Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par KrilinXV3 le Jeu 29 Déc 2016 - 11:53
@Hérodoute a écrit:Cela me paraît évident d'étudier les 4 "périodes" pour quelqu'un souhaitant enseigner... et qui va enseigner les 4 périodes... On ne demande pas des spécialistes des 4 périodes mais d'avoir un minimum de bagage et surtout de ne pas dire de bêtises...
Oui et non. Au Lycée, la Contemporaine prend quasiment toute la place.
Pour ce qui est du collège, beaucoup de collègues pensent que les souvenirs scolaires, les manuels et wikipédia suffiront largement. Neutral
On pourrait également parler de la place de la Géographie dans tout ça.

EDIT En même temps, quand on voit l'image qu'on donne de l'enseignement de l'histoire, même dans des émissions "sérieuses":
https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-03-novembre-2016
Hérodoute
Hérodoute
Grand sage

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Hérodoute le Jeu 29 Déc 2016 - 12:08
Au Lycée, la classe de Seconde couvre-t-elle toujours l'ensemble des périodes par des thématiques précises ?
Ex : La citoyenneté à Athènes.

Tu as raison pour la géo. Je me suis forcé à prendre des options géo jusqu'en licence histoire d'avoir un minimum pour... le Capes. Au collège, cela reste abordable même si je déteste la séquence sur les espaces productifs...

J'aime bien poser la question à des collègues au sujet de la préparation d'une séquence : "Tu te bases sur quoi ?" et j'enchaîne sur la bibliographie... Les réponses sont parfois édifiantes :abb: comme tu le soulignes aussi...

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
Isis39
Isis39
Bon génie

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Isis39 le Jeu 29 Déc 2016 - 13:49
@Hérodoute a écrit:Au Lycée, la classe de Seconde couvre-t-elle toujours l'ensemble des périodes par des thématiques précises ?
Ex : La citoyenneté à Athènes.

Tu as raison pour la géo. Je me suis forcé à prendre des options géo jusqu'en licence histoire d'avoir un minimum pour... le Capes. Au collège, cela reste abordable même si je déteste la séquence sur les espaces productifs...

J'aime bien poser la question à des collègues au sujet de la préparation d'une séquence : "Tu te bases sur quoi ?" et j'enchaîne sur la bibliographie... Les réponses sont parfois édifiantes  :abb: comme tu le soulignes aussi...

D'accord avec toi.
Pour ma part j'ai fait un double DEUG de géo et d'histoire et j'ai fait pas mal de géo en licence d'histoire.
Je me suis spécialisée en contemporaine (maîtrise) mais ma formation ne m'a pas été d'un grand secours pour enseigner en terminale. Je suis plutôt calée sur l'entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale (la résistance surtout), mais je n'ai jamais étudié à la fac l'après-guerre et la guerre froide. Il a fallu se documenter !
Olympias
Olympias
Prophète

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Olympias le Jeu 29 Déc 2016 - 13:55
@Isis39 a écrit:
@Hérodoute a écrit:Au Lycée, la classe de Seconde couvre-t-elle toujours l'ensemble des périodes par des thématiques précises ?
Ex : La citoyenneté à Athènes.

Tu as raison pour la géo. Je me suis forcé à prendre des options géo jusqu'en licence histoire d'avoir un minimum pour... le Capes. Au collège, cela reste abordable même si je déteste la séquence sur les espaces productifs...

J'aime bien poser la question à des collègues au sujet de la préparation d'une séquence : "Tu te bases sur quoi ?" et j'enchaîne sur la bibliographie... Les réponses sont parfois édifiantes  :abb: comme tu le soulignes aussi...

D'accord avec toi.
Pour ma part j'ai fait un double DEUG de géo et d'histoire et j'ai fait pas mal de géo en licence d'histoire.
Je me suis spécialisée en contemporaine (maîtrise) mais ma formation ne m'a pas été d'un grand secours pour enseigner en terminale. Je suis plutôt calée sur l'entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale (la résistance surtout), mais je n'ai jamais étudié à la fac l'après-guerre et la guerre froide. Il a fallu se documenter !

Trois ans de prépa m'ont permis de faire autant d'histoire que de géo, et de travailler avec les questions au concours, sur des thèmes clefs des quatre périodes. A la fac, il y avait aussi les quatre périodes (même si on avait des choix) et j'ai pris une option géo. J'ai fait beaucoup d'ancienne et de médiévale, tout en ayant un solide bagage en moderne et contemporaine.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Gryphe le Jeu 29 Déc 2016 - 15:13
@Hérodoute a écrit:
@Isis39 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Qu'attendre d'autre alors que le CAPES d'histoire ne balaye plus les quatre domaines chaque année ?

Le CAPES n'est qu'un concours. L'important est quand même les études qui viennent avant.
Quand j'étais étudiante, on devait en DEUG absolument travailler toutes les périodes.

Heu... tu me fais peur là, ce n'est plus le cas aujourd'hui ??

On s'éloigne du sujet initial, mais en effet, ce n'est plus le cas, je découvre en même temps que vous...
http://cache.media.education.gouv.fr/file/capes_externe/52/5/p2017_capes_ext_histoire_geo_556525.pdf

L'histoire ancienne est cependant maintenue à l'agrégation :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/agregation_externe/54/3/p2017_agreg_ext_histoire_556543.pdf

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par KrilinXV3 le Jeu 29 Déc 2016 - 15:49
@Isis39 a écrit:
@Hérodoute a écrit:Au Lycée, la classe de Seconde couvre-t-elle toujours l'ensemble des périodes par des thématiques précises ?
Ex : La citoyenneté à Athènes.

Tu as raison pour la géo. Je me suis forcé à prendre des options géo jusqu'en licence histoire d'avoir un minimum pour... le Capes. Au collège, cela reste abordable même si je déteste la séquence sur les espaces productifs...

J'aime bien poser la question à des collègues au sujet de la préparation d'une séquence : "Tu te bases sur quoi ?" et j'enchaîne sur la bibliographie... Les réponses sont parfois édifiantes  :abb: comme tu le soulignes aussi...

D'accord avec toi.
Pour ma part j'ai fait un double DEUG de géo et d'histoire et j'ai fait pas mal de géo en licence d'histoire.
Je me suis spécialisée en contemporaine (maîtrise) mais ma formation ne m'a pas été d'un grand secours pour enseigner en terminale. Je suis plutôt calée sur l'entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale (la résistance surtout), mais je n'ai jamais étudié à la fac l'après-guerre et la guerre froide. Il a fallu se documenter !

@Herodoute Je pense que oui, mais justement, en général: ancienne + médiévale + moderne = 90 % de la classe de seconde en histoire. "contempo" = 10 % de la classe de seconde + la première + la Term (qui avait certes sauté pendant un temps en S).

Rien que pour ça, (et pour d'autres raisons) je ne veux JAMAIS retourner en Lycée ("retourner" étant un bien grand mot, je n'y fait que mon année de stage).

@Isis39 Honte à moi, mais je suis entré en fac d'histoire pour devenir journaliste. Les cours de géographie "complémentaires" à l'histoire dans mon université prévoyaient une séquence de 4h d'affilée. J'ai préféré la sociologie Neutral En L3, je me suis tourné vers la Géographie et j'ai cravaché deux ans (celle-là et l'année du CAPES, entrecoupée d'une année de Maîtrise où je ne pas fais de géo) pour rattraper mon retard. J'ai bénéficié de l' "aide" de quelques professeurs de géographie.

_________________
Asinus asinum fricat
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par KrilinXV3 le Jeu 29 Déc 2016 - 15:50
@Gryphe a écrit:
@Hérodoute a écrit:
@Isis39 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Qu'attendre d'autre alors que le CAPES d'histoire ne balaye plus les quatre domaines chaque année ?

Le CAPES n'est qu'un concours. L'important est quand même les études qui viennent avant.
Quand j'étais étudiante, on devait en DEUG absolument travailler toutes les périodes.

Heu... tu me fais peur là, ce n'est plus le cas aujourd'hui ??

On s'éloigne du sujet initial, mais en effet, ce n'est plus le cas, je découvre en même temps que vous...
http://cache.media.education.gouv.fr/file/capes_externe/52/5/p2017_capes_ext_histoire_geo_556525.pdf

L'histoire ancienne est cependant maintenue à l'agrégation :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/agregation_externe/54/3/p2017_agreg_ext_histoire_556543.pdf
Pour le CAPES, je crois qu'il y a alternance tous les deux ans entre ancienne et médiévale, maintenant.

_________________
Asinus asinum fricat
Rendash
Rendash
Enchanteur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Rendash le Jeu 29 Déc 2016 - 16:07
Trois questions au programme du CAPES d'histoire, pas possible de traiter quatre périodes ; il y a une alternance, maintenant. De toute façon, la périodisation est trop artificielle pour que ça ait un sens. Isis a raison, l'important est ce qui est fait avant le concours.

Le problème, c'est justement que les études qui précèdent ne sont plus forcément assez complètes, en tout cas du point de vue du secondaire. Je n'ai ainsi jamais abordé la Révolution, ni l'histoire grecque d'ailleurs (sauf en histoire de l'art), ni, plus étonnant, l'histoire du XXe siècle (sauf une UE d'histoire politique britannique qui couvrait en partie le XXe siècle). Quand pour couronner le tout 3 crédits sont consacrés à un "enseignement transversal", autrement dit à du rien, 3 autres au C2i2e consistant à se voir projeter des successions de diapos à trente lignes par diapo, usw, 6 crédits à un "module de pré-professionnalisation", et qu'un 18 à l'UE macramé permet de compenser un 6 à l'UE d'histoire médiévale, ça pique.

Si encore la formation incluait des mises au point disciplinaires pour compenser d'éventuelles lacunes, ça pourrait limiter les dégâts. Lyon III a mis ça en place par exemple, sous la forme de ces conférences du mercredi soir, qui sont en général de grande qualité. Mais ça reste léger, malgré tout. Faut bien laisser du temps aux stagiaires pour regarder des vidéos YouTube en guise de formation Rolling Eyes
Donc, la formation disciplinaire, on se la fabrique, peu à peu, sur le tas. Moi qui ai découvert la géographie en préparant le CAPES, je cravache depuis trois ans pour combler mes lacunes, tout en enquillant les lectures en histoire. Sans parler bien entendu des lectures plus directement liées à l'exercice de notre métier, telles que des ouvrages de psychologie, de philosophie, de didactique, etc.
Mais évidemment, ça demande infiniment de temps et d'énergie, et un investissement financier considérable quand on habite un patelin dépourvu de bibliothèque. C'est l'une des principales raisons (la troisième, même) qui me poussent à cracher allègrement sur cette réforme et ses promoteurs, d'ailleurs, ainsi que sur tous ceux qui font mine de vouloir promouvoir d'inutiles et chronophages réunions telles que les "conseils école-collège". Ceux-là même qui viennent ensuite couiner pour qu'on leur "résume ceci" ou qu'on leur "explique cela", qu'ils "n'ont pas eu le temps de lire en détail" Laughing

Toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n'aurait, bien évidemment, rien de fortuit.

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Isis39
Isis39
Bon génie

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Isis39 le Jeu 29 Déc 2016 - 16:12
@KrilinXV3 a écrit:

@Herodoute Je pense que oui, mais justement, en général: ancienne + médiévale + moderne = 90 % de la classe de seconde en histoire. "contempo" = 10 % de la classe de seconde + la première + la Term (qui avait certes sauté pendant un temps en S).

Rien que pour ça, (et pour d'autres raisons) je ne veux JAMAIS retourner en Lycée ("retourner" étant un bien grand mot, je n'y fait que mon année de stage).

@Isis39 Honte à moi, mais je suis entré en fac d'histoire pour devenir journaliste. Les cours de géographie "complémentaires" à l'histoire dans mon université prévoyaient une séquence de 4h d'affilée. J'ai préféré la sociologie Neutral En L3, je me suis tourné vers la Géographie et j'ai cravaché deux ans (celle-là et l'année du CAPES, entrecoupée d'une année de Maîtrise où je ne pas fais de géo) pour rattraper mon retard. J'ai bénéficié de l' "aide" de quelques professeurs de géographie.

Comme toi je préfère rester au collège pour la variété des périodes et sujets enseignés.

Quand je réfléchis à mes études de géographie, je me rend compte qu'elles ne m'ont pas beaucoup préparé à ce que j'enseigne aujourd'hui (à part peut être la géo de 6e, et le travail sur les croquis). J'ai beaucoup fait de géo physique : climatologie, tectonique des plaques, géologie. En gros ce qui a été transféré aux SVT.
Et aussi pas mal de démographie, étude de l'urbanisation, etc.
J'ai beaucoup moins fait de géo "economique", ce qu j'ai dû massivement enseigner au lycée quand j'ai débuté.
Heureusement
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par KrilinXV3 le Jeu 29 Déc 2016 - 16:22
@Rendash a écrit:

Le problème, c'est justement que les études qui précèdent ne sont plus forcément assez complètes, en tout cas du point de vue du secondaire. Je n'ai ainsi jamais abordé la Révolution, ni l'histoire grecque d'ailleurs (sauf en histoire de l'art), ni, plus étonnant, l'histoire du XXe siècle (sauf une UE d'histoire politique britannique qui couvrait en partie le XXe siècle). Quand pour couronner le tout 3 crédits sont consacrés à un "enseignement transversal", autrement dit à du rien, 3 autres au C2i2e consistant à se voir projeter des successions de diapos à trente lignes par diapo, usw, 6 crédits à un "module de pré-professionnalisation", et qu'un 18 à l'UE macramé permet de compenser un 6 à l'UE d'histoire médiévale, ça pique.


J'ai connu ça aussi, les programmes universitaires qui n'ont rien à voir avec les programmes du secondaires (alors que bon, le débouché principal pour qui a fait des études d'histoire, ça reste l'enseignement et tout le monde ne deviendra pas chercheur).

Par contre, fleurs pour le contenu de ta formation. :shock: :shock: :shock:

J'ai connu seulement le début -à partir de la Licence (3) - de cette hors-charte de réforme LMD. Les "crédits ECTS" pfffff... Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Dans ma génération et où j'étais, on a pas subi ce genre d'ânerie, ou simplement à la marge (deux jours de stage informatique intensif obligatoire avant la rentrée pédagogique pour faire genre "oui oui, le C2I c'est important" - des cours d'anglais en M1 du style "venez une fois, voyez comment c'est, prenez la mesure de l'examen et revenez juste pour la passer, pour la forme").

Il faut dire que dans mon université, la protestation contre la réforme LMD n'avait pas été petite. A te lire, je regrette un tout petit moins d'avoir participé 4 semaines durant à ce proto-"Nuit Debout". Neutral

_________________
Asinus asinum fricat
Hérodoute
Hérodoute
Grand sage

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Hérodoute le Jeu 29 Déc 2016 - 17:12
A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct avec les programmes ? dès la 1ere année de fac ?
Avec des profs de fac qui feraient approfondir les notions dans chaque période...
Avec des enseignants de primaire, de collège et de lycée qui viendraient assurer des cours à partir de pistes pédagogiques, de situations concrètes... (évidemment, ils auraient une décharge horaire hein...).
Un cursus de 4 à 5 ans pour ces étudiants => Alors que je suis très attaché au concours, je pense qu'on pourrait tout de même le virer si la formation comprenais aussi des stages obligatoires devant des élèves dès la 2e année.
Un salaire convenable pour commencer dans le métier...
Une mutation désirée plutôt qu'imposée...
Des tas d'étudiants seraient super motivés et certains s'apercevraient vite que gérer une classe n'est peut-être pas fait pour eux. Des passerelles vers des cursus + spécialisés en histoire et en géo seraient possibles...

Qq'un pour me réveiller ?
La formation des professeurs d'HG - Page 2 7_iar3j

Mais bon, j'enfonce des portes ouvertes question idée et je fais de doux rêves...

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par KrilinXV3 le Jeu 29 Déc 2016 - 17:25
@Hérodoute a écrit:A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct

Pour l'HG je suis d'accord. Pour l'EMC Sleep
Laissons cette demi-heure symbolique aux atermoiements politiques. Du moment que les politiciens restent à l'écart du reste, ça me va.

_________________
Asinus asinum fricat
Rendash
Rendash
Enchanteur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Rendash le Jeu 29 Déc 2016 - 17:48
@KrilinXV3 a écrit:
@Hérodoute a écrit:A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct

Pour l'HG je suis d'accord. Pour l'EMC Sleep
Laissons cette demi-heure symbolique aux atermoiements politiques. Du moment que les politiciens restent à l'écart du reste, ça me va.

D'accord avec toi pour l'EMC Laughing
Mais il faut à chacun des bases d'éducation civique et juridique, cela dit. Inclure ça dans la formation en M1 n'est pas absurde.


Je suis radicalement contre l'idée d'une formation orientée exclusivement (c'est comme ça que je traduis "directement") vers les programmes scolaires dès la première année, en revanche. Je trouve même ça absurde : ce dont nous avons tous besoin, ce sont de bases solides et générales, qu'elles soient disciplinaires, historiographiques, philosophiques, ou linguistiques. Une fois qu'on a ces bases, alors il est temps de se préoccuper des questions professionnelles. Avec un cursus de qualité qui a donné de telles bases, il est plus facile et plus efficace d'apprendre à enseigner.
Par ailleurs, les programmes changent ; de nouvelles thématiques et de nouveaux objets d'études font leur apparition. Seule une formation initiale solide permet de se mettre à jour en temps requis ; mais on ne peut espérer avoir tout couvert en trois années d'études.

Quant à la "mutation désirée", c'est déjà le cas. Bien sûr, le barème est une limite. Evidemment, certains coins sont moins attractifs que d'autres, mais ça fait partie du boulot et de la notion de service public, qui implique de couvrir l'ensemble du territoire, y compris la Seine-Saint-Denis et Mocheville-sur-Etron. Rien de plus crétinement dangereux que la volonté affichée par certains d'instaurer un recrutement académique pour le second degré ; je dirais même que c'est criminel, quand on voit ce que ça a entraîné dans le premier degré comme difficultés de recrutement dans certaines académies.

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Hérodoute
Hérodoute
Grand sage

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Hérodoute le Jeu 29 Déc 2016 - 17:50
@KrilinXV3 a écrit:
@Hérodoute a écrit:A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct

Pour l'HG je suis d'accord. Pour l'EMC Sleep
Laissons cette demi-heure symbolique aux atermoiements politiques. Du moment que les politiciens restent à l'écart du reste, ça me va.

Pour ne citer qu'un exemple : Une collègue s'est dite choquée de voir arriver une maman portant le voile sur les cheveux lors d'une réunion parents-profs... On a du boulot... Donc, je me dis que apprendre des notions de base et des cas très pratiques, ce ne serait pas du luxe... Mais bon...

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
Rendash
Rendash
Enchanteur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Rendash le Jeu 29 Déc 2016 - 17:51
@Hérodoute a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:
@Hérodoute a écrit:A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct

Pour l'HG je suis d'accord. Pour l'EMC Sleep
Laissons cette demi-heure symbolique aux atermoiements politiques. Du moment que les politiciens restent à l'écart du reste, ça me va.

Pour ne citer qu'un exemple : Une collègue s'est dite choquée de voir arriver une maman portant le voile sur les cheveux lors d'une réunion parents-profs... On a du boulot... Donc, je me dis que apprendre des notions de base et des cas très pratiques, ce ne serait pas du luxe... Mais bon...

Oui, bon, des crétins, il y en a partout. Mais nul besoin de formation dans ce cas précis : la charte de la laïcité est affichée partout.

edit : enfin, se dire "choquée", c'est son droit, à la réflexion. Ce qui relèverait de la crétinerie, ce serait plutôt d'affirmer que la mère serait en infraction, ou de lui faire une réflexion qui serait nécessairement déplacée.


Dernière édition par Rendash le Jeu 29 Déc 2016 - 17:53, édité 1 fois

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Hérodoute
Hérodoute
Grand sage

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Hérodoute le Jeu 29 Déc 2016 - 17:53
Mais elle n'est pas comprise pas beaucoup de collègues des autres matières... et quand je vois l'orientation politique que prend le pays je me dis que le crétin n'est pas une espèce en voie de disparition...
Enfin bon...

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
Rendash
Rendash
Enchanteur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Rendash le Jeu 29 Déc 2016 - 17:55
@Hérodoute a écrit:Mais elle n'est pas comprise pas beaucoup de collègues des autres matières... et quand je vois l'orientation politique que prend le pays je me dis que le crétin n'est pas une espèce en voie de disparition...
Enfin bon...

"des autres matières" est sans doute de trop, je pense. Je dirais plus simplement qu'elle n'est pas comprise de ceux qui n'ont pas pris le temps de la lire, et qui prennent leurs préjugés et présupposés pour argent comptant. Dans un dmùaine ou un autre, ça peut vite concerner tout le monde, d'ailleurs Laughing

Et, effectivement, les orientations politiques de ces dernières années, voire décennies, n'y est pas pour rien. Quand je vois l'affaire de la location interdite aux Noirs, et plus encore, les commentaires qui l'accompagnent, une bouffée de rage contre les politicards qui ont contribué à ça avec leurs propres commentaires déplacés flambe en moi.

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Malaga
Malaga
Modérateur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Malaga le Jeu 29 Déc 2016 - 18:01
@Hérodoute a écrit:A quand un formation histoire géo / EMC directement orientée vers les métiers de l'enseignement et donc en rapport direct avec les programmes ? dès la 1ere année de fac ?
Avec des profs de fac qui feraient approfondir les notions dans chaque période...
Avec des enseignants de primaire, de collège et de lycée qui viendraient assurer des cours à partir de pistes pédagogiques, de situations concrètes... (évidemment, ils auraient une décharge horaire hein...).
Un cursus de 4 à 5 ans pour ces étudiants => Alors que je suis très attaché au concours, je pense qu'on pourrait tout de même le virer si la formation comprenais aussi des stages obligatoires devant des élèves dès la 2e année.
Un salaire convenable pour commencer dans le métier...
Une mutation désirée plutôt qu'imposée...
Des tas d'étudiants seraient super motivés et certains s'apercevraient vite que gérer une classe n'est peut-être pas fait pour eux. Des passerelles vers des cursus + spécialisés en histoire et en géo seraient possibles...

Qq'un pour me réveiller ?
La formation des professeurs d'HG - Page 2 7_iar3j

Mais bon, j'enfonce des portes ouvertes question idée et je fais de doux rêves...

Quand j'ai commencé la fac de géo, je ne pensais pas me diriger vers l'enseignement. J'y ai seulement réfléchi une fois arrivée en maîtrise. Et comme je fais partie des 10% (à vue de nez) des profs d'HG qui ont suivi un cursus universitaire en géo, je vais vous horrifier en disant que je n'ai fait de l'histoire qu'en première année de DEUG (de la contemporaine exclusivement). Je me forme donc toute seule depuis que j'enseigne et je déplore vivement qu'il n'y ait pas plus de formation purement disciplinaire comme celle que j'ai suivi au mémorial de la Shoah.

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 Banana244   La formation des professeurs d'HG - Page 2 Banana244     La formation des professeurs d'HG - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
freche
freche
Expert spécialisé

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty La formation des professeurs d'HG

par freche le Jeu 29 Déc 2016 - 18:08
Est-ce qu'un modo pourrait scinder le sujet, parce que la la discussion a carrément dévié...
Jenny
Jenny
Modérateur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Jenny le Ven 30 Déc 2016 - 10:33
@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Les études n'ont pas changé. Il y a toujours eu des formations moins exigeantes à base de menus et choix divers. Mais aujourd'hui, beaucoup de ces candidats de deuxième zone passent les concours, le mauvais chassant le bon. Et quand ils ne sont pas recrutés comme titulaires, on est bien obligé de compléter les équipes. Là aussi, les gens brillants disciplinairement ne sont pas pléthore.

Si, les études ont changé. Ce stagiaire avaient fait ses études dans la même faculté que moi. On a donc pu constater l'évolution de l'organisation des études d'histoire qui permet désormais de sacrifier une des 4 périodes. On ne pouvait pas à mon époque qui était celle du DEUG, de la licence et de la maîtrise.

Je rejoins, Isis39. Les études ont changé. De mon temps, on étudiait les 4 périodes chaque année de la première année du DEUG à la maîtrise. Actuellement, l'antique et la médiévale sont souvent absentes.

Je confirme ne pas avoir fait d'antique et de médiévale en 1re année ni en maîtrise...
J'ai aussi fait très peu de géo, à part en travaillant le concours.
kiwi
kiwi
Monarque

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par kiwi le Sam 31 Déc 2016 - 12:00
@Isis39 a écrit:
@Hérodoute a écrit:
@Isis39 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Qu'attendre d'autre alors que le CAPES d'histoire ne balaye plus les quatre domaines chaque année ?

Le CAPES n'est qu'un concours. L'important est quand même les études qui viennent avant.
Quand j'étais étudiante, on devait en DEUG absolument travailler toutes les périodes.

Heu... tu me fais peur là, ce n'est plus le cas aujourd'hui ??

Non, ce stagiaire qui disait aux élèves que les basiliques étaient des bâtiments religieux m'avait expliqué qu'il n'avait quasiment pas fait d'ancienne. Les études ont donc changé...

Je n'ai quasiment pas fait de romaine pour ma part. Les profs d'histoire grecque étant meilleurs, j'ai tout le temps pris, quand j'en avais le choix, de l'histoire grecque. 
Pour le XXeme, pareil. J'ai jamais fait les guerres, et rien sur la période post 45 en France comme ailleurs. 
Il n'y a qu'en médiévale et en moderne qu'on a brassé l'ensemble des périodes de façon thématique, et encore, la 1ère année.
Isis39
Isis39
Bon génie

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Isis39 le Sam 31 Déc 2016 - 12:56
Mais tu as fait les 4 périodes.
kiwi
kiwi
Monarque

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par kiwi le Sam 31 Déc 2016 - 13:03
@Isis39 a écrit:Mais tu as fait les 4 périodes.

Oui. Mais il existe des trous béants, même dans les anciennes formations.
Isis39
Isis39
Bon génie

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Isis39 le Sam 31 Déc 2016 - 13:23
@kiwi a écrit:
@Isis39 a écrit:Mais tu as fait les 4 périodes.

Oui. Mais il existe des trous béants, même dans les anciennes formations.

C'est sûr. Mais moins qu'actuellement.
Rendash
Rendash
Enchanteur

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Rendash le Sam 31 Déc 2016 - 13:29
@Isis39 a écrit:Mais tu as fait les 4 périodes.

Ce qui ne veut pas dire grand-chose, en fin de compte : ça n'a guère de sens de dire qu'on a "fait l'Antiquité" quand on n'a jamais abordé l'histoire romaine, ou la Grèce classique, ou qu'on a "fait le Moyen Age" parce qu'on a vaguement évoqué la Guerre de Cent Ans.

Cela dit, j'ai aimé ma formation en licence. Traiter de l'empire ottoman (avec Philippe Bourmaud, dont j'ai vraiment beaucoup aimé les cours), du Haut Moyen Age, faire de la paléographie médiévale et moderne, etc., c'était passionnant et utile. Je regrette d'avoir perdu mon temps avec le C2i2e tel qu'il a été mené, avec les "UE de pré-professionnalisation" ou les "UE d'enseignement transversal" qui sont une fumisterie, ou l'UE "connaissance des programmes" en M1 MEEF (passer deux ou quatre heures par semaine à écouter une lecture quasi sacramentielle du BO, c'est à la limite de l'insulte).

_________________
La formation des professeurs d'HG - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Artysia
Artysia
Vénérable

La formation des professeurs d'HG - Page 2 Empty Re: La formation des professeurs d'HG

par Artysia le Sam 31 Déc 2016 - 13:46
@Rendash a écrit:Trois questions au programme du CAPES d'histoire, pas possible de traiter quatre périodes ; il y a une alternance, maintenant. De toute façon, la périodisation est trop artificielle pour que ça ait un sens. Isis a raison, l'important est ce qui est fait avant le concours.

Le problème, c'est justement que les études qui précèdent ne sont plus forcément assez complètes, en tout cas du point de vue du secondaire. Je n'ai ainsi jamais abordé la Révolution, ni l'histoire grecque d'ailleurs (sauf en histoire de l'art), ni, plus étonnant, l'histoire du XXe siècle (sauf une UE d'histoire politique britannique qui couvrait en partie le XXe siècle). Quand pour couronner le tout 3 crédits sont consacrés à un "enseignement transversal", autrement dit à du rien, 3 autres au C2i2e consistant à se voir projeter des successions de diapos à trente lignes par diapo, usw, 6 crédits à un "module de pré-professionnalisation", et qu'un 18 à l'UE macramé permet de compenser un 6 à l'UE d'histoire médiévale, ça pique.

Si encore la formation incluait des mises au point disciplinaires pour compenser d'éventuelles lacunes, ça pourrait limiter les dégâts. Lyon III a mis ça en place par exemple, sous la forme de ces conférences du mercredi soir, qui sont en général de grande qualité. Mais ça reste léger, malgré tout. Faut bien laisser du temps aux stagiaires pour regarder des vidéos YouTube en guise de formation Rolling Eyes
Donc, la formation disciplinaire, on se la fabrique, peu à peu, sur le tas. Moi qui ai découvert la géographie en préparant le CAPES, je cravache depuis trois ans pour combler mes lacunes, tout en enquillant les lectures en histoire. Sans parler bien entendu des lectures plus directement liées à l'exercice de notre métier, telles que des ouvrages de psychologie, de philosophie, de didactique, etc.
Mais évidemment, ça demande infiniment de temps et d'énergie, et un investissement financier considérable
quand on habite un patelin dépourvu de bibliothèque. C'est l'une des principales raisons (la troisième, même) qui me poussent à cracher allègrement sur cette réforme et ses promoteurs, d'ailleurs, ainsi que sur tous ceux qui font mine de vouloir promouvoir d'inutiles et chronophages réunions telles que les "conseils école-collège". Ceux-là même qui viennent ensuite couiner pour qu'on leur "résume ceci" ou qu'on leur "explique cela", qu'ils "n'ont pas eu le temps de lire en détail" Laughing

Toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n'aurait, bien évidemment, rien de fortuit.

Je suis tout à fait d'accord avec Rendash. L'histoire étant une discipline tellement vaste, nous ne pouvons en recevoir un enseignement exhaustif durant les études. Mais le fait qu'on nous demande de plus en plus de valider des UE qui nous demandent du temps et n'apportent pas grand chose à notre enseignement (le C2i2e... que de souvenirs, que de temps perdu), des UE qui ont un poids important pour la validation des diplômes est hallucinante.

Vous parlez beaucoup de la formation initiale mais je trouve que celle qui suit l'obtention du concours pour se mettre à niveau, à jour avec les nouveaux concepts, thèses, ... est très exigeante, déterminante pour notre travail et là dessus on est encore moins aidé.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum