Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Murr
Murr
Niveau 9

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Murr le Lun 18 Juil 2016 - 20:11
Bonjour à tous,

Je lance ce fil pour partager mon étonnement et mon découragement suite à mon affectation à mi-temps en SEGPA l'année prochaine, en tant que PE neotitulaire. Je tombe des nues car, n'ayant aucune spécialisation, je croyais que je n'étais pas concernée par ce type de poste, qui m'angoisse énormément : j'ai passé le CRPE pour ne pas être confrontée à un public d'adolescents, après les stages d'observation que j'ai pu faire en collège, et voilà que je vais devoir enseigner... l'art plastique à... des 4èmes... en décrochage scolaire :shock:  Laughing   pale   😢  ! Je prendrais cette ironie du sort avec humour si je n'étais pas abattue au point de songer à la démission : j'ai beau essayer de chercher des points positifs à ma situation, rien ne peut m'ôter l'impression que je vais au-devant d'un échec cuisant...

Outre la SEGPA, je devrai m'occuper d'une classe de CM1-CM2 dans une école à la réputation plutôt mauvaise (perfectionniste comme je suis, j'aurais largement trouvé de quoi m'occuper avec ce seul demi-service...). J'avais besoin de vacances pour évacuer le stress de l'année de stage mais je me les gâche en pensant à tout le travail qui m'attend l'an prochain. Si je n'avais eu que le double niveau CM1-CM2, je serais angoissée mais prête à relever le défi avec enthousiasme. Les cours en SEGPA m'accablent : je me sens battue d'avance et écœurée par la perspective de devoir me tuer à la tâche pour préparer des cours qui seront forcément bâclés - vu la quantité de travail qui m'attend, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement - et adressés à un public auquel je ne suis pas préparée, qui me fait peur - disons le mot - et même... horreur. En effet, j'ai honte de l'avouer mais c'est la vérité : je ne méprise pas les élèves de SEGPA, bien sûr, je pense même que certains peuvent être attachants, comme dans toutes les classes, mais je n'ai pas envie de travailler pour eux car j'aurais l'impression d'être un imposteur, n'ayant pas la moindre formation pour m'occuper de leurs problèmes divers et variés, d'ordre pédagogique ou éducatif (ce sera un gâchis pour eux comme pour moi)...

Je suis désolée d'intervenir pour me plaindre en ces premières semaines de vacances mais j'ai besoin de partager mon désarroi avec des collègues qui pourront peut-être m'apporter leur expérience. Je me doutais que l'année de neotit serait éprouvante comme l'année de stage mais, à présent, elle me semble tout simplement insurmontable, au point que je commence à regretter amèrement de m'être embarquée dans une telle galère...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
Lenagcn
Habitué du forum

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Lenagcn le Lun 18 Juil 2016 - 20:25
Il y a de quoi être retournée ! :etoilecoeur:
Je n'imagine pas mieux réagir si j'avais eu le même poste en T1, franchement.

A part l'art pla, quelques matières dois-tu assurer en segpa?
As-tu regardé du côté des blogs d'enseignants spécialisés?

Pour le CM1-CM2:
- avec le changement de programme, le CM2 est encore plus creux qu'avant si tu te laisses aller.
- certains collègues alignent les 2 niveaux sur les phases de découverte de Fr/Maths, ne différenciant que sur les exercices; j'ai essayé, j'ai détesté, mais ... c'est très personnel!
- j'ai du stock en cm2 (quelques années de pratique en prog 2008)
- je bosse sur du cm1 pour la rentrée (un peu... binôme non connue donc répartition non définitive)
A voir quelles matières tu as, mais des envois sont possibles!

fleurs2
Murr
Murr
Niveau 9

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Murr le Lun 18 Juil 2016 - 20:52
Merci Lenagcn Smile

Outre l'art plastique, j'aurai math, SVT et un autre atelier ou module dont je n'ai pas bien compris les finalités (avec des 6èmes, heureusement). Je suis, là encore, très déçue car j'espérais avoir des matières littéraires à charge, mais le partage avait déjà été fait lorsque je me suis présentée au collège. En fait, ignorant à peu près tout de la SEGPA, je croyais naïvement que je n'aurais que les math ou le français à assurer et que les autres matières seraient prises en charge par des enseignants du secondaire, mais ce n'est pas le cas, manifestement...

En ce qui concerne le CM1-CM2, j'ai heureusement pu obtenir mes matières de prédilection, notamment le "pack" grammaire-orthographe-conjugaison en français, que j'espère pouvoir rapidement ritualiser à coups de leçons, exercices, dictées et "phrases du jour". J'ai aussi l'histoire-géo que j'enseignais déjà à mes CE2 cette année : je vais certainement pouvoir recycler pas mal de choses grâce au bouleversement des cycles et à l'abaissement du niveau que tu évoques - à cela malheur est bon (soupir).

C'est surtout la gestion du double niveau qui m'angoisse (26 élèves dont certains cocos pas faciles à tenir) et la SEGPA (gestion de classe + contenu des cours). Les élèves n'ont pas de manuel, sauf Capmath que je n'aime pas, et ma collègue ne compte pas s'en équiper (elle considère que la classe lui appartient et que je n'ai pas mon mot à dire : je sens que l'année va être dure aussi sur le plan des relations avec mes futures collègues Rolling Eyes ). Pareil en SEGPA : aucun manuel. Je suis complètement déboussolée...

En tout cas, encore mille mercis pour ton soutien Smile : je saurai m'en souvenir lorsque j'aurai encaissé le choc...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
Lenagcn
Habitué du forum

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Lenagcn le Lun 18 Juil 2016 - 21:14
Oups, une 50% qui le vit mal!
Pour les manuels, il peut y avoir simplement une limitation financière forte.
J'ai 27€/élève (depuis 7 ans!) , et avec ça, je peux financer outre les cahiers/matos divers/... une seule série de manuels et parfois une demi-série de littérature. En T1, c'était une école à ... 6€/élève :shock: .

En CM1, je pars sur Cap math:
- qui est dans la classe
- que j'avais utilisé en numération et géométrie, en ... T1 (en cours double CE2-CM1); il avait été très efficace même auprès de "petites pointures"
- par contre, il attaque très vite sur certains points, genre les mômes savent tous leurs tables (là, je crée des ceintures pour l'addition, j'ai trouvé les multiplications sur le net l'an dernier; c'était très bien avec une classe "qui a envie") ou faire une soustraction à retenue (mdr).
En CM2, j'utilisais petit phare (tbien sauf pour la proportionnalité), ok pour de bonnes classes (et qui pourtant prend le temps de reprendre les opérations sur les entiers même en CM2!) .
Maintenant, cap math n'a pas beaucoup d’exercices pour occuper ton monde humhum . Tu vas avoir une sacrée préparation de tableaux chaque matin si tu es limitée en photocopies.

Pour entrer en segpa, dans mon département, il ne faut pas avoir dépassé la fin du CE1.
Il y a des chances que pour des 5 ou 4ème, ce que tu prépares pour les CM1 soit réutilisable!
avatar
nadounet
Niveau 4

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par nadounet le Lun 18 Juil 2016 - 21:16
Bonsoir Murr,
L'an dernier j'ai été reçue au concours CAPLP éco-gestion opt. commerce. Je n'avais jamais enseigné (même pas une petite heure) et j'étais ravie d'avoir réussi le concours du premier coup mais j'ai été très surprise d'être nommée stagiaire mi-service en SEGPA. Je devais donc donner des cours à des classes de 4ème et 3ème SEGPA dans un collège dans un secteur réputé difficile, je ne savais même pas que les PLP donnaient des cours aux classes de SEGPA.
J'ai pris sur moi et j'ai foncé. Finalement, je n'ai eu qu'une classe de 3ème SEGPA (9h de cours de vente-magasinage). Comme je ne connaissais pas bien l'enseignement, je n'ai rien dit lorsque l'on m'a soumis un EDT de 3h le jeudi et 6h le vendredi (8h30-16h)! Les débuts ont été moins durs que ce que je pensais mais après novembre c'était plus dur et j'avais remarqué que ma fatigue y était pour beaucoup.  J'ai compris que pour bien gérer ces classes, il faut être constant et de préférence en forme pour ne rien laisser passer en quelque sorte. Mon tuteur m'a très bien conseillé heureusement. Pour lui les élèves avaient senti que je n'étais pas toujours en confiance et sure de moi du coup ils me testaient, "voulaient voir si le mur était solide" selon ses termes. Il faut dire que j'ai dû créer des cours sans vraiment savoir si je faisais bien ou pas, j'ai compris que ce n'était pas le plus important. Le plus important est en fait d'être capable de s'adapter au niveau des élèves et de transmettre des connaissances dans un cadre bien défini. Les PE qui enseignent auprès de ces classes ont été des modèles pour moi, j'ai demandé des conseils, j'ai piqué leurs méthodes de gestion de classe, j'ai demandé à les voir en classe...
En SEGPA, l'équipe se réunit chaque semaine, c'est très important pour permettre le bon fonctionnement des classes. Cela permet d'échanger sur les difficultés qui ont été rencontrées. Si l'équipe est bien soudée, tu 'auras pas l'impression d'être seule face aux élèves. J'ai découvert qu'une des PE en poste n'avait pas le CAPASH et avait obtenu cette affectation en tant que néo tit. il y a deux ans mais malgré qu'elle soit toute jeune (perso. j'ai 37 ans) et peu expérimentée elle assurait vraiment, du coup elle a demandé à passer le CAPASH! Au départ elle était comme toi, pas du tout rassurée.
Petite remarque au passage, une classe de SEGPA c'est 16 élèves max.
avatar
nadounet
Niveau 4

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par nadounet le Lun 18 Juil 2016 - 21:19
Autre remarque, les élèves de SEGPA doivent valider le palier 2 en fin de 3ème (normalement validé en CM2). Mais la réforme va bousculer le fonctionnement de la SEGPA...
Murr
Murr
Niveau 9

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Murr le Lun 18 Juil 2016 - 22:37
Encore merci pour vos témoignages et votre soutien, Lenagcn et nadounet I love you . Il faut que je prenne le temps de méditer ce que vous écrivez à tête reposée et que je parvienne à relativiser les choses pour pouvoir profiter des vacances et recharger les batteries (je n'ai pas encore bien réfléchi à la préparation des cours, j'ai juste envie de décrocher avec le boulot ces temps-ci...). Quoi qu'il arrive, l'année qui se prépare sera une expérience intéressante, toujours bonne à prendre...

Spoiler:
Fichues sautes d'humeur : je passe du rire aux larmes en pensant à la rentrée...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
titeco
titeco
Niveau 6

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par titeco le Mer 10 Aoû 2016 - 15:51
nadounet : je suis moi-même PLP Eco-Gestion, TZR cette année et donc affectée à l'année en SEGPA au 1er septembre.
Aurais-tu la gentillesse de partager des ressources , ou des méthodes de travail. Niveau orga, on a les 16 élèves en atelier? Ce sont des blocs d'heures ou pas du tout?
Merci!
FiatLux
FiatLux
Fidèle du forum

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par FiatLux le Mer 10 Aoû 2016 - 17:10
Murr, je ne connais strictement rien à la SEGPA mais je me permets d'intervenir sur un point : ne culpabilise surtout pas de ce que tu ressens (à ta place j'aurais été exactement dans le même état) et ne perds pas confiance en toi en te sentant fragile. Tu ne vaux pas moins que les autres, c'est simplement le manque d'expérience. Mon stage de M2 avait été tellement catastrophique que j'avais failli renoncer au concours un mois avant de le passer : je me sentais nulle, j'avais honte de moi et l'impression que je n'y arriverais jamais. Je ne voyais que ceux qui semblaient parfaitement épanouis dans leur métier, et c'était une erreur. Bref, essaie (ce n'est pas facile) de te dire que ce n'est qu'un boulot et que d'autres ne feraient pas mieux.
avatar
Nikestardreamer
Niveau 5

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par Nikestardreamer le Mer 10 Aoû 2016 - 17:45
Murr,
Les élèves de SEGPA ne sont pas aussi terribles qu'on peut le croire ; ce sont justes des gamins qui, par difficulté ou par façon de penser différente, ce sont retrouvés dans ces classes car le système n'arrive pas à s'adapter à eux. Ils sont capables de bien plus qu'on ne le croit et qu'eux-mêmes le croient.
Je ne connais pas le programme de SEGPA ; je les récupère après, une fois qu'ils retournent, en apprentissage, dans le système classique mais si je peux te donner quelques conseils... Quel que soit le programme, base toi sur leur univers pour le amener au tien et non l'inverse (le rap, le street art et le hip hop sont des supers points de départ), occupe-les toujours et demande leur des petits travaux à chaque fois. Quand ils comprennent que le prof s'intéresse à leur univers et qu'ils réussissent à produire ce qu'on leur demande, ils gagnent en confiance et s'ouvrent à plus de théorie.
avatar
slfa2002
Niveau 5

Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort... Empty Re: Premier poste en SEGPA : besoin de réconfort...

par slfa2002 le Jeu 11 Aoû 2016 - 13:21
Balancé comme toi en segpa, il y a 13 ans alors que moi je ne voulais même pas être PE...j'y suis toujours, j'ai quelques belles réussites et aussi des échecs mais je suis libre et c'est appréciable dans l'EN même s'ils nous rapprochent de plus en plus du collège et les soucis qui vont avec ( niveau travail, réunion ...). Il faut être en forme et ne pas trop préparer dans un premier temps, trouve des trucs qui peuvent les intéresser et sur lesquels ils peuvent être en réussite en les rapprochant des programmes plus ou moins. Il faut répondre du tac au tac et ne pas hésiter à se faire aider par les collègues ayant de l'expérience et le directeur segpa. Ne pas s'énerver outre mesure, et bien le vivre et surtout te marrer notamment en équipe, c'est important cela permet de dédramatiser....après financièrement mes 13 années en SEGPA ont été très bonnes, il faut voir aussi les aspects positifs. Le plus difficile, c'est que souvent on a pas l'impression d'être prof. Le plus difficilce en segpa, c'est le 2/3 première années, maintenant j'ai un problème avec un élève, j'appelle devant lui en classe, son frère ou cousin/cousine que j'ai eu en classe et avec qui j'ai un bon contact et forcément c'est plus facile.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum