Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Natacha Rostov
Niveau 3

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par Natacha Rostov Sam 26 Sep 2020 - 13:51
Bonjour à tous,

Est-ce que quelqu'un a déjà tenté Le Fantôme de Canterville en 5e? Même si cette œuvre relève, me semble-t-il, du genre de la nouvelle, son étude me paraît intéressante (la dimension parodique, notamment). Je n'ose pas tenter Gulliver cette année car j'ai des classes assez faibles. L'étude du conte merveilleux en 5e m'agace, je ne sais jamais quoi faire car les élèves en étudient depuis le CM1 : ils se lassent et moi aussi. Je ne vous cache pas que les années précédentes, j'avais contourné le problème en travaillant l'entrée "Imaginer des univers nouveaux" avec la poésie et le merveilleux médiéval.

Merci d'avance.
*Ombre*
*Ombre*
Expert spécialisé

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par *Ombre* Sam 26 Sep 2020 - 14:13
Je suis bien d'accord que c'est avant tout une oeuvre parodique (de la vogue du roman gothique, d'ailleurs, et pas du merveilleux), et le problème, c'est que, pour comprendre la parodie, il faut connaître les codes du genre en question, ce qui ne sera pas du tout le cas d'élèves de 5e. J'aime beaucoup Wilde, je trouve ce roman très sympathique, mais je ne vois pas comment je pourrais faire comprendre aux élèves ce qui fait son intérêt : la parodie, la satire des relations entre Irlandais et Anglo-Saxons... Que resterait-il de l'oeuvre, sans ces aspects ?
henriette
henriette
Médiateur

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par henriette Sam 26 Sep 2020 - 15:22
J'avais étudié cette oeuvre lorsque j'étais moi-même en 6e - autant dire pas tout à fait hier.

Voilà ce que j'en avais compris à l'époque.
Bien sûr la dimension parodique m'avait totalement échappé, ainsi que la dimension politique.
Par contre j'avais adoré la dimension comique, inattendue pour une histoire de fantômes.
J'avais aussi beaucoup aimé l'opposition entre la description des américains férus de progressisme mais insensibles à la poésie des légendes de la "vieille Europe", et cette "vieille Angleterre" en décalage avec la modernité mais si poétique et attachante. J'y avais vu une réflexion sur les notions de progrès, de modernité.
Et enfin j'y avais perçu une réflexion plus morale, autour de l'empathie et du pardon salvateur, qui m'avait profondément touchée.

J'avais vraiment adoré ce livre, il m'a beaucoup marquée, m'a fait réfléchir sur la notion d'humanité, et je le considère - désolée, dit ainsi c'est très grandiloquent - comme un des livres qui m'a aidée à construire mes valeurs, même si une partie importante de son intertextualité m'avait totalement échappé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Natacha Rostov
Natacha Rostov
Niveau 3

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par Natacha Rostov Sam 26 Sep 2020 - 15:27
Merci pour ta réponse, *Ombre*. Le fait de me poser des questions aurait dû m'amener à la même conclusion. Que Canterville ne relève pas du merveilleux à proprement parler ne me gêne pas plus que cela : les œuvres proposées dans les programmes ne relèvent pas toutes de ce genre-là et l'intitulé est tellement fourre-tout qu'on peut aussi bien y mettre la poésie du quotidien, Bisclavret, Gulliver, de la SF voire du fantastique. Toutefois, tu as parfaitement raison : la mise en contexte et la compréhension des codes du roman gothique est essentielle mais malheureusement infaisable en 5e.
Je pense me rabattre sur un conte des Mille et une nuits. J'avais aussi pensé au Conte de Noël de Dickens mais il faut que je le relise. Au pire, je contournerai de nouveau le problème et traiterai le merveilleux lorsque j'étudierai Tristan et Iseut.
Natacha Rostov
Natacha Rostov
Niveau 3

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par Natacha Rostov Sam 26 Sep 2020 - 15:40
henriette a écrit:J'avais étudié cette oeuvre lorsque j'étais moi-même en 6e - autant dire pas tout à fait hier.

Voilà ce que j'en avais compris à l'époque.
Bien sûr la dimension parodique m'avait totalement échappé, ainsi que la dimension politique.
Par contre j'avais adoré la dimension comique, inattendue pour une histoire de fantômes.
J'avais aussi beaucoup aimé l'opposition entre la description des américains férus de progressisme mais insensibles à la poésie des légendes de la "vieille Europe", et cette "vieille Angleterre" en décalage avec la modernité mais si poétique et attachante. J'y avais vu une réflexion sur les notions de progrès, de modernité.
Et enfin j'y avais perçu une réflexion plus morale, autour de l'empathie et du pardon salvateur, qui m'avait profondément touchée.

J'avais vraiment adoré ce livre, il m'a beaucoup marquée, m'a fait réfléchir sur la notion d'humanité, et je le considère - désolée, dit ainsi c'est très grandiloquent - comme un des livres qui m'a aidée à construire mes valeurs, même si une partie importante de son intertextualité m'avait totalement échappé.
Merci, Henriette.

C'est pour cela que j'avais pensé à cette œuvre. Je l'avais donnée en cursive à des 6e très bon lecteurs il y a quelques années. Comme toi, ils avaient perçu et apprécié la dimension comique et morale de la nouvelle. J'avais eu de très bons retours même s'il est évident que la dimension parodique et politique leur avait échappé. Je serais vraiment gênée d'avoir l'impression d'étudier le texte de manière superficielle, voire erronée en OI. D'un autre côté, j'ai conscience qu'en collège nous sommes parfois amenés à "simplifier" l'approche de certaines œuvres : on n'étudie pas Gulliver ou Rabelais en 5e comme nous le ferions à l'université.
*Ombre*
*Ombre*
Expert spécialisé

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par *Ombre* Sam 26 Sep 2020 - 18:14
Je ne me souvenais plus de la richesse évoquée par Henriette, mais je fais volontiers confiance à son jugement. D'où l'intérêt d'avoir plusieurs avis.
Effectivement, nul ne peut prétendre épuiser une oeuvre au collège (ni, sans doute, plus tard).
henriette
henriette
Médiateur

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par henriette Sam 26 Sep 2020 - 19:10
Merci *Ombre*. Smile
Ce qui compte, je crois, c'est de s'assurer que ce qui échappera nécessairement aux élèves de cet âge n'entraînera pas un contresens sur l'oeuvre.
C'est une dimension qu'ils ne percevront pas mais qui n'ôte rien à l'intérêt du texte, qui reste riche de plaisirs à être lu et de sens à élucider même sans cela.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
AsarteLilith
AsarteLilith
Esprit sacré

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par AsarteLilith Lun 22 Mar 2021 - 20:24
sifi a écrit:Est-ce qu'on pourrait considérer l'étude d'un animé comme "Le voyage de Chihiro" comme l'étude d'un conte?

Je remonte ce fil car je commence à réfléchir à une séquence: le programme indique d'une part d'étudier en OI un conte merveilleux et, de l'autre, qu'on peut utiliser des extraits de film. Le livrescolaire.fr propose quant à lui l'étude d'un conte des Mille et une nuits et en étude d'image, l'étude du Voyage de Chihiro. (je ne vois pas bien le rapport entre les deux, d'ailleurs.)

Pour moi, le Voyage de Chihiro est bien un conte merveilleux, il présente beaucoup de caractéristiques du conte tel que vu en Occident et ça changerait du conte médiéval / oriental /satirique, tous sujets déjà faits les années passées. Peut-on réellement étudier ce film comme OI au vu des IO ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par Tangleding Mar 24 Aoû 2021 - 23:58
Salut,
Je (re)travaille sur mon premier chapitre, sur Comment Wang-Fô fut sauvé de Yourcenar, c'est la "lecture d'été" des 5e entrants.

Vous pensez que ce sujet de rédaction en fin de chapitre est réalisable :

Rédaction : (A partir de « T8 - Explicit »)
Vingt-ans après la disparition de Wang-Fô et Ling, l’Empereur, vieillissant et très malade, décide d’écrire une lettre testament à son fils Han, parti combattre dans une province éloignée. L’Empereur mourant y raconte la disparition de Wang-Fô puis décrit la dernière toile du vieux peintre, en invitant son jeune fils, amené à lui succéder, à distinguer ce qui est important et ce qui ne l’est pas, suivant la pensée de Wang-Fô.
Vous emploierez, pour évoquer l'art de Wang-Fô, au moins une métaphore que vous soulignerez en rouge. Essayez si possible de rester proche du style du conte de Marguerite Yourcenar.
Votre lettre pourra débuter ainsi (ce n'est pas une obligation) :

              Mon bien cher fils,
    Lorsque tu liras cette lettre, tu seras le nouveau fils du Ciel, et j’aurais peut-être enfin rejoint le vieux Wang-Fô sur sa mer de jade bleue. Il est un Royaume plus grand dont tu hérites, cher fils, et l’histoire que je vais te conter peut te mener à son chemin...

Les élèves passeraient 2h30 sur ce travail : 1h pour qu'on relise l'explicit, qu'on analyse ensemble le sujet et qu'ils commencent leur brouillon (non rédigé). Puis 1h30 pour reprendre le brouillon et rédiger au propre.

Je précise que j'ai eu 2 classes de 6e et en fin de 6e ils ont réalisé une rédac de ce type avec un bon résultat (ça devait être un récit de création à la façon de la Genèse).
Les élèves de 5e que je n'aurai pas eus l'an dernier en 6e ont travaillé autrement mais ils ont beaucoup rédigé avec les collègues dans le cadre de leur "gratte-papier".

_________________
"Never complain, just fight." Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 2490015017
Pequod
Pequod
Niveau 5

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par Pequod Mer 25 Aoû 2021 - 16:54
Je comptais travailler sur Bilbo le hobbit mais vu que ce n'est pas un "conte" je ne sais pas.

Edit : ah je vois que la question a été traitée sur la page précédente, je vais regarder tout ça de plus près.
liskaya
liskaya
Neoprof expérimenté

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par liskaya Ven 27 Aoû 2021 - 12:18
J'aime bien ton sujet Tangleding. Je pense que c'est faisable, et ça reprend bien ce que vous aurez étudié dans ce le conte. Je valide ! Very Happy
emmalice92
emmalice92
Niveau 2

Conte merveilleux en cinquième : des idées ?  - Page 3 Empty Re: Conte merveilleux en cinquième : des idées ?

par emmalice92 Ven 27 Aoû 2021 - 18:34
J'étudie Le garçon porcher et les Habits neufs de l'empereur.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum