Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:36
Bonjour,
Je me rend compte en fréquentant des professeurs tous les jours dans le cadre du travail et un peu en dehors, permettant ainsi en comparant à mes fréquentations extérieurs, que les professeurs sont en grande majorité déprimés, tristes, désintéressés, pas forcement brillant ni pour comprendre ni pour expliquer.
Le pire est probablement la réticence et la déconnexion de notre corps de métier : certains professeurs sont des réacs renvoyant une image négative aux élèves et ne comprennent pas leurs élèves. Notre manière d'enseigner est hors du temps, pourquoi continuer à faire des enseignements durant de longue périodes (par exemple les terminales S de mon lycée ont 3 heures de mathématiques d'affilé) sans aucune interaction, en récitant bêtement son cours que les élèves doivent ensuite apprendre par coeur. Il y a énormément de formes d'intelligences, utiliser juste la mémoire pur n'a aucun sens. De plus notre corps de métier est réticent à tous changements : soyons honnête certains se mettent en gréve plus par ennui que par réelle conviction, empêchant une évolution d'une institution synonyme de prison pour les élèves, les détruisant avant leurs entrés dans la vie adulte. Toute l'institution devrait changer, le pouvoir devrait revenir en partie aux élèves, aux parents, aux politiques et non plus à des vieux syndicalistes qui font gréve par peur qu'on se rende compte qu'ils sont globalement devenus inutiles.
Je suis désabusé et pense à changer de voie.


Dernière édition par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:44, édité 1 fois
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par RogerMartin le Sam 7 Jan 2017 - 16:38
Fracflo, es-tu là ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
lux
lux
Niveau 9

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par lux le Sam 7 Jan 2017 - 16:39
Tu as été envoyé par notre ministre pour écrire ça ? Rolling Eyes
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par VicomteDeValmont le Sam 7 Jan 2017 - 16:39
Ôter la liberté pédagogique des enseignants est le meilleur moyen des les rendre heureux, à l'évidence.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
freche
freche
Esprit éclairé

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par freche le Sam 7 Jan 2017 - 16:40
Serait-il possible de revoir l'orthographe de ton message R. ? Ça pique les yeux...
avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:40
Non je ne suis ni du ministère ni Fracasse néanmoins j'ai soulevé plusieurs points inhérent à notre modèle désué et je vois que vous n'apportez pas d'arguments d'un coté ou de l'autre.
avatar
Saska
Niveau 9

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par Saska le Sam 7 Jan 2017 - 16:42
Moi je suis malheureuse quand je lis un message avec autant de fautes d'orthographe et de syntaxe Neutral
lux
lux
Niveau 9

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par lux le Sam 7 Jan 2017 - 16:44
@R. a écrit:les professeurs sont en grande majorité déprimés, triste, désintéresse, pas forcement brillant ni pour comprendre ni pour expliquer.
Difficile de se faire comprendre quand on fait autant de fautes, en effet.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par RogerMartin le Sam 7 Jan 2017 - 16:44
Le post a été relu par le service communication de l'Elysée, en tout cas.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Provence
Provence
Bon génie

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par Provence le Sam 7 Jan 2017 - 16:45
@R. a écrit:Bonjour,
Je me rend compte en fréquentant des professeurs tous les jours dans le cadre du travail et un peu en dehors, permettant ainsi en comparant à mes fréquentations extérieurs, que les professeurs sont en grande majorité déprimés, tristes, désintéressés, pas forcement brillant ni pour comprendre ni pour expliquer.
Le pire est probablement la réticence et la déconnexion de notre corps de métier : certains professeurs sont des réacs renvoyant une image négative aux élèves et ne comprennent pas leurs élèves. Notre manière d'enseigner est hors du temps, pourquoi continuer à faire des enseignements durant de longue périodes (par exemple les terminales S de mon lycée ont 3 heures de mathématiques d'affilé) sans aucune interaction, en récitant bêtement son cours que les élèves doivent ensuite apprendre par coeur. Il y a énormément de formes d'intelligences, utiliser juste la mémoire pur n'a aucun sens. De plus notre corps de métier est réticent à tous changements : soyons honnête certains se mettent en gréve plus par ennui que par réelle conviction, empêchant une évolution d'une institution synonyme de prison pour les élèves, les détruisant avant leurs entrés dans la vie adulte. Toute l'institution devrait changer, le pouvoir devrait revenir en partie aux élèves, aux parents, aux politiques et non plus à des vieux syndicalistes qui font gréve par peur qu'on se rende compte qu'ils sont globalement devenus inutiles.
Je suis désabusé et pense à changer de voie.

Encore un élève? C'est la journée!
Provence
Provence
Bon génie

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par Provence le Sam 7 Jan 2017 - 16:46
@R. a écrit:Non je ne suis ni du ministère ni Fracasse néanmoins j'ai soulevé plusieurs points inhérent à notre modèle désué et je vois que vous n'apportez pas d'arguments d'un coté ou de l'autre.
Des arguments à quoi?
lux
lux
Niveau 9

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par lux le Sam 7 Jan 2017 - 16:46
@Provence a écrit:
@R. a écrit:Bonjour,
Je me rend compte en fréquentant des professeurs tous les jours dans le cadre du travail et un peu en dehors, permettant ainsi en comparant à mes fréquentations extérieurs, que les professeurs sont en grande majorité déprimés, tristes, désintéressés, pas forcement brillant ni pour comprendre ni pour expliquer.
Le pire est probablement la réticence et la déconnexion de notre corps de métier : certains professeurs sont des réacs renvoyant une image négative aux élèves et ne comprennent pas leurs élèves. Notre manière d'enseigner est hors du temps, pourquoi continuer à faire des enseignements durant de longue périodes (par exemple les terminales S de mon lycée ont 3 heures de mathématiques d'affilé) sans aucune interaction, en récitant bêtement son cours que les élèves doivent ensuite apprendre par coeur. Il y a énormément de formes d'intelligences, utiliser juste la mémoire pur n'a aucun sens. De plus notre corps de métier est réticent à tous changements : soyons honnête certains se mettent en gréve plus par ennui que par réelle conviction, empêchant une évolution d'une institution synonyme de prison pour les élèves, les détruisant avant leurs entrés dans la vie adulte. Toute l'institution devrait changer, le pouvoir devrait revenir en partie aux élèves, aux parents, aux politiques et non plus à des vieux syndicalistes qui font gréve par peur qu'on se rende compte qu'ils sont globalement devenus inutiles.
Je suis désabusé et pense à changer de voie.

Encore un élève? C'est la journée!
J'espère vraiment que c'est un élève !
avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:46
Superbe répartie néanmoins votre maigre et aggressive rhétorique vous permet d'éviter de regarder les vrais problèmes.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par RogerMartin le Sam 7 Jan 2017 - 16:47
J'adore. C'est peut-être Fracflo. J'en frémis.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:47
@lux a écrit:
@Provence a écrit:
@R. a écrit:Bonjour,
Je me rend compte en fréquentant des professeurs tous les jours dans le cadre du travail et un peu en dehors, permettant ainsi en comparant à mes fréquentations extérieurs, que les professeurs sont en grande majorité déprimés, tristes, désintéressés, pas forcement brillant ni pour comprendre ni pour expliquer.
Le pire est probablement la réticence et la déconnexion de notre corps de métier : certains professeurs sont des réacs renvoyant une image négative aux élèves et ne comprennent pas leurs élèves. Notre manière d'enseigner est hors du temps, pourquoi continuer à faire des enseignements durant de longue périodes (par exemple les terminales S de mon lycée ont 3 heures de mathématiques d'affilé) sans aucune interaction, en récitant bêtement son cours que les élèves doivent ensuite apprendre par coeur. Il y a énormément de formes d'intelligences, utiliser juste la mémoire pur n'a aucun sens. De plus notre corps de métier est réticent à tous changements : soyons honnête certains se mettent en gréve plus par ennui que par réelle conviction, empêchant une évolution d'une institution synonyme de prison pour les élèves, les détruisant avant leurs entrés dans la vie adulte. Toute l'institution devrait changer, le pouvoir devrait revenir en partie aux élèves, aux parents, aux politiques et non plus à des vieux syndicalistes qui font gréve par peur qu'on se rende compte qu'ils sont globalement devenus inutiles.
Je suis désabusé et pense à changer de voie.

Encore un élève? C'est la journée!
J'espère vraiment que c'est un élève !

Non je suis professeur de physique-chimie et ceux pour ma deuxième année.
Dasol ci ge fé dé erurs. Honnetement, on est malheureux 437980826
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par RogerMartin le Sam 7 Jan 2017 - 16:48
Ah non. Un bon troll ne glousse pas.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Provence
Provence
Bon génie

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par Provence le Sam 7 Jan 2017 - 16:48
@R. a écrit:Superbe répartie néanmoins votre maigre et aggressive rhétorique vous permet d'éviter de regarder les vrais problèmes.

Oui, après les fêtes, je me mets au régime!


avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:48
@RogerMartin a écrit:J'adore. C'est peut-être Fracflo. J'en frémis.
Non je m'appelle Romain et je ne connais pas ce Charclo Fracflo
ipomee
ipomee
Grand Maître

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par ipomee le Sam 7 Jan 2017 - 16:48
L'orthographe ? c'est abusé car désué.
avatar
User14996
Niveau 10

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par User14996 le Sam 7 Jan 2017 - 16:49
Je ne me crois pas particulièrement "réactionnaire" en matière d'éducation (pourquoi l'être, en effet) mais de ce que je vis et vois, le malheur des enseignants, pour reprendre votre qualificatif, vient de la frustration plus que de l'ennui. Et Dieu sait si c'est épuisant.


Dernière édition par Sullien le Sam 7 Jan 2017 - 16:49, édité 1 fois
Provence
Provence
Bon génie

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par Provence le Sam 7 Jan 2017 - 16:49
@R. a écrit:

Non je suis professeur de physique-chimie et ceux pour ma deuxième année.

Quand on parle de crise du recrutement...


Dernière édition par Provence le Sam 7 Jan 2017 - 16:50, édité 1 fois
lux
lux
Niveau 9

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par lux le Sam 7 Jan 2017 - 16:49
@R. a écrit:Je suis désabusé et pense à changer de voie.
Ce serait plus sage, oui. :aaq:
ipomee
ipomee
Grand Maître

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par ipomee le Sam 7 Jan 2017 - 16:50
On vous y encourage sincèrement.
avatar
R.
Niveau 1

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par R. le Sam 7 Jan 2017 - 16:51
Je suis triste que vous ignorez ainsi mon appel du cœur. Je ne pensé pas recevoir autant de mépris. Il est vrai que je suis allé un peu fort, notamment en répétant des préjugés faciles que j'entend souvent. Néanmoins j'aurais aimé obtenir votre point de vue. Et quant bien même je fut un élève il n'empêche que tout ne peut pas être du troll, il y a forcément une part de vécu qui que je soit.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Honnetement, on est malheureux Empty Re: Honnetement, on est malheureux

par RogerMartin le Sam 7 Jan 2017 - 16:51
Encore, encore ! Les dieux du flood ont soif...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum