Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gui7863
Gui7863
Niveau 6

Pays émergents / Pays intermédiaires... Empty Pays émergents / Pays intermédiaires...

par Gui7863 le Mer 2 Nov 2016 - 21:41
Bonsoir,

Je me permets de créer un sujet sur cette question qui me taraude : comment différencier pays émergents et pays intermédiaires ?
En effet, je m'étais déjà fait la réflexion l'année dernière, lors de mon passage en tant que stagiaire au lycée, sur le premier chapitre de géographie de 2nd. L'aide IPR qui était venue me voir, m'avait poser des questions sur ces mots de vocabulaire que j'avais utilisés avec mes classes.

Plutôt que d'utiliser "Pays émergents" pour faire référence à ces pays qui connaissent une croissance économique fulgurante, mais qui ont des retards de développement dans d'autres domaines, mon tuteur m'avait conseillé d'employer les termes de "Pays intermédiaires" et de différencier au sein de ces pays intermédiaires, des sous-catégories :
  • Les BRICS

  • Les pays pétroliers : la richesse est inégalement répartie et le développement reste incomplet

  • Les pays ateliers : se développent grâce au bas coût de leur main d'oeuvre et des industries de bas niveau ou d'assemblage souvent étrangères


Cependant, si je distingue sans soucis Pays développés / pays intermédiaires / PMA, j'avoue avoir des difficultés sur la distinction entre Pays en voie de développement / pays émergents / pays intermédiaires et donc je me perds et perds les élèves ! pale

Pensez-vous que pays émergents soient suffisant comme désignation ?
egomet
egomet
Doyen

Pays émergents / Pays intermédiaires... Empty Re: Pays émergents / Pays intermédiaires...

par egomet le Jeu 3 Nov 2016 - 1:12
Ces classements sont assez fragiles. Je ne crois pas utile de te retourner la tête à cause d'eux. Ils peuvent aider à décrire le monde à un instant donné, mais n'ont que peu de valeur scientifique.

"Pays intermédiaire" me paraît être un fourre-tout pour tout ce qu'on ne peut pas qualifier précisément.

Quand on parle de pays émergent, il me semble qu'on considère une croissance suffisamment forte et solide pour constituer un rattrapage économique, ce sont des pays dont on pense, à tort ou à raison, qu'ils sont en train de rattraper le niveau de vie occidental. On fait une sorte de pari sur leur richesse à moyen terme. Ce sont des pays qui ont non seulement des taux de croissance importants, mais qui ont une population suffisamment éduquée pour pouvoir se lancer à leur tour dans l'innovation, au lieu de se contenter d'imiter. L'inde, la Chine et quelques autres pays d'Asie sont dans ce cas, même s'il y a des lourdeurs sociales importantes (système des castes en Inde, bureaucratie corrompue en Chine).

Les pays pétroliers sont effectivement à considérer à part. La plupart d'entre eux ont une richesse en trompe l'oeil. Ils peuvent avoir beaucoup de liquidités, mais ce n'est pas toujours évident. Ils ont tendance à être excessivement dépensiers et ne développent guère les secteurs économiques autres que le pétrole. Ce sont des économies extrêmement fragiles. La tragédie des matières premières est un phénomène bien connu en économie. L'argent facile finit par être un obstacle au développement. Le pays concerné en vient à préférer une rente de situation et tout s'effondre lorsque la ressource se tarit ou plus simplement lorsque les cours baissent trop. Le meilleur exemple (ou le pire) aujourd'hui, c'est le Vénézuela. Mais nous devrions voir des choses terribles en Arabie de notre vivant.

Les BRICS ne sont qu'un assemblage hétéroclite de pays sans aucune ressemblance économique ou culturelle, mais qui se rapprochent sur des intérêts de circonstances. Ce sont des grandes puissances potentielles, chacune dans sa région. Cette dénomination est plus géopolitique qu'économique. Il y a l'idée de contester le modèle occidental, y compris éventuellement sur le plan militaire (Chine, Russie, dans une moindre mesure l'Inde).

Il y a une extrême diversité dans les pays intermédiaires.
La plupart connaissent une croissance économique bien réelle. La pauvreté ne cesse de reculer à l'échelle mondiale.
Cela dit, ça n'empêche pas qu'il y ait çà et là des États en faillite, même s'ils ne sont pas forcément parmi les moins avancés a priori. Je pense à certains pays arabes, aux pays d'Asie centrale ou au Vénézuela.
La majorité des États, sans avoir une croissance fulgurante, connaissent une nette amélioration des conditions de vie. On peut les dire en voie de développement. C'est le cas de la majorité des pays d'Afrique noire (sauf zones en guerre, ainsi que les Somalies, le Zimbabwe, Djibouti et quelques autres que j'oublie). C'est le cas aussi de presque tous les pays d'Amérique latine. Bien sûr, ces économies restent fragiles, sans qu'il soit possible de prévoir avec certitude quels pays vont transformer l'essai et quels pays vont voir leur croissance s'enrayer.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Gui7863
Gui7863
Niveau 6

Pays émergents / Pays intermédiaires... Empty Re: Pays émergents / Pays intermédiaires...

par Gui7863 le Ven 4 Nov 2016 - 10:46
Merci pour ces précisions egomet ! veneration

Je garde ta réponse de côté au cas où je sois de nouveau au lycée. Pour mes 5e je vais me limiter à l'utilisation de "pays émergents" finalement !

Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum