp en particulier seront sans nul doute de remarquables et talentueuses enseignants c'est important pour moi de le souligner si jamais elles me lisent.
Wink


Dernière édition par sofiamezi le Dim 10 Juil 2016 - 17:57, édité 3 fois
dami1kd
dami1kd
Habitué du forum

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par dami1kd Dim 10 Juil 2016 - 16:31
doubledecker a écrit:

Même expérience : tutrice depuis une dizaine d'années,  je suis effarée depuis 3 ou 4 ans de voir des gens qui question maturité se rapprochent des adolescents qui leur sont confiés. Les seuls stagiaires qui n'ont pas été titularisés dont j'ai eu connaissance étaient des personnes qui dans le meilleur des cas se contentaient de repiquer des cours tout prêts sur internet et dans le pire mettaient les élèves en danger.  J'ajouterai que parfois à la lecture même de certaines interventions de jeunes collègues ici mon étonnement va grandissant. Mais c'est parce que je dois devenir une vieille carne Laughing

Il faut ajouter à cela une part non négligeable de stagiaires ex-ingénieurs en reconversion qui pensent alléger le temps de travail en devenant enseignants. (et ne s'en cachent pas). Dans ma discipline et mon académie, il y en a de plus en plus (près du tiers des stagiaires) et nombreux sont ceux qui déchantent très vite (en général, ce sont ceux-là qui démissionnent avant la fin...)
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Pierre-Henri Dim 10 Juil 2016 - 16:42
"Oui, dans le monde de l'entreprise, il y a de trop de pressions, c'est trop dur, vous comprenez, c'est la course à la rentabilité, alors que les professeurs, tout le monde sait ça, ils travaillent 15 heures par semaine et sont tout le temps en vacances. Et pis, devant une classe de collège, y a pas tout le stress et les responsabilités qu'on a avec des clients à répondre au téléphone."


Dernière édition par Pierre-Henri le Dim 10 Juil 2016 - 19:39, édité 1 fois
Rendash
Rendash
Bon génie

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Rendash Dim 10 Juil 2016 - 16:42
dami1kd a écrit:
Il faut ajouter à cela une part non négligeable de stagiaires ex-ingénieurs en reconversion qui pensent alléger le temps de travail en devenant enseignants. (et ne s'en cachent pas). Dans ma discipline et mon académie, il y en a de plus en plus (près du tiers des stagiaires) et nombreux sont ceux qui déchantent très vite (en général, ce sont ceux-là qui démissionnent avant la fin...)

Oui, mais le problème n'est pas là. Plus précisément, ce n'est pas un problème Laughing Qu'aux personnes qui ont une fausse idée du métier (et des horaires et quantités réels de travail en particulier) s'ajoutent un certain nombre de branquignoles et le lot, que j'imagine habituel, de personnes tout simplement pas faites pour enseigner dans le secondaire, n'est certainement pas une nouveauté. Mais que certaines ESPE soient un réel boulet pour un grand nombre de stagiaires, par l'organisation loufoque, une quantité de travail pas adaptée au simple calendrier scolaire*, et par des contenus parfois très éloignés du quotidien d'un enseignant, est un vrai scandale. Ce n'est évidemment pas le principe de la formation qui est remis en cause, mais la mouture actuelle, qui permet à chaque ESPE de faire ce qu'elle veut, sans contrôle.

* souvenirs émus de la période de conseils de classe du début décembre, pendant laquelle l'ESPE de Lyon nous a blindés d'heures de cours, de conférences, d'épreuves, alors qu'on s'était salement tourné les pouces en octobre et qu'on a rien eu en janvier Rolling Eyes

_________________
Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 P61r



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Hélips
Hélips
Prophète

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Hélips Dim 10 Juil 2016 - 16:53
Rendash, je pense que personne ici  ne nie les problèmes de l'ESPE, mais des stagiaires de 50 ans en reconversion, il y a 20 ans, ça se comptait sur les doigts d'une main, ce n'est plus le cas, en tout cas en math.
Et si la proportion de gens en reconversion pensant que prof, c'est 18h par semaine et 4 mois de vacances parmi les gens en reconversion n'a pas dû beaucoup bouger, comme la proportion de gens en reconversion parmi les stagiaires a augmenté, mécaniquement, la proportion de gens en reconversion pensant que prof, c'est 18h par semaine et 4 mois de vacances parmi les stagiaires a augmenté.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
avatar
sofiamezi
Niveau 5

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par sofiamezi Dim 10 Juil 2016 - 17:13
gnafron2004 a écrit:J'ai peur que tu aies raison sofia...
Hello,
Smile
je pense que c'est une tendance et l'Etat n'en a même pas honte, il ne s'en cache même pas: vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES mais on vous embauche pour enseigner, pas grave.
C'est cela qui est vraiment inquiétant à mon sens la dévalorisation générale du secteur de l'éducation qui se privatise lentement...D'ailleurs les parents n'en sont pas dupes.
Caspar
Caspar
Bon génie

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Caspar Dim 10 Juil 2016 - 17:18
sofiamezi a écrit:
gnafron2004 a écrit:J'ai peur que tu aies raison sofia...
Hello,
Smile
je pense que c'est une tendance et l'Etat n'en a même pas honte, il ne s'en cache même pas: vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES mais on vous embauche pour enseigner, pas grave.
C'est cela qui est vraiment inquiétant à mon sens la dévalorisation générale du secteur de l'éducation qui se privatise lentement...D'ailleurs les parents n'en sont pas dupes.

Cela a toujours plus ou moins existé (MA, contractuels...)
avatar
sofiamezi
Niveau 5

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par sofiamezi Dim 10 Juil 2016 - 17:24
+
Caspar Goodwood a écrit:
sofiamezi a écrit:
gnafron2004 a écrit:J'ai peur que tu aies raison sofia...
Hello,
Smile
je pense que c'est une tendance et l'Etat n'en a même pas honte, il ne s'en cache même pas: vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES mais on vous embauche pour enseigner, pas grave.
C'est cela qui est vraiment inquiétant à mon sens la dévalorisation générale du secteur de l'éducation qui se privatise lentement...D'ailleurs les parents n'en sont pas dupes.

Cela a toujours plus ou moins existé (MA, contractuels...)
Ce sont les chiffres  qui parlent; c'est une tendance qui ne va pas s'arranger sur le long terme.

Chez nous ils recrutent ( le public) régulièrement via Pôle Emploi.
J'essaie d'être objective  vis-à-vis de l'attitude hypocrite du MEN non seulement vis-à-vis des candidats mais surtout et surtout  vis-à-vis des parents. Ce sont eux qui pâtiront  de cette tendance et leurs enfants de la part du service public...
On n'attend pas du secteur public  cette attitude là, les gens payent des impôts pour l'éducation de leurs enfants; l'avenir de ceux-ci est une réelle inquiétude pour eux. Et c'est compréhensible mais là je m'éloigne du sujet initial.
avatar
Enaeco
Sage

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Enaeco Dim 10 Juil 2016 - 18:04
sofiamezi a écrit:
gnafron2004 a écrit:J'ai peur que tu aies raison sofia...
Hello,
Smile
je pense que c'est une tendance et l'Etat n'en a même pas honte, il ne s'en cache même pas: vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES mais on vous embauche pour enseigner, pas grave.
C'est cela qui est vraiment inquiétant à mon sens la dévalorisation générale du secteur de l'éducation qui se privatise lentement...D'ailleurs les parents n'en sont pas dupes.

Mouai.
Il faudrait quand même des détails sur ces non-titularisation.

A ta phrase qui contient du vrai, j'apporterai quelques précisions
vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES donc on ne peut pas s'engager à vous donner un poste à vie mais on vous embauche pour enseigner ponctuellement car on est face à une pénurie, pas grave de toute façon c'est la moins pire des solutions.
Niang973
Niang973
Habitué du forum

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Niang973 Dim 10 Juil 2016 - 18:11
je me demande si la non-titularisation croissante des stagiaires n'est pas un moyen de compenser la "bienveillance" lors de la sélectivité des concours. Il ne peuvent pas se permettre de recruter 30% des postes offerts, donc ils se rattrapent sur l'année de stage.
Quand on voit qu'en maths il y a plus de 200 postes non pourvus au concours il y a fort à parier que cette sélection pour la titularisation des stagiaires ne se réitère l'année prochaine.... Rolling Eyes

_________________
mon CV:
avatar
Cath
Enchanteur

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Cath Dim 10 Juil 2016 - 18:16
Il y a plus de 20 ans quand j'ai commencé, certains MA étaient déjà embauchés par l'intermédiaire de l'ANPE (à l'époque) et beaucoup d'établissements passaient des petites annonces dans les quotidiens locaux... Rien de nouveau sous le soleil, donc.

Il y a 5/6 ans, on a eu un stagiaire en anglais-lettres (sachant qu'en LP il a toutes les chances de ne faire que de l'anglais) reçu au concours avec 01/20 en anglais.

Très bon en français, alors ?
Que nenni, il faisait beaucoup de fautes au tableau... que les élèves lui signalaient.

Il a été titularisé, je vous rassure.
avatar
sofiamezi
Niveau 5

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par sofiamezi Dim 10 Juil 2016 - 18:19
Enaeco a écrit:
sofiamezi a écrit:
gnafron2004 a écrit:J'ai peur que tu aies raison sofia...
Hello,
Smile
je pense que c'est une tendance et l'Etat n'en a même pas honte, il ne s'en cache même pas: vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES mais on vous embauche pour enseigner, pas grave.
C'est cela qui est vraiment inquiétant à mon sens la dévalorisation générale du secteur de l'éducation qui se privatise lentement...D'ailleurs les parents n'en sont pas dupes.

Mouai.
Il faudrait quand même des détails sur ces non-titularisation.

A ta phrase qui contient du vrai, j'apporterai quelques précisions
vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES donc on ne peut pas s'engager à vous donner un poste à vie mais on vous embauche pour enseigner ponctuellement car on est face à une pénurie, pas grave de toute façon c'est la moins pire des solutions.
+1.
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Pierre-Henri Dim 10 Juil 2016 - 18:21
Enaeco a écrit:
A ta phrase qui contient du vrai, j'apporterai quelques précisions
vous n'êtes pas assez bons pour le CAPES donc on ne peut pas s'engager à vous donner un poste à vie mais on vous embauche pour enseigner ponctuellement car on est face à une pénurie, pas grave de toute façon c'est la moins pire des solutions.

Oui, bien sûr, on gère la pénurie au jour le jour. Il n'y a pas de stratégie concertée.

Cependant, pour moi, la pire hypocrisie des responsables de l'éducation nationale est ailleurs. Ces candidats problématiques ne jaillissent pas par génération spontanée. Ils sont eux-mêmes le produit du système scolaire qui les a formés.

D'un côté, inspecteurs, recteurs, ministres et tutti quanti, en tant que responsables publics, ne cessent de nous chanter officiellement que tout va bien, que le niveau monte, que la réussite au bac (dont les sujets sont d'une rare exigence) prouve l'excellence de notre système éducatif, que les lauréats sont épatants de créativité, qu'ils savent tellement de choses que nous ne savions pas à leur âge, que leurs diplômes sont de grande qualité, que licence et master garantissent une véritable maitrise disciplinaire tout en préparant de façon parfaite au monde professionnel...

... et, de l'autre, en tant que recruteurs, quand il s'agit d'embaucher des professeurs, les mêmes personnes nous disent que ça ne va pas du tout, que les candidats sont beaucoup trop faibles, qu'on n'a pas d'autre choix que de les recaler.

Par exemple, en participant activement à la braderie du bac, les inspecteurs sont parmi les premiers responsables de la situation qu'ils déplorent au moment de recruter des professeurs. Tout se tient. Les élèves d'hier sont les candidats au CAPES d'aujourd'hui. On ne peut pas tout détruire en amont et espérer que les choses se maintiennent en aval.
avatar
User17706
Bon génie

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par User17706 Dim 10 Juil 2016 - 18:34
A plusse que les profs ils sont mauvais, a plusse que les élèves y sont bons, c'est nor-mal, surtout si ça sont les mêmes personnes en fait, hein.
____________

Sinon, c'est vrai qu'il doit y avoir des effets sociologiques nouveaux (stagiaires en seconde carrière se faisant parfois des illusions...); il n'en reste pas moins que l'ESPE, sans grande surprise hélas, semble globalement jouer plutôt le rôle d'un obstacle à une entrée aussi sereine que faire se peut dans le métier.
inzilbeth
inzilbeth
Niveau 6

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par inzilbeth Dim 10 Juil 2016 - 18:52
dami1kd a écrit:
Il faut ajouter à cela une part non négligeable de stagiaires ex-ingénieurs en reconversion qui pensent alléger le temps de travail en devenant enseignants. (et ne s'en cachent pas). Dans ma discipline et mon académie, il y en a de plus en plus (près du tiers des stagiaires) et nombreux sont ceux qui déchantent très vite (en général, ce sont ceux-là qui démissionnent avant la fin...)

Marrant, je pourrais croire que tu parles de mes collègues : "tu veux devenir prof ? pour les vacances ? Pour ne faire que 18h par semaine ? tu n'arrives pas à gérer le stress au travail ?"
"Dans le privé" (cette expression pleine de supériorité et souvent d'ignorance crasse vs ce qu'est la fonction publique), cette attitude est une manière de gonfler le torse. Entendu au boulot "tu pars à 18h ? t'es fonctionnaire ou quoi ? Euh non, j'ai rdv chez le toubib et figure-toi qu'il ne consulte pas de nuit".
Les exemples que tu cites sont bien tristes. Qu'ils espèrent avoir plus de vacances je le comprends, mais moins d'heures par semaine...(ont-ils compris qu'ils allaient ramener du travail à la maison??). C'est une méconnaissance du métier et une prétention qui montre bien qu'ils ne sont pas faits pour ce métier.
J'ai souvent pensé à l'a priori négatif que les reconvertis pouvaient susciter avant de faire mon choix.
Heureusement en histoire-géo le concours reste sélectif et devrait m'éviter ça vs les disciplines déficitaires.
avatar
fredot
Niveau 5

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par fredot Dim 10 Juil 2016 - 19:43
En tant que tuteur cette année j'ai bien vu la pression qui reposait sur nous.

En gros au CAPEPS le président de jury demande à ce que tous les postes soient pourvus car le syndicat majoritaire pousse au niveau du MEN pour que le nombre de postes soit maintenu et que les collègues soient remplacés.

Le hic c'est qu'au concours le niveau des candidats fait que certains prennent des cartons ... qui finissent en notes potables après harmonisation ... ou pour avoir une barre d'admission correct diront certains.

Résultat une fois lancés dans le grand bain les manques de savoirs sur les APSA ou la didactique refont leur apparition. S'il s'avère normal que les stagiaires ne sachent pas tout il faut par contre qu'ils travaillent pour combler leurs points faibles.

Et c'est là que la double casquette du stagiaire/étudiant pose souci. Des devoirs à rendre chronophage, un mémoire irréalisable que beaucoup d'examinateurs jugent indigents mais sur lesquels ils sont tout de même validés. Et au milieu de tout ça des cours à préparer mais pas assez de temps pour le aire correctement.

Finalement seuls les stagiaires très bien organisés arrivent à tout mener de front et à progresser. Pour les autres il faut espérer qu'ils continueront à bosser leurs manques les premières années. La visite d'un chargé de mission en tant que néo-titulaire est là pour ça mais bien souvent à la première inspection en tant que T5/T6 les manques sont les mêmes qu'en tant que stagiaire/néo-tit.


Et pour nous tuteurs il nous est demandé de faire preuve de bienveillance mais de porter un jugement sur notre stagiaire sur sa capacité à être un bon prof dans l'avenir. Dure mission pour certains de mes collègues tuteurs qui ont eu du mal à imaginer ce stagiaire en tant que collègue dans 5 à 10 ans. J'ai eu de la chance pour ma part car je suis tombé sur une stagiaire ouverte à la discussion et intéressée par sa progression dans son métier.

D'un point de vue stagiaires leur objectif c'est d'être titularisé donc on bosse pour le M2 et on assure les cours pour les visites ESPE/IPR. Le reste passe au second plan. Quand on leur parle d'auto)formation, de travail de veille pédagogique clairement on est pas/peu écoutés/compris.
avatar
User17706
Bon génie

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par User17706 Dim 10 Juil 2016 - 19:50
Enaeco a écrit:
ysabel a écrit:
Enaeco a écrit:Au moins il y a encore une sélection au tout dernier étage...

Hum... Sur quel critère ? la maîtrise de sa matière ou le suivi des dogmes pédagols ?
Ca, c'est autre chose, effectivement.
En attendant, dans certaines disciplines, obtenir le CAPES n'est pas non plus un gage de maitrise de sa matière (ni d'une aptitude à enseigner d'ailleurs).
Certes, et c'est une critique ancienne des concours, qu'on a beaucoup entendue dans le "camp pédagogique" et dont l'ESPE fait une partie de son discours d'auto-légitimation; mais comme les fameuses nouvelles épreuves revues à la sauce pseudo-pédagogique ne sont pas davantage aptes à fournir une telle garantie (voire le sont moins encore), on prend le chemin d'un concours qui ne certifie ni la maîtrise de la discipline ni l'aptitude à l'enseigner. Enfin, quand je dis "on prend le chemin", c'est une clause de prudence, pour certaines disciplines (voir le rapport cité dans le premier post du fil).

On n'a pas fini de rire.
avatar
Invité
Invité

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Invité Dim 10 Juil 2016 - 19:55
fredot a écrit:
Et c'est là que la double casquette du stagiaire/étudiant pose souci. Des devoirs à rendre chronophage, un mémoire irréalisable que beaucoup d'examinateurs jugent indigents mais sur lesquels ils sont tout de même validés. Et au milieu de tout ça des cours à préparer mais pas assez de temps pour le aire correctement.

Finalement seuls les stagiaires très bien organisés arrivent à tout mener de front et à progresser. Pour les autres il faut espérer qu'ils continueront à bosser leurs manques les premières années. La visite d'un chargé de mission en tant que néo-titulaire est là pour ça mais bien souvent à la première inspection en tant que T5/T6 les manques sont les mêmes qu'en tant que stagiaire/néo-tit.

Je suis assez d'accord avec cette analyse.
ipomee
ipomee
Guide spirituel

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par ipomee Dim 10 Juil 2016 - 20:03
Pierre-Henri a écrit:
Par exemple, en participant activement à la braderie du bac, les inspecteurs sont parmi les premiers responsables de la situation qu'ils déplorent au moment de recruter des professeurs. Tout se tient. Les élèves d'hier sont les candidats au CAPES d'aujourd'hui. On ne peut pas tout détruire en amont et espérer que les choses se maintiennent en aval.

Je suis absolument d'accord avec ça. Et en suis désolée (le mot est faible). Mais comment est-il possible qu'ils n'en soient pas conscients ? A moins qu'ils le soient et se sentent impuissants ? Ou qu'ils soient veules ?
Mandoline
Mandoline
Niveau 7

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Mandoline Dim 10 Juil 2016 - 20:07
Panta Rhei a écrit:Je pense, mais cela n'engage que moi, que si l'on demandaient aux étudiants de 2016 de passer le CAPES que j'ai passé en 1995 à la fin de la L3, le taux d'échec serait encore plus fort.

Sur le forum d'anglicistes, la discussion a déjà été abordée: il faut tout mettre en place une fois le Bac en poche. Il serait tout simplement impossible de revenir à l'ancien système DEUG 1 => 2 puis Licence.

A l'époque, l'on ne pouvait pas passer dans l'année supérieure sans avoir eu 10/20 dans toutes les matières. Et, dès le DEUG2, nous avions 3 oeuvres à bosser à fond en littérature avec un CM en anglais.

De nos jours, l'on a une forme  de continuum jusqu'en L3 au sein duquel, toutes sortes de bidules et de machins de remédiation s'inscrivent [par exemple, un module de grammaire française où l'on revoit (sic) les conjugaisons au passé simple (ben oui, en version, c'est un peu obligatoire) et où le manuel de référence est le Bled!

Pour être honnête, vu la maquette actuelle du CAPES, je ne serais pas sûr et certain d'être admissible.  

Je ne comprends pas ta logique heu
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires. - Page 3 Empty Re: Nombre record de non-titularisations pour les stagiaires.

par Simgajul Dim 10 Juil 2016 - 22:24
Panta, j'étais à la fac d'anglais en 96 et en première année, on avait un module de français comme dans toutes les matières (à part en lettres) de l'UFR. Et on attendait pas le DEUG 2 pour étudier des œuvres entières on le faisait dès la première année. 

Je ne sais pas ce qui se fait aujourd'hui mais je pense que chaque fac fait un peu à sa sauce.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum