Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dimka
Vénérable

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Dimka le Lun 5 Déc 2016 - 1:46
Salut,
@Rikki a écrit:Appeler les urgences, c'est bien, mais il y a quelques années, face à un élève en plein délire psychotique qui tentait de se jeter par la fenêtre pour nous prouver qu'il était Batman et qu'il volait, les urgences psychiatriques nous ont répondu "Ah non, on n'intervient pas sur les mineurs de moins de 15 ans". Revenez dans 7 ans, donc...
Les appels au 15 sont enregistrés. Donc je pense que ça permet aussi de se couvrir, pour celui qui appelle : il a identifié le problème, a demandé un avis médical et a manifesté son incapacité à y faire face, donc il a fait son job.

Sinon, je ne sais pas si dans les écoles, il y a aussi le cahier hygiène et sécurité, vu qu’on en parle beaucoup dans les collèges. Si j’ai bien compris, ce cahier est également à disposition des usagers. À partir de là, est-ce qù’il ne serait pas pertinent de s’en servir : que les profs y mentionnent les problèmes relatifs à la sécurité (la leur, celle des élèves, qu’ils se mettent en danger eux-mêmes ou qu’ils soient mis en danger par un élève) ? Et que les parents d’élèves soient incités à s’en servir ?

Signaler qu’on a un problème, que ça soit au 15 ou sur ce registre, c’est toujours se couvrir : il y a eu un problème, mais la personne l’a signalé et rien n’a été fait.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Verdurette le Lun 5 Déc 2016 - 5:48
A ma connaissance, et j'ai fait plusieurs écoles en 20 ans, il n'y a pas de cahier hygiène et sécurité dans le 1er degré.

Lorsqu'on appelle le 15 pour un problème de ce type,  les pompiers nous demandent d'appeler les parents, et n'emmènent l'enfant que si l'un des parents assure ne pouvoir venir le chercher dans un délai de quelques minutes.
Et le plus souvent, le parent qui n'a aucune envie que le gamin parte aux urgences pédiatriques, voire pédo-psychiatriques,  arrive quatre à quatre, embarque le gamin, et nous le remet deux heures après ... ou le lendemain, dans le meilleur de cas.

L'an dernier, les parents des autres élèves ont fait des courriers salés et l'IEN n'a même pas daigné leur répondre.

Quelques années plus tôt, un élève de cette même école qui terrorisait tout le monde, enseignants compris (en plus, il était très baraqué) a fini par être envoyé pour observation en hôpital de jour, vers avril-mai.  ils l'ont fait repartir dès le lendemain, en disant qu'ils ne pouvaient pas le garder, qu'il était trop dangereux.

Devinez où il est retourné jusqu'à la fin du mois de juin ?

Ah si, l'inspectrice qui avait dit à la collègue qu'elle se noyait dans un verre d'eau a tout de même reconnu que "si l'hôpital de jour n'avait pas pu le garder, c'est qu'il devait y avoir un vrai problème". Mais quand ma collègue le disait elle n'y croyait pas.

C'est ça qui me rend le plus dingue : le déni. Un double déni. Le déni des parents devant l'évidence de la problématique de leur enfant, et le déni de l'inspection qui prétend que "l'enfant a toute sa place", qu'il faut s'adapter..
Et ce au mépris de l'enseignant, et plus grave encore parce qu'ils vont le supporter toute leur scolarité, des autres élèves qui souffrent de la situation, parfois dans leur corps, et au niveau des apprentissages.
avatar
zoupinette
Niveau 9

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par zoupinette le Lun 5 Déc 2016 - 7:09
Le cahier d'hygiène et de sécurité existe officiellement en primaire. De toute façon, les parents ne connaissent pas son existence et les enseignants ne le remplissent pas persuadés qu'il s'agit encore d'une paperasse inutile.
Madame Mado
Madame Mado
Niveau 8

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Madame Mado le Lun 5 Déc 2016 - 7:18
Je confirme : le cahier hygiène et sécurité existe dans les écoles.
De toutes façons tu peux les contacter via ton site académique, il faut le faire, c'est très important.C'est une instance qui est écoutée, c'est la loi. C'est aussi une protection en cas de problème plus importants (une preuve que vous avez tenté quelque chose).

A faire aussi : un RIP : relevé d'informations préoccupantes, à transmettre à l'Inspection Académique.
idem :c'est une preuve et ton IEN va peut-être se bouger les fesses.

Courage

_________________
mon blog artistique sunny
carolette
carolette
Neoprof expérimenté

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par carolette le Lun 5 Déc 2016 - 7:19
Le cahier d'hygiène et de sécurité doit même être accessible librement pour les parents d'élèves.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Verdurette le Lun 5 Déc 2016 - 7:37
@zoupinette a écrit:Le cahier d'hygiène et de sécurité existe officiellement en primaire. De toute façon, les parents ne connaissent pas son existence et les enseignants ne le remplissent pas persuadés qu'il s'agit encore d'une paperasse inutile.

Apparemment les enseignants non plus .... et pourtant j'ai tenté de faire flèche de tout bois.
Je rougis de mon ignorance Embarassed et j'en prends donc bonne note ... :aaa:
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Volubilys le Lun 5 Déc 2016 - 8:30
Le cahier d'hygiène et sécurité, les déclarations de situation... nous on remplit, mais ça ne sert à rien... à si, a ce que l'Inspection nous envoie l'assistante sociale pour prendre les enseignants en entretien individuel...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Chocolat le Lun 5 Déc 2016 - 9:10
@Yazilikaya a écrit:
@Verdurette a écrit:J'ai raconté ici, l'an passé, les difficultés rencontrées dans ma classe avec trois enfants très perturbés/perturbateurs et violents. Les familles ont écrit moult courriers pour appuyer nos demandes d'intervention, d'autant qu'ils étaient parfois dangereux pour eux-mêmes et leur camarades, il y a eu des gamins blessés...
J'ai entendu dire que les IEN répondaient aux parents ... ce ne fut pas le cas.
J'ai entendu dire que les IEN réagissaient rapidement quand un enfant se mettait en danger. L'année précédente, j'avais en classe un enfant psychotique qui jouait dangereusement avec les escaliers et les fenêtres, jamais cela n'a bougé ... j'ai fini, en désespoir de cause , par contacter le médiateur académique, et une déscolarisation partielle a été prononcée.

C'était une solution pour la classe et moi, mais pas vraiment pour l'enfant, je trouve.

Mais l'an passé, le médecin scolaire n'a trouvé aussi que cette solution pour un des enfants qui se prenait pour un chien ou un guépard, marchait à quatre pattes, mordait les autres, faisait des crises de violence ... et d'un ton pincé, l'IEN a dit "que la déscolarisation n'était pas une solution, et qu'il me revenait de trouver ce qui permettrait de ramener cet enfant vers le apprentissages".
Je trouve cela décourageant ... vous croyez que l'IEN y croit vraiment ou ce sont des mots qui recouvrent une grande impuissance ? Une sorte de vide légal ?

Et je n'ai pas recontacté le médiateur académique par loyauté envers ma direction qui, l'an passé, faisait tout ce qui était en son pouvoir pour m'aider.
Mais il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Tiens, mon élève de l'an dernier! Sauf que lui est resté scolarisé toute l'année. C'est pas pour rien que je suis à mi-temps cette année. L'épuisement physique et psychologique fut violent.

Le ramener vers les apprentissages ?
Dans une classe ordinaire ?

Mais comment peut-on être à ce point déconnecté de la réalité ?! :shock: :shock:
Mais que l'IEN vienne prendre en charge la classe en question pendant au moins une semaine avant de débiter de telles énormités !

_________________
Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Verdurette le Mer 7 Déc 2016 - 7:34
Quelques infos sur les suites : la mère de l'élève qui a insulté ma collègue a été appelée vendredi à 11 h 40. Elle s'est manifestée lundi matin.
Déni total : Elle affirme que son fils ne connait pas les termes cités, que l'école est responsable du basculement de son fils dans la délinquance, qu'il est influencé, que les maîtresses l'ont maltraité... qu'elle va se plaindre en haut lieu ...

Ce qui serait inouï -et pas impossible- c'est que nous -nous de solidarité- soyons convoquées pour rappel à la bienveillance ... le point d'orgue à l'impunité en sol majeur.
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par gnafron2004 le Mer 7 Déc 2016 - 7:52
La seule et unique solution pour que cela change, à mon avis, c'est de mobiliser les autres parents, dans tous les cas cités... et mon dieu que je plains les collègues PE...
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par XIII le Mer 7 Déc 2016 - 8:18
@Volubilys a écrit:Le cahier d'hygiène et sécurité, les déclarations de situation... nous on remplit, mais ça ne sert à rien... à si, a ce que l'Inspection nous envoie l'assistante sociale pour prendre les enseignants en entretien individuel...

Remplir un RSST n'est pas anodin! Il permet dans un premier temps de faire remonter officiellement le problème. Ensuite, beaucoup de collègues, dans la partie, "remédiation" s'entêtent à évoquer des solutions pédagogiques! Non! Il faut, selon la gravité, demander le déplacement de la famille dans une autre école loin de nous, on appelle ça "une mise en sécurité du personnel!".
 Il faut surtout transmettre le dossier à un syndicat qui siège en CHSCT pour vérifier que l'information est bien remontée (on constate des phénomènes de rétention dans les IEN) et surtout qu'une réponse a été apportée (on constate aussi que des réponses factices sont apportées...).

Dans le cas d'un manquement de soutien de l'Institution, il faudra, je pense, que cette procédure soit portée à la connaissance des autres parents dont les enfants subissent ces agissements.
avatar
timoti
Niveau 3

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par timoti le Mer 7 Déc 2016 - 14:32
Un des gros problèmes de l'Education Nationale est l'incompétence du management (inspection et encadrement): dans beaucoup de cas, les inspecteurs, chefs d'établissement ou de travaux ont passé le concours pour gagner un peu plus et surtout "échapper" aux élèves ...

Il y aurait 2 solutions "de bons sens" pour éviter ce biais "tour d'ivoire / déni des réalités et pratiques managériales":
- la voie libérale / entrepreneuriale: embaucher des vrais managers pour l'inspection et chefs d'établissement, pas des anciens profs qui, sauf miracle ou "don" personnel, n'ont aucune compétence (dont un certain courage et charisme) réelle pour le management
- la voie sociale / éducative: nommer collégialement "des" professeurs qui n'ont pas spécialement envie d'être inspecteur ou chef d'établissement, en fonction justement de leur compréhension et maîtrise des classes, compléter leur formation par un cursus management, et éventuellement permettre un retour ensuite à l'enseignement ?
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Celadon le Mer 7 Déc 2016 - 14:42
Ah mais que ces propositions de formations au management touzazimuts vont donc ravir notre Lefteris ! :shock:
avatar
timoti
Niveau 3

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par timoti le Mer 7 Déc 2016 - 14:51
Le problème de Lefteris est qu'il confond Manager et Bureaucrate ....
Dans l'EN, Bureaucratie partout, Management nulle part !
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Celadon le Mer 7 Déc 2016 - 14:52
Je ne crois pas, non. Le management agressif et intrusif qu'il décrit est bien celui qui se met en place à l'EN. La bureaucratie n'arrange rien bien entendu.
ipomee
ipomee
Grand Maître

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par ipomee le Mer 7 Déc 2016 - 15:08
Quant aux majuscules partout, n'est-ce pas aussi une Incompétence de Management ?
avatar
archeboc
Esprit éclairé

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par archeboc le Mer 7 Déc 2016 - 16:29
@XIII a écrit:Dans le cas d'un manquement de soutien de l'Institution, il faudra, je pense, que cette procédure soit portée à la connaissance des autres parents dont les enfants subissent ces agissements.

Avec discrétion. La communication d'un dysfonctionnement aux usagers peut vous être reprochée.

En revanche, il n'y a aucune contre-indication à remettre une couche dans le registre hygène et sécurité.
Ma'am
Ma'am
Érudit

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Ma'am le Mer 7 Déc 2016 - 17:06
@archeboc a écrit:
@XIII a écrit:Dans le cas d'un manquement de soutien de l'Institution, il faudra, je pense, que cette procédure soit portée à la connaissance des autres parents dont les enfants subissent ces agissements.

Avec discrétion. La communication d'un dysfonctionnement aux usagers peut vous être reprochée.

En revanche, il n'y a aucune contre-indication à remettre une couche dans le registre hygène et sécurité.

D'expérience, les chefs apprécient très moyennement.
Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire, juste qu'il faut en être conscient.
Madame Mado
Madame Mado
Niveau 8

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Madame Mado le Mer 7 Déc 2016 - 17:19
Il faut absolument l'inscrire dans le registre et remonter de la même façon tous les comportements anormaux futurs de cet élève ainsi que l'attitude de sa mère après votre entrevue.
Alerter les autres parents, non.
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 Empty Re: Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants)

par Ajupouet le Mer 7 Déc 2016 - 17:24
@archeboc a écrit:
@XIII a écrit:Dans le cas d'un manquement de soutien de l'Institution, il faudra, je pense, que cette procédure soit portée à la connaissance des autres parents dont les enfants subissent ces agissements.

Avec discrétion. La communication d'un dysfonctionnement aux usagers peut vous être reprochée.

En revanche, il n'y a aucune contre-indication à remettre une couche dans le registre hygène et sécurité.

Si c'est noté dans le registre noir sur blanc, et que par le plus grand des hasards le représentants des parents d'élèves décident d'y jeter un oeil, ma foi... Les ravages de l'impunité dans le 1er degré (contre le gré des enseignants) - Page 3 248604097

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum