Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 16:33
@Iphigénie a écrit:Notez bien cependant que la justice elle- même est en train de tomber dans le travers de la moraline: les attendus sont souvent surprenants de morale là où on attendrait simplement la loi ....

Oui et c'est gravissime. Parce que, pour le coup, c'est la porte ouverte à l'arbitraire.
C'est aussi lié à la diversification du recrutement à l'ENM. De moins en moins de juristes, au bout d'un moment, ça se voit.

Je ne parle pas de l'effondrement du niveau en fac de droit...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Iphigénie le Mar 13 Déc 2016 - 16:37
Et de la place sûrement trop faible de la philosophie du droit...
inzilbeth
inzilbeth
Niveau 6

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par inzilbeth le Mar 13 Déc 2016 - 16:41
@Hirondelle78 a écrit:
@Iphigénie a écrit:Notez bien cependant que la justice elle- même est en train de tomber dans le travers de la moraline: les attendus sont souvent surprenants de morale là où on attendrait simplement la loi ....

Oui et c'est gravissime. Parce que, pour le coup, c'est la porte ouverte à l'arbitraire.
C'est aussi lié à la diversification du recrutement à l'ENM. De moins en moins de juristes, au bout d'un moment, ça se voit.

Je ne parle pas de l'effondrement du niveau en fac de droit...

Voilà de quoi nous remonter le moral ! J'espérais que le niveau hyper exigeant des études limiterait la casse, malheureusement non :-(
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 16:42
La philo du droit fait l'objet d'un aperçu rapide en première année (droit constitutionnel, théorie de l'État/ droit civil, notion de droit objectif vs morale). Si au total, ça fait 6h, c'est le bout du monde. Et ensuite, c'est une option en M2 Recherche en droit public.
Quelques fac en mettent en L3, le plus souvent pour compléter le service d'un MCF qui n'en demandait pas tant..
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Fesseur Pro le Mar 13 Déc 2016 - 17:05
@inzilbeth a écrit:J'ai constaté du coup que la grande majorité des étudiants ignorent par exemple le parcours d'une loi... aspect complètement absent de la formation pour le capes ... vont-ils l'apprendre en lisant les manuels des élèves ? Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 3795679266
Pour info, cela fait 2 ans que nous ne sommes plus censés en parler en 3e.
Disparu du programme d'EMC.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 17:06
Cher Fesseur Pro,

Quand sont-ils censés l'apprendre, s'il vous plaît ?
Merci d'avance
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Balthamos le Mar 13 Déc 2016 - 17:37
@Hirondelle78 a écrit:Cher Fesseur Pro,

Quand sont-ils censés l'apprendre, s'il vous plaît ?
Merci d'avance

Ca se passe au cycle 4, suivant la programmation et répartition de l'équipe.
Entre la 5e et la 3e.
En général c'est toujours le professeur d'HG qui s'en charge, toujours en 3e. Héritage de l'ancien programme. Mais rien n'empêche de le faire pendant un autre moment ou par un autre enseignant. Nouveauté des réformes.
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 17:40
Merci beaucoup, Cher Balthamos.
C'est regrettable, quand même, que ça ne soit pas revu au lycée, où ils approchent de la majorité et du droit de vote. Je sais que les enseignants n'y sont pas rien, mais c'est dommage...
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Balthamos le Mar 13 Déc 2016 - 17:44
@gregwb a écrit:

Pénalise-t-on un élève raciste? pénalise-t-on un élève sexiste? pénalise-t-on un élève qui est pour la peine de mort? etc...


Il serait bien aussi de distinguer ce qui est condamnable par la loi et ce qui est de l'opinion.
avatar
gregwb
Niveau 7

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par gregwb le Mar 13 Déc 2016 - 17:49
@Balthamos a écrit:
@gregwb a écrit:

Pénalise-t-on un élève raciste? pénalise-t-on un élève sexiste? pénalise-t-on un élève qui est pour la peine de mort? etc...


Il serait bien aussi de distinguer ce qui est condamnable par la loi et ce qui est de l'opinion.

C'est pour cela que dans la phrase suivante j'avais écrit "dans certains cas, on recadre en rappelant la loi"
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Ponocrates le Mer 14 Déc 2016 - 6:57
Je ne veux affoler personne mais mais les compétences que l'on demande de valider - adoptées au niveau européen http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P6-TA-2006-0365+0+DOC+XML+V0//FR
comprennent des connaissances, des aptitudes et des attitudes. Il s'agit bien d'un formatage. Par exemple pour la compétence langue maternelle
Une attitude positive à l'égard de la communication dans la langue maternelle requiert un esprit ouvert au dialogue constructif et critique, un goût pour les qualités esthétiques et une volonté de rechercher ces dernières, ainsi qu'un intérêt pour la communication avec les autres. Cela implique une prise de conscience de l'impact du langage sur les autres et la nécessité de comprendre et d'utiliser la langue d'une façon positive et socialement responsable.
pour la compétence 6 sociale et civique, cela donne cela
Les aptitudes à la base de ces compétences comprennent l'aptitude à communiquer de manière constructive dans différents contextes, à faire preuve de tolérance, à exprimer et comprendre des points de vue différents, à négocier en inspirant confiance et à susciter l'empathie. L'individu devrait être capable de gérer le stress et la frustration et de les exprimer de manière constructive, et aussi d'établir une distinction entre les sphères professionnelles et privées.

Les compétences sont fondées sur une attitude de collaboration, la confiance en soi et l'intégrité. Les individus devraient avoir de l'intérêt pour les développements socio-économiques et la communication interculturelle, et devraient valoriser la diversité et le respect des autres, et être aussi prêts à la fois à vaincre les préjugés et à accepter des compromis. [...]Une attitude positive repose sur le respect absolu des droits de l'homme, y compris du principe d'égalité comme base de la démocratie, sur l'appréciation et la compréhension des différences entre les systèmes de valeur des diverses religions ou de groupes ethniques. Il faut pour cela manifester un sentiment d'appartenance à une localité, un pays, à l'Union européenne, à l'Europe en général et au monde, ainsi que la volonté de participer à la prise de décision démocratique à tous les niveaux. Cela suppose en outre de témoigner d'un sens des responsabilités et de démontrer que l'on comprend et que l'on respecte les valeurs communes qui sont nécessaires à la cohésion d'une collectivité, comme le respect des principes démocratiques. Une participation constructive suppose aussi l'engagement dans des activités civiques, le soutien à la diversité et à la cohésion sociales et au développement durable, et une propension à respecter les valeurs et la vie privée des autres.
Le fond peut sembler anodin, mais en tant qu'enseignante j'estime que la seule attitude que je doive susciter et nourrir c'est l'esprit critique, en espérant qu'il en soit fait un usage pacifique...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mer 14 Déc 2016 - 8:55
Cher Ponocrates,

Merci pour ces précisions.

Quand on sait ce qui est enseigné sous le vocable "Management interculturel", on devine ce qu'il y aura dans la "Communication interculturelle". En tant que femme, ce type de conditionnement des jeunes générations me fait peur.
Pire, il ne permettra le formatage que d'une partie de la jeunesse, celle qui, dans le fond, ne posait guère de problème en classe. Les autres, ceux pour qui une femme, même prof, n'a rien à dire, ceux pour qui les lois de la République sont synonymes de paillasson, ceux-là resteront hermétiques à tous ces beaux discours. Peut-être est-ce le but recherché...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Zagara le Mer 14 Déc 2016 - 9:42
Le savoir-être ça faisait déjà partie de l'évaluation : savoir, savoir-faire, savoir-être.
Si on est dans l'éducation et plus dans l'instruction, il est logique que l'école prenne en charge l'éducation et, donc, l'apprentissage des attitudes policées normales pour vivre en société.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Iphigénie le Mer 14 Déc 2016 - 10:36
@Zagara a écrit:Le savoir-être ça faisait déjà partie de l'évaluation : savoir, savoir-faire, savoir-être.
Si on est dans l'éducation et plus dans l'instruction, il est logique que l'école prenne en charge l'éducation et, donc, l'apprentissage des attitudes policées normales pour vivre en société.
Le passage du logique au normal, oui, bon, si on s'en tenait au logique, on aurait moins de problème avec le normal, non? Formons des esprits logiques plutôt que des esprits normaux.
Le président normal, oui, ben, on a vu.

Pour ma part je suis effrayée de voir que l'école donne une part de plus en plus importante à l'"évaluation morale" des élèves: c'est parfaitement scandaleux: on est en pleine régression, contrairement au discours.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par XIII le Mer 14 Déc 2016 - 10:42
Une évolution "morale" destinée à faire des bons toutous qui rentrent dans le moule d'un système.

Je pense qu'on est plus dans l'élimination de toutes pensées critiques ou contestataires que dans le signalement de comportements religieux déviants. Je suis tout aussi effrayé par ce "livret"...
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Balthamos le Mer 14 Déc 2016 - 13:36
Je ne dis pas qu'il ne faut pas s'inquiéter ou se préparer et se défendre contre des risques de dérives mais le seul document de référence que l'on doit suivre, c'est le bo, avec les 5 Domaines, quelque soit les textes européens.

Cela n'est pas choquant que l'école de la république diffuse et défende des valeurs et principes sans distinction. L'école n'est pas obligatoire.

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen:

L'Ecole a une responsabilité particulière dans la formation de l'élève en tant que personne et futur citoyen. Dans une démarche de coéducation, elle ne se substitue pas aux familles, mais elle a pour tâche de transmettre aux jeunes les valeurs fondamentales et les principes inscrits dans la Constitution de notre pays. Elle permet à l'élève d'acquérir la capacité à juger par lui-même, en même temps que le sentiment d'appartenance à la société. Ce faisant, elle permet à l'élève de développer dans les situations concrètes de la vie scolaire son aptitude à vivre de manière autonome, à participer activement à l'amélioration de la vie commune et à préparer son engagement en tant que citoyen.
Ce domaine fait appel :

-à l'apprentissage et à l'expérience des principes qui garantissent la liberté de tous, comme la liberté de conscience et d'expression, la tolérance réciproque, l'égalité, notamment entre les hommes et les femmes, le refus des discriminations, l'affirmation de la capacité à juger et agir par soi-même ;
-à des connaissances et à la compréhension du sens du droit et de la loi, des règles qui permettent la participation à la vie collective et démocratique et de la notion d'intérêt général ;
-à la connaissance, la compréhension mais aussi la mise en pratique du principe de laïcité, qui permet le déploiement du civisme et l'implication de chacun dans la vie sociale, dans le respect de la liberté de conscience.

Ce domaine est mis en œuvre dans toutes les situations concrètes de la vie scolaire où connaissances et valeurs trouvent, en s'exerçant, les conditions d'un apprentissage permanent, qui procède par l'exemple, par l'appel à la sensibilité et à la conscience, par la mobilisation du vécu et par l'engagement de chacun.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun
Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres

L'élève exprime ses sentiments et ses émotions en utilisant un vocabulaire précis.
Il exploite ses facultés intellectuelles et physiques en ayant confiance en sa capacité à réussir et à progresser.
L'élève apprend à résoudre les conflits sans agressivité, à éviter le recours à la violence grâce à sa maîtrise de moyens d'expression, de communication et d'argumentation. Il respecte les opinions et la liberté d'autrui, identifie et rejette toute forme d'intimidation ou d'emprise. Apprenant à mettre à distance préjugés et stéréotypes, il est capable d'apprécier les personnes qui sont différentes de lui et de vivre avec elles. Il est capable aussi de faire preuve d'empathie et de bienveillance.

La règle et le droit

L'élève comprend et respecte les règles communes, notamment les règles de civilité, au sein de la classe, de l'école ou de l'établissement, qui autorisent et contraignent à la fois et qui engagent l'ensemble de la communauté éducative. Il participe à la définition de ces règles dans le cadre adéquat. Il connaît le rôle éducatif et la gradation des sanctions ainsi que les grands principes et institutions de la justice.
Il comprend comment, dans une société démocratique, des valeurs communes garantissent les libertés individuelles et collectives, trouvent force d'applications dans des règles et dans le système du droit, que les citoyens peuvent faire évoluer selon des procédures organisées.
Il connaît les grandes déclarations des droits de l'homme (notamment la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948), la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme, la Convention internationale des droits de l'enfant de 1989 et les principes fondateurs de la République française. Il connaît le sens du principe de laïcité ; il en mesure la profondeur historique et l'importance pour la démocratie dans notre pays. Il comprend que la laïcité garantit la liberté de conscience, fondée sur l'autonomie du jugement de chacun et institue des règles permettant de vivre ensemble pacifiquement.
Il connaît les principales règles du fonctionnement institutionnel de l'Union européenne et les grands objectifs du projet européen.

Réflexion et discernement

L'élève est attentif à la portée de ses paroles et à la responsabilité de ses actes.
Il fonde et défend ses jugements en s'appuyant sur sa réflexion et sur sa maîtrise de l'argumentation. Il comprend les choix moraux que chacun fait dans sa vie ; il peut discuter de ces choix ainsi que de quelques grands problèmes éthiques liés notamment aux évolutions sociales, scientifiques ou techniques.
L'élève vérifie la validité d'une information et distingue ce qui est objectif et ce qui est subjectif. Il apprend à justifier ses choix et à confronter ses propres jugements avec ceux des autres. Il sait remettre en cause ses jugements initiaux après un débat argumenté, il distingue son intérêt particulier de l'intérêt général. Il met en application et respecte les grands principes républicains.

Responsabilité, sens de l'engagement et de l'initiative

L'élève coopère et fait preuve de responsabilité vis-à-vis d'autrui. Il respecte les engagements pris envers lui-même et envers les autres, il comprend l'importance du respect des contrats dans la vie civile. Il comprend en outre l'importance de s'impliquer dans la vie scolaire (actions et projets collectifs, instances), d'avoir recours aux outils de la démocratie (ordre du jour, compte rendu, votes notamment) et de s'engager aux côtés des autres dans les différents aspects de la vie collective et de l'environnement.
L'élève sait prendre des initiatives, entreprendre et mettre en œuvre des projets, après avoir évalué les conséquences de son action ; il prépare ainsi son orientation future et sa vie d'adulte.
.

avatar
User17706
Bon génie

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par User17706 le Mer 14 Déc 2016 - 13:38
@Zagara a écrit:Le savoir-être ça faisait déjà partie de l'évaluation : savoir, savoir-faire, savoir-être.
Oui, cela dit, personne n'est tenu d'évaluer ce qui n'existe pas et qui, s'il existait, ne pourrait de toute façon s'évaluer qu'à la louche et à la tête du client.

Le néologisme même de « savoir-être » n'aurait jamais dû pouvoir jouer des coudes pour se faire une place dans le vocabulaire d'individus normalement constitués.

L'attitude la meilleure à son égard est de considérer qu'il s'agit tout simplement d'un barbarisme, qu'il ne faut pas chercher à interpréter mais qu'il importe d'ignorer comme s'il n'était pas là.


Dernière édition par PauvreYorick le Mer 14 Déc 2016 - 14:18, édité 1 fois (Raison : coquille)
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Zagara le Mer 14 Déc 2016 - 13:53
Je ne faisais qu'énoncer la logique du propos ministériel. Je ne sais pas ce que j'en pense puisque je n'ai pas d'avis arrêté sur la question.

Tout ce que j'avançais, sans endosser ce propos, c'était que si on parle d'éducation et plus d'instruction alors l'école doit prendre en charge l'éducation en plus de l'instruction, ce qui incorpore les attitudes et la "morale" des élèves.

Après si je suis pour ou contre ça, je n'en sais rien, je ne fais que constater que ça a sa logique.
avatar
User17706
Bon génie

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par User17706 le Mer 14 Déc 2016 - 14:18
Je me doute, ou, du moins, dans le doute je ne t'ai attribué aucune opinion sur ce point Smile

Bref : si vous êtes bien élevé, toutes et quantes fois que quelqu'un prononcera « savoir-être » en votre présence, faites comme s'il avait lâché une flatulence tonitruante, bavé sur sa cravate ou éructé au beau milieu d'une phrase. C'est-à-dire faites comme si de rien n'était. Il est considéré comme indélicat de pouffer, de ricaner, de montrer l'incontinent du doigt ou de sourire narquoisement. Nadine de Rothschild est formelle sur ce point.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Iphigénie le Mer 14 Déc 2016 - 14:26
PauvreYorick a écrit:Je me doute, ou, du moins, dans le doute je ne t'ai attribué aucune opinion sur ce point Smile

Bref : si vous êtes bien élevé, toutes et quantes fois que quelqu'un prononcera « savoir-être » en votre présence, faites comme s'il avait lâché une flatulence tonitruante, bavé sur sa cravate ou éructé au beau milieu d'une phrase. C'est-à-dire faites comme si de rien n'était. Il est considéré comme indélicat de pouffer, de ricaner, de montrer l'incontinent du doigt ou de sourire narquoisement. Nadine de Rothschild est formelle sur ce point.
professeur ça c'est du savoir-être bien éduqué! glouglou dixit.
Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 437980826
avatar
User17706
Bon génie

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par User17706 le Mer 14 Déc 2016 - 14:28
Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Monkeys-emoji
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Ponocrates le Mer 14 Déc 2016 - 15:12
@Balthamos a écrit:Je ne dis pas qu'il ne faut pas s'inquiéter ou se préparer et se défendre contre des risques de dérives mais le seul document de référence que l'on doit suivre, c'est le bo, avec les 5 Domaines, quels que soient les textes européens.
A ceci près que la France a adopté ce texte, qu'il a déjà influencé l'élaboration du BO et que c'est l'horizon à atteindre. En dehors de l'enseignement secondaire, certaines formations, en particulier pour des décrocheurs ou des gens en reprise d'études, doivent s'en tenir à ce référentiel européen si elles veulent obtenir des aides. Cela s'est mis en place avant d'atteindre le secondaire et il est vraisemblable que ce dernier sera invité à converger rapidement.
@Balthamos a écrit:
Cela n'est pas choquant que l'école de la république diffuse et défende des valeurs et principes sans distinction.
Diffuser et défendre, bien sûr.Faire comprendre, faire réfléchir sur, inviter à voir l'intérêt de, mieux encore.
Mais évaluer un individu selon son comportement alors qu'il reste dans le cadre de la légalité - personne ne devrait être obligé d'aimer la littérature ou d'être curieux de sa langue, ou être jugé négativement parce qu'il ne le fait pas, et c'est une enseignante de Lettres qui écrit cela-, décréter qu'il devrait avoir tel ou tel centre d'intérêt ou telle valeur et devrait le manifester ouvertement, me paraît extrêmement dangereux. Le catéchisme moralo -républicain actuel est déjà très discutable, mais que se passera-t-il si des tenants d'une autre idéologie prenaient le pouvoir ? Ils auraient un instrument redoutable à leur disposition.
Et tout cela me paraît d'autant plus hypocrite que dans le même temps on laisse, dans les établissements, les "incivilités" se multiplier. Pour moi, la seule attitude, qu'il faille chercher à obtenir c'est celle de l'élève: de l'attention et de la participation en cours, du travail chez soi et une attitude respectueuse envers ses pairs et les adultes. C'est simple, mais c'est à des années-lumières pour certains et pourtant c'est cela qui serait vraiment utile aux élèves et à la société, plutôt que cet inventaire d'attitudes de l'"honnête homme du XXIe" tel que le rêvent des bureaucrates qui ne sont pas venus dans des vraies classes ces 20- 30 ?- dernières années.
@Balthamos a écrit:L'école n'est pas obligatoire.
En effet, seule l'instruction l'est. Mais tout le monde n'a pas les moyens de payer l'éducation hors contrat. Tout le monde n'a pas les moyens de procéder à l'instruction dans les familles. Et même quand on l'a, les contrôles sont beaucoup plus tatillons qu'autrefois - et je ne parle pas de familles illuminées, endoctrinées, mais de familles lambda aux gamins à besoins spécifiques qui s'efforcent de faire au mieux puisque dans "l'Ecole de la République" aucune tête ne doit dépasser et que l'on refuse à présent de regrouper ceux qui sont "particuliers", même s'ils le préféreraient...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Hirondelle78
Niveau 8

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Hirondelle78 le Mer 14 Déc 2016 - 17:22
Je me permets de rebondir sur ce que Ponocrates vient d'écrire. L'IEF (ou, plus exactement, un EAD dans un établissement hors contrat, n'ayant pas les moyens d'une inscription en présentiel), c'est le choix que, le cœur gros, je fais pour mes filles. Elles ont 4 ans et demi, lisent couramment, commencent (lentement) l'analyse logique et, côté calcul, sont dans le fichier CP de la méthode Singapour.
HATTEMER, en présentiel, c'est totalement hors budget. Et quand je vois le niveau des écoles alentours... Je ne jette pas la pierre aux professeurs. Mais la situation est juste délirante... Comme élue locale, j'ai assisté récemment à un CA au collège du coin. Ben franchement, si certains d'entre vous y étaient, vous avez vraiment toute ma sympathie.
Envoyer mes gosses dans un système où, franchement, c'est garderie, je ne peux pas. J'ai fait des gosses, pas des remorqueurs type Abeille Flandres.

Voilà, mon coup de gueule du jour, pas contre vous, mais contre ce fichu système qui n'est plus capable de tirer les élèves vers le haut...

Quel gâchis, purée...
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Cléopatra2 le Mer 14 Déc 2016 - 18:22
Pour les points soulevés par Hirondelle de connaissances basiques, c'est revu au lycée, mais d'une semaine sur l'autre c'est déjà oublié. On a beau le leur répéter en long en large et en travers, c'est comme si on ne disait rien. Le lendemain, ils vont soutenir que c'est le président qui désigne les députés (ou autres joyeusetés). Je fais le parcours de la loi personnellement (je leur donne un texte et ils doivent élaborer un schéma à partir de ce texte ou bien l'inverse) mais là encore, la semaine d'après, pfffft tout est parti. Pour les compétences des collectivités territoriales, c'est abordé aussi en géographie en 1ère mais là encore après je ne sais combien d'heures passées sur ces collectivités, ils sont encore incapables de les citer la semaine suivante. Ca me fatigue.
avatar
User17706
Bon génie

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par User17706 le Mer 14 Déc 2016 - 18:23
Question liée : comment sont évaluées ces connaissances et combien pèsent-elles dans l'obtention du baccalauréat ? (Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 248604097)
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Formation ou formatage de la personne et du citoyen - Page 2 Empty Re: Formation ou formatage de la personne et du citoyen

par Cléopatra2 le Mer 14 Déc 2016 - 18:30
Vu que c'est en 2de et en 1ère, je note et ça compte dans la moyenne. En plus chez nous on peut mettre l'EMC comme une matière à part entière qui compte dans la moyenne générale mais ça ne change rien.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum