Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elaïna
Bon génie

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par Elaïna le Mar 7 Fév 2017 - 20:56
PabloPE, ce n'était pas cela que je voulais dire, désolée si je me suis mal expliquée. Je voulais dire plutôt que je me voyais mal dire "ma p'tite dame, c'est bien triste mais il y a eu des choses faire et vous ne pouvez pas totalement accuser l'établissement de laxisme".

Et oui, je connais bien le problème, la seule fois que j'ai tenté d'en parler avec ma mère, ce fut un "bah t'as qu'à pas te laisser faire" et à un professeur ça a été "oui ben il faut faire des efforts pour s'intégrer aussi". Bon, c'était il y a plus de 20 ans, je pense qu'un professeur réagirait différemment aujourd'hui.
PabloPE
PabloPE
Expert

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par PabloPE le Mar 7 Fév 2017 - 21:03
@Elaïna a écrit:PabloPE, ce n'était pas cela que je voulais dire, désolée si je me suis mal expliquée. Je voulais dire plutôt que je me voyais mal dire "ma p'tite dame, c'est bien triste mais il y a eu des choses faire et vous ne pouvez pas totalement accuser l'établissement de laxisme".

Et oui, je connais bien le problème, la seule fois que j'ai tenté d'en parler avec ma mère, ce fut un "bah t'as qu'à pas te laisser faire" et à un professeur ça a été "oui ben il faut faire des efforts pour s'intégrer aussi". Bon, c'était il y a plus de 20 ans, je pense qu'un professeur réagirait différemment aujourd'hui.
C'était il y a 3 ans Wink Et comme il a un prof qui le chambre ouvertement sur son hypersensibilité (parce que oui bon l'enfant est très très sensible) j'en déduis que tout est encore possible  Rolling Eyes

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par Elaïna le Mar 7 Fév 2017 - 21:04
Après il y aura toujours des imbéciles, malheureusement...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
the educator
Fidèle du forum

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par the educator le Mer 8 Fév 2017 - 11:55
@PabloPe a écrit:Alors oui ça me semble tout à fait plausible cette réponse d'autant que j'ai déjà entendu/lu des profs dire par ailleurs que en même temps la victime de harcèlement ne savait pas gérer.
Cela dit, la tendance, c'est de penser le harcèlement comme une relation triangulaire entre harceleurs, harcelés, et spectateur. Les 3 parties en présence alimentent en général le mécanisme, même si les intentionnalités et les responsabilités ne se calquent pas sur cet écosystème. Considérer que la victime est responsable, c'est une erreur fréquente et lourde de conséquences, mais oublier qu'elle joue un rôle social dans le construction du harcèlement, et l'armer pour qu'elle ne se retrouve plus dans ces situations, c'est souvent très important également.
avatar
Lenagcn
Habitué du forum

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par Lenagcn le Ven 3 Mar 2017 - 14:36
PabloPE: nous avons beaucoup de points communs. Mais celui-là, je nous en serais bien passées/dispensées. Sad

Moi aussi, de la part du directeur de l'école, j'ai eu un rejet du souci sur mon fils et son attitude. Par hasard je l'ai vu se faire poursuivre, frapper, injurier, et un autre élève est venu me dire, spontanément "oh, ça dure depuis longtemps, pour N.". Défaut de surveillance massif. Mais il y avait aussi les mots "doucereux" dans les couloirs au milieu du berdol monstrueux des entrées-sorties. N. racontait peu, et nous avions du mal à trouver comment faire pour diminuer le problème, depuis la maison.
Ecole qui a une longue tradition de souffre-douleur (surtout parmi les enfants des parents élus du conseil d'école apparemment; avant nous, et encore actuellement). Jamais plus de 2 à la fois; ça doit détendre les autres.
Ecole à 5 minutes à pieds, même pas en rêve je la demande tant que ce type sera là (le même qui estime que les dys- sont des enfants que les parents écoutent trop; bref...  furieux  ).

Au collège, ça a repris/continué. Mais avec plus de poids côté discipline (colles); le principal adjoint a voulu me culpabiliser d'un renvoi d'élève.
Puis on a su pourquoi cela ne disparaîtrait pas facilement pour Fiston (troubles autistiques, avec relationnel perturbé).
L'immense majorité des profs prend en compte ce relationnel, et aucun ne "descend" N.
Ouf.

J'ai lu le 1er document eduscol sur le harcèlement; il était tout récent lorsque j'ai su que mon fils était concerné.
Il est intéressant à lire, réfléchir, mûrir. En primaire, il peut vivre par des actions/attitudes, car il n'y a que peu d'adultes en jeu, et peu d'espace d'impunité (mais toujours trop).
J'ai aussi visionné un document qui remet le harcelé "au pouvoir" :
https://www.youtube.com/watch?v=iMGLy-juSxw
Je m'en suis servi pour faire des jeux de rôle avec Fiston, qu'il se place dans une situation où il reprend la main. Mais autant "j'y crois" pour les enfants qui sont attaqués sur un point précis (je m'en suis servi avec des élèves), autant pour le "tout azimut" vécu par Fiston... humhum
avatar
Henri Stanley
Niveau 2

Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause - Page 2 Empty Re: Harcèlement : l'Etat coupable - personnels mis en cause

par Henri Stanley le Ven 3 Mar 2017 - 15:11
Pour apprécier, si l'on peut dire, l'ampleur de ce phénomène:
- au minimum 10 % d'élèves harcelés
- 6 à 7 % d'élèves harceleurs
Faites un rapide calcul, tout relatif, puisque les paramètres mis en jeu sont beaucoup plus complexes et ne sauraient se résumer à quelques données chiffrées (cf. le post de The Educator, son analyse est pertinente).
Je connais bien (trop bien) ce genre de situations.

Des références incontournables:

Jean-Pierre Bellon
Bertrand Gardette

Nicole Catheline

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum