Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
trompettemarine
Doyen

Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation - Page 7 Empty Re: Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation

par trompettemarine le Dim 30 Avr 2017 - 10:39
@Cath a écrit:
@archeboc a écrit:
@Cath a écrit:C'est tout à fait ça.
C'est déjà la région qui décide des formations, avec les copinages qui l'accompagnent : on l'a vu chez nous où l'ouverture d'une formation nous a été refusée pour être attribuée à une boite privée qui ne disposait même pas du plateau technique pourtant indispensable...

J'espère que vous êtes allés louer votre plateau technique à cette boite privée qui en avait soudainement besoin.

Figure-toi qu'effectivement, cette boite nous a contactés pour nous demander de lui louer notre plateau...
Par malchance, le plateau était occupé en non stop du lundi au vendredi... abi
Du coup la boite doit envoyer ses stagiaires ... 40 km plus loin pour les cours d'ateliers, dans le seul lycée qui a pu lui louer un plateau... et les cours sont faits par les profs de ce lycée... car la boite n'avait pas les formateurs non plus !
Mais la région lui avait dit oui...

Mais si cette "boite" a reçu de l'argent de la région pour un travail qu'elle ne fait pas, ne serait-ce pas un détournement de fonds publics ?
avatar
Cath
Bon génie

Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation - Page 7 Empty Re: Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation

par Cath le Dim 30 Avr 2017 - 10:59
Ah mais si elle le fait... les cours de pro sont externalisés,les cours théoriques ont lieu dans ce centre, voilà tout.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation - Page 7 Empty Re: Nouvelle évaluation par le chef d'établissement selon trois critères d'évaluation

par Lefteris le Dim 30 Avr 2017 - 11:00
@Herrelis a écrit:
Ca ressemble de plus en plus aux autres administrations. Je vis avec un fonctionnaire dans un autre corps. A moins d'être cadre A, chez lui maintenant quand on mute c'est sur une zone, pas sur un poste, et les cadres C, en voie de disparition, sont répartis sur les postes selon le bon vouloir des RH.

@KK : ce que tu cites, les problèmes de santé notamment ou le manque "d'entrain", est catalogué comme étant, je cite "un manque de professionnalisme et d'esprit du service public". Voilà voilà...
Exactement ce qui a provoqué mon départ vers l'EN. Règlement de compte anti-syndical : j'ai été déplacé arbitrairement du jour au lendemain sur un autre poste relevant de la même direction d'emploi, mais géographiquement différent , de nature de travail différente ,  inférieure en qualification,  m'éliminant de ce fait  toute possibilité d'avancement et permettant de baisser ma notation (déjà par "pavés" de compétences) pour me barrer les mutations et promotions dans le futur. "Nécessité de service".
J'étais parti pour plusieurs années de procédure puor démontrer la sanction déguisée, d'où mon départ précipité.
Certaines administrations ont été "pilotes", il faudrait que les enseignants sachent lever le nez , regarder hors de leur salle des profs pour comprendre la système managérial qui va leur fondre dessus avec les règles liées au  PPCR.  Et sans les compensations, car il faut quand même dire  que même bloqué au niveau où j'étais, entre les échelons plus rapides, les indemnités, je gagnais quand même plus de 30%-35% de plus. Dire que je me suis barré pour qu'on foute la paix...  Rolling Eyes (bon j'ai à peu près réussi, vu que j'ai été reclassé haut sans rien demander à personne, mais ceux qui me suivent, aïe !)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum