Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Gryphe Mer 2 Nov 2016 - 14:46
L'Obs a écrit:
LE PLUS. Alors que se profile le prochain débat de la primaire de la droite, l'historien de l'éducation Claude Lelièvre revient sur les propositions des candidats concernant l'éducation. Dates et décrets à l'appui, il constate que les ambitions de la droite n'ont jamais été aussi rétrogrades. Explications.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1572586-le-maire-fillon-cope-face-a-l-education-une-surenchere-passeiste.html

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
Iphigénie
Iphigénie
Devin

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Iphigénie Mer 2 Nov 2016 - 14:55
Bof. Et à part d'être rétrograde ou innovant y a quelqu'un qui a, vraiment, quelque idée sur l'amélioration du système ?
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Reine Margot Mer 2 Nov 2016 - 14:56
Je ne trouve pas qu'augmenter les heures de français soit passéiste et rétrograde, quand on voit combien les élèves en ont besoin.

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Gryphe Mer 2 Nov 2016 - 14:57
Reine Margot a écrit:Je ne trouve pas qu'augmenter les heures de français soit passéiste et rétrograde
Ah mais moi non plus. Smile

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Hirondelle78 Mer 2 Nov 2016 - 14:59
Chère Madame GRYPHE,
Merci pour cette transmission. La position défendue dans le papier me gêne beaucoup. Est-ce moi qui suis une odieuse réactionnaire ? Consacrer l'écrasante majorité du temps scolaire à apprendre à lire, écrire et compter me semble légitime... Comme parent, comme citoyenne et comme prof...
Les écoles où vont les enfants "bien nés" ne font pas autre chose. Encore une manifestation, j'imagine, de l'idéologie à laquelle vous faisiez tantôt référence dans le fil que j'ai initié.
En tout cas, c'est édifiant...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Zagara Mer 2 Nov 2016 - 15:37
Un pré-apprentissage dès la 6ème pour Le Maire
 
Le "collège d'enseignement secondaire" (un établissement unique par lequel tous les élèves devront désormais passer depuis l'âge de 11-12 ans jusqu'à l'âge de 15-16 ans) est créé sous l'autorité personnelle du Général de Gaulle. La décision de prolonger l'âge de la fin de la scolarité "obligatoire" de 14 ans révolus à 16 ans révolus a été prise par ordonnance dès le 6 janvier 1959.
 
En revanche, le "Document d'orientation" proposé le 6 avril 2016 par le parti "Les Républicains" (sous la houlette de Nicolas Sarkozy) indique qu'"il faut diversifier les parcours dans les collèges à partir de la classe de quatrième en développant une filière de préapprentissage" (p.6). Bruno Le Maire, lui, veut mettre fin au collège unique grâce à la mise en place d'heures d'options professionnelles dès la classe de sixième. Jean-François Copé préconise l'apprentissage dès 14 ans, regroupé avec les lycées professionnels.
Vous pensez quoi de ça ?
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Reine Margot Mer 2 Nov 2016 - 15:42
6e c'est tôt. Mais il existait des 4e-3e techno dans les années 90, des CCPN...

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Gryphe Mer 2 Nov 2016 - 16:07
Le problème est le suivant : depuis l'instauration du collège unique, on a progressivement supprimé à peu près tout ce qui pouvait être bénéfique aux élèves les plus en difficulté (les fameux 20% qui étaient déjà en difficulté du temps de la filière III des CES mentionnés ; c'est un problème structurel).
Les exclure de fait de l'école en les envoyant en pré-apprentissage dès la 6e n'est pas la bonne solution, c'est même assez scandaleux.
A l'opposé, s'occuper d'eux de manière préférentielle en leur donnant du temps, en petits groupes, pour approfondir les bases (français, mathématiques, LV1), dans le collège fréquenté par tous les élèves mais qui admettrait une légère diversification des parcours, pourrait peut-être améliorer les choses.
Spoiler:


Dernière édition par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 16:07, édité 1 fois

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
Iphigénie
Iphigénie
Devin

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Iphigénie Mer 2 Nov 2016 - 16:07
Gryphe a écrit:
Reine Margot a écrit:Je ne trouve pas qu'augmenter les heures de français soit passéiste et rétrograde
Ah mais moi non plus. Smile
professeur ah mais si! Apprendre à lire et écrire ça se faisait déjà sous Jules Ferry.
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par fifi51 Mer 2 Nov 2016 - 16:10
Reine Margot a écrit:6e c'est tôt. Mais il existait des 4e-3e techno dans les années 90, des CCPN...

On pouvait même passer de CM2 (voire CM1) en 4ème CPPN .
Rabelais
Rabelais
Vénérable

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Rabelais Mer 2 Nov 2016 - 18:14
Zagara a écrit:
Un pré-apprentissage dès la 6ème pour Le Maire
 
Le "collège d'enseignement secondaire" (un établissement unique par lequel tous les élèves devront désormais passer depuis l'âge de 11-12 ans jusqu'à l'âge de 15-16 ans) est créé sous l'autorité personnelle du Général de Gaulle. La décision de prolonger l'âge de la fin de la scolarité "obligatoire" de 14 ans révolus à 16 ans révolus a été prise par ordonnance dès le 6 janvier 1959.
 
En revanche, le "Document d'orientation" proposé le 6 avril 2016 par le parti "Les Républicains" (sous la houlette de Nicolas Sarkozy) indique qu'"il faut diversifier les parcours dans les collèges à partir de la classe de quatrième en développant une filière de préapprentissage" (p.6). Bruno Le Maire, lui, veut mettre fin au collège unique grâce à la mise en place d'heures d'options professionnelles dès la classe de sixième. Jean-François Copé préconise l'apprentissage dès 14 ans, regroupé avec les lycées professionnels.
Vous pensez quoi de ça ?

Je pense qu'à partir de la 4e, permettre à des élèves d'éviter de passer des années dans le système général alors qu'ils ne le supportent déjà plus est plutôt une bonne idée.
Leur donner la chance de pouvoir s'insérer dans la société par le travail en est une autre, comme leur mentir pour les amener à poursuivre jusqu'en L3 en souffrant et se cassant le nez à la porte des M1 n'en est pas une, de bonne idée. Ils repartent les mains vides, haineux et revanchards.

Niveler par le bas pour leur permettre de supporter les 4/5 ou les 8 années avant la sortie du système  , en rendant amusants et ludiques les cours, en transformant les disciplines en gloubi-boulga indéterminé, en réduisant l'apprentissage du français à peau de chagrin ( et encore, le français s'adaptant à eux et non l'inverse) ne leur rend pas service, et dessert les autres, qui, dans l'affaire, restent les grands sacrifiés sur l'autel des bonnes intentions mortifères .

Le College modulaire, un tronc commun, des voies professionnelles et des passerelles , en voilà une idée.
Les politiciens refusent de regarder ce qui fonctionne et ne retiennent du passé que le pire.
Ils ne tirent donc jamais aucun enseignement valide.
A moins qu'il n'y ait une volonté délibérée dont je ne réussis à envisager les tenants et les aboutissants.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Ignatius Reilly
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Ignatius Reilly Jeu 3 Nov 2016 - 18:09
Ça existait plus ou moins, avec les 3e d'insertion. Comme ça permettait à des élèves de se refaire une santé, on a supprimé le dispositif.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

"Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre Empty Re: "Le Maire, Fillon, Copé face à l'éducation : une surenchère passéiste", par Claude Lelièvre

par Zagara Jeu 3 Nov 2016 - 19:29
Ils ont même supprimé la DP3 avec la réforme de 2016, alors que c'était une option plutôt positive pour les élèves dans le collège où je l'ai vue fonctionner.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum